Maladies des chiens. Comment traiter un chien → Types de maladies de la queue

La queue du chien est l'une des parties les plus actives et les plus vulnérables du corps de l'animal. Il y a beaucoup de dégâts sur cet organe. Il est nécessaire de connaître au moins les maladies les plus courantes de la queue chez les chiens afin de pouvoir les reconnaître à temps.

Coup de queue

En règle générale, les propriétaires de races de chasse (comme le beagle) connaissent le problème de la "queue retombante", qui repose essentiellement sur le fait que la queue descend et pend, restant immobile même lorsque le chien bouge. La source de ce phénomène n’est pas clarifiée avec précision, mais il existe plusieurs versions possibles.

  1. Fatigue musculaire
  2. Maladies de la colonne vertébrale ou d'autres organes internes.

Dommages mécaniques

Pendant les mouvements actifs, les jeux avec les membres de la famille et l'activité physique, la queue du chien peut être endommagée. Il existe plusieurs types de dommages mécaniques à la queue d'un chien.

  1. La queue peut être endommagée pendant le remue-ménage.
  2. Coup Le chien peut endommager la queue d'un objet dur (mur, porte) ou tranchant. La plupart des dommages mécaniques ne sont pas graves. Toutefois, en cas de luxation ou de fracture de la queue, il est nécessaire de consulter un vétérinaire. Si les dommages de la peau ont été endommagés lorsque la queue a été endommagée, il est nécessaire de traiter avec soin cet endroit pour éviter les brûlures.

Queue grasse

Cette maladie de la queue est l'une des plus courantes chez les chiens de toutes les races. Il se caractérise par le fait que la queue devient plus grosse, la laine peut être tricotée. La cause de cette maladie est une activité accrue des glandes sébacées de la queue - à cet égard, le secret entier qu’elles produisent reste dans le manteau.

Tumeur

La queue, comme d'autres parties du corps du chien, est susceptible de l'apparition de divers néoplasmes pouvant éventuellement se transformer en tumeurs malignes. En règle générale, il est possible de reconnaître une tumeur dans les stades avancés - la maladie est jusqu'à présent asymptomatique. Un compactage légèrement perceptible apparaît sur la queue, dont la croissance se poursuivra lentement. Guérir ces maladies n’est possible qu’en éliminant les formations.

Calvitie de la queue

Les chiens plus âgés sont plus susceptibles à cette maladie. Il y a plusieurs raisons à ce phénomène.

  1. Augmentation de la production de sébum. À cet égard, les pores sont bouchés, les follicules pileux ne peuvent pas recevoir d'oxygène, les bulbes meurent et les cheveux tombent.
  2. Eczéma, ulcères et lésions purulentes.
  3. Allergie. La cause de la calvitie peut être une réaction allergique causée par un aliment de mauvaise qualité ou d'autres irritants.

Afin de prévenir les maladies de la queue, il est nécessaire de surveiller le régime alimentaire, les conditions de la marche et la santé de votre animal!

Maladies de la queue chez les chiens

Il semblerait que la queue d'un chien importe peu, mais elle peut également être affectée par diverses maladies qui nuisent gravement à la qualité de vie de l'animal. Le propriétaire ne fait pas toujours attention à ces maux, nous allons donc en parler directement dans cet article afin de vous informer des principaux symptômes de ces problèmes. Cela aidera à temps pour aider le chien, de sorte qu'il ne souffre pas de maladies désagréables liées à l'état de sa queue.

Les maladies les plus courantes

La première chose sur laquelle il faut se concentrer est la queue pendante. Ce problème ne représente aucun danger sérieux pour l’état général de l’animal, mais il peut symboliser un dysfonctionnement du système musculaire de l’animal. Le fait est que la queue pendante devient le résultat d'un surmenage des muscles correspondants ou d'une perturbation du travail des organes internes. Il est également préférable d'emmener le chien chez le vétérinaire pour faire une radiographie de la colonne vertébrale. Les maladies vertébrales chroniques sont très dangereuses pour les chiens (en particulier les personnes âgées), il est donc tout simplement impossible de se passer d'un traitement rapide.
Des dommages mécaniques à la queue, tels que des fractures ou des dislocations, peuvent difficilement être qualifiés de maladies. Ces maladies peuvent survenir dans le processus de jeux bâclés ou dans l’indulgence d’un animal. En outre, la queue peut souffrir pendant le combat de votre animal avec un autre chien. Assez rare, mais les cas communs sont des dommages à la queue à la suite de remuer. Ceci est typique pour les petites races de chiens, dont la musculature ne se développe pas aussi puissamment que chez les animaux d'assistance ou les grands animaux. Encore une fois, la correction des fractures et des luxations est l'affaire d'un vétérinaire professionnel, mais nullement d'un propriétaire inexpérimenté.
Une maladie très commune est une activité accrue des glandes sébacées sur la queue du chien. La laine commence à prendre un aspect très peu représentable, elle peut tomber, s'enrouler, ce qui gêne le chien. Lorsque cette maladie est négligée, les cheveux peuvent commencer à tomber, ce qui entraîne la formation de taches chauves à la surface de la queue. Ces maladies sont éliminées par un plan de traitement clair du vétérinaire, car pour identifier les causes profondes de la maladie, il est nécessaire de procéder à un examen complet du corps de l'animal. C'est seulement après cela que commence le traitement actif du chien.

Maux moins communs

À la catégorie des problèmes moins rencontrés avec la queue du chien peut être attribuée à la calvitie, qui est décrite juste ci-dessus. En règle générale, les propriétaires ont le temps de réagir à l'activité accrue des glandes sébacées, afin que l'animal reçoive une solution immédiate. Malheureusement, la calvitie est souvent accompagnée par la formation d'ulcères, de petites égratignures et de fortes démangeaisons, ce qui explique pourquoi le chien affecte encore plus le point douloureux en mordant et en grattant constamment. Traiter ces problèmes avec une variété de pommades, mais souvent les médecins prescrivent à un chien une série d'injections lorsqu'il s'agit de maladies infectieuses.
La calvitie est souvent le résultat d'une réaction allergique du corps de l'animal. Pour éviter cela, il suffit de surveiller avec compétence la nutrition de votre animal et de ne pas lui permettre de marcher à proximité des plantes susceptibles de provoquer des allergies chez l'animal. Une bonne marche, une bonne nourriture, ainsi que des visites régulières (planifiées) chez le vétérinaire peuvent améliorer de manière significative la qualité de vie de l'animal. Ces petites choses doivent donc être traitées avec un maximum de responsabilité et de sérieux.

Maladies de la queue de chien

Il semblerait que ce qui est réellement malade? La queue est la queue: les vertèbres, la peau et le pelage, même la viande à la base uniquement. Il s'avère que les choses ne sont pas si simples et que les maladies de la queue chez le chien existent au pluriel.

La maladie principale est associée aux blessures à la queue. Nos animaux de compagnie aiment tellement remuer qu'ils se cassent souvent la queue. Surtout - les grands "mecs", qui dans les petits appartements n'ont nulle part où se retourner et qui, joyeusement, de l'âme du chien, agitent la queue. Rappelez-vous comment vous êtes rencontré, comment avec toute la force ils battent leur queue d'un côté à l'autre et parfois ils les tordent comme une hélice? Mon roi remue la queue avec une telle force qu'il jette de côté un petit-fils de cinq ans, de taille modeste. Je dis souvent à King: "Eteignez l'hélice, cassez-la." Et en effet, la queue peut être cassée à propos de n'importe quel meuble. Les propriétaires de telles queues doivent veiller à ce qu’il y ait un endroit où le chien vous rencontre (généralement le couloir) pour un mouvement de sécurité de la queue.

Les blessures à la queue peuvent être dues à des ecchymoses, des blessures, des entorses, des contractures (la queue est enveloppée dans l'un ou l'autre côté), des fractures des vertèbres. Les maladies de la queue chez le chien sont les plaies, l'eczéma, les caries des vertèbres et l'ostéomélite, ainsi que les néoplasmes et les ulcères.

En médecine, il existe une chose telle que "queue grasse". La maladie touche principalement les chats, mais elle ne contourne pas non plus les chiens. La base de la queue devient graisseuse, la laine tombe. Ceci est dû à l'hyperactivité des glandes sébacées, situées sous la queue. Le secret des glandes se répand à la base de la queue et tache la laine. Le traitement de la maladie s’effectue par voie topique, c’est-à-dire que la queue est souvent lavée avec des shampooings dégraissants spéciaux et en poudre avec du talc.

Les chiens à poil court ont souvent des ulcères à la queue. Cela se produit à cause de la même queue qui remue. Le premier ulcère survient après avoir heurté la queue sur n’importe quelle surface. Ensuite, il sèche et une croûte apparaît à sa surface, qui démange et ne laisse pas de repos à l'animal. Le chien commence à arracher cette croûte, léchant la plaie vers un nouvel ulcère. Les microbes pénètrent dans la plaie, commencent à s'infecter et se propagent plus loin dans la queue, de la chair à la base. À eux seuls, les ulcères ne guérissent pas, ils doivent être traités. Si la maladie commence, le traitement sera long. Selon le stade de la maladie, le traitement peut être à la fois local et interne. Si elle n'est pas traitée du tout, la complication peut atteindre la nécrose des vertèbres de la queue et celle-ci devra être stoppée.

Les néoplasmes sont des tumeurs qui peuvent se trouver sur n'importe quelle partie du corps. Tout d'abord, la tumeur est très petite, puis se développe lentement. De nombreuses tumeurs peuvent dégénérer en tumeurs malignes, mais les "bosses" bénignes n'ont généralement pas de place sur la queue. Honnêtement, je n'ai pas encore rencontré de chiens atteints de tumeurs de la queue: soit ils sont coupés à temps, alors c'est encore une maladie rare. Dans tous les cas, il est nécessaire de surveiller l'état des queues et aux tout premiers symptômes de quelque chose qui ne devrait pas se trouver sur la queue ou avec la queue, rendez-vous chez le vétérinaire avec l'animal. Laissez-le regarder et exprimer son opinion.

Gray et moi avons eu un incident amusant. On se souvient encore de l’hôpital vétérinaire, bien que près de 10 ans se soient écoulés. Gray, comme King - se trouve. Il avait alors environ 5 mois. Couleur - noir, comme chez les chiens de berger allemands, chez les adultes, il a changé avec l'âge. La queue est moelleuse, noire en haut et blanche en bas, la laine est très longue. Le soir, la queue ressemblait à une queue et le matin, je me lève et, à Grey, la queue est enroulée en spirale. La bande noire, partant du dos, s’est enroulée en spirale le long de la queue jusqu’à la pointe, et à côté, elle était blanche. J'avais peur, plutôt toucher et sentir la queue, que puis-je ressentir chez le petit chiot? Surtout effrayé par le fait que la queue pendait, comme il se doit, et maintenant à la fin pliée sur le côté. Extérieurement, il semblait que la queue soit tordue et, partant du milieu, pliée latéralement et que tout le "dessin" soit suspendu en dessous. La queue était si dure que je ne pouvais pas la redresser, enfin, au moins un peu. Gray était indifférent à mes manipulations, sa queue ne le dérangeait pas. Mais me dérangeant et je me suis précipité vers le chien avec le chien. Le médecin n'a rien compris non plus, les radiographies ont été faites - tout est en ordre, tout fonctionne. Nous sommes partis avec des recommandations pour "regarder". Quelques jours plus tard, également le matin, j'ai vu un autre chien près de mon lit: exactement comme Grey, seulement avec une queue chic et tordue :). L'hameçon était gros, tout en bas. Immédiatement toute la couleur "se tenait" en place. Et c'est la "blessure" de la queue.

Qui a eu la queue ou une maladie de la queue chez le chien? Raconte tes histoires.

Toutes les principales maladies et blessures de la queue chez le chien, leurs causes et leurs méthodes de traitement

Les éleveurs de chiens pratiquent fréquemment diverses lésions traumatiques du corps de l'animal. La queue est le plus souvent sujette à divers processus pathologiques chez le chien. Les signes cliniques dépendent de la nature du processus traumatique.

Après avoir constaté des dommages possibles sur la queue de votre animal, il est nécessaire de le livrer à la clinique vétérinaire le plus tôt possible. À première vue, les blessures mineures peuvent être des pathologies graves - déplacement des vertèbres, fractures, gangrènes, qui sont extrêmement difficiles à traiter.

Principales maladies et dommages à la queue chez le chien

Dans la pratique clinique des vétérinaires, il existe une nette répartition des changements pathologiques dans la queue du chien. Des complications et des processus résultent de complications, notamment des traumatismes à la queue. Diverses blessures, ecchymoses et fractures vertébrales surviennent à la suite de morsures, de queues acérées et de pincements.

Courbure souvent diagnostiquée du caractère congénital et acquis de la queue. Dans le cas de distorsions congénitales, la cause devient des anomalies de nature génétique. Les acquis proviennent de dislocations, de fractures et de tissus mal fondus.

Principales lésions de la queue de chien et pathologie:

Le tableau clinique dans la plupart des cas est clairement exprimé. Ainsi, à la suite d'une blessure à la queue, avec une atteinte de l'artère de la queue, une hémorragie grave se produit. Les dommages, situés près de la base de la queue, provoquent une cellulite, se propageant au tissu adjacent, à la fibre rectale. En conséquence, un phlegmon, une fistule ou une paraplégie pararectale peuvent se développer.

Avec les fractures des vertèbres de la queue, l'animal ne bouge pratiquement pas l'appendice et, lorsqu'il ressent le site de la blessure, il ressent de la douleur. La peau au niveau du site de fracture a une température plus élevée que le reste de la partie fixe, qui reste froide en raison de troubles circulatoires.

Faites attention! Pour toute infraction dans la queue du chien, il est nécessaire de faire appel à un spécialiste qualifié. Cela vous permettra d'identifier rapidement la pathologie et de prescrire un traitement adéquat.

La queue du chien est vulnérable ainsi que d'autres organes de l'ami à quatre pattes. Un des problèmes les plus courants qu'un chien a est un ulcère. Selon le stade de développement de la pathologie, on distingue plusieurs formes d’ulcères de la queue:

  • initiale;
  • en développement;
  • ulcère négligé.

Chacune des formes est caractérisée par certains symptômes et manifestations. Ainsi, au stade initial, le propriétaire peut remarquer la perte de cheveux et l'apparition d'une inflammation. La forme en développement d'un ulcère est caractérisée par une expansion de la plaie, couvrant de nouvelles zones de la peau. Dans les stades avancés de l'ulcère affecte la racine de la queue, provoquant une nécrose et la mort des vertèbres de la queue.

Les causes

Il n'y a pas de cause unique à l'ulcère de la queue chez le chien. Les médecins suggèrent que les causes principales de cette pathologie sont:

  • dommages aux structures tissulaires de nature mécanique;
  • maladies d'organes internes;
  • réactions allergiques au stade avancé;
  • violation du régime.

Symptômes et diagnostic de pathologie

Le signe fondamental d'un ulcère de queue naissant est la perte de poil dans la section de la queue. Avec le développement ultérieur de la pathologie, d’autres signes caractéristiques apparaissent:

  • l'apparition d'une surface de la plaie;
  • la propagation rapide de l'inflammation focale;
  • l'apparition de saignements de la plaie;
  • douleur chez un animal.

Afin de poser un diagnostic correct et d’attribuer un traitement adéquat à un traitement ultérieur, il est nécessaire de consulter un vétérinaire spécialisé en dermatologie. Un diagnostic précis n'est établi qu'après avoir passé tous les tests nécessaires et avoir été examiné par le vétérinaire.

Traitement de l'ulcération de la queue

Un traitement médical est utilisé pour éliminer cette maladie. Le traitement comprend les étapes suivantes:

  • nettoyer la zone touchée de la croûte, des structures de tissus morts;
  • traitement de la zone touchée avec une solution antiseptique;
  • l'utilisation de médicaments spéciaux qui accélèrent le processus de guérison et la régénération des tissus;
  • l'imposition de pommades antimicrobiennes;
  • s'habiller avec un changement constant pour compléter la guérison de la surface de la plaie.

Avec une maladie intempestive diagnostiquée et aucun traitement, l'ulcère de la queue peut être le début de la gangrène, qui est extrêmement difficile à éliminer.

Faites attention! Des soins appropriés de la peau et du pelage du chien, ainsi que des mesures d’hygiène, peuvent prévenir d’éventuels problèmes dermatologiques.

Fractures de la queue

Le propriétaire de l'ami à quatre pattes peut remarquer un comportement étrange de l'animal et un mauvais état de la queue. L'animal devient nerveux et assez agressif. La queue du chien ne semble pas naturelle, une partie dépasse légèrement. Dans la plupart des cas, la partie blessée guérit d'elle-même. Mais pas dans tous les cas, la guérison est réussie, à part cela, le fait de développer les conséquences affectant le bien-être général de l'animal, à savoir les processus de nature physiologique, n'est pas exclu. Cela est dû au fait que les vertèbres et les os, qui font partie de la queue, sont exceptionnellement riches en vaisseaux sanguins et en fibres nerveuses.

Les causes

La très grande majorité des causes de fracture de la queue sont des facteurs externes.

Les principales raisons sont:

  • serrer la queue avec une porte ou une fenêtre;
  • fracture du fragment de queue due à une collision;
  • se battre avec d'autres chiens;
  • perturbation des systèmes du corps.

Les propriétaires de races de chiens de décoration deviennent des visiteurs fréquents des cliniques vétérinaires. Les animaux obtenus à la suite d'un travail sélectif ont un extérieur attrayant, mais la santé est sacrifiée à la beauté, à savoir la résistance du squelette osseux. Dans la pratique des reproducteurs de races ornementales, des fractures congénitales que les animaux reçoivent dans l'utérus se produisent également.

Types de fracture et symptômes

Les blessures à la queue sont visibles à l'œil nu. Souvent, le propriétaire de l'animal lui-même peut observer le processus de dommage ou être responsable de la blessure. La région de la queue est fortement bombée, l'animal ressent une douleur intense et le processus ne bouge pas du tout. Il existe une classification spécifique des fractures par origine, emplacement, nature du dommage et direction selon l'axe.

Par la nature des dégâts:

  • Dommages à l'air libre - affecte non seulement les structures osseuses, mais aussi les tissus situés à proximité. Les fractures ouvertes sont compliquées d'hémorragies et de lésions infectieuses.
  • Fermé - ne pas avoir de dommages externes. Cela vous permet de maintenir la stérilité, d'éviter l'infection de la queue et de faciliter le processus de guérison.

De plus, les fractures sont réparties en fonction du degré d'endommagement des structures osseuses, du nombre et de la nature du déplacement des fragments, en fonction de la nature anatomique.

Les principaux symptômes d'une fracture chez un chien sont:

  • courbure visible de la queue;
  • douleur intense lors de la palpation;
  • agression à la palpation de la zone touchée;
  • perte complète d'activité motrice.

Traitement de pathologie

Après des mesures de diagnostic, y compris un examen aux rayons X, une imagerie par résonance calculée et un examen complet de l'animal par un vétérinaire, le traitement approprié est prescrit, y compris les techniques conservatrices et chirurgicales.

La méthode conservatrice comprend l'utilisation d'analgésiques et la procédure de préparation de fragments (le cas échéant), ainsi que l'imposition d'une attelle et d'un gypse spéciaux. Pour empêcher le chien de toucher sa queue, un collier est mis sur son cou. Il est important de s’assurer que le pansement fixe les articulations adjacentes et que le longuet ne serre pas les vaisseaux sanguins dans la queue. Longeta est appliqué pendant 2-3 semaines. Les fractures complètes impliquent l'imposition d'attelles et de plaques en plastique pouvant aller jusqu'à 1,5 mois.

Afin d'éviter les processus inflammatoires, des médicaments à base de corticostéroïdes sont prescrits. Le traitement symptomatique consiste à prendre des analgésiques et des sédatifs. En outre, des médicaments sont utilisés pour accélérer la croissance des structures osseuses et restaurer les tissus voisins.

Eczéma de la queue

La maladie de la peau, souvent enregistrée chez les animaux domestiques - l'eczéma. C'est une dermatite qui peut toucher les couches profondes de la peau. Dans la plupart des cas, ce type de pathologie est observé chez les chiens âgés et chez ceux qui ont un sous-poil épais.

Causes de

Les principales causes de l'eczéma chez le chien sont les parasites de la peau, la poussière et les substances agressives. Les facteurs pouvant devenir prédisposants au développement de l'eczéma sont les suivants:

  • Mauvais soins de votre animal de compagnie - soins inadéquats ou lavage excessivement fréquent avec des shampooings et des après-shampooings.
  • Malnutrition - une alimentation déséquilibrée peut également entraîner des réactions allergiques et de l'eczéma.
  • Troubles hormonaux et facteurs de stress - entraînent une charge du système nerveux, causant des problèmes de santé.
  • Maladies des systèmes internes du corps des types aigus et chroniques.
  • Sécheresse accrue, provoquant le développement de la dermatite.

Symptômes de la maladie

La présence des premiers stades de l'eczéma est difficile à détecter. Il est particulièrement difficile de voir le développement de la pathologie chez les chiens à poil épais. Aux premiers stades de l'eczéma, de petites taches de couleur rouge apparaissent à la racine de la queue. Au fil du temps, ils commencent à se fondre en un seul grand lieu. Un abcès se forme au centre d'un tel point, éclatant et touchant tous les grands téguments situés à proximité.

En outre, le changement de pelage est un symptôme caractéristique de l'eczéma de la queue. Dans les lieux de défaite, le manteau devient raide et plus ébouriffé, puis commence à tomber. Le chien ressent une gêne importante lorsque ses abcès cutanés éclatent, endommageant de nouvelles zones et provoquant des douleurs.

Traitement de la maladie

La base du traitement est la recherche de la cause qui est devenue fondamentale pour le développement de l'eczéma. Il est important de contacter rapidement le vétérinaire sans retarder le traitement. Un examen supplémentaire peut être prescrit, comprenant une échographie, une numération globulaire complète et de l'urine. Le traitement de la maladie implique les points suivants:

  • traitement antiparasitaire des puces et des tiques;
  • éliminer l'exposition au soleil et à la chaleur excessive;
  • isolement de l'animal du contact avec des produits chimiques.

Le traitement implique la prise de médicaments de type antihistaminique et de sédatifs. Au moment de la thérapie, il est recommandé d'isoler l'animal de la queue en mettant un collier spécial. Cela est nécessaire pour prévenir l'inflammation et l'introduction de microflore bactérienne pathogène.

Hernie intervertébrale

La discopathie ou hernie intervertébrale est un phénomène assez répandu chez toutes les espèces de grandes races de chiens. Des amis à quatre pattes issus de nombreuses années d’élevage, tels que Pékinois, quinas japonais et dachshunds, sont sujets à l’évolution de la pathologie.

Les hernies discales apparaissent entre 3 et 8 ans. La hernie intervertébrale est un prolapsus des parties constitutives du disque dans la cavité du canal de la moelle épinière. À la suite de processus dégénératifs, la moelle épinière est comprimée et des troubles de type neurologique se développent.Les fonctions de déplacement des chiens sont perturbées. Le syndrome de la prêle est l'un des problèmes les plus courants chez les éleveurs de chiens.

Les causes

Facteurs provoquant le développement de la pathologie, divisés en congénitaux et acquis. La raison principale du développement du syndrome cauda équin chez le chien est une hernie discale située dans la région de la colonne lombaire. Un phénomène similaire se produit en raison de charges excessives ou de blessures. De plus, avec l’âge, les chiens relâchent les ligaments et développent des processus de type dégénératif dans la colonne vertébrale elle-même.

Les autres causes du développement de la pathologie sont:

  • néoplasmes dans la moelle épinière;
  • anomalies congénitales;
  • sténose dans la région lombaire;
  • hémorragies dans la moelle épinière.

Symptômes et traitement

Chez un animal souffrant de hernie intervertébrale, il y a une douleur importante dans les pattes postérieures, le chien peut boiter, marcher de manière erratique. Il y a une faiblesse des membres postérieurs.Une fois le diagnostic posé, un traitement chirurgical urgent est nécessaire. Pendant l'opération, éliminez la cause de la pathologie. Le vétérinaire libère soigneusement les racines nerveuses des adhérences formées à l'intérieur.

Faites attention! Le traitement commencé pendant les 2 premiers jours après l'apparition des symptômes caractéristiques vous permet de rétablir pleinement la sensibilité et les fonctions motrices de l'animal.

Après l'opération, le traitement comprend la prise de médicaments, ce qui permet de restaurer progressivement les fonctions perdues des organes situés dans le pelvis.

Gangrène de la queue

Complications graves résultant d'influences externes - gangrène de la queue chez un chien. Cette pathologie s'accompagne de la mort et de la lyse des structures cellulaires de la peau. La structure des tissus est perturbée et l'organe perd sa fonctionnalité. De plus, il y a un changement marqué dans la couleur de la peau. La gangrène est accompagnée d'empoisonnement de tout le corps et de douleurs aiguës chez le chien.

Faites attention! La gangrène, localisée dans n'importe quelle partie de la peau de l'animal, peut provoquer un empoisonnement du sang et entraîner la mort.

Causes de développement

Les principales causes de la gangrène sont diverses blessures, coupures profondes et blessures par écrasement. La gangrène sèche peut survenir en raison de facteurs physiques et chimiques.

Les principales causes de la gangrène de la queue sont:

  • pénétration de la microflore pathogène à la surface de la plaie;
  • complications postopératoires;
  • se bat avec d'autres animaux;
  • une forte diminution ou augmentation de la température dans l'environnement.

Symptômes et traitement de la gangrène

La zone touchée de la queue devient froide au toucher. Lorsque la gangrène est sèche, la peau de la queue commence à se dessécher, formant ainsi une sorte de croûte. L'adhérence de la microflore pathogène provoque un changement de couleur de la peau, l'état général de l'animal se détériore considérablement. Peut-être un changement brutal des indices de température corporelle dû au développement d'une sepsie Le traitement d'une telle pathologie n'implique-t-il qu'une intervention chirurgicale. L'animal est complètement amputé de la queue. Le traitement ultérieur comprend des antibiotiques et des médicaments immunostimulants. Des médicaments sont également prescrits pour aider à accélérer la régénération et la guérison du moignon.

Important: les changements pathologiques dans le comportement du chien ne doivent pas être ignorés. Il est extrêmement important de contacter la clinique vétérinaire en temps utile pour pouvoir traiter rapidement l'animal.

Quelles sont les causes des plaies de chien sur la queue?

Divers types de plaies sur la queue d'un chien sont assez courants pour ce groupe d'animaux, car les animaux domestiques s'accrochent souvent à leurs proches pour les promener, le blessent lors de jeux ou d'autres activités, ou déchirent eux-mêmes cette partie de son corps pour diverses raisons.

De nombreux éleveurs de chiens rencontrent assez souvent un phénomène comme une blessure sur la queue de leur animal de compagnie, mais tous ne savent pas comment agir correctement dans une telle situation pour ne pas causer de nouvelles complications.

Causes et types de plaies

Toute blessure est un dommage mécanique ouvert sur le tissu, accompagné d'une violation de l'intégrité de la peau. Selon les signes cliniques, ils sont tous divisés entre eux: «propres» (aseptiques), contaminés et infectés ou enflammés. Les plaies chirurgicales appartiennent dans la plupart des cas au groupe des plaies "propres". Les contaminations et les inflammations se forment plus souvent lors de combats avec d’autres animaux, comme des ecchymoses, avec des blessures déchirées ou écrasées.

Outre les facteurs énumérés ci-dessus, la cause des écorchures et des plaies sur la queue ou sous la queue du chien peut également être une lésion cutanée bactérienne ou la présence d'une dermatite de contact chez l'animal, et le remue-ménage banal et excessif de cette partie du corps, qui caractérise souvent les petites races de chiens. Si la plaie s'est produite soudainement, le facteur exact de son apparition ne peut être identifié qu'après des diagnostics supplémentaires dans la clinique vétérinaire et l'élimination des frottis cytologiques des lésions et d'autres tests.

Toute blessure sur la queue d'un chien, même la plus insignifiante, a tendance à saigner, car dans cette partie du tronc, le flux sanguin est initialement assez élevé. La durée et la pression du saignement dépendent des caractéristiques du système vasculaire de l'animal et de la capacité du sang à se coaguler: dans certaines races, cela se produit plus rapidement, dans d'autres, plus lentement. En plus des saignements, les blessures sur la queue peuvent également être accompagnées de sensations douloureuses chez son propriétaire et de disparités au niveau des bords de la peau. Le premier signe a tendance à apparaître lorsque certaines terminaisons nerveuses de la queue sont endommagées, le second, si la plaie n’est pas poignardée et s’applique perpendiculairement aux fibres du tissu musculaire.

Des plaies sur la queue de la photo de chien

La plupart des blessures superficielles chez un chien sont traitées de manière standard: le site de la blessure est traité avec une solution désinfectante, après quoi il est enduit de vert ou d'iode une fois par jour, afin de catalyser le processus de guérison. Lorsqu'une blessure profonde est également recommandée, lavez-la avec du peroxyde d'hydrogène ou une solution de furatsilina, traitez-la avec de l'iode ou de l'alcool, puis assurez-vous d'emmener l'animal blessé chez le vétérinaire pour un traitement professionnel ultérieur.

Les écorchures et les plaies de petite taille sur la queue d'un chien ne causent généralement aucun inconvénient à un animal jusqu'à ce qu'il commence à guérir, formant une croûte sur le site de la plaie. C’est pendant cette période que l’animal, souffrant de démangeaisons et d’inconfort, commence à mordiller intensément sa queue ou tente de le lécher à fond, tentant ainsi de se débarrasser de l’irritant, ce qui conduit à une nouvelle découverte de la plaie cicatrisante, de son infection et de la formation de pus.. Tout cela provoque souvent une douleur intense chez l'animal et l'apparition de fistules. La fistule sur la queue est insidieuse: comme il n’ya pas de tissus mous dans cette partie du torse de l’animal, l’infection se propage jusqu’à l'os et est extrêmement mal traitée, et si l'issue est défavorable, la queue du chien subit une opération chirurgicale.

Dans une situation comme celle-ci, lorsque l’animal commence à aggraver la plaie en voie de guérison, il est très important de limiter l’accès de l’animal à la queue en portant un pantalon spécial à l’arrière du corps ou un collier sur le cou de l’animal, ce qui protégera l’animal de la queue blessée et favorisera sa guérison. Le manteau doit être enduit de solution de Levomycetin qui, en raison de son goût amer, ne permettra pas au chien de recommencer à déranger la queue s’il éteint la protection, et l’animal lui-même peut être montré au médecin dès que possible pour l’administration d’antibiotiques puissants.

Important à savoir

De nombreux propriétaires commencent à fournir de façon intensive des vitamines à un animal blessé, pensant que cela contribuera à accélérer le processus de guérison des abrasions. Mais en fait, lors du développement d’une infection bactérienne dans une plaie, l’apport en vitamines doit être interrompu, car la bactérie absorbe les vitamines beaucoup plus intensément que le chien lui-même.

La cicatrisation des plaies n'est pas un processus facile. Si la plaie est profonde et ne guérit pas longtemps, il est peut-être nécessaire de la traiter non seulement, mais également de déterminer la cause de son apparition. Il est donc souhaitable de faire appel à un vétérinaire hautement qualifié.

Maladies de la queue chez les chiens

Bonjour Zuhra! Il est difficile de dire sans un examen à temps plein de la véritable cause de l'anxiété de votre chiot.

Peut-être que sa queue est affectée par la soi-disant hyperplasie de la glande dans la région de la queue, ou alors cette maladie s'appelle la "queue graisseuse".

La maladie "queue graisseuse" se développe en raison de l'activité accrue des glandes sébacées à la base de la queue. Les poils à la base de la queue deviennent gras, collent ensemble, sous la peau, accumulent une masse brunâtre ressemblant à de la cire avec une odeur rance, la peau elle-même rougit, s'enflamme et devient parfois humide. Dans les cas avancés, les follicules pileux s'enflamment et des pustules apparaissent. Perte de cheveux possible. Si la maladie devient chronique, la queue devient chauve et recouverte de croûtes sous lesquelles se développe progressivement l'eczéma.

Le plus souvent, cette maladie affecte les chats, mais elle survient également chez les chiens. Le tableau clinique est très caractéristique, il y a une forte sécrétion de graisse avec des écailles et des croûtes le long de la surface supérieure de la queue. Les cheveux recouvrant cette zone peuvent être fins, la peau est généralement hyperpigmentée (noircit). Les complications de cette maladie sont rares et, en règle générale, l’ajout d’une infection bactérienne ou fongique. Le traitement de l'hyperplasie de la glande caudale est appliqué par voie topique. Utilisés: shampooings antiséborrhéiques contenant du lactate d'éthyle ou du peroxyde de benzoyle; 1% d'alcool salicylique; lors de la fixation d'une infection bactérienne ou fongique 1-2% de chlorhexidine.

Vous pouvez bien sûr recourir à l'auto-traitement. Par exemple, ceci:

Lavage de la queue avec un shampooing au goudron de soufre, traitement externe au zamax (poudre), au safroderme, au ranosanom. Dans le traitement de médicaments efficaces contenant des enzymes pancréatiques - Panzinorm, etc.

Phytothérapie Lotions quotidiennes avec décoction de camomille (1 cuillère à soupe par verre d'eau). L'effet apparaît après 10-14 jours.

Cependant, je vous recommande tout de même de vous soumettre d'abord à un examen face à face chez le vétérinaire, afin qu'il puisse diagnostiquer et prescrire avec précision le traitement approprié.

En plus de la queue grasse, le chien peut également souffrir d'un ulcère de la queue. Sur le site des ecchymoses persistantes, un gonflement se forme, puis un ulcère apparaît. Le processus est accompagné de démangeaisons. Le chien ronge et se peigne constamment la queue, et le processus est aggravé. La zone touchée est enflée, de gros ulcères ne cicatrisant pas et une éruption cutanée apparaît. Les ulcères qui sèchent se couvrent de croûtes, les démangeaisons augmentent, le chien ronge la plaie avec encore plus de zèle. Le processus se propage à la racine de la queue. Dans les cas graves, avec une lésion profonde, une nécrose (la mort) des tissus et même des vertèbres peut survenir.

Le traitement doit commencer le plus tôt possible. La partie touchée de la queue est inspectée, les croûtes sont éliminées, le cas échéant, lavées avec une solution de peroxyde d'hydrogène, séchées puis réduites en poudre avec des poudres antiseptiques complexes. La surface est ensuite enduite de cubatol, le collodion, recouvert d'un pansement ou d'un pansement adhésif est fabriqué à partir de tissu de lin imbibé de colle à bois naturelle. Le traitement est répété environ une fois par semaine. Les bandages ne doivent pas être serrés. pour que le chien ne les enlève pas, elle devra être muselée.

Le traitement d'un ulcère de la queue est long, des périodes d'amélioration et de détérioration sont possibles. S'il n'y a pas d'effet, l'amputation de la queue est généralement recommandée.

Il est nécessaire de différencier ces deux maladies chez le vétérinaire et de ne pas démarrer le processus de traitement.

Toutes les principales maladies et blessures de la queue chez le chien

De nombreux éleveurs de chiens ne pensent même pas à quel point il est important pour leurs animaux de compagnie… une queue normale. Presque tout le monde a l'habitude de considérer cela comme une sorte d'appendice inutile, un rudiment, ce qui est vraiment inutile pour un animal. Mais c'est loin d'être le cas. En fait, chez les chiens, la queue est un organe important. Toute blessure ou maladie peut avoir de graves conséquences sur la santé.

A quoi sert la queue?

Tout d'abord, ce «scion» joue le rôle d'un gouvernail et d'un gyroscope dans une bouteille. En termes simples, cela aide le chien à maintenir son équilibre et à maintenir sa direction. Regardez attentivement votre animal de compagnie au moment où il court - vous verrez immédiatement à quel point l'animal se sert activement avec sa queue. Ceci est particulièrement prononcé lors de virages serrés, de courses en cercle et d’autres "manœuvres" difficiles.

La queue est également très importante en nageant: c'est lui qui joue le rôle de barre avec lequel le chien choisit la direction du mouvement. La valeur de l'organe est particulièrement évidente si l'on compare la "flottabilité" d'un chien ordinaire et d'un représentant de la race, dont la queue est arrêtée. Donc, la natation est donnée aux boxeurs dur. Certes, ces dernières années, les queues s’arrêtent de moins en moins, les chiens ne perdent donc pas un organe important.

Deuxièmement, cette partie du corps joue un rôle important dans le transfert des odeurs. Les éleveurs expérimentés savent que les glandes paraainales se trouvent sur la surlonge d'un chien. Leur objectif principal est la libération d'un lubrifiant spécial qui aide l'animal lors d'un acte de défécation.

Leur autre fonction est de libérer des substances odorantes spécifiques qui servent à la «communication non verbale». Soit dit en passant, c'est dans le but de répandre cette odeur que des chiens confiants agitent activement leur queue lorsqu'ils rencontrent leurs proches. Enfin, les «odeurs» des chiens servent de «passeport»: selon leurs caractéristiques, les autres animaux découvrent l’âge et le statut social de leur adversaire.

Au contraire, si le chien a peur de quelque chose ou n'est pas sûr de lui-même, il appuie diligemment sa queue sous le ventre. Donc, l'animal s'efforce de ne pas attirer trop l'attention. Mais! Des signes similaires peuvent être vus avec le même succès chez les animaux de compagnie souffrant d'inflammation des glandes para-anales (également appelées sinus). Cette pathologie est très douloureuse et peut avoir des conséquences graves. Nous vous recommandons donc de consulter immédiatement un vétérinaire.

Pathologies inflammatoires, infections de la queue

Les pathologies de la "queue" les plus courantes sont les réactions inflammatoires d'origine infectieuse. La queue, étant donné son emplacement et sa fonction, est souvent blessée quand elle est verrouillée à la porte. De plus, les chiens peuvent mordre tout en jouant. Si la peau de cette partie du corps est saine et sauve, elle n’a rien de terrible... Mais dans les cas où il ya déjà des égratignures et des bavures sur la peau de la queue, le jeu peut conduire à une microflore pathogène ou conditionnelle, dont l’activité provoquera définitivement un processus inflammatoire.

Le tableau clinique est simple: la partie affectée du corps est visiblement gonflée. Dans la plupart des cas, il y a excrétion d'exsudat purulent (qui colle la laine dans des "glaçons" désordonnés). Vous remarquerez sûrement que votre chien tient sa queue d’une manière étrange et s’oppose vivement à toute tentative de l’inspecter. En cas d'inflammation grave, une fièvre intermittente se développe souvent, l'appétit est réduit ou complètement absent et la palpation est facile à trouver un gonflement doux et pâteux (si le chien vous est encore administré).

Lors d'un examen vétérinaire, il est très important d'identifier l'agent pathogène spécifique qui a provoqué l'inflammation: différents microbes ont une sensibilité différente aux antibiotiques et, par conséquent, le traitement sera différent. Le diagnostic est établi après un examen visuel de la queue. Des échantillons supplémentaires de matériel pathologique sont prélevés pour examen microscopique et ensemencement sur un milieu nutritif. En règle générale, les antibiotiques à large spectre sont prescrits pour le traitement.

Traitement

Tout d’abord, vous devez nettoyer l’endroit à fond, en enlevant tous les poils autour du foyer inflammatoire. La fourrure recueille du matériel infectieux et peut contaminer à nouveau la plaie. En outre, nettoyé la plaie est beaucoup plus facile à inspecter. Les cheveux doivent être coupés à l'aide d'un coupe-ongles pointu. Il est nécessaire de le faire très soigneusement, en évitant l'apparition de coupes (elles seront replantées avec une microflore pathogène).

Après la coupe, il est nécessaire de traiter la peau débarrassée de sa peau avec des agents désinfectants (une teinture alcoolique à base d'iode fera l'affaire). Il est impossible que les solutions tombent dans le canal de la plaie. Si la suppuration n'est pas trop grave, la queue peut être lavée. Pour ce faire, il n'est pas nécessaire de baigner tout le chien: il vous suffit de placer la partie affectée du corps dans un bassin rempli d'eau tiède, de faire mousser la zone touchée, de bien rincer le tout, puis de l'essuyer avec un chiffon propre.

Il est impossible de presser le pus, car il est tout à fait possible de porter l'infection dans le sang.

Si la plaie est déjà ouverte, mettez une serviette en gaze imbibée de liniment balsamique de Vichnevsky après l'avoir nettoyée (elle absorbe très bien le pus et les produits de décomposition). Sur la queue, le pansement est fixé à l'aide d'un pansement ou par un bandage serré sur la zone touchée. Le changer devrait être au moins une fois par jour. Si le chien est actif et s'efforce constamment de "mordre" le pansement, il est conseillé d'utiliser un collier chirurgical.

Comment bien panser la queue

Comme nous l'avons dit, le liniment balsamique (ainsi que le synthiment de synthomycine) est excellent pour tirer le pus. En outre, ces médicaments "simples" suppriment parfaitement les processus inflammatoires. Le seul problème est que la pommade doit être appliquée sous le pansement, mais comment la mettre sur la queue? La situation est aggravée par le fait que beaucoup de chiens ne veulent pas porter une telle "décoration".

Mais tout est complètement résolu: si vous mettez un bandage correctement, votre animal ne sera pas capable de le déchirer (très probablement). Vous devez d’abord imposer une serviette en gaze imbibée de drogue directement sur l’endroit touché. Cependant, cela peut être fait plus tard: vous devez commencer à panser à partir de la pointe (au moins plus près), en faisant souvent des chevauchements.

Essayez de maintenir le bandage suffisamment serré pour tenir la queue, mais en même temps, il ne peut pas être trop serré contre le tissu, ce qui perturberait le processus de circulation sanguine normale. Nous soulignons une fois de plus que le pansement doit être changé au moins une fois par jour, sinon les bandages collent étroitement à la peau et, par conséquent, les retirons sans perte ne fonctionneront pas.

Si votre animal ronge constamment le pansement en essayant de le retirer, vous devez utiliser un collier chirurgical (alias "Elizabethan") ou lubrifier constamment les pansements avec un produit amer. L'huile d'absinthe qui, de plus, effraie bien les puces se rapprochera.

C'est important! Lorsque la suppuration commence à peine, n'essayez en aucun cas d'ouvrir le foyer inflammatoire, n'essayez pas d'en extraire du pus! Vos actions ne feront que détériorer l'état de l'animal et pourraient provoquer l'apparition d'une septicémie.

Queue engelure

Aussi type assez commun de pathologies. Ils sont particulièrement caractéristiques des chiens, de la plus grande partie de la vie de chef dans la rue, ainsi que des représentants des races "à poches" et à poil court. Le tableau clinique est en grande partie le même que dans le cas précédent. Le chien essaie une nouvelle fois de ne pas agiter la queue, le maintient dans une position anormalement étrange, tout en essayant de le palper, il commence à gémir ou même à grogner, essayant de s'échapper de "l'exécution".

Si le chien a gelé la queue pendant un temps relativement long, la laine tombe sur la zone touchée, la peau devient de couleur non naturelle, il peut y avoir des ampoules, des ulcères et d'autres types de dommages. La température locale est élevée, il y a des signes de gonflement. Si vous essayez de sentir la partie du corps touchée, le chien tentera par tous les moyens d'éviter cette procédure.

Dans les cas où l'animal vient de se geler d'une partie de la queue, vous remarquerez peut-être un blanchiment de la peau, les phanères de cet endroit acquièrent une teinte bleuâtre bien prononcée. Au début, il n'y a pas de douleur, mais il apparaît après un certain temps, lorsque votre animal est chaud. Et il est tel que le chien gémit constamment et hurle de manière plaintive.

Traitement

Les engelures courantes, lorsque la queue est déjà enflammée, sont traitées de la même manière que les inflammations ordinaires. Je tiens à avertir immédiatement les éleveurs de chiens de l'inadmissibilité de "traiter" les engelures à l'eau chaude - en aucun cas, ne versez pas la queue blessée, car les conséquences d'une telle "thérapie" peuvent être beaucoup plus graves que les engelures.

Il est nécessaire de couper les cheveux de la zone touchée, puis de traiter la peau avec de l'eau légèrement chaude. Frotter et masser il ne devrait pas être. L'animal doit être gardé dans une pièce à température ambiante ne permettant pas d'hypothermie supplémentaire.

Quelle que soit la cause initiale de l'inflammation de la queue, il est hautement souhaitable de limiter la mobilité de cette partie du corps. Commencez par le fait qu'il est peu probable que cela vous plaise lorsque votre chien agitant la queue vaporisera du pus dans toute la maison. Si votre chien est trop grand ou si vous ne possédez pas de porteur, limitez-le à une petite pièce facile à nettoyer, telle qu'une salle de bain ou une buanderie.

Blessure de la queue mécanique

Les blessures à la queue d'un chien constituent un groupe de pathologies extrêmement vaste et très courant. Ils sont particulièrement caractéristiques des animaux à la queue longue et flexible. Les chiens peuvent facilement les briser ou se blesser fortement, exprimer trop leurs émotions et remuer la queue dans toutes les directions. En règle générale, la pointe en souffre, mais il y a des moments où l'organe se décompose littéralement à la base.

Le problème est que le chien peut constamment lécher et même peigner la zone touchée, provoquant une inflammation de nature infectieuse entraînant une blessure mécanique normale. C'est pourquoi les situations dans lesquelles le chien perd la queue après avoir subi une blessure apparemment insignifiante ne sont pas rares.

Dans ces cas, davantage de propriétaires de vin qui n’avaient pas amené leur animal chez le vétérinaire à temps ou qui n’avaient même pas suivi les recommandations de base d’un spécialiste. Si la queue est cassée et qu'il existe une forte inflammation purulente (voire nécrotique) au site de la blessure, il est recommandé d'amputer immédiatement la partie du corps blessée.

Premiers secours et traitement à domicile

Les blessures légères peuvent être guéries à la maison (mais nous recommandons quand même que le chien soit examiné par un vétérinaire). Premièrement, il est nécessaire de «nettoyer» la zone touchée en retirant soigneusement toute la laine et toute contamination qui gênent l'accès normal à la plaie.

Examinez-le attentivement: si les os ou leurs fragments sont clairement visibles dans la profondeur du canal de la plaie, l'activité «amateur» supplémentaire doit immédiatement être arrêtée et faire immédiatement appel à l'aide d'un vétérinaire.

Si vous constatez que rien de grave n'est arrivé à votre animal, un traitement supplémentaire est effectué de la même manière que celle décrite ci-dessus. Dans le cas de lésions graves des vertèbres caudales, la partie du corps touchée est simplement amputée, dans d'autres cas, elle est limitée à l'application de gypse ou simplement à un bandage serré. Les vertèbres de la queue fusionnent assez rapidement, de sorte qu'aucun problème particulier ne se pose.

Des corticostéroïdes anti-inflammatoires peuvent être prescrits pour soulager l'enflure et les processus inflammatoires. Pour accélérer l'accrétion des os, vous devez nourrir le chien avec une alimentation équilibrée contenant tous les micro et macro éléments, ainsi que des vitamines. Pendant cette période, il est fortement recommandé de réduire le nombre et la durée des promenades: plus le chien bouge la queue, plus vite il guérira. Si des signes d'inflammation se développent, des antibiotiques seront prescrits en plus des corticostéroïdes.

Séborrhée

Si la queue de votre animal de compagnie est devenue insupportable pour sentir "chien" et que les poils de cette partie du corps sont tombés et sont devenus très gras, il est fort probable qu'il s'agisse de la séborrhée. Notez que le plus souvent cette maladie "à l'improviste" ne se développe pas. Les réactions allergiques, les infections et autres facteurs environnementaux négatifs conduisent à son apparition.

Il est nécessaire de montrer votre animal de compagnie au vétérinaire dès que possible: lui seul sera en mesure de déterminer la cause exacte du développement de la maladie.

Traitement

En conséquence, le traitement de la pathologie en dépend: antihistaminiques, corticostéroïdes anti-inflammatoires, antibiotiques, médicaments antifongiques - tout cela peut être prescrit, en fonction de la cause première détectée.

La séborrhée primaire est l'exception. Elle est traitée, ma queue est constamment traitée avec des shampooings anti-séborrhéiques, parfois le traitement est complété par des corticostéroïdes anti-inflammatoires.

Syndrome de prêle

La soi-disant "prêle" - l'une des maladies les plus graves des chiens. Le problème est que son apparence témoigne de pathologies très difficiles de tout l'organisme. Une de leurs manifestations, comme son nom l'indique, est une queue tombante, ressemblant à un cheval. Le chien ne peut plus les agiter, il ne peut pas le collecter dans un "beignet". Dans les cas négligés, la queue pend, comme si une vieille corde était collée à la colonne vertébrale d'un chien.

L’apparition de tels signes ne promet rien de bon: ils indiquent au mieux une discospondilite «simple» (maladie inflammatoire des disques intervertébraux), au pire - des pathologies dégénératives du système neuromusculaire ou de l’oncologie. Si votre chien a une queue qui a calé, il se lève à peine le matin et ne peut marcher qu'avec une démarche "bourrée"; vous devez immédiatement le livrer à une clinique vétérinaire bien équipée. Trouver la raison de ce qui se passe ne peut être fait que par un spécialiste expérimenté. Le retard est semé d'embûches majeures, pouvant aller jusqu'à une paralysie complète ou partielle de tout le corps du chien.

Traitement

Le traitement est complexe et dépend de la cause sous-jacente. Souvent, plusieurs interventions chirurgicales compliquées et un long cours thérapeutique (probablement toute la vie) sont nécessaires.

Maladies de la queue chez les chiens

Il semblerait que la queue d'un chien importe peu, mais elle peut également être affectée par diverses maladies qui nuisent gravement à la qualité de vie de l'animal. Le propriétaire ne fait pas toujours attention à ces maux, nous allons donc en parler directement dans cet article afin de vous informer des principaux symptômes de ces problèmes. Cela aidera à temps pour aider le chien, de sorte qu'il ne souffre pas de maladies désagréables liées à l'état de sa queue.

Les maladies les plus courantes

La première chose sur laquelle il faut se concentrer est la queue pendante. Ce problème ne représente aucun danger sérieux pour l’état général de l’animal, mais il peut symboliser un dysfonctionnement du système musculaire de l’animal. Le fait est que la queue pendante devient le résultat d'un surmenage des muscles correspondants ou d'une perturbation du travail des organes internes. Il est également préférable d'emmener le chien chez le vétérinaire pour faire une radiographie de la colonne vertébrale. Les maladies vertébrales chroniques sont très dangereuses pour les chiens (en particulier les personnes âgées), il est donc tout simplement impossible de se passer d'un traitement rapide.
Des dommages mécaniques à la queue, tels que des fractures ou des dislocations, peuvent difficilement être qualifiés de maladies. Ces maladies peuvent survenir dans le processus de jeux bâclés ou dans l’indulgence d’un animal. En outre, la queue peut souffrir pendant le combat de votre animal avec un autre chien. Assez rare, mais les cas communs sont des dommages à la queue à la suite de remuer. Ceci est typique pour les petites races de chiens, dont la musculature ne se développe pas aussi puissamment que chez les animaux d'assistance ou les grands animaux. Encore une fois, la correction des fractures et des luxations est l'affaire d'un vétérinaire professionnel, mais nullement d'un propriétaire inexpérimenté.
Une maladie très commune est une activité accrue des glandes sébacées sur la queue du chien. La laine commence à prendre un aspect très peu représentable, elle peut tomber, s'enrouler, ce qui gêne le chien. Lorsque cette maladie est négligée, les cheveux peuvent commencer à tomber, ce qui entraîne la formation de taches chauves à la surface de la queue. Ces maladies sont éliminées par un plan de traitement clair du vétérinaire, car pour identifier les causes profondes de la maladie, il est nécessaire de procéder à un examen complet du corps de l'animal. C'est seulement après cela que commence le traitement actif du chien.

Maux moins communs

À la catégorie des problèmes moins rencontrés avec la queue du chien peut être attribuée à la calvitie, qui est décrite juste ci-dessus. En règle générale, les propriétaires ont le temps de réagir à l'activité accrue des glandes sébacées, afin que l'animal reçoive une solution immédiate. Malheureusement, la calvitie est souvent accompagnée par la formation d'ulcères, de petites égratignures et de fortes démangeaisons, ce qui explique pourquoi le chien affecte encore plus le point douloureux en mordant et en grattant constamment. Traiter ces problèmes avec une variété de pommades, mais souvent les médecins prescrivent à un chien une série d'injections lorsqu'il s'agit de maladies infectieuses.
La calvitie est souvent le résultat d'une réaction allergique du corps de l'animal. Pour éviter cela, il suffit de surveiller avec compétence la nutrition de votre animal et de ne pas lui permettre de marcher à proximité des plantes susceptibles de provoquer des allergies chez l'animal. Une bonne marche, une bonne nourriture, ainsi que des visites régulières (planifiées) chez le vétérinaire peuvent améliorer de manière significative la qualité de vie de l'animal. Ces petites choses doivent donc être traitées avec un maximum de responsabilité et de sérieux.