Histoire de race de bouledogue anglais

Le bouledogue anglais a une histoire glorieuse. Les racines généalogiques de cette race légendaire mènent à d'énormes chiens, qui habitent depuis des temps immémoriaux sur le territoire de la Grèce moderne, où ils étaient utilisés pour garder et chasser les grands animaux.
On sait que des chiens similaires se sont rencontrés sur les territoires d’autres États. Par exemple, il y avait des rumeurs de chiens effrayants avec lesquels des lions étaient chassés en Inde. Au cours des fouilles, il a été constaté que de grands chiens de garde existaient en Mésopotamie, chez les Étrusques, chez les Celtes et dans la Rome antique.

C'est de ces chiens primitifs que le groupe molossien est originaire. Les animaux ont été nommés d'après l'ancienne tribu des Molosses vivant sur le territoire de la Ioannina moderne en Grèce.

Les images de ces chiens, datant du 4ème siècle avant JC, montrent combien de temps les chiens - Moloss ont été apprivoisés par l'homme. heu Les chiens molossiens sont également mentionnés dans les écrits d'Aristote et de Platon.

Des gardes magnifiques, des chasseurs intrépides, quelques Molossus étaient un produit de luxe. Grandir et avoir un tel chien était considéré comme coûteux.

En Grèce, ces chiens étaient gardés par les rois. Les Romains, célèbres pour leur amour des spectacles spectaculaires, n’utilisaient pas les Molossiens comme gladiateurs, mais les contenaient plutôt pour des raisons de prestige. Souvent, les chiens accompagnaient leurs maîtres dans les campagnes militaires, mais ne participaient pas aux batailles. Les mêmes Romains étaient tout simplement stupéfaits lorsque, au combat contre les Macédoniens, les Gaulois et les Cimbri, ils virent d’énormes chiens si dévoués à leurs maîtres qu’ils ne les jetaient pas après leur mort sur le champ de bataille.

Il est supposé que les commerçants phéniciens ont amené Molossi d'Angleterre dans la Grèce antique. Sur l'île de Foggy Albion, les Molossiens, connus sous le nom de «dogue», se sont croisés avec les chiens indigènes des Bretons, des Angles et des Saxons.

Et pourtant, la question de savoir si le dogue était l’ancêtre du bulldog était toujours controversée. Cependant, les Britanniques de l'Antiquité appelaient les dogue de tous les grands chiens sans exception. Afin de distinguer d'une manière ou d'une autre les animaux, ils ont utilisé un autre nom - "bendog", et pour les chiens assis en laisse - "plaie", qui signifie "frontière", "limite".

Selon les chroniques, la première bataille des bulldogs et du taureau aurait eu lieu près du château de Lord Warren dans le Stamfordshire en 1209. À la fin du 13ème siècle, les "boules" se trouvaient dans la plupart des grandes villes anglaises. À partir du XIIIe siècle sur les îles Britanniques, les corridas étaient considérées comme un divertissement populaire et attiraient des gens de toutes les classes. Parfois, les citadins chassaient le taureau de douleur dans toute la ville avec les chiens, tout le monde pouvait se joindre à la chasse. Mais une telle «ornière des taureaux» n’était toujours pas aussi populaire et les combats avec les taureaux qui se déroulaient dans les «boules» devenaient plus fréquents. Dans la ville de Tutbari dans le Staffordshire, les batailles annuelles traditionnelles se sont poursuivies pendant cinq siècles.

En 1576 Le docteur Kais, médecin d'Elizabeth Ire, a décrit le bendog (comme il l'appelait le chien qu'il voyait avec des os solides, énormes et terribles, avec un caractère têtu et impatient, qui était maintenu enchaîné et enchaîné). La mention des ancêtres les plus proches du bulldog se trouve à Shakespeare dans "King Henry VI", où l'auteur appelle également les chiens Bendogs.

Le nom moderne "Bulldog" ne fut utilisé qu’en 1609. Le dramaturge Ben Johnson l'a utilisé dans la pièce «Silent Woman». Littéralement, "bulldog" est traduit de l'anglais par "bull dog". Le nom est associé à l'utilisation principale de la race dans l'Angleterre médiévale, où les divertissements d'antan étaient très populaires - pour attirer de gros animaux, notamment des taureaux, par des chiens.

Pendant les combats, les taureaux portaient de lourds colliers, auxquels était attachée une laisse d'environ quatre mètres de long. Il était fixé aux deux extrémités à un poteau ou à un grand anneau en métal, fermement fixé au sol. Pour le bulldog, l’essentiel était de tenir le taureau. Les chiens ont été dressés pour être toujours à la tête de l'ennemi et rester le plus près possible du sol. Cela réduisait les chances d’être élevé sur les cornes - une arme redoutable du taureau, capable de lancer une douzaine de chiens en l'air en peu de temps. Les chiens blessés ont été rapidement sortis du ring, ils ont cousu des plaies ouvertes, les pneus ont été mis sur des membres cassés. Si, après avoir fourni une aide d'urgence, le chien pouvait continuer le combat, il lui était donné l'occasion.

Le bulldog était le meilleur et le plus réussi des taureaux rivaux. Le chien avait un courage et une rage extrêmes, ainsi qu'une prise "morte". Rampant avant de sauter sur son ventre, le bulldog attaquait toujours le taureau de front, essayant de se mordre le nez, les lèvres ou les yeux - les endroits les plus douloureux de la victime. Ayant saisi, le chien n'ouvrit plus la mâchoire que lorsque le taureau féroce se transforma en veau doux.

Si le bulldog s'emparait de l'ennemi pour un des membres, un tel chien était immédiatement rejeté, considérant ce comportement comme un signe de dégénérescence de la race. Il est arrivé que des chiots âgés de moins de six ans aient été traînés sur un taureau pour confirmer l’impeccabilité de son origine.

On sait que le roi d’Angleterre, Jacques Ier, avait choisi l’un de ses lions les plus cruels et l’avait relâché sur deux bouledogues. Au grand étonnement de tous les courtisans, les chiens ne montraient pas le moindre signe de confusion, ne fuyaient pas la bagarre, mais la provoquaient, se jetaient au lion, ne cédant pas à lui avec audace, et finissaient par assommer le prédateur.

Guy Miezhem écrivait en 1707: «Nos dogue, surtout ceux que nous appelons les bouledogues, se distinguent par un courage sans égal. Un tel chien ira seul sur n'importe qui, que ce soit un ours, un tigre ou un lion, et se battra jusqu'au dernier, victoire ou mort. ”

L’apparence du bouledogue correspond à son caractère de combattant: fort, court et stable, un chien creusé dans le sol a plus de chances de gagner.

Voici une description très émouvante d'un bulldog, faite par le capitaine Thomas Brown en 1829: «Sa tête est large, son nez est court, ses narines sont larges, sa mâchoire inférieure fait saillie au loin, ce qui lui donne un regard féroce. Ses yeux sont éloignés des côtés et créent un regard suspicieux et fâché. Les dents, visibles de l’extérieur, donnent l’impression qu’il sourit, bien qu’il soit en réalité complètement calme. Il est le plus brutal de toutes les espèces de chiens au monde. Il se sent important parce qu'il sait qu'il va gagner dans une bagarre avec un autre animal. Bulldog est l'un des chiens les plus originaux de Grande-Bretagne. Par classification, il peut être classé avec les chiens de troupeau et le lévrier irlandais. "

La structure du bouledogue anglais différait par ses fonctionnalités et était subordonnée au même objectif: donner plus de chances au chien dans une bagarre avec un taureau. Le bulldog avait une tête massive avec un museau large et court, ce qui était une condition préalable essentielle à la bonne exécution de sa tâche. La taille de la tête et la largeur du museau déterminent le travail de l'appareil maxillaire: une grande surface de préhension et une excellente résistance sont assurées. La mâchoire inférieure légèrement prolongée par la collation a créé plus de possibilités pour saisir le taureau par le nez et, après la prise, tenir fermement. Le nez plat du chien, repoussé, lui permettait de respirer librement, ce qui lui permettait de rester accroché au taureau pendant longtemps. Le sang de la victime parcourait les rides du museau, ne remplissant pas les voies respiratoires et les yeux du chien. Le corps du bouledogue anglais était fort et rugueux: muscles puissants, poitrine large et profonde, dos court et puissant, dos massif, membres longs et courts (mais pas courts). Un bouledogue sans collation, un nez plat et un dos long était considéré comme une race et n'était pas autorisé à se reproduire.

Au cours des combats ont tué beaucoup de bouledogues et de taureaux. C'était un spectacle extrêmement cruel. Au début du XIXe siècle, des sociétés de protection des animaux ont commencé à se former en Europe et, en 1835, la Chambre des communes du Royaume-Uni a adopté une loi interdisant l’appâtage à la bille. Un grand troupeau de bouledogues est resté sans travail, la menace d'une extinction complète pesait sur la race. À partir de ce moment, le bétail et la popularité des Bulldogs ont commencé à décliner. Les bouledogues ont été emmenés dans le Nouveau Monde et d’autres colonies où la vie était dure et les mœurs simples et totalement dépourvues de rigidité et de brillance. Là-bas, les guerriers canins avaient encore du succès. Psam, laissé dans leur pays d'origine, était destiné à subir des changements qui leur permettraient d'entrer dans la vie mesurée de la "bonne vieille Angleterre". Sinon, la race était menacée d'extinction. Cependant, l'amour particulier des Britanniques pour cette race ne permit pas la mort de cette ancienne race. Les véritables éleveurs de chiens amateurs, parmi lesquels Bill George, H. Wirlst et Jacob Lemfier ont tout de même réussi à sauver la race. En même temps, le bulldog était adapté pour vivre dans une société urbaine et urbanisée, dans des conditions civilisées. Les éleveurs ont essayé de débarrasser le chien de la perversité excessive, mais ils y ont cultivé le courage, la bravoure, la bonté et l’endurance. Cependant, ils n'ont pas réussi à se débarrasser de l'obstination innée. En conséquence, un chien a été formé, qui, comme John Boole, est devenu un véritable symbole du caractère national britannique. Ensemble, ils personnifiaient le «pouvoir calme», la confiance en soi et la générosité des Britanniques.

En 1874, le premier club anglais de bulldog a été fondé et, en 1875, le premier spectacle de bulldog a eu lieu. Le chien de combat s'est progressivement transformé en chien d'exposition. Changer le comportement d'un bulldog impliquait des changements importants dans son apparence. Le représentant moderne de la race est une œuvre d'art dans laquelle, cependant, la perfection esthétique entre en conflit direct avec la physiologie normale. Il est juste de dire: le bulldog est maintenant un chien décoratif exceptionnel, mais le nom qui convient vraiment pour lui est le bulldog décoratif anglais.

Récemment, les travaux sur l'amélioration de la race jouent un rôle de plus en plus important et, très probablement, dans un proche avenir deviendront la principale direction de la sélection. Ici, l’équilibre et le bon sens sont très importants car l’apparence d’un bouledogue peut perdre son zeste, mais en même temps une augmentation supplémentaire de l’ornementation exagérée rendra la race non viable.

Les bouledogues anglais sont arrivés en Russie avant la révolution et n'étaient représentés que par quelques exemplaires. La race ne s'est pas répandue, les bulldogs anglais ne sont restés en Russie qu'en 1923, puis leur élevage a été suspendu en raison du caractère "bourgeois" souligné du bulldog anglais, qui ne correspondait pas au mode de vie socialiste.

Ce n’est que dans les années 80 du siècle dernier que les maîtres-chiens de Moscou ont commencé à élever des bouledogues anglais et qu’ils ont reçu la première portée en 1982. Après quelques années, le nombre de bulldogs a augmenté, mais en l'absence d'afflux de sang neuf, presque tous les chiens présentaient des inconvénients communs: taille et poids importants, jambes longues, os insuffisants, mâchoire inférieure longue et étroite mal pliée.

1987-1988 À Moscou, de nouveaux mâles de Pologne et de Tchécoslovaquie sont apparus: Caligula Wasslav (propriétaire Shorikov), Adrian de Star Rock (propriétaire Novikov) et Kloff avec une foule d’honneur (propriétaire Kurnosov). Ces chiens n'étaient pas la norme, mais ont contribué à l'amélioration de l'extérieur des représentants russes de la race.

Au milieu des années 90, de nombreux excellents bulldogs des meilleurs chenils du monde nous ont été amenés. Et ce n’est que grâce à l’enthousiasme de nos éleveurs russes du XXIe siècle que se sont rencontrés les amateurs de bouledogues anglais possédant déjà une population de chiens de la plus haute qualité. Nos chiens sont récompensés lors des plus grandes expositions en Europe. De plus en plus d’éleveurs étrangers essaient d’obtenir un chiot de la catégorie spectacle en Russie.

Chien bulldog anglais

Depuis le début du XXe siècle, le Bulldog anglais a été associé à l'image de la bonne vieille Angleterre avec son style de vie patriarcal. Les Britanniques eux-mêmes considèrent le chien comme leur symbole national non officiel aux côtés de l'oiseau Robin, de la Rose écarlate ou du Lion personnifiant le trône anglais.

Le symbole de l'inviolabilité de l'Angleterre

Le bulldog anglais en tant que symbole du pays a commencé à être utilisé activement depuis la Première Guerre mondiale. Les Britanniques ont vu une similitude entre les traits de caractère d'un animal et un vrai gentleman anglais:

  1. calme
  2. extrait;
  3. l'autonomie;
  4. courage extraordinaire;
  5. détermination

Par conséquent, décrivant un bouledogue sur des images et des affiches de campagne, les Britanniques ont cherché à mettre en valeur le patriotisme de leur pays, ainsi que la force et la sécurité modérées du pays. Ainsi, sur une affiche, un bulldog des îles Britanniques surveille de près le continent, sur l'autre - jouant avec les ordres et les munitions de l'ennemi, sur la troisième - endormi, gardant le drapeau britannique.

L'image du bulldog anglais était également utilisée par les ennemis politiques de l'Angleterre.

En particulier, le plus grand homme politique britannique de tous les temps et de tous les temps, Winston Churchill, a été décrit dans des caricatures étrangères exclusivement comme un bouledogue avec un cigare.

L'image de l'animal était largement utilisée par les artistes, les écrivains et les cinéastes lorsqu'il était nécessaire d'ajouter du colorant anglais à l'œuvre d'art. Par exemple, l'animal de compagnie du célèbre détective Sherlock Holmes est un bulldog anglais appelé Tory. Des représentants de la race apparaissent dans les travaux de Léon Tolstoï, Jack London, Boris Akounine.

Au cours des dernières décennies, l'image de l'animal a fait son entrée dans la culture de masse: groupes de musique, équipes sportives, jeux informatiques portent son nom, il était utilisé dans les noms de marques et même dans certains types d'armes légères.

L'origine de la race

Bulldog Anglais - un vrai Anglais. Il a été élevé en Angleterre spécialement pour le divertissement national - des chiens de combat avec des taureaux. D'où le nom de l'animal. Le mot "bulldog" en traduction signifie "taureau": "bul" - "taureau" et "chien" - "chien". La tâche principale de l'animal était d'entrer dans le champ, sans toucher les cornes du taureau, mais l'attraper par le point le plus vulnérable - son nez et le tenir jusqu'à ce que le taureau soit au sol, douloureux. Cela signifiera la victoire du chien. Ce type de divertissement en Angleterre s'appelait «boule-baiting», ce qui signifie «taureau-appâtage».

Il n’existe aucune information irréfutable sur les ancêtres du bulldog anglais. La tradition des combats entre animaux et humains ou entre animaux de différentes espèces était originaire de la Rome antique, où des chiens de combat pouvaient apparaître, qui devinrent plus tard les ancêtres des taureaux anglais.

Un artefact intéressant trouvé sur le territoire de l'ancienne Assyrie. Les archéologues ont découvert un bas-relief représentant un guerrier tenant un puissant chien sur une chaîne. L'apparence de l'animal ressemble fortement à un bulldog moderne.

Les premières informations documentaires sur les grands chiens de garde intrépides ne sont apparues qu'à l'époque de Marco Polo. Le voyageur mentionne dans ses journaux intimes de gros chiens tibétains qui, si nécessaire, peuvent facilement faire face à la fois à la bête et à l'homme. C'est le légendaire Dogue Danois, qui est le plus probable ancêtre du Bulldog Anglais.

La plupart des experts en chiens modernes croient que la race de chien Bulldog anglais s'apparente à un dogue.

Très probablement, les deux races sont issues de l'ancêtre commun d'Alan, le chien en forme de chien, élevé par les tribus du Caucase.

Il est également impossible de déterminer quand exactement la race de taureaux est apparue. Au 16ème siècle, l'Anglais John Kayus publia le premier ouvrage canin de l'histoire décrivant toutes les races de chiens connues à cette époque. Les informations sur le bouledogue dans ce traité ne sont pas. Mais au début du dix-septième siècle, la mention d'un chien-taureau se trouve dans l'une des pièces de théâtre modernes et dans des lettres personnelles qui ont survécu jusqu'à nos jours. En 1799, le bouledogue anglais est décrit comme un chien de chasse. Et littéralement l'année suivante, l'Anglais Sidinham Edwards, dans sa monographie, donne une description détaillée de l'extérieur de la race et des qualités de son caractère.

Vieux bouledogues anglais au 19ème siècle

L’histoire de la race tout au long du XIXe siècle est exclusivement associée aux types de divertissement à la gravure. Ils ont empoisonné non seulement les taureaux, mais aussi les ours, les chevaux, les lions et les tigres. Pour ces activités, il fallait des chiens dotés de qualités physiques et psycho-émotionnelles spéciales. Les chiens doivent être petits, forts, avec une emprise mortelle, constamment à l'écoute du combat. Leur courage était de frôler l'insouciance et leur soif de combat était de surmonter le sentiment de danger de blessure ou de mort. Le chien n'aurait pas dû s'inquiéter du type et de la catégorie de poids de l'ennemi. Ainsi, pendant plusieurs décennies, la race de chien idéale a été créée pour participer à l'appâtage d'autres animaux, appelé plus tard le vieux bouledogue anglais.

Mais à cette époque, la mode a changé et ensuite les goûts du public. Le harcèlement cesse d'être intéressant et la popularité gagne un nouveau divertissement sanglant - les batailles de chiens. La plupart des qualités du vieux bouledogue anglais ne fonctionnaient pas ici: il fallait des chiens plus rapides, plus souples, plus agiles. Les bouledogues ont été croisés avec des terriers sans se soucier de préserver la pureté de la race. En 1835, une loi interdisant les combats de chiens a été adoptée en Angleterre. Mais à cette époque, il n'y avait plus de vieux bouledogues anglais de race pure.

Malgré l'énorme popularité de la race, l'attitude des Britanniques envers elle était dédaigneuse. On croyait que les chiens étaient stupides, peu enclins à apprendre, peu développés, se multipliaient lentement, rapidement décrépits.

Comment les premières normes de race

La renaissance de la race Bulldog Anglais a commencé grâce à l’organisation de clubs canins spécialisés, où ils étaient sérieusement engagés dans l’élevage de la race, la décrivant, développant le standard du Bulldog Anglais. Le premier club de ce type a été ouvert le 3 novembre 1864. Sa principale réalisation était une description détaillée de l'extérieur et de la nature de l'animal. Les animaux de ce club deviennent des exposants réguliers. C'est là que sont apparus les premiers champions qui sont devenus les fondateurs des lignées de bouledogues toutes races.

L'ancêtre de la race moderne de bouledogues était le chien nommé Krib, descendant d'un chien non moins célèbre appelé Old King Dick. On croit que la crèche était le meilleur spécimen de la race dans l'histoire de son existence. Rien d'étonnant à ce qu'il soit devenu le fondateur des principales branches tribales de la race, et la lignée de ses descendants reste la base des bulldogs anglais de race pure.

Standards de race modernes

Les standards de race ont été révisés plusieurs fois. Des modifications récentes ont été apportées au registre en 2004.

Le Bulldog anglais moderne est un chien dense, trapu et à poil court. En apparence, l'animal est très fort et compact: la grosse tête se raccorde au torse d'un cou court et puissant, une cage thoracique dépliée tout aussi puissante est combinée à un ventre tendu, des membres courts, mais musclés. La tête du chien est large, avec une mâchoire inférieure qui se courbe et les yeux écarquillés. La taille du chien est petite: la hauteur au garrot est comprise entre 50 et 55 cm, le poids optimal du chien est de 25 kg et la chienne de 23 kg.

Les couleurs standard de la race sont des couleurs pures et brillantes:

  • rouge;
  • fauve rouge;
  • bringé;
  • couleurs blanches.

Les couleurs des pieds, des taches et des masques sont autorisées - fourrure noire sur le visage et autour des yeux. Les couleurs indésirables sont le noir ou le bronzage, le krapovye et les taches. Il y a des individus de nuances de lilas et de bleu. La couleur bleue ressemble plus au gris et au mauve - brun. Les deux nuances des standards de la race Bulldog Anglais ne se rencontrent pas et entrent dans la catégorie des très indésirables, et indiquent également une qualité médiocre des individus.

Une caractéristique externe importante de la race est la couleur du nez et des yeux.

Les yeux doivent être très sombres, presque noirs, le nez seulement noir. Toute autre couleur du nez: gris, rose, marron ou tachetée - dites que le spécimen est métis.

Espèces de race

Au cours des 150 dernières années, la race de bouledogues anglais s'est répandue dans le monde entier et a contribué à l'émergence de nouvelles races de bouledogues. L'élevage d'animaux le plus actif pratiqué en France, en Allemagne, en Afrique du Sud, en Australie, en Nouvelle-Zélande et au Brésil. Dans de nombreux pays, il a été décidé de créer leur propre race nationale de bulldog. De nouveaux types de bulldogs sont ainsi apparus: français, américains et australiens. Mais c'étaient déjà des animaux complètement différents. Chaque variété a été dérivée pour un type d'activité spécifique et des normes spécialement développées pour les qualités extérieures et de caractère. C'est pourquoi, de nos jours, de nombreuses variétés de bouledogues ne se ressemblent que par leur nom et leur ancêtre commun.

Le croisement d'un bouledogue avec d'autres races de chiens a donné naissance à de nouvelles races. Tout d’abord, il s’agit de tout un groupe de chiens - des pit-bulls, par exemple, un pit-bull blanc, un Staffordshire bull-terrier. Les Pitbull Bulldogs américains ont été élevés au combat. Mais au fil du temps, ils ont montré une telle agression que dans certains pays, par exemple en Suède, il a été décidé d'interdire l'élevage et le maintien de cette race.

Quelles maladies sont caractéristiques de la race

Les caractéristiques de la race comprennent généralement une description de ses signes extérieurs et de ses caractéristiques comportementales, des règles d'alimentation et de soins, ainsi qu'une description des maladies inhérentes.

Le bouledogue anglais a une très mauvaise santé. Par conséquent, lors de la description d’une race, l’accent devrait être mis sur les maladies qui la caractérisent. Le bouledogue anglais est depuis longtemps un chien de combat transformé en chien d'exposition. D'innombrables expériences visant à supprimer les traits extérieurs et les traits de caractère souhaités ont eu de graves effets secondaires: affaiblissement de l'état de santé général et faible espérance de vie du bouledogue anglais.

La liste des maladies caractéristiques de cette race comprend plus de deux douzaines de maladies, notamment des maladies cardiaques et respiratoires: syndrome brachycéphale, hypoplasie trachéale, sténose aortique; maladies articulaires; sensibilité à la lithiase urinaire. En outre, les chiens sont sujets aux dermatites, à la conjonctivite, au furonculose, à l'obésité, aux coups de chaleur, à la surdité et aux allergies.

À l'âge de 5 ou 6 ans, le bouledogue anglais commence à vieillir et se décrépit.

La durée de vie des représentants de cette race est l’une des plus basses du monde canin: une moyenne de 8 à 10 ans. Et si vous considérez que le chien surchauffe très rapidement et peut mourir sur le coup, les morts subites ne sont pas rares. Et pourtant, la qualité de vie des bouledogues anglais dépend en grande partie des conditions dans lesquelles l’animal vivra et de la qualité des soins qui lui sont donnés.

Comment prendre soin des chiots et des chiens adultes

Si vous n'avez pas peur de la liste des maladies possibles et que vous décidez de faire entrer un bouledogue dans la maison, vous devez également tenir compte de ses caractéristiques physiologiques que vous devrez accepter: salivation permanente, ronflement nocturne et flatulences caractéristiques du bouledogue anglais.

Pour vous protéger autant que possible des problèmes de santé d'un bouledogue anglais adulte, vous devez choisir un chiot avec un soin particulier. La principale chose à laquelle vous devriez faire attention lorsque vous choisissez un animal de compagnie est la façon dont le chiot bulldog anglais respire. La respiration doit être claire et légère. Une respiration sifflante et un essoufflement indiquent des problèmes congénitaux avec le système respiratoire.

Prendre soin d'un bouledogue anglais n'est pas si compliqué. Dès les premiers mois, l’animal doit fournir une nutrition adéquate et des soins hygiéniques - ce sera la clé d’une vie longue et en bonne santé pour votre chien. De quoi nourrir le bulldog anglais, la nourriture sèche ou la nourriture naturelle, chaque propriétaire décide par lui-même. L'essentiel est de suivre le principe de la nutrition: maintenir un régime hypercalorique composé d'aliments faciles à digérer pour que l'animal ne gagne pas d'obésité. Les chiens de la race décrite sont très sujets aux allergies alimentaires; les aliments secs doivent donc être choisis avec soin.

Les éleveurs expérimentés recommandent généralement de se concentrer sur les aliments biologiques dans le régime alimentaire du Bulldog anglais.

Le régime hebdomadaire d'un chien adulte doit inclure de la viande de bœuf, mais au maximum 40% de la nourriture totale; poisson de mer, céréales, légumes bouillis, 3 œufs par semaine, produits laitiers. Les chiots bulldog anglais devraient avoir du lait, des flocons d'avoine et des pommes de terre bouillies. Les bébés doivent être nourris 3 à 4 fois par jour, un adulte jeune - le matin et le soir. Les animaux de compagnie âgés de 5 à 6 ans deviennent inactifs, il faudra donc les forcer à bouger davantage et l’alimentation sera suffisante un par jour.

Un élément très important du soin des animaux domestiques sont les procédures d'hygiène habituelles:

Le chien a une structure du corps si peu pratique qu'il ne peut pas se gratter. Il est donc nécessaire de le masser une à deux fois par semaine avec une brosse à poils, qui brosse en même temps la laine. Baigner inutilement un animal de compagnie n'en vaut pas la peine.

Les bébés et les animaux adultes sont constamment exposés au risque de surchauffe. Il existe des cas où un chiot bulldog nouvellement né commence immédiatement à surchauffer. Dans une telle situation, il est mis sur une serviette humide. Il est conseillé de placer un bol avec des glaçons à proximité du nouveau-né: le chiot rampera dans un endroit frais ou s’éloignera, selon son état. En été, les chiens doivent être soigneusement protégés de la surchauffe au soleil et, en hiver, de la surchauffe dans une pièce chauffée.

Caractère et éducation

Les bulldogs anglais modernes sont par nature des amis sérieux, loyaux et loyaux. Le chien s'entend bien avec les enfants hôtes et les animaux domestiques. Depuis que la race a été élevée comme un compagnon, le caractère du bouledogue anglais est approprié. L'animal aime être constamment près du propriétaire, aime marcher tranquillement ou voyager en voiture ensemble et souffre beaucoup de solitude ou de manque d'attention. Un tel chien est infiniment doux et gentil envers son maître et son ménage, lent et pensif, mais seulement jusqu'à ce qu'un membre de la famille soit en danger: le chien se transforme soudainement en un chien de combat, comme ses lointains ancêtres.

La formation d'un bulldog anglais est une condition préalable à la vie confortable de lui-même et de son entourage.

Si le chiot n'est pas élevé à temps, un animal agressif peut en sortir.

L'histoire d'origine du bouledogue anglais

Le bouledogue anglais est issu du légendaire grand danois tibétain, considéré comme l'ancêtre de toutes les races modernes de chiens de garde.

Comme Marco Polo l'a noté, il était d'une taille énorme et lui permettait de faire face à tous les ennemis, bêtes ou hommes.

Divorcé et soigneusement gardé par des habitants de plateaux inaccessibles, il a ensuite été emmené dans d'autres parties de l'est du pays, où il a donné naissance à différents types de chiens de garde. L'une des images les plus anciennes d'un chien avec des traits typiques de mastiff nous est parvenue sous la forme d'un bas-relief découvert dans la ville assyrienne de Ninive.

Il dépeint un guerrier tenant un chien de combat géant. Comme dans tous les autres pays du monde, il était de tradition en Angleterre d'organiser des combats d'animaux entre eux ou avec des personnes. Et bien que cette méthode de loisir soit populaire depuis l'Antiquité, les premiers rapports fiables sur les combats entre chiens et taureaux ne remontent qu'à 1199. Des récits de batailles de ce genre se trouvent déjà en 1133 sous le règne de Henri II.

Cependant, le premier message véritablement fiable peut être considéré exactement ce qui se réfère à 1199. Selon le chroniqueur, le dirigeant de la ville de Stamford, se promenant dans les environs de son château, a été témoin de l'attaque de deux chiens appartenant au boucher, sur le taureau, qui se défendait à son tour, essayant de ne pas se frapper le visage devant une vache proche.

Les chiens se sont précipités sur le taureau et l'ont poursuivi dans tout le village, mordant et poussant jusqu'à ce que l'affaire se termine par un combat acharné. Feudal était si heureux de ce spectacle qu'il a accordé à la guilde des bouchers le terrain sur lequel se déroulait la bataille des animaux, à condition que les bouchers organisent chaque année une bataille similaire. Ce type de combat, appelé bulbiting, s'est rapidement répandu dans tout le Royaume-Uni et le nombre de spectateurs rassemblés autour des zones clôturées où se déroulaient les combats ne cessait de croître.

Très vite, chaque ville, chaque village avait sa propre plate-forme, sur laquelle les chiens et les taureaux convergeaient dans des combats féroces et sanglants. Grâce à sa méchanceté et à ses qualités exceptionnelles au combat - résultat de l'élevage brutal auquel il a été soumis, le bouledogue anglais est devenu un chien de combat et a commencé à être utilisé pour combattre d'autres animaux et même pour parler à des gens. Les adversaires habituels des bouledogues du XIVe au XIXe siècle étaient, outre les taureaux, des ours, des singes, des blaireaux, des lynx, des ânes, des lions et d'autres animaux.

Lorsque ce divertissement était interdit, le bulldog anglais était menacé d'extinction. On a essayé de le faire jouer comme chien de garde, mais les individus de cette époque se distinguaient par une brutalité excessive et une force physique excessive; par conséquent, la loi interdisait également l'utilisation de bouledogues en tant que tels.

Plusieurs individus restant aux mains des organisateurs de combats secrets et de diverses arnaques ont été considérés, par conséquent, les chiens des criminels. Seul un petit groupe d’amoureux de cette race de chiens a continué à élever de façon désintéressée des bouledogues anglais et a retenu pour nous un chien dans lequel sont concentrées de nombreuses qualités uniques.

Mon chien de garde

Dog Blog - Mon chien de garde

Bulldog anglais

Un vrai aristocrate, un vrai gentleman, imperturbable, conservateur, un peu flegmatique - bulldog anglais. Lui, comme si l'incarnation de "Foggy Albion". Quelque chose de bon et de doux, mais de puissant, avec un énorme bagage de vie, qui doit être pris en compte et qui doit être rempli.

Caractéristiques de la race

Attachement familial

Attitude envers les enfants

Relation avec des étrangers

La propension à s'entraîner

Histoire d'origine

À ce jour, le Bulldog anglais est à 100% le résultat d'un travail de «bijouterie», la création de mains humaines, avec une sélection difficile.

À propos du chien dur avec un combat mort, il a été mentionné depuis 1406, dans le livre "Mastery of the Hunt". Patrie, chiens de cette race - Angleterre. Derrière la version moderne de la lignée, le Bulldog anglais est un descendant du Old English Mastiff et Alan (chiens viking).

Chiens puissants et robustes élevés pour les jeux d'argent, les taurades, les combats de chiens. Aujourd’hui, il est même difficile d’imaginer que les bulldogs anglais si aimants soient si cruels. Après que le Parlement britannique ait interdit de tels divertissements en 1835, avec la participation d’animaux, les éleveurs ont commencé à sauver la race, elle a commencé à disparaître. De nouveaux standards ont été présentés à la race: taille plus petite, attitude plus loyale envers les animaux.

Les premiers standards de la race Bulldog Anglais ont commencé en 1817, les Bulldogs Krib et Rosa. On croit que tous les représentants modernes de cette race, descendants d'eux.

Description de la race Bulldog Anglais

Le bouledogue anglais est de taille moyenne, un peu de poids. Ils se distinguent par un visage ridicule assez drôle, pour lequel parfois les chiens sont appelés "aristocrates de vieux vieillards mignons".

  1. Les représentants de cette race ont un type sexuel prononcé. Les câbles sont plus gros qu'une branche, avec des os plus grands et de puissants muscles de soulagement. La taille et le poids moyens d'un chien adulte: câble - 40 cm, 25-25 kg, femelles - 38 cm, 21,7 - 22,5 kg.
  2. Posséder des os solides, des muscles de secours bien développés.
  3. Pattes musclées, fortes. Devant épais, dense. Arrière légèrement plus long, moins puissant que l'avant.
  4. Épais, large, fort cou, taille moyenne.
  5. La tête par rapport au corps est assez grosse.
  6. La poitrine est très large, arrondie.
  7. Le dos est court, plus large aux épaules.
  8. Le museau est court, retourné vers le haut, large. La mâchoire inférieure est courbée. Le front est plat. La peau sur la tête est lâche avec de petits plis.
  9. Queue de longueur moyenne, dirigée vers le bas.
  10. Le pelage est court, épais, plutôt doux, agréable au toucher.

Tout écart par rapport aux standards de race est considéré comme un défaut. Peut affecter la santé et la vitalité du chien!

Couleurs

Bulldog Anglais peut être de différentes couleurs. Mais, la couleur doit être brillante, uniforme et propre. Les taches sont claires, prononcées.

Le museau du chien est plus sombre, porte un «masque» noir ou, comme on dit, un «museau».

  • noir et feu
  • gris souris,
  • marron et feu

Caractère

Malgré son passé plutôt cruel et difficile, le Bulldog anglais est un compagnon sensible, très dévoué, affectueux et excellent.

  1. Les bouledogues sont rustiques par nature, mais très intelligents.
  2. Ce sont d’excellents compagnons et d’excellents défenseurs.
  3. Ils aiment les enfants.
  4. Avec grand plaisir de participer à des jeux pour enfants. Juste une fontaine d'énergie et d'excitation!
  5. Ils sont caractérisés par une grande dévotion.
  6. Les autres animaux domestiques sont dominés, mais traités avec patience et compréhension.
  7. A besoin d'attention, de soin et de communication.

Le personnage du chien aristocrate est calme et décisif, sans signes évidents de colère et d'agression.

La formation

Les bouledogues anglais ont une grande intelligence. Ils sont capables de mémoriser environ "300 mots humains". Mais malgré cela, les étudiants très lents. Le coupable est la nature maladroite et lente du chien. Par conséquent, lors des séances d'entraînement devrait être patient.

  1. Quand un chiot dans la maison, vous devez établir des règles de comportement claires dans la maison.
  2. Encourager de toutes les manières les bons traits de caractère du chien pendant l'éducation.
  3. Bulldog aime faire plaisir au propriétaire, car il se souvient volontiers de ces commandes qui lui procurent de la joie.
  4. La base de l’éducation - encouragement constant: ton verbal, bienveillant, cadeaux divers.
  5. Communication régulière et formation.
  6. Assurez-vous de donner la possibilité de communiquer avec d'autres animaux du monde entier.
  7. La formation et l'éducation des chiots, à la maison, vous pouvez faire confiance à un enfant de 9 ans.

Amour, patience, règles claires, encouragement - voici la réponse à la question: "Comment élever un animal de compagnie?".

C'est important! Pour le bulldog anglais, la formation et la socialisation précoce sont importantes: un chien non entraîné peut montrer de l'agressivité.

Soins et entretien

L'achat d'un animal de compagnie est une étape cruciale. Cela devrait être pris au sérieux. En savoir plus sur un futur membre de la famille. La question de la santé et des soins devrait venir en premier. Il est impératif que vous sachiez combien de représentants de cette race vivent, comment s’occuper de quoi et quoi nourrir, comment se laver, pour que l’ami à quatre pattes soit toujours en bonne santé?

La vaccination est une place importante dans le maintien de la santé du chien. Les vaccinations doivent être effectuées conformément au programme, mais uniquement pour un chien en bonne santé, après le déparasitage.

Pour la santé du bulldog anglais doit être traité avec l'attention requise. La durée de vie des chiens de cette race est de 10 à 12 ans. Le chien nécessite des soins et une attention constante, mais malgré cela, il est parfait pour les propriétaires inexpérimentés.

Hygiène du chien

Prendre soin d'un bouledogue rappelle en quelque sorte les soins d'un petit enfant. Mais toutes les œuvres du maître seront récompensées par un dévouement et un amour sans fin.

  1. La laine de bouledogue anglais est assez facile à nettoyer. Badigeonner les poils raides 2 à 3 fois par semaine. La chute commence à neuf mois. Il est nécessaire de peigner, en éliminant les cheveux morts et la saleté.
  2. Une attention particulière est accordée au pli sur le visage du chien. Ils devraient toujours être propres. Les rides doivent être essuyées régulièrement, en alternant disques humides et secs. Ne jamais laisser les plis humides.
  3. Baigner le chien devrait être au besoin. Baignade fréquente peau sèche, provoquer des démangeaisons.
  4. Se brosser les dents régulièrement.
  5. Il est impossible sans soin de laisser la zone entre les orteils sur les pattes. Sans soins appropriés, des rougeurs et des éruptions cutanées s'y forment.

Le processus de reproduction des bouledogues anglais n'est pas facile. La puberté survient assez tôt chez les chiennes (6 à 7 mois). Tous les câbles ne peuvent pas participer à l'accouplement. Seuls des soins appropriés peuvent lui «accorder» un tel droit.

Le tricot est accompagné de certains problèmes. Même les éleveurs expérimentés, cela arrive, comme on dit à six mains.

Pour les statistiques, 90% des femmes ont besoin d'une césarienne. La portée moyenne est de 5 à 9 chiots, la quantité optimale étant de 5 à 6.

Le contenu

Le chien d'aristocrate, ayant un caractère équilibré, est excellent pour la garde, à la fois dans une maison privée et dans un appartement en ville. Un petit animal a besoin de confort et de confort.

Obtenir un chien, il faut:

  • organiser un endroit confortable pour se détendre;
  • acheter tout ce qui est nécessaire au soin d'un chiot (brosse, articles de toilette, un bol - de préférence avec des matériaux naturels, munitions);
  • assurez-vous d'acheter des jouets (le grignotage est l'une des activités préférées du bulldog);
  • prendre soin des conditions de température;
  • promener régulièrement un chien, mais rappelez-vous: un effort physique important est contre-indiqué;
  • être prêt à ronfler;
  • visitez un vétérinaire régulier.

La santé

Malheureusement, le "gentleman bulldog" n'a pas une bonne santé. Le bouledogue anglais a beaucoup de maladies congénitales et même héréditaires. Parce que vous devez choisir un chiot avec soin, chez des éleveurs de confiance. Dans le même temps, découvrez l'opinion d'un spécialiste: "Comment déterminer un chiot en bonne santé?".

Maladies de races communes

  1. Syndrome brachycéphale. Un mauvais transfert de chaleur peut facilement causer un coup de chaleur.
  2. Il y a souvent des problèmes de cœur et de poumons.
  3. Avoir une prédisposition à la torsion de l'estomac. Il n'est pas recommandé de retourner l'animal sur le dos.
  4. Prédisposés aux maladies des yeux: volvulus et adénome du troisième siècle.
  5. Allergie. Devrait suivre le régime. Produits nocifs: saucisses, viandes fumées, pâtisseries, conserves.
  6. Des cas d'obésité assez fréquents, qui peuvent provoquer un certain nombre de problèmes.

Soigneusement, en pleine responsabilité, vous devriez traiter le changement de dents. Après tout, il s’agit d’un moment important dans la vie d’un petit bulldog. Pendant cette période, il existe un risque de maladies associées à une infection dans la cavité buccale. Les dents de lait tombent de plaies lorsqu'une infection différente peut pénétrer dans la salive du chien. Le changement de dent dure environ 28 jours, sur une période de 4 à 7 mois.

La santé du bulldog anglais doit être prise en compte. Des soins appropriés sont la clé de la santé de l'animal!

Quoi nourrir

Lorsque vous choisissez quoi nourrir un animal de compagnie, privilégiez les aliments riches en calories et faciles à digérer. Nous ne devrions pas oublier que les représentants de cette race sont sujets à l'obésité.

Avant de décider comment nourrir un chiot, vous devez d’abord interroger l’éleveur sur le régime et le régime habituels d’un petit bouledogue.

Le régime d'un chiot devrait inclure:

  • produits laitiers: fromage cottage, ryazhenka, kéfir, yogourt (lait cru en petites quantités);
  • céréales de lait;
  • viande maigre;
  • légumes et fruits (non sucrés).

Nourrir un petit animal de compagnie en 1,5 à 2 mois - 6 fois par jour, en petites portions. À 6-7 mois, le nombre de repas est réduit, soit 3 fois.

En raison du physique particulier des bouledogues, les céréales, les légumes et les fruits doivent prévaloir dans leur régime alimentaire.

Le régime d'un chien adulte devrait comprendre les aliments suivants:

  • viande, de préférence bœuf, abats;
  • les céréales;
  • légumes bouillis;
  • légumes crus;
  • œufs (environ 3 pièces par semaine);
  • poisson de mer.

Il est nécessaire, en utilisant des produits naturels, de ne pas oublier les suppléments minéraux.

Lors du choix du type de nourriture à nourrir le chien, vous devez tenir compte de la tendance des chiens à des allergies. Certains éleveurs contre l'alimentation en nourriture sèche. Cela est dû aux caractéristiques physiologiques du chien. Il lui est difficile de saisir de la nourriture. Il l'avale simplement, ce qui affecte négativement la digestion.

La nourriture sèche doit être équilibrée et facilement assimilable.

Formant un régime alimentaire, vous devez tenir compte de la physiologie et des caractéristiques de la digestion!

Vidéo

Photos de bouledogue anglais

Combien coûte un chiot

Acheter un chiot English Bulldog est le meilleur des éleveurs avec une bonne réputation et des critiques positives. Combien coûte un chien de compagnie dépend des plans futurs du propriétaire.

Si vous avez besoin d'un ami fidèle et affectueux, vous pouvez acheter relativement peu coûteux, environ 10 à 18 000 roubles. Pour un tel prix, le chiot n'aura pas de pedigree ni de documents.

Lorsque les plans sont plus ambitieux - concours, expositions, le chiot doit répondre aux normes officielles de la race. Ensuite, le prix est beaucoup plus élevé, de 30 à 60 000 roubles.

Pépinières

Assurez-vous d'acheter un chiot, vous devriez trouver toutes les informations sur le chenil, lire les commentaires. Affiner les données sur les parents: apparence, maladie, habitudes, participation à des concours, expositions. Demandez s'il y a tous les vaccins, quel régime. Toutes ces questions aideront à obtenir un chien qui deviendra un ami fiable et dévoué à l'avenir.

Dans le passé, le bulldog anglais était à l’origine de la peur et de l’horreur. Aujourd'hui, c'est un chien de compagnie bon enfant et dévoué qui peut apporter de la joie à la maison.

Bulldog Anglais - Bulldog Anglais

Dans cet article, vous découvrirez la description de la race, de la nature, des soins, du prix et de l’histoire de la race Bulldog Anglais.

Patrie des bouledogues anglais - Angleterre. Ils ont été utilisés dans l'amusement sanglant populaire - taureaux d'appât (bull-beiting). D'où le nom. Le lointain ancêtre de ce chien est le vieux bouledogue anglais. Cette race a rejoint d'autres, maintenant il n'y a plus de représentants de race.

Histoire de

Au début du XVIIème siècle. en Angleterre, entre autres "mastivov" noté comme "taureau" distinctif. En 1799, les bulldogs, ainsi que les dogue, ont été qualifiés de chiens qui font un excellent travail de chasse au sanglier. Les cynologues de notre époque croient que les parents directs des bulldogs sont des mastiffs. Et ils ont un ancêtre Alano ou Alan.

La race se réfère à la forme de chien. Ses ancêtres sont les lévriers charnels des Molosses. Dans les montagnes du Caucase, une tribu de Sarmates vivait et ils s'appelaient Alano. Ils élevaient des chiens de cette race. Et derrière eux se trouve l'Alano espagnol.

Les vieux bouledogues anglais, malgré la popularité de l'appâtage de taureaux, étaient détestés. Dans les anciens documents, il existe des enregistrements dans lesquels ils sont considérés comme plus stupides que les gros chiens. On dit qu'ils mûrissent lentement (seulement à 1,5 g). Ils se multiplient mal et vieillissent rapidement (à partir de 5-6 ans). On ignore quelle est la vérité à ce sujet et où se trouve la fiction, mais les maîtres-chiens croient que les vieux bouledogues anglais ont calomnié.

À la fin du XVIIIème siècle. Boule-Beiting commence à perdre son ancienne popularité. Depuis 1835, la persécution des animaux est interdite au Royaume-Uni. La cruauté envers les animaux est condamnée. Les combats de chiens continuent. Les bouledogues tricotent avec des terriers agiles et apparaissent "bull-and-terriers". Ils sont très appréciés en tant que race de combat.

Les premiers bouledogues répertoriés dans le livre généalogique du Kennel Club of England en 1817 sont Kriba et Rosa. Propriétaire H. Wirslst. La première exposition en Angleterre a eu lieu à Newcastle en 1859 et il n'y avait pas de bulldogs dessus. En 1860, ils reçurent une classe entière. L'exposition a eu lieu à Birmingham. 1 place (seulement) attribuée au bulldog James Hinks. Trois années de suite aux expositions de bouledogues, une classe a été donnée.

En 1863 à Londres dans Egrikacherel Hall, ainsi qu'à Kremorn, les bulldogs ont été divisés en 2 classes. Un pour ce bouledogue. Il semble que ce soient les ancêtres des bulldogs français modernes. Et le second pour le grand anglais. 18 livres ou 8 164 kg est la différence de poids entre les classes. Après un certain temps, la différence est déjà de 20 livres ou 9,072 kg. En 1863, à partir de 1864, il y avait 2 classes à Birmingham, en fonction du sexe des chiens et non en poids.

À Manchester à l'époque, les Bulldogs ont été exposés dans une seule classe. À partir de 1964, les amateurs de race décident d'organiser un club et d'écrire un standard pour les bouledogues anglais. Le premier club de bouledogue, dans lequel il y avait 30 personnes. La devise était le dicton: "Prise mortelle." Il a ouvert ses portes le 03.11.1864. Le fondateur officiel est R.S. Rokstro.

Après 3 heures, le club était fermé. Il n'y avait pas d'expositions. Rokstro a décrit le bulldog en détail dans le «standard Philo-Quon». Il a été publié en 1865. Là, les Bulldogs sont un peu idéalisés, mais dans l’ensemble, c’est tout à fait vrai.

Standard

Le bouledogue anglais a un grand avenir. Maintenant, il existe plusieurs normes pour cela dans différents systèmes. La plus grande FCI comprend la Russie et 80 autres pays. Les bouledogues anglais de ce système sont classés selon une norme.

Apparence

Description de la race Bulldog Anglais: forte, trapue. Au garrot de 35 à 40 cm, il pèse de 22 à 25 kg. Compact. La tête est grosse et large. A une collation. Près de la bouche des flocons ou des plis. Les oreilles sont larges et courtes. Les yeux légèrement bombés. Cou court et arrondi. Poitrine puissante avec un dos court. Les pattes sont écartées, courtes et fortes, musclées. La queue est épineuse ou droite. C'est plutôt court.

Les bouledogues de compagnie modernes ont des plis prononcés sur le visage, les jambes écorchées. Les bouledogues n'ont pas de sous-poil. Le manteau lui-même est court.

La couleur est de 3 types:

  1. Monochrome. Il est blanc, fauve ou rouge.
  2. Deux couleurs. Il y a souvent des taches blanches ou un tigre impressionnant sur un fond rouge.
  3. Smoot. Sur le visage, il y a un masque sombre et la couleur principale est monophonique.

Caractère

Description de la race Bulldog Anglais - calme. Les bouledogues agressifs ont été exclus de l'élevage et c'est maintenant un compagnon qui a besoin de votre caresse et de votre attention. Si le propriétaire le laisse longtemps sous la garde de ses proches, il est très inquiet et peut tomber malade.

Le bouledogue est solide et calme, mais si vous êtes en danger, il intercédera. Par caractère, un peu têtu, mais pour mériter vos louanges, essayez d'être obéissant. Il lui suffit de marcher deux fois par jour pendant 20 minutes, mais il est heureux de marcher de plus en plus longtemps.

Une fois par semaine, retirez la laine morte avec un gant en caoutchouc ou un autre peigne. Gardez les animaux toute l'année. Automne et printemps plus. À ce stade, vous pouvez utiliser un shampooing sec pour les soins.

Baignez votre animal 2 fois par mois ou au moins une. Les plis sur le corps après le bain peuvent être poudrés de poudre hygiénique pour enfants afin d’éviter l’inflammation à ces endroits.

En hiver, surveillez les coussinets de pattes. Le sel, qui jonchent la piste, peut les manger. Avant de marcher, graissez-les avec de la vaseline ou de l'huile végétale, puis lavez-les. Griffes cultivées, cisaillement. Sinon, les pattes peuvent s'épanouir. Marchez avec lui lentement.

Dans la chaleur, essayez de marcher dans des endroits ombragés. Prends de l'eau avec toi. Si plus de 30, vous pouvez vous abstenir de marcher. Ne laissez pas votre animal à la chaleur dans la voiture. Le chien peut mourir de surchauffe. Dans la chaleur, n'allez pas à la plage. Prends soin de toi.

Donnez des aliments secs ou de la viande super premium avec des céréales et des légumes. Essayez de ne pas trop nourrir. Après avoir mangé, ne le retournez pas, la race est encline à se tordre les intestins.

Maladies

Les Britanniques tombent parfois malades:

  1. Distikhiasis.
  2. Inversion du siècle.
  3. Dermatite au niveau des plis.
  4. Luxation du coude. Il est inné.
  5. Démodécie.
  6. Dermatite entre les doigts.
  7. Accouchement seulement par césarienne.
  8. Le cahier de Fallo.
  9. Souffrir de surdité.
  10. Un coup de chaleur peut arriver.
  11. Dysplasie à la hanche.
  12. Sténose aortique.
  13. Lymphosarcome.
  14. Kératoconjonctivite.
  15. Cryptorchidie

Coût de

Avant d’acquérir un chiot, décidez immédiatement si vous avez besoin d’un animal de compagnie, d’un chien de concours ou d’une chienne. La norme est stricte. Prix ​​pour les Britanniques à partir de 10 000 roubles. jusqu'à 50 mille roubles.

Bulldog anglais

Bulldog anglais - chien facilement reconnaissable avec un petit visage amusant. Malgré son apparence maladroite, le bouledogue anglais est en mesure de donner une longueur d'avance sur la rapidité et l'agilité des représentants de nombreuses autres races.

Le tempérament sauvage du bulldog anglais, caché derrière l'apparence maladroite, est également lié à l'histoire de la race. Pendant des années, ces chiens ont été utilisés pour appâter des taureaux...

Vue d'ensemble de l'apparence

La tête de ces robustes chiens accroupis semble très massive. La mâchoire fait saillie vers l'avant, exposant les dents du bouledogue.

Sur la tête, la peau forme beaucoup de plis qui, selon les rumeurs, ont aidé à empêcher le sang de pénétrer dans les yeux du chien lors d'une bataille.

Le museau est court. Le nez est large, les narines sont grandes et bien développées.

Photo 1. Bulldog anglais peut avoir un look très drôle.

Les lèvres - épaisses et larges, sont l'une des "cartes de visite" de l'extérieur de ces chiens. Les lèvres couvrent bien les côtés de la mâchoire inférieure, mais pas devant. La mâchoire inférieure elle-même est sensiblement plus longue que la mâchoire supérieure. Elle fait donc saillie vers l'avant et se penche vers le haut.

Les yeux sont situés assez loin des oreilles et bas, ils ont une forme arrondie.

Oreilles - petites, fines, attachées haut.

La tête est posée sur un cou très fort, large et musclé. Étant donné le fort camp d'os large de tout le corps du chien - on peut dire de chaque partie du corps du bulldog - "fort, musclé".

Ces chiens ont été créés en tant que chiens de combat et ont très bien géré ce rôle pendant très longtemps.

Avec une croissance plutôt faible, les mâles de ces chiens prennent jusqu'à 25 kg de poids, les chiennes sont typiquement plus faciles - jusqu'à 22,5 kg

Histoire du bouledogue anglais

Il y a bien longtemps, au Royaume-Uni, ces chiens tiraient leur nom du mot Bull (né - "taureau"), en raison du fait que les représentants de cette race combattante ont été en mesure de remplir même un taureau adulte.

Les ancêtres des bouledogues et des bull terriers étaient utilisés pour appâter les taureaux. Leur force, leur persévérance et leur persévérance dans la réalisation de l'objectif ont fait d'eux des adversaires très dangereux.

Les chiens et les autres races ont été autorisés à se battre avec les taureaux, mais seuls les bouledogues ont réussi à gagner dans la plupart des combats. La noblesse anglaise a préféré cette dernière.

Photo 2. Les Bulldogs Anglais combattaient à l'origine des chiens

En 1835, l’appâtage de taureaux est interdit, ce qui rend les Bulldogs inutiles. Cela a presque conduit à la disparition complète de la race elle-même.

La partie restante de la population de ces chiens a sauvé la situation grâce à un groupe de passionnés engagés dans la reproduction de la race.

Ayant vu dans les bouledogues non seulement une bête dangereuse, mais aussi un compagnon de bonne humeur, les gens ont fait de ce grand combattant une race de spectacle moderne et populaire.

De la sévérité et de l'imprévisibilité du caractère du bulldog anglais, il ne reste pratiquement plus rien, mais ils ont conservé la ténacité, la force et l'endurance qui faisaient de ces chiens d'excellents gardiens et chiens de service, à qui on peut confier leurs biens et leur vie.

L'élevage a été effectué de manière à ce que les chiens les plus agressifs ne restent pas le lot et la préférence a été donnée aux représentants qui ont fait preuve de calme et se sont bien entendus à la maison.

Comme les couches aristocratiques de la population ont manifesté le plus grand intérêt pour l'élevage de bouledogues, elles ont notamment demandé que le chien se comporte bien également dans les endroits surpeuplés.

Les résultats de ce travail sur le caractère et le comportement de la race sont évidents - les Bulldogs sont devenus une excellente race de spectacle, tout en conservant leur force et leur courage au cas où vous deviez défendre le propriétaire ou les membres de sa famille.

Caractère bulldog anglais

L'histoire de l'origine de cette race de chiens peut être une source de prudence et de doute pour le futur propriétaire du bulldog.

Cependant, le bulldog anglais moderne ne se déchaîne pas partout pour trouver quelqu'un avec qui se battre. C'est un vrai casanier, capable de passer une journée entière à dormir au lit près du canapé du maître.

Malgré leur force et leur puissance cachées en eux, les Bulldogs n’apprécient guère les longues marches loin de chez eux. Plus préfèrent marcher où la maison reste en vue.

Photo 3. Aujourd'hui, les bouledogues anglais sont des animaux de compagnie charmants.

On ne peut qu'envier la persistance avec laquelle ces chiens réalisent quelque chose. Et cela fonctionne dans l’ordre inverse: si un bulldog n’aime pas quelque chose, il sera extrêmement difficile de le faire.

Les jeunes parents seront ravis de la façon dont le Bulldog Anglais traite les enfants.

Ces chiens ont non seulement tendance à avoir une bonne attitude envers les petits propriétaires, mais aussi à établir des liens étroits avec les enfants, ce qui en fait une excellente nounou des Bulldogs.

Dans le cercle de famille, ces chiens sont très mobiles et se comportent parfois de manière très amusante (l'effet est encore renforcé par l'apparence inhabituelle), provoquant un sourire tout autour.

Les bouledogues adorent mâcher quelque chose. Apprenez-vous au fait que votre animal doit avoir des jouets qu'il peut grignoter calmement. Sinon, il se trouvera un «objet» à mâcher parmi vos propres affaires, ce qui peut poser problème.

Une autre nuance dans le fait de garder un tel chien est que les Bulldogs n’apprécient pas la chaleur. C’est donc mieux en été de ne pas planifier de promenade avec le chien, en laissant du temps pour cet événement le soir et le matin.

Examen vidéo de la race English Bulldog: