Basenji

Il s’appelle Congo-terrier, Nyam-Nyam-Terrier, chien de brousse, etc. C'est un animal compact qui peut devenir un excellent compagnon. De plus, Basenji est un rêve pour de nombreux propriétaires, car il possède une caractéristique unique: il n'aboie pas. Que sait-on de cette race intéressante, si rare dans notre pays?

Origine de la race

Race Basenji existe depuis plus d’un millénaire et est née dans les pays d’Afrique du Sud. Au début du 20e siècle, il gagne en popularité en Amérique du Nord et en Europe. Et encore des représentants de cette race peuvent être trouvés dans les maisons royales de l'Europe.

Le chien est entré sur le territoire russe à la fin du 20ème siècle. Et à la même heure, les amateurs de chiens ont été fascinés par le fait qu’au lieu d’aboyer de façon traditionnelle, les chiens émettent un grondement spécial, et ce uniquement quand ils sont inquiets ou agacés. Ce facteur vous permet d’avoir des chiens même avec des personnes négativement liées aux aboiements de chiens.

Une autre caractéristique surprenante de Basenji est que la race est née et s'est développée indépendamment, et qu'une personne n'a jamais participé à sa sélection.

Description de la race de chiens basenji

Étant formé dans la nature, le chien a trouvé des muscles lisses pour une liberté de mouvement et une excellente coordination. La fourrure est plutôt courte, épaisse, avec un éclat prononcé. Il est bien ajusté au corps. Reconnues sont six couleurs:

  • noir combiné avec du blanc;
  • marron avec du blanc;
  • rouge avec du blanc;
  • bringé (laine rouge avec des rayures noires).

Laine blanche au basenji - sur les membres, la poitrine et la queue.

Il existe deux types de race: le chien plat et la forêt.

Besyandzhi simple. Dans le premier cas, les représentants de la race sont plus grands, la hauteur au garrot est de 40 cm et la laine est brune avec du blanc. Les chiens ordinaires ont un "collier" blanc qui capture un peu la poitrine et ressemble au "pantalon".

Arbre forestier. Les individus de race forestière ont reçu un nom inhabituel - «chien nain» pour leur petite taille (moins de 40 cm au garrot). Ils se distinguent par une couleur plus foncée des yeux et du pelage.

Tous les Basenji ont leurs propres caractéristiques:

  • Les représentants de la race ont les jambes hautes, la petite tête, les oreilles sont debout et légèrement inclinées vers l’avant.
  • Le cou du chien est haut, fort, le poitrail est de largeur moyenne, la queue est bouclée en anneau.
  • Nez chez le chien rétréci avec un rein noir. Les yeux sont en forme d'amande et d'iris foncé. Le regard est très intelligent, compréhensif.
  • La position des pattes antérieures du basenji est légèrement tournée vers l’intérieur. L'animal se déplace rapidement en faisant de grands pas, tandis que son dos reste droit.

En général, le chien a l'air élégant, avec une certaine aristocratie. Parmi les caractéristiques externes, on peut noter la présence de plis sur le front, qui sont fortement prononcés à l’âge du chiot.

Chiens de caractère basenji

Les chiens sont vigoureux et agiles. La nature éliminée de telle sorte que tous les individus de cette race sont par nature d'excellents chasseurs. Les propriétaires doivent en tenir compte, car dans la course aux proies, le chien peut être tellement impliqué qu'il n'entendra pas les ordres. Pour qu'un chien soit en bonne santé, il doit bouger beaucoup et intensément.

Les animaux domestiques sont très attachés à tous les membres de la famille, et pas seulement à celui qui les nourrit. Ils cohabitent parfaitement avec d'autres représentants de cette race.

En emmenant le chien de la famille basenji dans une famille, une personne acquiert un ami dévoué et intelligent, distingué par l'intrépidité et un excellent gardien. En raison de son caractère enjoué et de sa bonne humeur, il est recommandé d’acheter cette race pour les familles avec enfants. Mais le chien a toujours son propre caractère, et très probablement il ne voudra pas être un jouet. Par conséquent, il n'est pas recommandé de laisser l'animal et l'enfant seuls pendant longtemps.

Les basenji ont un esprit vif et se prêtent bien à l'apprentissage. Mais, en raison de leur curiosité et de leur rapidité, ils peuvent se retrouver dans des situations désagréables et ont donc besoin d’une main ferme.

Formés dans des conditions naturelles, les représentants de la race ont acquis la qualité d'indépendance. D'où leur désobéissance et leur exigence d'un emploi constant. En les laissant longtemps sans attention, vous pouvez vous attendre à toutes sortes de "surprises". Le chien ne s'assiéra pas et trouvera quoi faire.

Il y a un danger de perdre un animal domestique, il est donc déconseillé de l'abaisser en laisse sur un terrain inconnu. Après tout, voyant la "proie", Basenji la poursuivra sans réagir aux stimuli extérieurs.

Malgré le fait que les chiens ne sont pas des chiens de garde, ils ont un flair unique et donneront un signal lorsque des inconnus apparaîtront - debout dans un rack et émettant un grondement caractéristique.

Caractéristiques de dressage

Les basenji sont capables de comprendre les équipes presque dès la première fois, mais l’approbation et les encouragements sont très importants pour eux. Le meilleur endroit pour promener son chien est une grande aire de jeux ouverte, à l'écart des transports. Ici, l'animal agité et énergique courra jusqu'à ce qu'il rejette l'excès d'énergie.

Chiens de race Basenji en photo

Tout d'abord, les propriétaires doivent former leur animal de compagnie à répondre au surnom lors du premier appel à recourir au propriétaire. Il a déjà été noté que les chiens se distinguent par leur curiosité et que l’esprit du «soutien de famille», établi par un siècle d’histoire, n’a jamais disparu, afin de pouvoir récupérer des objets et des aliments inconnus au sol. Il est important de les sevrer de cette habitude néfaste et dangereuse.

En cours de formation, il est strictement impossible d'élever la voix sur le chien et de faire usage de la force. La punition pour Basenji sera le regard sérieux du propriétaire et le manque d'éloges. Les chiens adorent grimper sur toutes les hauteurs et s'y installer pour la nuit. Dans la maison, il y a beaucoup à s'endormir dans le lit du maître, il est donc nécessaire de l'arrêter dès l'âge du chiot.

Comment prendre soin de basenji

S'occuper d'une race de basenji pour animaux de compagnie ne nécessite pas de procédures spéciales. Vous devez peigner régulièrement la laine, mais vous ne pouvez la laver que si cela est nécessaire car le chien a peur de l'eau.

Les représentants de la race africaine ne sont pas trop résistants au froid, il est donc préférable d'acheter des vêtements spéciaux pour les promenades d'hiver. Les sélections dans les coins des yeux sont nettoyées avec un coton-tige, le pavillon de l'oreille est nettoyé avec des cotons-tiges. Les griffes 1-2 fois par mois sont mangées par une lime à ongles spéciale.

Comme les autres chiens, Basenji nécessite l'utilisation régulière de médicaments anthelminthiques, la vaccination en temps opportun, le traitement des parasites de la peau, vous pouvez utiliser un collier de puces et de tiques.

Parmi les maladies auxquelles on note la tendance chez les chiens de cette race, il est possible de noter les maladies des reins, des organes digestifs, des hernies. Ces animaux peuvent être gardés dans un environnement résidentiel, mais avec une attention et des soins obligatoires.

Caractéristiques d'alimentation

Basenji nécessite une nutrition spéciale. Au cœur du régime alimentaire se trouve la viande crue d’espèces à faible teneur en matière grasse. Les os sont autorisés à être donnés, mais pas plus d'une fois tous les 7 jours. Parmi les produits autorisés, qui sont donnés à basenji en petites quantités, on peut noter:

  • les abats;
  • poisson;
  • sarrasin et riz sans sel.

Les chiens de cette race peuvent être transférés dans un aliment sec professionnel. Il est interdit de suralimenter l’animal, car les représentants du pedigree ont tendance à l’obésité.

Alimentation:

Choisir un chiot basenji

Si vous voulez avoir un chien basenji, il est recommandé d’acquérir un animal en pépinière. Bien sûr, vous pouvez économiser de l'argent en achetant un animal de compagnie sur le marché ou auprès de vendeurs privés, mais il existe certains risques - le chien peut ne pas être de race ou malade. Si l'apparence d'un nouveau membre attend les enfants, il est logique de venir dans la famille de la mariée et de résoudre le problème avec le choix ensemble.

Il devrait être choisi parmi les chiots de 2 mois de Basenji, car à cet âge, leur tempérament inhabituel est clairement évident. Il est préférable d’inspecter toutes les portées disponibles.

Si les vendeurs proposent d'acheter des bébés tous les mois, vous devez en être averti. Les éleveurs professionnels ne donnent pas de chiots avant un mois et demi.

Parmi les principaux signes de santé du chien, on trouve la fermeture correcte de la dentition (oreilles), les oreilles, le nez et les yeux sans sécrétions, la bouche propre et rose.

Le chiot doit être actif, ne pas être trop mince ou gros. La maladresse chez Basenji est un signe de mauvaise santé. Le bout du nez net doit être exactement noir et les yeux brillants.

Si vous avez de l'expérience dans l'élevage de chiens, vous pouvez acheter un animal de compagnie adulte. Mais vous devez faire un effort pour lui obéir. Pour les futurs propriétaires sans expérience, il est préférable de choisir un chiot au tempérament le plus calme et le plus docile.

Les avantages et inconvénients de la race

Avant de commencer un animal de cette race, il est important de peser les inconvénients et les avantages. Les qualités positives comprennent les suivantes:

  • avoir la capacité d'apprendre;
  • très propre;
  • sont sans odeur;
  • s'entendre avec les enfants;
  • très positif et actif;
  • n'aboie pas.

Mais, comme dans toutes les races, il existe une "mouche dans la pommade". Les basenji sont assez exigeants en nourriture, ont besoin d'attention constante, le chien risque de s'enfuir. Ils sont assez capricieux et, grâce à des astuces naturelles, ils sont capables de manipuler les propriétaires.

Vidéo sur basenji

Combien coûte un chiot basenji

Le prix des chiots dépend d'un certain nombre de facteurs. En règle générale, tout d'abord, la classe de l'animal est prise en compte:

  • Le prix de départ d'un chiot de classe est de 30 000 roubles. Ce sont les futures stars du ring et les champions du spectacle. Ils sont fournis avec pedigree, peuvent être des producteurs de progéniture.
  • Le représentant de la race est à partir de 25 000 roubles. Ne peut pas participer à des expositions, car il présente des défauts mineurs à l'extérieur, non visibles aux yeux d'un amoureux des chiens. Convient pour la production de progéniture.
  • Un chiot appartenant à la classe des animaux de compagnie coûtera au moins 15 000 roubles. Ils ont des déviations plus prononcées, ils ne conviennent donc pas pour les expositions et la reproduction. Mais, comme le reste des chiots, en bonne santé, ont tous les documents nécessaires.

Quelle que soit la classe achetée, le chiot deviendra certainement l’un des favoris de la famille et rendra la pareille à ses propriétaires.

Couleur tigre Basenji

La discussion de ce sujet est sur le forum.

Comme les Basenji sont toujours importés de leur patrie historique, où ils sont en fait des métis, des couleurs intéressantes et inhabituelles apparaissent parfois dans la race. Ceci est une page séparée. Je suis sûr que beaucoup de découvertes nous attendent de basenji! Après tout, même la couleur de bringé familière et bien-aimée n’a été officiellement reconnue comme norme qu’en 2000! Mais alors que nous avons affaire à quatre couleurs: noir et blanc, blanc tigre, rouge-blanc et noir et blanc. Le noir, le bringé, le rouge, le noir et le bronzage sont des couleurs de base, c'est-à-dire qu'ils occupent une plus grande surface du corps du chien que le blanc. Je ne considérerai pas encore la taille et l'emplacement des points blancs - pas tous en même temps. Mais l'héritage des couleurs principales dans Basenji est assez simple. De quoi parle-t-on maintenant?
Un gène est responsable de chaque couleur: un gène de couleur noire, un gène de couleur rouge, un gène de couleur bringé et un gène de couleur noire et beige. Chaque chien a 2 gènes responsables de sa couleur. Elle en reçoit une de sa mère, la seconde de son père. Prenez ceci comme un axiome. Voici comment fonctionne le monde, la science de la génétique.
Ci-dessous, j'ai désigné chaque gène en tant que chien de la couleur correspondante. Un chien peut obtenir 2 gènes identiques. Alors tout est simple.

2 gènes noirs - chien noir:

2 gènes de tigre - chien tigre:

2 gènes rouges - chien rouge:

2 gènes noir et feu - chien noir et feu:

Mais un chien peut avoir des gènes de couleur différents de ceux de ses parents. Par exemple, de maman - noire, de papa - rouge. Quoi alors?
Le truc, c'est que les gènes de couleurs ont une "force" différente. Celui qui est plus fort se manifestera. Celui qui est plus faible restera caché.
Le plus fort est le gène de couleur noire. S'il a un chien, son destin est d'être noir. S'il vous plaît noter - le deuxième gène peut être N'IMPORTE QUELLE! Derrière la couleur noire, comme derrière un voile impénétrable, le deuxième gène est caché. Les chiens noirs sont un mystère.

Génotype Basenji Noir

Le deuxième gène le plus puissant est le tigre. Il est inférieur au gène noir, supprime à lui seul le rouge, le noir et le bronzage. Voici à quoi cela pourrait ressembler:

Génotype de Tiger Basenji

Il existe une nuance dans la combinaison des gènes de tigre et des couleurs noir et beige. Parfois, et pas rarement, une telle combinaison donne une couleur «trind» non standard: un noir avec un bronzage tigre. Peut-être il y a une domination incomplète du gène du tigre sur le tricolor. Plus en détail, ce problème est décrit dans la section Couleurs non standard.

Couleur rouge À partir de Ryzhikov, vous ne vous attendez pas à un sale tour, mais ces renards rusés peuvent cacher une surprise: un gène de couleur noire et beige.

Le génotype du basenji rouge

Et enfin, le noir et le bronzage. Sans compromis. Le basenji noir et beige ne peut avoir qu'une seule option de génotype de couleur! C’est la couleur la plus insidieuse - elle peut se cacher derrière tout le monde, être transmise de génération en génération de parent à enfant sans se manifester - jusqu’à ce qu’elle se heurte à un autre gène noir et beige.

Génotype de basenji noir et beige

Et enfin, pourquoi avons-nous besoin de savoir tout cela? Quelle est la différence, quel est le génotype de la couleur du chien?
Si vous ne vous reproduisez pas, vous devez vraiment le savoir sans besoin. Mais si vous voulez savoir - de quelle couleur seront les chiots? Et quelle couleur tu ne vas tout simplement pas travailler? Ensuite, cette connaissance vous sera très utile. À propos de cela - plus loin.

Toutes les couleurs de basenji

Le Basenji est une race assez ancienne qui a vécu en Afrique du Sud au cours du dernier millénaire. Actif, intelligent, grégaire - cette race de chasse, qui a des similitudes avec les chiens de dingo sauvages. Basenji est intéressant non seulement pour son origine et son caractère, mais également pour sa couleur variée.

Il existe actuellement quatre couleurs reconnues de cette race de chien:

  • noir et blanc (rarement noir);
  • tricolore;
  • bringé;
  • rouge et blanc

Standard de race

Malgré cette diversité, les basenji ont un certain nombre de caractéristiques obligatoires, à savoir:

  • la couleur blanche ne doit pas prévaloir sur la couleur principale;
  • les marques jaune pâle sont autorisées;
  • les rayures et les brûlures doivent être bien délimitées et non floues;
  • marques blanches sur les pieds, la poitrine, le bout de la queue et le nez.

Couleurs

Voyons plus en détail quelles sont les couleurs ci-dessus.

Noir et blanc

C'est un classique strict et élégant. La couleur noire est brillante et sans impuretés ni nuances. Il ne chevauche pas le rouge, comme dans le cas de "Foula-Black".

La couleur noire est plus un échantillon qu'un type de couleur séparé. Les standards de race ne font pas la distinction entre les basenji noir et noir et blanc, mais ils exigent une couleur noire pure sans nuances.

À première vue, ce n'est pas différent d'un costume noir et blanc, mais ce n'est pas le cas. Fouls Black est caractérisé par des nuances soyeuses, qui ne se manifestent qu'avec le temps. Cette nuance de couleur rouge vif est particulièrement bien distinguée, ce qui est visible lorsque la lumière frappe la laine. Certes, les représentants noirs de cette race sont rares.

Tricolore

Un chien avec cette couleur combine trois couleurs: noir, blanc et rouge-rouge. Le gène responsable d'une telle combinaison de couleurs est récessif, il apparaît donc moins souvent. En fait, un chien avec cette couleur est noir avec des brûlures - ils sont présents sur le museau, un peu sur les bords de la poitrine, mais peuvent également apparaître dans un volume plus important.

Bringé

Cette couleur est caractérisée par une base rouge et des rayures noires. Plus le contour de ces bandes est net, mieux c'est. En apparence, ces chiens sont très exotiques, la couleur ressemble au marbre. La teinte de fond peut varier du rouge au plus clair.

Il est à noter que cette couleur n'a été reconnue qu'en 2000 en Australie, en Grande-Bretagne et dans d'autres pays membres de la FCI. C'est-à-dire que le tigre basenji ne peut participer à des expositions que dans ces pays.

Rouge et blanc

On l'appelle aussi rouge. Couleur brillante et ensoleillée de la couleur principale sans aucune impureté. C'est également un soin inacceptable dans une teinte crème - la couleur de base doit être uniforme.

Couleurs non standard

La palette de couleurs de basenja diffère des couleurs généralement acceptées, mais elle ne devient pas moins belle. Fauve, bleu - ces couleurs de base indiquent que le chien a des problèmes d'immunité ou de peau. Ceci est également indiqué par les yeux brillants (ou bleus) de l'animal, qui sont souvent hérités par les individus avec un pigment affaibli.

Une autre couleur qui n'est pas reconnue par FCI est le triple. C'est très intéressant car il est dérivé des couleurs standard. Il peut s'agir d'un drapeau tricolore de couleur tigre ou noir et blanc avec des taches brunes. Il y a beaucoup d'options et, en même temps, le triple n'a pas de paramètres de couleur clairs.

Il y a aussi ce qu'on appelle un manteau noir. Les chiens de cette couleur ont un gène qui distribue le pigment de manière inégale dans tout le corps. Cela peut être, par exemple, un tricolore avec un trouble de la couleur prononcé (le rouge domine le noir, ne laissant qu'une tache sur le dos) ou toute autre option.

Remarquablement, le trind et le noir, lors de l'accouplement avec un chien de la couleur habituelle, donneront une progéniture normale, car un tel gène non standard est récessif.

Les basenji, sans aucun doute, beaucoup de gens sont intéressés non seulement par leur apparence, mais aussi par leurs habitudes, ainsi que par un esprit extraordinaire, mais pour acquérir un tel chien, il faut être préparé à son indépendance et à son entêtement - cette race est très contradictoire.

Malgré cela, il est toujours apprécié non seulement dans son pays d'origine, mais également dans les maisons royales d'Europe, où il est tombé amoureux de ses qualités physiques et de ses performances mentales exceptionnelles.

Basenji - photo de chien, prix, description de race, personnage, vidéo

Bonjour chers lecteurs!

Le Basenji est une ancienne race de chien apparue dans la région centrale de l'Afrique il y a plus de 5 000 ans. Il ne doit pas son origine à l'élevage, mais à la sélection naturelle. Dans cet article, vous pouvez lire la description de la race, voir des photos, obtenir le prix et connaître les avis des propriétaires. Les animaux ont des caractéristiques, dont l’absence d’aboiement. Au lieu du «gaf-gaf» habituel, ils ronronnent ou semblent étouffer de rire.

Les Basenji sont appelés «un chien qui aboie d'Afrique» ou «un chien silencieux». Cependant, il a également de nombreux surnoms: «chien d'arbuste congolais», «chien de forêt du Congo», «Congo-terrier», «nyam-nyam-terrier», «chien du peuple zande», «création à partir de bosquets forestiers». Autrefois en Afrique, il était utilisé pour la chasse, même pour les lions. Les chiens se sont rassemblés dans des sacs et ont pilonné la bête sur le filet. Actuellement, au Congo, le chien Basenji est toujours chassé. Aujourd'hui, elle est très populaire dans le monde en tant que compagnon de chien. La famille royale de nombreux pays est conservée à la cour de ces animaux.

Description de la race Basenji

Les basenji sont caractérisés par le fait qu’ils n’aboient pas, mais ronronnent, puis seulement dans les moments les plus excitants, Pourquoi les basenji ne savent-ils pas aboyer? En Afrique, les résidents locaux expliquent cela de la manière suivante: «Dans les temps anciens, lorsque tous les animaux et tous les oiseaux pouvaient parler, le chef de Basenji a assisté involontairement à un événement important pour les hommes. Pour que ce qu'ils voient ne fuit pas, les Basenji ont promis de garder le secret et se sont tus pour toujours.

Malgré leur petite taille, les chiens ont un aspect brillant et attrayant. Ils ont l'air aristocratique et élégant. Ils se déplacent rapidement à grandes enjambées, tandis que le dos reste droit. Malgré toute leur histoire ancienne, l'apparence des chiens est restée inchangée. Les animaux sur le front ont des rides uniques qui apparaissent au moment des oreilles. Un trait distinctif de la race est également la queue, qui est étroitement tordue dans un anneau. Les chiens sont des chiens sans odeur et ont beaucoup en commun avec les représentants de la famille féline:

  • souvent laver comme une patte de chat;
  • marchez doucement et doucement;
  • ne vous dérange pas d'aller aux toilettes dans le plateau, ils sont donc faciles à garder dans un appartement ordinaire.

Histoire de la race basenji

Lors des fouilles des tombes égyptiennes, les archéologues ont trouvé des dessins représentant un basenji et une momie de chiens sur les murs. Cela indique un grand respect pour les animaux. Les basenjies ont été enterrés avec honneur avec leurs propriétaires - pharaons. Les Egyptiens leur attribuaient la capacité de se défendre contre les forces du mal et se gardaient comme une amulette vivante. Dans la vallée du Nil, dans la région nubienne, au sud d’Assouan, des sépultures similaires ont été découvertes.

Les animaux d'Afrique ont été amenés pour la première fois en Afrique à la fin du 19ème siècle, mais ce groupe de chiens n'a pas survécu. Dans les années 30 du 20ème siècle, la tentative a été répétée avec succès. Le standard de race utilisé aujourd'hui a été établi dans ce pays. Déjà en 1937, la race Basenji était exposée à une exposition en Amérique sous le titre de travail «Congo - Terrier». Le chien a été remarqué et apprécié pour son intelligence, son apparence aristocratique, sa nature facile et vivable. En 1941, les États-Unis ont acheté un couple de chiens en Afrique pour la reproduction. Ensuite, les animaux ont commencé à se répandre dans le monde entier. Dans notre pays, ils ont commencé à divorcer à partir de la fin du XXe siècle.

Normes de race

  • Le manteau est court, épais et serré au corps. Il est mince et brille magnifiquement. Remises
  • Le corps est fort avec des muscles lisses bien développés.
  • La tête est moyenne.
  • Le cou est long et musclé.
  • La poitrine est de largeur moyenne.
  • Les oreilles sont debout et légèrement penchées en avant.
  • Le nez se rétrécit vers la fin et est couronné d'un lobe noir.
  • Les yeux avec un iris sombre, ont la forme d'amygdales. Le chien a l'air intelligent et compréhensif.
  • Les membres sont hauts. Le devant «regarde» légèrement à l'intérieur.
  • La queue est étroitement tordue dans un anneau.

Basenji hauteur et poids

Il y a une plaine et une forêt de Basenji (Pygmée). Le chien ordinaire est un peu plus grand que celui de la forêt. Le chien pygmée a également les yeux plus sombres.

Plaine

Forêt (Pygmée)

Il a une hauteur au garrot inférieure à 40 cm et est beaucoup plus léger que son semblable.

Personnage de Basenji

Ce sont des animaux loyaux, courageux et résolus. Ils sont intelligents et affectueux. Équilibrés et non conflictuels, ils s'entendent bien avec les gens et sont également attachés à tous ses membres. Le propriétaire obéit inconditionnellement et toujours prêt à le protéger, ainsi que ses proches. Ils aiment jouer avec les enfants, mais ils ne toléreront pas les farces enfantines, par exemple en tirant par les oreilles ou la queue. Par conséquent, les enfants seuls avec eux ne peuvent pas être laissés.

Avec les chiens de la même race et avec d’autres animaux, on se fera des amis s’ils prennent Basenji comme chef de file - les chiens de cette race ont tendance à dominer. Si l'autre chien commence une bagarre dans la rue, le Basenji, animé par l'instinct de conservation de soi, ne provoquera pas de provocation et ne passera pas tranquillement.

Les chiens sont extrêmement actifs, encore plus réactifs - c'est la clé de leur santé. Déplacez-vous facilement et magnifiquement. Ils font d'excellents exposants. En raison de l'hyperactivité des chiens, on ne peut pas rester seul à la maison pendant longtemps. Sinon, à son arrivée à la maison, le propriétaire verra des surprises sous la forme de meubles inversés et rongés, de papiers peints déchirés et d’autres problèmes.

Le sens de la chasse du chien est génétiquement défini et, sans être des chiens de garde, ils se sentent facilement menacés par leurs proches. En même temps, Basenji se tient debout sur leurs pattes arrière et gronde, désespérant, avertissant le propriétaire du danger. L'instinct très développé des chasseurs les empêche parfois d'entendre les ordres au moment de la poursuite de la proie. Par conséquent, afin d'éviter une fuite, il est recommandé de porter une laisse lors d'une promenade sur le chien.

Basenji de formation

Les basenji sont l’un des 14 chiens les plus anciens de la planète. Ils sont aussi appelés primitifs, c.-à-d. résultant non pas de la reproduction, mais de la sélection naturelle naturelle. À cet égard, ils se caractérisent par des caractéristiques qui doivent être prises en compte lors de la formation:

  • Basenji en formation ignorent souvent le projet de commande «à moi».
  • Ils ont une réponse extra rapide et accélèrent instantanément d'un endroit à un autre, développant une vitesse incroyablement élevée.
  • manque temporaire de perception sonore chez le chien.

Avant le début de la formation, il est nécessaire d’étudier la nature de votre animal et d’apprendre à anticiper son comportement. Il ne sera pas superflu de lire la littérature spéciale, de regarder la vidéo, de visiter le forum des propriétaires de Basenji et de consulter un cynologue.

Afin d'éviter de créer un environnement dangereux pour les autres, il est nécessaire d'apprendre au chien à comprendre les limites du permis. La toute première équipe à mémoriser devrait être une équipe de rappel «à moi», le chien doit se conformer à la première exigence. Le chien doit répondre à son surnom.

Basenji se souvient facilement des équipes, mais l'approbation et les encouragements sont très importants pour lui. Ça peut être - caresser, un mot gentil ou des friandises. Pour le renforcement positif, vous pouvez utiliser le clicker. Vous ne pouvez pas crier sur l'animal et le punir - le chien va fermer et ignorer les commandes. Laissez le chien être une punition pour la désapprobation et le manque d’encouragement du propriétaire. Seules la patience et une attitude chaleureuse et amicale envers l'animal contribueront au succès de l'entraînement.

Combien vit basenji

La durée de vie de Basenji est de 10-13 ans.

Que nourrir basenji

Jusqu’à 9 mois, les chiots mangent des aliments secs de qualité supérieure. Ensuite, ils commencent à attirer des aliments naturels en alternant tous les jours. Les chiens sont très voraces et prennent facilement du poids. Il est donc important de ne pas trop les nourrir.

Le régime comprend:

  • Grain, bouilli dans de l'eau sans sel. La préférence est donnée au riz et au sarrasin. Vous ne pouvez pas donner de la bouillie de pois.
  • Viande crue - boeuf, veau, viande de cheval, kosulyatina. La pulpe maigre est utilisée comme repas principal, les os sont donnés une fois par semaine.
  • Abats - bien cuits.
  • Poisson cuit à la mer.
  • Légumes en forme bouillie.
  • Œuf - 1‒2 fois par semaine.
  • Produits à base de lait aigre.
  • Des fruits.
  • Multivitamines.

Vous pouvez acheter des aliments pour vos animaux domestiques ICI.

Basenji - belles photos, ressemblent à des chiots et adultes de chiens de la race Basenji. Galerie.

Le Basenji est une race à l'apparence de laquelle pas un homme n'a eu un coup de main, mais la nature elle-même. Il vient de Basenji d'Afrique centrale et l'histoire de l'existence et du développement de cette race remonte à cinq mille ans. En 1905, un chien de race Basenji est apparu dans un des zoos de Berlin en tant qu’exotique, et le standard de la race a été établi dans les années 1930. En Russie, Basenji est apparu assez récemment, à la fin des années 90.

La race Basenji appartient aux races de chasse, mais en raison de la nature douce et enjouée, les chiens de cette race sont souvent utilisés comme compagnons.

Le Basenji est un chien curieux, agile, espiègle et indépendant, très énergique et mobile. L’instinct de chasse de basenji est très fort, il faut en tenir compte lors d’une promenade à pied de basenji. Le basenji est très intelligent et bien entraîné. Basenji ne se décolore pas et ne sait pas aboyer. Au lieu d'aboyer, elle émet des sons très étranges.

Les Basenji sont des chiens de taille moyenne, dotés de grâce et d'aristocratie. La taille moyenne au garrot est de 40 à 43 cm, le poids d'un chien adulte ne dépasse pas 11 kg. La constitution est légère, harmonieuse. Le cou est fort, grand, élégant. Poitrine large et ovale, taille bien définie, dos et longe courts, côtes bombées, ventre replié.

Les pattes antérieures du Basenji sont longues et raides. Dos - musclé, fort. Les pattes sont compactes, étroites, avec des coussinets épais.

La tête de cette race de chiens est de largeur moyenne, allongée, le nez est plus étroit, le crâne est plat. Sur le front, il y a des rides caractéristiques de Basenji. Les rides latérales sont hautement souhaitables. Nez noir. Mâchoires fortes et fortes avec un articulé en ciseaux. Les yeux fixés obliquement, en forme d'amande, sombres. Oreilles pointues dressées.

La queue est attachée haut, enroulée près de la colonne vertébrale.

Basenji se déplace facilement et rapidement, mais en même temps doucement et rapidement.

Les poils des chiens de cette race sont lisses, courts, exceptionnellement soyeux. Par couleur, les Basenji sont rouge-blanc, tigre, noir et blanc et noir-rouge-blanc. Assurez-vous d'avoir les pattes blanches, la poitrine et le bout de la queue.

Tout écart par rapport à la norme est considéré comme un inconvénient et peut entraîner la disqualification du chien lors du spectacle.

Ci-dessous, vous trouverez les plus belles photos de chiens Basenji.

Couleur tigre Basenji

10 plus petits serpents de la planète
Nous allons vous parler des plus petits serpents de la planète dans cet article. Qu'est-ce que ça fait d'être si petit?

Les races de chiens les plus populaires dans le monde
La popularité de la race n'est qu'un hommage à la mode. Cela devrait être rappelé lorsque vous vous familiariserez avec notre classement.

Les plus belles araignées du monde
À la vue d'une araignée, nous éprouvons habituellement de la peur ou du dégoût. Qu'est-ce qui pourrait être beau à propos de ces créatures pieuvres qui mangent des mouches?

3000 faits sur les animaux et les plantes
Faits intéressants, divertissants et curieux sur la vie des animaux et des plantes en images.

Achetez, vendez un chien, un chat et d’autres animaux, ainsi que des services, des aliments pour animaux et des biens sur le tableau de messages GRATUIT

Description de la race de chien Basenji et comment prendre soin d'elle

Grâce à la sélection naturelle, aux soins minimaux, à la garde, les plus anciennes races de chiens aborigènes ont été formées. Ce sont les huskies Eskimo et Amur, les dingos australiens, les chiens de berger du Caucase, les Tazy d'Asie centrale. Les races qui ont conservé des signes primitifs restent moins, le plus intéressant pour ceux qui aiment les chiens rares est le "cadeau de l'Afrique" - basenji.

De l'histoire de la race

Les chiens basenji vivent toujours dans les villages des pays d'Afrique centrale: République démocratique du Congo, Libéria, Soudan, République du Bénin, Tanzanie, Gabon, Ouganda, Zambie.

Selon les endroits, la race s'appelle différemment: «don des dieux», «créature du sous-bois», chien de forêt, «chien qui saute de haut en bas», silence africain, chien Zande, chien Azande, nyam-nyam-terrier.

Les chercheurs de la race estiment son âge de cinq à huit mille ans. Il est notoirement connu que les chiens ont été présentés à des pharaons comme des cadeaux, comme une amulette vivante, procurant de la joie, protégeant de la magie et de la sorcellerie.

Les égyptologues suggèrent qu'ils faisaient partie du culte du dieu Râ. Des images de chiens qui ressemblent beaucoup à Basenji sont souvent trouvées sur des bas-reliefs dans les sépultures de pharaons, sur des ustensiles de ménage et de culte. Plusieurs statuettes et même des corps basenji embaumés ont été retrouvés. L'une des momies a été retrouvée dans les jambes d'une ancienne femme nubienne (site Kerm de l'ancienne colonie), les autres dans la tombe de Pharaon V de la dynastie (2504-2347 av. J.-C.).

Race Basendji et races de chiens

Les premiers basenji, baptisés "Pharaoh dog", ont été introduits en Europe par les Britanniques en 1895. Ne sachant pas les caractéristiques de la race et le contenu des premiers propriétaires n'a pas sauvé les animaux domestiques. Tous les chiens sont morts d'une maladie virale.

Dans les années 30, ils ont réapparu en Angleterre, où le standard de la race a été élaboré et approuvé. D'Angleterre, le chien "Congo Terrier", "chiens de la jungle", a frappé les États-Unis en 1941. Les éleveurs se sont intéressés à la race ancienne et la race a commencé à se répandre dans le monde entier.

Officiellement, la race a été enregistrée en 1988 par la Fédération canine internationale (FCI) et attribuée aux espèces primitives et primitives (groupe 5), à 6 sections (types primitifs), n ° 43, sans test de travail.

En Russie, Basenji est apparu en 1997. Actuellement, des travaux de reproduction actifs sont en cours. A ouvert plusieurs pépinières à Moscou et dans la région de Moscou, à Saint-Pétersbourg, à Iekaterinbourg, à Chelyabinsk, à Smolensk et à Vladivostok.

Est important. Le nom officiel de la race - "Basenji", est essentiellement une abréviation du nom de ces chiens de la tribu des Lingala - "m’ba na basenji" ("chien des habitants des arbustes"). Il a été inventé par Mlle O. Bern, propriétaire d’un chien qui a participé au premier spectacle américain.

Race de destination

Jusqu'à présent, les tribus africaines utilisaient le Basenji pour chasser les rats en roseau, les oiseaux volants et les oiseaux aquatiques. À la poursuite d'une proie, les chiens africains sont capables de sauter haut et de grimper aux arbres. Les basenjies, avec des cloches autour du cou, jouent un petit jeu dans le filet et gardent une antilope sur leur chemin.

En France, avec les basenji chassent les lièvres. Les chiens ont le temps de se rattraper et de garder leur proie jusqu'à l'arrivée du chasseur.

Dans le registre de la Fédération Canine Mondiale, la nomination de Basenji est désignée comme chien de compagnie et chasseur.

En Russie, Basenji joue le rôle de compagnon. Attire exotique, histoire ancienne, origine "naturelle", taille compacte. Pour beaucoup, le manque de sous-poils, de chiens à poil court et hypoallergéniques est important. Au basenji préservé qualité de la chasse - le manque d'odeur.

L'un des traits caractéristiques de la race est son incapacité à aboyer. Les chiens africains n'aboyant pas ou le silence africain émettent un grondement, un rugissement, un son de rire étouffé, un hurlement.

Selon la légende, au moment où les animaux étaient encore capables de parler, le chien entendit les secrets de son propriétaire et, pour ne pas le laisser échapper, Basenji et ses hommes de la tribu jurèrent et se turent à jamais.

Très probablement, le silence des chiens africains est le résultat d'une sélection naturelle. Le silence et le silence sont la condition la plus importante pour une chasse réussie.

Normes de race Basenji et apparence

Basenji pas gâché par la sélection artificielle. Ce sont des chasseurs, ils ont donc des muscles bien développés, un physique léger et gracieux.

Cette race n'est pas gâtée par la sélection.

La norme officielle donne la description suivante:

  • Le poids idéal pour une chienne est de 9,5 kg (40 livres), 40 cm (16 pouces) au garrot. Les chiens pèsent 10-11 kg (23-24 livres), hauteur 43 cm (17 pouces) au garrot.
  • Le corps est bien équilibré, fort, mais pas lourd. Le dos est court, droit, plat. La poitrine est ronde, large, avec des côtes convexes. La poitrine est profonde et se transforme doucement en un ventre maigre. La longe est courte. Les muscles et les os sont forts et forts.
  • La tête est plate, gracieuse. Le crâne est de largeur moyenne, se rétrécissant uniformément vers le nez, légèrement plus long que le museau, avec des pommettes plates, lisses du front au pont du nez. Le trait caractéristique de la race est mince, pas de rides lâches sur le front, sur les côtés de la tête, sur les joues, le long de lignes anatomiques. Chez les chiens adultes, moins perceptible que chez les chiots.
  • Les oreilles sont dressées, pointues, avec une légère inclinaison vers l'avant, de taille moyenne.
  • Les yeux sont foncés (bruns), expressifs, en forme d’amande, légèrement obliques. Les paupières sont sombres.
  • Nez noir, étroit.
  • Mâchoires fortes, bien développées. Les couteaux sont lisses, dans la ligne. Morsure parfaite, parfait. La surface antérieure des incisives inférieures se ferme étroitement avec les incisives supérieures (articulation en ciseaux). La disposition des mâchoires des dents est verticale.
  • Le cou est haut, fort, avec une légère courbure, de longueur moyenne, s'étendant jusqu'au corps. La couronne est convexe.
  • Queue haute, toujours avec un ou deux anneaux, pressée contre le corps. La croupe est élevée, représente la base de la queue.
  • Les membres sont longs, grands, musclés. Les membres antérieurs ont des omoplates musculaires obliques. Les avant-bras sont longs, gracieux. Selon la norme, les coudes devraient être retournés strictement, sans se tourner vers l'extérieur ou l'intérieur. Métacarpes souples, allongés. Membres postérieurs avec jarret bas et non rapprochés. Les articulations du jarret ne doivent pas être retournées. Les genoux sont modérément prononcés. Les jambes sont allongées.
Basenji a un intellect très développé.
  • Les pattes sont petites, étroites et ovales. Pieds avant légèrement orientés à l'intérieur. Les doigts sont cambrés. Les coussinets sont grossiers et charnus. Les griffes sont courtes.
  • Laine basenji courte, brillante, serrée au corps, sans sous-poil.
  • Chez les mâles, deux testicules développés sont complètement immergés dans le scrotum.
  • Les mouvements sont rapides, énergiques, rythmés. Le dos en mouvement lisse, droit.
  • Le personnage est léger, très énergique, dévoué, sensible à l'affection. Intelligence développée.

Quelles sont les couleurs de la race, des photos

Il existe six types de couleurs:

  • noir;
  • noir et blanc;
  • noir et blanc avec des taches et des taches crème au-dessus des yeux, sur les pommettes et le visage (tricolore);
  • blanc brunâtre;
  • rouge-rouge avec des rayures noires (bringé);
  • rouge et blanc

Bon à savoir - site basenji

La FCI a reconnu les couleurs suivantes de la race Basenji:

1. noir et blanc

2. rouge et blanc

3.T play (rayures noires sur fond rouge), plus les rayures sont nettes, mieux c'est (Brindel)

4. Noir, jaune et blanc avec marron et petites marques au-dessus des yeux (tricolores)

Le travail de sélection avec basenji ne se fait que depuis les années 1930. Il existe encore un certain nombre de variations de la couleur de basenji, qui ne sont pas décrites dans la norme e, mais apparaissent de temps en temps. Comme ils ne sont pas décrits dans le standard de la race, la plupart des éleveurs essaient d'éviter leur sélection ciblée.

LOCUS

Il y a encore beaucoup d'inconnu dans l'héritage de la couleur des cheveux. Cependant, à l'heure actuelle, on pense que la couleur de l'enveloppe du b asenji est formée par un certain nombre de gènes, au moins une combinaison de 10 (!) Loci différents. Classiquement, ils peuvent être divisés en trois groupes.

1. Basique

2. Repérer et repérer

3. Intensité de la pigmentation

LOCUS A - Série Agouti

Affecte le poids relatif du pigment foncé par rapport au pigment clair dans chaque cheveu et, de ce fait, l'apparence générale du basenji est responsable des couleurs primaires suivantes:


• noir (dominant)
• Auburn
• deux tons (tricolore)
• selle

LOCUS V - Black Series

Responsable de la capacité à former un pigment noir.
Même dans Basenji, qui n’avait pas de couleur noire, cette fonction est très facile à reconnaître par la couleur du nez.

LOCUS E- Advanced noir

Responsable de la distribution des cheveux pigmentés noirs à la racine des cheveux et est d'une importance primordiale. Cela dépend de lui s'il y aura ou non des régions noires et de son étendue.

Hérité indépendamment des couleurs de base. Pour le phénotype, basenji a une valeur élevée.

La forme la plus connue de Lokusa E et de Bsandji est le bringé (Brindel). C'est-à-dire base rouge avec noir étendu (créant des rayures).

Possible et pas souhaitable, un chapeau noir sur la tête, un masque noir sur le visage. Peut également apparaître en tricolores sur des taches rouges (joues à rayures noires, calotte noire)

La forme très extrême et indésirable de l'extension noire est «Fula-Black». À première vue, ces Basenji diffèrent peu du basenji en noir et blanc. Mais, à y regarder de plus près, les différences s'accentuent.

2.FINNESS ET CROSS.

O tweaks pour spotting (taches blanches sur le corps, des parties de la poitrine, le bout de la queue, les pattes)

Il est logique de parler un peu de la soi-disant "observation irlandaise"

Extrait du livre "La génétique des couleurs de chien" de Roy Robinson (traduit par N. Yu. Ado)
Tache blanche
La présence d'un motif blanc sur le corps est caractéristique de nombreuses races de chiens. En outre, pour beaucoup d’entre eux, la caractéristique principale est la localisation des marques blanches.
Little (1957) a avancé l'hypothèse selon laquelle la diversité de la répartition des taches sur le corps peut s'expliquer par l'existence de trois allèles mutants du gène S, qui détermine la couleur solide (et non blanche).

Contrôle les points qui se trouvent encore de temps en temps dans basenji. En fait, ce sont des points colorés sur la laine.

3. INTENSITÉ DE PIGMENTATION.

L'intensité du pigment dans chaque cheveu dépend des locus suivants. Ils ne peuvent pas produire leurs propres couleurs, cependant, contribuent aux modifications des couleurs de clé correspondantes.

Série vision couleur

LOCUS C

Responsable de toutes les formes d'albinisme (partiel et complet)

LOCUS D

Affecte l'intensité de la couleur de base. Peut très diluer la couleur.

LOCUS G

Affecte l'apparence des cheveux gris (ne comptez pas depuis la vieillesse). Jusqu'à présent, aucun tel basenji n'a été installé.

LOCUS M

Responsable de la prédisposition à la marbrure (Merle), qui se situe sur le locus M dans la couleur de base.

Jusqu'à présent, le basenji n'est pas connu.

Bibliografie:
Coe, Susan, Le Basenji
Ford, Elspet, Le Basenji Complet
Lignées blanches de Basenji
Hansen, Inge, Vererbung beim Hund
Kenworthy, Mary Lou, HISTOIRE DE LA COULEUR NOIRE de la race BASENJI
Willis, Malcom B., Genetik der Hundezucht

Traduction de http://www.jambojamilah.de par Victoria Colocea.

Héritage de couleur en basenji

Schéma d'héritage de couleur pour basenji

Notez que le basenji a des couleurs dominantes:

! tinke - couleur indésirable basendzhi. Il apparaît sous forme de bandes noires chez les tricolores et les chiens noirs / blancs.

parent (couleur) x parent (couleur) - couleurs possibles chez les chiots

  • K rasno / blanc (pur) x rouge / blanc (pur) - seulement le rouge / blanc
  • K rasno / blanc (pur) x rouge / blanc (tricolore portant) - rouge / blanc (pur), rouge / blanc (tricolore)
  • À rasno / blanc (tricolore) x rouge / blanc (tricolore) - rouge / blanc (pur), rouge / blanc (tricolore), tricolore (pur)
  • Noir / Blanc (ne porte pas le tricolore) x Rouge / Blanc (pur) - Noir / Blanc (pur), Rouge / Blanc (pur)
  • Noir / Blanc (ne porte pas le tricolore) x Rouge / Blanc (porte le tricolore) - Noir / Blanc, Rouge / Blanc
  • Noir / blanc (ne porte pas le tricolor) x bringé (ne porte pas le tricolor) - noir / blanc, bringé, rouge / blanc
  • Noir / blanc (tricolore) x bringé (tricolore) - noir / blanc, tricolore, rouge / blanc, bringé, pédoncule!
  • Noir / blanc (tricolore portant) x rouge / blanc (tricolore) - noir / blanc, tricolore, rouge / blanc, bringé.
  • Noir / blanc (tricolore) x tricolore - noir / blanc, tricolore et rouge / blanc
  • K rasno / blanc (ne porte pas le tricolore) x tigre (ne porte pas le tricolore) - rouge / blanc, tigre
  • K rasno / blanc (tricolore) x bringé (tricolore) - tricolore, rouge / blanc, bringé, trindle!
  • Tricolore x couleur! - tricolore, rouge / blanc, bringé, pédale!
  • Pour rasno / blanc (portant tricolore) x trindle! - tricolore, rouge / blanc, bringé, pédale!
  • Noir / Blanc (ne porte pas le tricolore) x pédale! - noir / blanc, rouge / blanc, bringé,
  • Noir / Blanc (tricolore) x trindle! - noir / blanc, rouge / blanc, bringé, tricolore, trindle!
  • T play (ne porte pas le drapeau tricolore) x tigre (ne porte pas le drapeau tricolore) - bringé, rouge / blanc.
  • Jeu en T (ne porte pas le drapeau tricolore) x tricolore - tigre, rouge / blanc.
  • Jeu en T (tricolore) x bringé (tricolore) - rouge / blanc, bringé, tricolore, trindle!

Explication de la norme

  1. Basenji devrait être carré. La ligne 1 doit être identique à la ligne 2. 1 = 2

2. semble haute jambes. La ligne 10 ne doit pas être plus courte que la ligne 9

3. Coller les joints bas. La ligne 4 ne doit pas dépasser la moitié de la longueur de la ligne 3. (Ce chiot est plus long)

4. Harmonieux. L'angle 8 est égal à l'angle 7. (pour ce chiot, l'angle 7 est un peu plus net)

5. La longueur de l'épaule. La ligne inférieure de l'angle 7 doit être identique (et non plus courte) à la ligne supérieure de l'angle 7.

6. Les angles des genoux sont modérément prononcés. Angle 11.

7. Dos court. La ligne 6 (du dernier bord au dernier point de l’arrière) doit être plus courte que la ligne 5 (du garrot au dernier bord)

8. La longueur du museau. La ligne 12 doit être plus courte que la ligne 13

9. La ligne supérieure de l'angle 8 détermine l'atterrissage de la queue et crée ce qu'on appelle "l'étagère"

10. Petite grève frontale à l'avant de la ligne des épaules. Fig. 14


  1. La ligne va du garrot au bout des doigts.
  2. Bons membres postérieurs.

Arbitrage basenji

L'auteur est Mariann Klinkowski.
L'article a été présenté aux séminaires sur la justice organisés par le club africain de Basenji.

Baseji est un chien d'athlétisme sain, fort et mobile. C'est un pouvoir concentré dans un petit corps. Elle est pleine de détermination et d'enthousiasme sans limites pour la chasse et devrait avoir un physique approprié pour ces tâches.

C'est une race naturellement formée, polie par le temps et les dures conditions du mode de vie de chasseur, ainsi que par la lutte quotidienne pour la survie dans les dures conditions naturelles de son pays.

Basenji standard ne peut être ni fragile ni fragile. Les muscles longs et lisses d'un chien bien replié lui permettent de bouger facilement et de bien coordonner ses mouvements. Il ne possède pas de muscles courts et bombés, qui ont tendance à devenir lestés et comprimés à l'avenir.
Standard Basenji semble parfaitement équilibré et proportionnel. Il incarne la santé, les yeux brillants, actif, énergique et alerte. Il peut courir comme le vent, puis se retourner en un clin d'œil.

Lynx Basenji se déplace sans effort, par longues et douces foulées. Les membres postérieurs présentent un trait mesuré: le chien se penche et se redresse de manière uniforme. Dès que les membres sont complètement étendus, le chien touche à peine le sol. Dans le même temps, le basenji du croup ne tyrannise pas vers le haut, ce qui n’est cependant pas un signe de rigidité ou de maladie des jarrets.

Avant le chien est en équilibre et en harmonie avec le dos du corps. Sa taille est égale à la taille du dos, la synchronisation des étapes est donc excellente. Il ne mâche pas de manière élégante, ne se balance pas comme sur des charnières et ne saute pas comme un poney décoré.

Basenji standard frappe avec facilité de mouvement; de sorte que vous ne pouvez pas apprécier le chien, si vous ne connaissez pas les caractéristiques de la race. Vous n'aimerez pas cela si vous vous attendez à voir un chien très actif avec des mouvements prononcés. Sa démarche douce et lisse est extrêmement rationnelle et vous permet d'économiser de l'énergie sur de longues distances. Sur le ring, basenji maintient facilement la vitesse sur un pied d'égalité avec les chiens de course, qui font souvent deux fois plus de pas à la même distance, car la sensation de vitesse est trompeuse, et basenji peut bien les distancer lorsqu'ils courent en cercle. Cela ne signifie pas que le juge permettra d'organiser une course dans le ring. Un conducteur expérimenté est capable d'éviter une erreur lorsque le juge voit un point flou au lieu des jambes d'un chien.

Le format du Basenji est carré, mais le chien a l'air grand. Le format ne doit pas être rectangulaire ou allongé. Angles inexprimés et obliques, en aucun cas pointus ni droits.

C'est une race sans extrêmes. Toute déviation excessive est inacceptable et ne doit pas être encouragée. La hauteur du chien est de 43 cm (17 pouces) au garrot et de 40 cm chez les femelles. Une déviation de quelques centimètres est insignifiante tant que les proportions du chien persistent. L’apparence basse et trapue de Basenji est tout aussi indésirable que celle qui est haute et drainée. Le rapport taille / poids est très important. Le mâle de 43 cm doit peser au moins 11 kg (24 livres) et la femelle de 40 cm à 9,5 kg (21 livres).

La tête caractéristique du Basenji est d'une qualité particulière, car toutes ses parties sont proportionnelles les unes aux autres. Le crâne est large, avec une mâchoire supérieure bien développée. Il y a un gonflement et une fosse sous les yeux. La tête ne doit pas ressembler à un crâne serré. Le rapport entre la longueur du museau et la longueur du crâne est de 2: 3. La transition est modérée, le museau est rempli d'une mâchoire inférieure bien nette.
Basenji a une morsure de ciseaux. En aucun cas, un ciseau ou une museau pointu n'est autorisé.

Les rides sont fines et nombreuses, et on les voit mieux chez les chiens rouge-blanc, en particulier les chiots. Les tricolores et les chiens noirs et blancs en ont aussi, mais ils sont moins visibles en raison de marques accrocheuses et de manque de contraste.

Le nez est préféré noir, mais il peut se décolorer en fonction de la période de l'année. Cela ne devrait pas affecter de manière significative l'évaluation. Cependant, la lunette brillante ou incomplètement pigmentée autour des yeux est inacceptable, car cela gâte l'expression du museau du chien.

Les oreilles sont petites, pointues, molles et mobiles, attachées haut, les pointes légèrement tournées vers l'extérieur; ne devrait pas être situé directement sur le dessus de la tête. Sur le côté des oreilles, regardez Sweat à capuche et légèrement incliné vers l’avant. Les oreilles larges sont laides et inacceptables.

Les yeux de Basenji sont sombres, en oblique, en forme d’amande. Le regard est concentré. Il peut facilement trouver de petites miettes sur le sol ou observer un petit oiseau sur la branche supérieure d'un grand arbre. L’expression du museau de basenji varie d’impénétrable à doux et implorant et dépend de son humeur et de son mobile. La nourriture - l'incitation principale.

Le cou du Basenji est fort, fonctionnel, avec un garrot bien marqué, ni trop long ni trop court. Il passe doucement dans les épaules et est proportionnel au reste du corps.

Les épaules et les avant-bras sont bien développés et de longueur égale. La poitrine est de largeur moyenne à la circonférence, la cage thoracique à l'avant est convexe. La poitrine est longue, profonde et ovale, en aucun cas en forme de tonneau et non oblique, avec un espace suffisant pour le cœur et les poumons. En conséquence, les longes sont courtes et fortes. Topline est plat et ne s'affaisse pas. Les muscles de soutien sont forts, pas flasques.

Le bassin est long et prononcé, sa taille doit être suffisante pour y attacher les muscles développés des membres postérieurs. Les fesses s'étendent au-delà de la racine de la queue. Les contours de la région pelvienne, des fesses et des cuisses ressemblent à la forme de la coquille. Le tibia est long et prononcé, moyennement plié au genou, le tarse est perpendiculaire au sol. Les membres postérieurs sont assez musclés. Mince, osseuse, avec des muscles sous-développés, en particulier sur la surface interne de la jambe.

La queue est haute et serrée à la croupe. Il ne devrait pas s’asseoir très bas sur le bord de son dos. L'atterrissage de la queue est plus important que le degré de torsion. Une bague suffit. Bien que deux ou trois anneaux très tordus, bien sûr, plus attrayant.

Pas besoin de tourner la queue. Cela peut être douloureux pour certains chiens et vous ne découvrirez aucun secret de la race à poil court.

La colonne vertébrale est légère mais forte. Les os lourds ou excessivement légers, ainsi que les fragiles, sont inacceptables. Les pattes sont compactes, avec des doigts arqués et des coussinets épais. Ce sont les pattes du chasseur, qui lui permettent de parcourir de longues distances sur un terrain accidenté.

La peau est fine et élastique. Il est facile à étirer, de sorte qu'en cas de danger, Basenji puisse facilement se frayer un chemin à travers des fourrés denses sans s'accrocher aux branches et ne pas rayer sa peau brillante. Le poil est court et lisse. Pendant la saison froide, le sous-poil peut se former. Le manteau est assez épais pour le protéger des coups de soleil.

La prudence dans les conditions changeantes était nécessaire basendzhi pour la survie à la maison, afin qu'ils ne fassent pas vraiment confiance aux étrangers.

Le basenji est rapide et n'aime pas les jets soudains, surtout par derrière. Un comportement vital de défense, façonné par des générations pour survivre à l'état sauvage, peut produire des actions de chien vraiment dangereuses.

Quand vous viendrez à Basenji, tenez bon, laissez-le renifler votre main. Un tel comportement sera apprécié par les chiens de cette race.

Après avoir vérifié l'honnêteté de vos intentions, un vrai basenji se comportera de manière naturelle.

Les chiots doivent être manipulés avec soin. Ils ont une excellente mémoire et n’oublieront jamais les mauvais traitements infligés par le juge lors de l’inspection. Le juge a la grande responsabilité de veiller à ce que les premières impressions de la bague, qui restent dans la mémoire du chiot, soient positives. Ceci est important à la fois pour le chien et pour les autres juges qui devront inspecter le chien à l'avenir.

Les Basenji sont des petits chiens énergiques. Ils sont extraordinairement intelligents, ils ont un sens de l'humour merveilleux, alors soyez prêts à avoir des surprises lors de l'appréciation ou de la formation de cette race.

Ces chiens sont exceptionnellement agiles et utilisent la moindre opportunité pour emballer vos ratés en leur faveur.

La vie avec ce chien est fascinante, mais elle réserve de nombreuses surprises, car sa curiosité et son ingéniosité sont largement connues.

Vous pouvez réduire le score à un basenji lent ou passif, car ce comportement n’est pas typique pour une race. Cependant, ne confondez pas la passivité et l'ennui, car Basenji se lasse vite de la routine de l'exposition et se transforme en "hommes ennuyés dans le ring", frustrant leurs maîtres.

Ne réduisez pas l'évaluation au chien, qui n'est réactivé que si quelque chose d'intéressant se produit.

Le Basenji est une encyclopédie de contrastes. C'est un athlète têtu, qui dégage de l'énergie et de la force. Dans le même temps, aucune autre race n'apprécie autant le confort, la nourriture délicieuse et le lit doux et chaud du propriétaire.

Il manipule magistralement ceux qui l'aiment, mais renvoie cet amour à sa manière, du cœur.

Le secret d’une vie heureuse avec basenji est de le convaincre qu’il est dans son intérêt de répondre à vos exigences. Il fait rarement quelque chose pour faire plaisir au maître. Le basenji est un chien pensant et cherche toujours avec succès ses propres avantages.

Cette race vraiment unique doit être considérée comme un chef-d'œuvre de la nature.

Traduit de l'anglais par L. Fedosov