Un chien a une croûte sur la peau qu'un festin

Parmi toutes les maladies du chien, les affections cutanées les plus courantes sont les plus fréquentes en raison de réactions allergiques, d'inflammations, d'infections et de prédispositions génétiques. Contrairement aux autres affections, les maladies de la peau chez un animal de compagnie peuvent être remarquées à l'œil nu et consulter rapidement un médecin, qui déterminera le diagnostic et vous prescrira le traitement.

Types de maladies de la peau chez le chien - photo

Selon la cause, les maladies de la peau chez le chien sont divisées en plusieurs types:

  • allergique;
  • parasite;
  • des champignons;
  • bactérien.

En cas de lésions cutanées, le propriétaire doit montrer le chien au médecin sans délai. Dans le même temps, malgré les symptômes et les manifestations évidents de la maladie, il est assez difficile de poser un diagnostic précis et le traitement peut être retardé pendant longtemps.

Dès qu'il est soupçonné que l'animal a une maladie de peau, il est urgent de prendre les mesures suivantes:

  1. Arrêtez de caresser un animal.
  2. Suivez les règles d'hygiène personnelle.
  3. Ne laissez pas le chien dormir sur le lit du propriétaire.
  4. Exclure les contacts d'animaux de compagnie avec les enfants.
  5. Afin d'éviter de propager l'infection, arrêtez de peigner le pelage du chien.

Il n'est pas nécessaire de lubrifier les zones touchées avec une pommade, un vert brillant ou de l'iode avant de consulter un médecin. Vous pouvez raser le pelage et traiter la peau avec de l’alcool salicylique.

Maladies fongiques de la peau

Les dermatophytoses sont davantage exposées aux jeunes animaux et aux chiens à immunité réduite. Le champignon parasite sur le corps d'un animal peut être de différents types et causer des maladies telles que la trichophytose et la microsporiose. Dans le même temps, la microsporie d'une personne n'est pas dangereuse et les propriétaires du chien peuvent très bien être infectés par le trichophyte.

À l'aide de spores de champignons, la dermatophytose se transmet facilement d'un animal à l'autre. Les Yorkshire terriers sont les plus enclins à cela.

Symptômes de maladies fongiques de la peau:

  1. L'alopécie, dans laquelle les démangeaisons sont rarement présentes, et il n'y a jamais de lésions associées.
  2. La défaite du lit périolique et de la griffe qui stratifie et jaunit.
  3. Rarement - lésions nodulaires de la peau à partir desquelles du pus peut être libéré.
  4. Dans les formes sévères de la maladie, les microspores peuvent être touchées.

En cas d'infections fongiques, le vétérinaire prescrit le plus souvent un traitement pour animaux de compagnie avec des shampooings spéciaux, notamment au Dermazole et au Nizoral. Également utilisé un médicament spécial pour les animaux Imaverol. Un traitement est prescrit avec Terbinafine, Itraconazole, Kétonazole.

Le spécialiste doit immédiatement informer le propriétaire du chien malade que, pour détruire les spores de champignons, il est nécessaire de traiter la litière de l'animal et de laver tous ses habitats.

Allergies chez les chiens

Identifier l'allergène n'est pas très facile, par conséquent, le diagnostic des maladies allergiques de la peau est assez compliqué. Les allergènes de chien les plus courants sont:

  • produits alimentaires;
  • poussière de maison;
  • piqûres d'insectes;
  • pollen végétal;
  • moisissure;
  • produits chimiques ménagers;
  • drogues.

Des allergènes assez courants sont souvent utilisés pour éliminer les puces. Même les plus anodins, ils appartiennent au groupe des pyréthroïdes et provoquent donc assez souvent des réactions allergiques.

Les principaux symptômes des allergies chez les chiens comprennent:

  • démangeaisons sévères;
  • baver;
  • nez qui coule;
  • toux soudaine;
  • fièvre de l'ortie;
  • gonflement.

En raison du fait que les propriétés protectrices de la peau allergique sont réduites, diverses éruptions cutanées, rougeurs, pustules apparaissent au fil du temps. Lorsque l'animal commence à démanger, il semble chauve.

Une réaction allergique survenue rapidement est la plus facile à détecter. Après une enquête approfondie, vous pouvez rapidement identifier et éliminer la cause des allergies. Le plus souvent, ces réactions se caractérisent par l'apparition soudaine d'un nez qui coule, d'une toux et d'une urticaire, se manifestant par des vésicules irritantes sur le visage, sous les aisselles et à l'aine. L'urticaire disparaît assez rapidement, mais pour que l'animal n'ait pas le temps de peigner les vésicules et de transmettre l'infection, la peau enflammée est nettoyée à l'aide de vodka ou d'alcool salicylique. En outre, le chien doit boire 3 fois par jour de la suprastine, du tavegil ou de la diphenhydramine.

Les causes et les sources des réactions allergiques retardées sont identifiées par étapes:

  1. Tout d'abord, la présence de parasites doit être exclue de l'animal.
  2. Après cela, un régime exclusif est nommé, qui dure deux à trois mois.
  3. Si le chien n'a pas de parasites et qu'il mange tous les produits sans aucune réaction, une allergie aux composants de l'environnement est alors établie. Ce que l’animal réagit exactement peut être découvert à l’aide de tests spéciaux d’allergie.

Les allergies alimentaires ne sont pas courantes chez les chiens, mais si votre animal a une réaction allergique à certains aliments, il convient de les exclure du régime.

Fondamentalement, le traitement des allergies est effectué selon le schéma suivant:

  • prendre des médicaments qui soulagent les démangeaisons;
  • contrôle des infections;
  • traitement régulier contre les parasites qui exacerbent les symptômes de la maladie.

Maladies cutanées parasites

La dermatite aux puces est la maladie parasitaire la plus répandue, car presque tous les chiens ont attrapé les puces au moins une fois. Ce parasite ne doit pas être sous-estimé, car les puces vivant sur le corps d'un animal peuvent provoquer divers symptômes. Les acariens parasites sont également connus, provoquant des maladies telles que la sarcoptose et l'ectectose.

Les symptômes des maladies parasitaires incluent:

  1. Dommage pour les oreilles et l'accumulation de soufre dans les otodectes.
  2. Démangeaisons sévères au cou, à la tête et aux pattes pendant la sarcoptose. Le chien peigne les blessures à un point tel que même la peau enflammée et les cheveux peignés.

Le traitement des maladies parasitaires consiste à traiter l'animal avec Frotline ou Advantix, des médicaments antiparasitaires. Ils ont besoin de deux fois par jour pour s'égoutter sur le garrot de l'animal au cours du mois.

La gale ou l'aranchnose

Ceci est une autre maladie cutanée parasitaire causée par de petits acariens. Les parasites vivent dans la peau, les glandes sébacées ou sudoripares, les follicules pileux ou le parenchyme des organes internes de l'animal. Les tiques sont si petites qu'elles ne peuvent pas être détectées sans une loupe. Ils peuvent être d'un type différent et, en fonction de cela, les chiens ont différents types de gale:

  1. Zheleznitsa.
  2. Douleurs d'oreille
  3. Gale démangeaisons.

Certaines formes de ces maladies sont infectieuses pour les humains, mais sont rapidement guéries sans aucun médicament.

Le symptôme de la gale est une démangeaison localisée, qui est plus fréquente dans les oreilles, le jarret et les coudes. Étant donné que, au fil du temps, les tiques affectent non seulement la surface de la peau, mais commencent également à irriter les terminaisons nerveuses, les démangeaisons deviennent insupportables. Par conséquent, au moindre soupçon de gale, il devrait être immédiatement traité. Sinon, le métabolisme de l'animal peut être perturbé et l'épuisement peut commencer. Dans les cas graves, si la gale n'est pas traitée, l'animal peut mourir.

Le traitement de la maladie devrait être complet. Premièrement, les démangeaisons se calment et les tiques sont détruites. Parallèlement, il est nécessaire d'améliorer les processus de régénération de la peau et d'augmenter l'immunité. Chez certains chiens, la guérison n'est pas complète et, dès que l'immunité diminue, que l'état hormonal de l'animal change ou que l'animal développe un stress, la maladie reprend.

Séborrhée

Si le chien est en bonne santé, alors il n’ya pas de pellicules sur sa peau ou il est presque invisible. La séborrhée peut survenir à la suite d'une perturbation du système endocrinien ou d'une sarcoptose. Avec la séborrhée, les glandes sébacées sont perturbées, la peau devient grasse et de nombreuses écailles apparaissent dessus.

Les premiers foyers de la maladie apparaissent dans la partie inférieure du ventre et sur les pattes. Les pellicules se propagent ensuite aux oreilles et à la queue, au jarret et aux coudes, au visage et à la poitrine.

La séborrhée est de deux types:

  1. Sec Cette espèce est caractérisée par une peau sèche sur laquelle se forment des pellicules squameuses, sèches et fluides.
  2. Grasse. La maladie se caractérise par un excès de sébum, des écailles grasses collées au pelage, des plaques brunes sur la peau et une odeur de rance.

La séborrhée sèche souffre souvent de petits chiens canapés, qui sont souvent baignés de détergents différents. En conséquence, leur peau est déshydratée et des pellicules sèches apparaissent.

Dans certains cas, la séborrhée sèche peut être causée par un manque de graisse dans le régime alimentaire de l'animal. Pour vous débarrasser des pellicules, vous pouvez essayer d'inclure dans la nourriture du chien une cuillère à café ou une cuillère à dessert d'huile végétale, qu'il devrait consommer quotidiennement. Si, au bout d'un moment, les pellicules ne disparaissent pas et que les démangeaisons s'intensifient, vous devez contacter un spécialiste.

Dès que l'analyse révélera que la séborrhée n'est pas associée à des parasites et des champignons, il est possible de commencer son traitement avec un anti-séborrhée. Pour ce faire, une à deux fois par semaine, les zones touchées sont traitées avec un shampooing spécial, qui vieillit sur la peau pendant 10 minutes, puis lavé. Après cela, une pommade Pragmatar ou une crème Tiomar est appliquée sur la peau bien séchée. Bien que la crème ou la pommade ne soit pas complètement absorbée, il est recommandé de tenir l'animal pour qu'il ne le lèche pas.

Puisque dans certains cas, la séborrhée est le résultat d'une maladie, le médecin vous prescrit un médicament pour traiter la maladie sous-jacente.

Dermatite de chien

La dermatite est une inflammation de la peau. Les causes de cette maladie peuvent être très diverses. Selon eux, toute dermatite chez le chien a une qualification conditionnelle:

  1. Traumatique. La maladie est causée par l'exposition de la peau à un facteur négatif.
  2. Allergique.
  3. Inflammatoire. Peut survenir dans une inflammation des plis de la peau chez les Chow-Chow, les Bulldogs et les Mastiffs.

Dans certains cas, la maladie est associée à l'âge des chiens. La dermatite se manifeste chez les animaux domestiques des premières années de la vie par des bulles et des pustules purulentes et violettes sur les lèvres, le menton, l'aine et la partie sans poils de l'abdomen. Chez les chiens plus âgés, la maladie se manifeste dans la région des articulations du genou et le long du dos, où se trouvent des papules, des pustules ou de l'acné.

Pour toute dermatite, les points douloureux sont traités avec du savon bactéricide et du peroxyde d'hydrogène à 3%. Si cela ne vous aide pas, le médecin peut vous prescrire des antibiotiques.

Pour soigner un animal de compagnie, il doit être diagnostiqué correctement, ce qui ne peut être fait que dans la clinique. Les spécialistes procéderont à un examen, passeront les tests nécessaires et, sur leur base, prescriront un traitement adéquat. Il faut se rappeler qu'il est presque impossible de guérir soi-même les maladies de la peau chez le chien. Il n'est pas nécessaire de reporter la visite chez le vétérinaire, car le temps perdu peut entraîner la souffrance de l'animal et, dans certains cas, sa mort.

Quand on voit la maladie immédiatement - maladies de la peau chez le chien: une photo avec une description, les principaux symptômes

Il est généralement difficile pour un chien malade de poser tout de suite un diagnostic correct. Elle ne peut pas parler de ses symptômes et de nombreuses maladies développées par nos amis à l'intérieur du corps nécessitent un examen médical approfondi et des tests.

Une autre chose - les maladies de la peau. En règle générale, ils sont visibles immédiatement. Mais cela ne signifie pas que la pathologie sera simple: la maladie peut aller très loin si elle n'est pas traitée. Maladies de la peau chez le chien: une photo avec une description dans la revue détaillée ci-dessous.

Classification et premiers secours

Chaque maladie a ses propres raisons. Selon leur type, les maladies de la peau chez le chien sont classées en:

  • des champignons;
  • bactérien;
  • allergique;
  • parasite.

Le plus souvent, il est difficile de déterminer la cause à la maison, vous ne devez donc pas hésiter à consulter le vétérinaire. Cependant, dans les premières minutes de détection de la maladie, vous pouvez prendre les mesures suivantes:

  • prendre des mesures d'hygiène personnelle - certaines formes de lésions cutanées sont facilement transmises à l'homme;
  • ne pas caresser le chien;
  • empêcher un animal de compagnie de dormir dans votre lit, si pratiqué;
  • limiter le contact avec les enfants;
  • Si possible, ne peignez pas votre animal de compagnie.

C'est important! Pas besoin de traiter les zones touchées avec de l'iode ou un vert brillant.

Il est préférable de raser la laine sur les zones à problèmes et de les traiter avec une préparation salicylique, de préférence avec un alcool spécial. Possibilité de maladies de la peau chez le chien avec des photographies dans le matériel ci-dessous.

Maladies fongiques

Ces affections sont appelées dermatomycoses et leurs agents pathogènes sont dermatophytophytes (dermatophytose) et se trouvent traitées pendant très longtemps. Nous parlerons des principales maladies de ce type.

Trichophytose

Cette maladie est aussi appelée teigne. C'est désagréable car il peut être librement transféré à une personne. Présente les symptômes suivants:

  • Des taches asymétriques apparaissent sur la peau de l'animal, provoquant la calvitie;
  • les zones touchées sont progressivement entourées de cercles concentrés localisés;
  • la peau commence à se décoller.

Une visite chez le vétérinaire et des mesures de précaution pour l'apparition de ces symptômes sont obligatoires.

Le traitement est complet et prolongé. En règle générale, on prescrit au vadermum, aux pommades pour pommade et, dans les cas particulièrement avancés, un médicament très toxique, la griséofulgin, dont le dosage est soigneusement calculé, et qui ne peut donc être utilisé indépendamment.

Il convient de noter que la litière d'un animal doit être soigneusement lavée ou même changée du tout si elle est détectée, et les sols de la pièce doivent être nettoyés à fond, car le champignon peut vivre longtemps à l'extérieur du corps du chien.

Microsporia

Une autre pathologie causée par le champignon Microsporum canis. Il est facile à diagnostiquer - à la lumière d’une lampe à ultraviolets, ce champignon est mis en évidence dans une couleur verdâtre.

Chez le chien, cette maladie est plus facile que chez les gros animaux et ne présente presque jamais de forme dommageable interne. Les symptômes sont similaires à la trichophytose:

  • la peau affectée devient rapidement chauve;
  • Tout d’abord, les surfaces proches du médicament peuvent être affectées;
  • il y a une séparation et un jaunissement des ongles;
  • dans les cas graves, les coussinets de pattes peuvent être infectés;
  • la maladie peut être accompagnée de desquamation, de démangeaisons, de formation de croûtes, mais conduit rarement au processus inflammatoire.

La maladie est traitée le plus souvent avec l'utilisation de shampooings spéciaux (Nizoral est populaire et efficace à cet égard) et l'adoption de bains appropriés. Il est recommandé de prendre des médicaments antifongiques, par exemple le kétonazole. Parmi les photos de maladies de la peau chez le chien, Mycosporus semble très inesthétique.

Maladies d'origine bactérienne

Pyoderma

Auparavant, cette maladie était considérée comme incurable chez le chien.

Le traitement de la pyodermie est long et difficile. Cette maladie de la peau chez le chien est exprimée dans une inflammation purulente, qui peut être superficielle ou pénétrer dans le corps de l'animal. La dernière variante de l'évolution de la maladie peut prendre des formes très graves.

On pense que l'infection peut être causée par des staphylocoques, des pneumocoques et des bactéries d'un spectre similaire. Les symptômes de la maladie, en particulier chez les chiots, ressemblent beaucoup à ceux de la peste, mais présentent néanmoins leurs propres caractéristiques:

  • écoulement purulent par petites plaies sur la peau et érosion;
  • éruption cutanée, à l'intérieur de laquelle s'accumule le liquide purulent;
  • grandes plaies ouvertes avec une inflammation purulente prononcée et une odeur putride;
  • démangeaisons des zones touchées et augmentation des pellicules.

Une maladie est généralement infectée par un chien quand il entre en contact avec un animal malade ou avec de la nourriture. Les patients à quatre pattes atteints de diabète sucré, les maladies gastro-intestinales (en particulier) souffrant de malnutrition sont à risque de cette maladie.

Le traitement de cette maladie de peau chez le chien est effectué dans un complexe, il a les étapes suivantes:

  • élimination des démangeaisons;
  • enlèvement de croûte;
  • localisation et élimination complète des foyers purulents et des éruptions cutanées;
  • traitement antibiotique;
  • en même temps intoxication périodique du corps.

Il est nécessaire de compléter le traitement autant que possible, car la pyodermite a souvent un caractère récurrent.

Maladies allergiques

Les réactions allergiques aux chiens sont aussi probables que les humains, et ce phénomène est devenu plus fréquent récemment. Les allergènes de nos amis à la maison peuvent avoir les composants suivants:

  • aliments - il s'agit de l'un des allergènes les plus fréquents, résultant d'additifs alimentaires de mauvaise qualité chez les vaches ou les poulets;
  • pollen de plantes - en particulier les petits individus qui sont en contact avec des plantes à un niveau bas peuvent réagir mal à cela;
  • piqûres d'insectes;
  • poussière de maison;
  • produits chimiques ménagers;
  • médicaments - très souvent, cela s'applique aux sprays et aux onguents anti-puces.

Les symptômes d'une réaction allergique incluent une éruption cutanée, des démangeaisons, une augmentation de la salivation et des larmoiements, et un nez qui coule. Si l'allergène est détecté rapidement, il suffit de le retirer de l'alimentation et du lieu de séjour pour que la maladie cesse d'apparaître. Dans des cas plus complexes, les médicaments sont prescrits en fonction de la nature de la maladie.

Assurez-vous de prescrire des médicaments qui éliminent les démangeaisons.

Parasite

Une maladie de la peau causée par des parasites chez les chiens est appelée démodécie, on parle aussi de gale rouge, acariens sous-cutanés. Elle est causée par l'acarien spécial Demodex canis.

Cette tique existe constamment dans la fourrure de l'animal et n'apporte généralement aucun inconvénient. Cependant, en raison de la nature héréditaire ou de l'immunité affaiblie du chien, la population de ces parasites commence soudainement à croître. Ensuite, le chien peut ressentir des symptômes:

  • amincissement notable des cheveux autour des yeux, du nez et des lèvres;
  • la laine commence à tomber et a l'air sale;
  • l'animal est gravement irritant.

Habituellement, la démodécie se présente sous une forme légère et disparaît d'elle-même avec une amélioration de l'état général du chien. Mais il y a des moments où la médication est nécessaire.

À la maison, la maladie peut être traitée avec succès avec une pommade à l'aversectine. La radiothérapie est parfois utilisée dans les cliniques vétérinaires - même une radiation insignifiante affecte le parasite.

Prévention

Mesures préventives pour prévenir les maladies de la peau chez le chien:

  • éviter le contact avec les animaux de la rue;
  • ne pas utiliser des médicaments douteux bon marché pour les puces et les tiques;
  • inspection régulière de l'animal pour des blessures mineures. Leur pureté peut conduire à la pyodermite, surtout si l'animal a un système immunitaire affaibli;
  • suivre le régime alimentaire de l'animal, un régime alimentaire sain améliore le métabolisme et, partant, l'état de la peau.

Enfin, notons que vous ne devez pas considérer les maladies de la peau comme étant sans danger. En cas de négligence, ils peuvent avoir des conséquences graves et un traitement long et coûteux.

De plus, lisez la courte vidéo sur les maladies de la peau chez le chien:

Maladies de la peau canine: symptômes et traitement des maladies

Cela peut sembler étrange, mais chez le chien, les maladies de la peau sont assez courantes. En médecine vétérinaire, il s’agit de l’un des principaux problèmes auxquels les propriétaires sont confrontés. Les raisons en sont multiples, mais les plus courantes sont les réactions allergiques, le développement d’infections ou la prédisposition génétique. En règle générale, l'hôte peut observer des maladies de la peau à l'œil nu.

Variétés de maladies de la peau chez les animaux

Les maladies de la peau chez le chien sont divisées en différents groupes en fonction de la raison qui a provoqué la pathologie:

  • allergique;
  • parasite;
  • des champignons;
  • bactérien.

Si le propriétaire découvre que son animal a des lésions cutanées, il doit immédiatement montrer l'animal au vétérinaire. La maladie peut avoir des symptômes évidents, mais il est parfois très difficile de poser un diagnostic précis et le traitement peut alors être retardé sur une longue période.

Lorsque les premiers cas suspects de maladie de la peau apparaissent, le propriétaire du chien doit prendre les mesures suivantes:

  • avant d'identifier la cause de la maladie de l'animal, il est préférable de ne pas repasser;
  • vous devez suivre les règles d'hygiène personnelle;
  • ne laissez pas le chien grimper sur le lit du propriétaire;
  • interdire le contact avec de jeunes enfants;
  • Afin de ne pas propager l'infection, arrêtez de peigner votre animal de compagnie.

Avant de consulter votre médecin, vous ne devez pas lubrifier les zones touchées avec des onguents verts, iodés ou autres. Vous ne pouvez que raser les cheveux sur les zones touchées.

Maladies fongiques et leurs symptômes

Les maladies fongiques ont un nom commun - dermatophytose. Ceux qui ont une immunité affaiblie et les jeunes individus sont particulièrement sensibles. Le champignon peut causer des maladies telles que la microsporia ou la trichophytose. Pour les humains, la microsporie n’est pas dangereuse. Mais le deuxième type de maladie peut entraîner une infection du propriétaire et des membres de sa famille.

La dermatophytose peut être facilement transférée d'un animal à un autre à l'aide de spores de champignons, mais les Yorkshire terriers sont ceux qui y sont le plus enclins. Les symptômes causés par une infection fongique de la peau incluent:

  • calvitie. Dans le même temps, il n’ya pas de lésions associées et les démangeaisons sont assez rares;
  • la zone du lit périunguale et de la griffe peut être affectée. Dans le même temps, il peut commencer à jaunir et à exfolier;
  • dans de rares cas, des lésions nodulaires des zones de la peau avec des sécrétions purulentes peuvent apparaître;
  • quand une maladie canine grave se développe, même les coussinets de pattes peuvent être endommagés par les microspores.

Si une maladie fongique de la peau est diagnostiquée chez un chien, le vétérinaire prescrit généralement un traitement avec des shampooings spéciaux. Habituellement utilisé Nizoral ou Dermazole, mais parfois nommé Imaverol. Il est nécessaire de suivre un traitement par des antifongiques, notamment la terbinafine, l'itraconazole et le kétonazole.

En outre, le traitement de la litière et d'autres habitats pour animaux de compagnie est nécessaire pour détruire les spores de champignons. Il est particulièrement important de faire attention aux zones du dos, les chiens commencent à se gratter. Souvent, une éruption cutanée peut couvrir le menton et le cou. Et dans le cas où l'endroit peigné commence à pourrir, un nouvel examen chez le vétérinaire est requis de toute urgence.

Réactions allergiques

L'allergie est une autre cause de lésions cutanées chez le chien. Dans le diagnostic de l'allergie est assez compliqué, car l'allergène peut être difficile à identifier. Les allergènes les plus courants comprennent:

  • produits alimentaires;
  • la poussière;
  • piqûres d'insectes;
  • pollen végétal;
  • moisissure;
  • produits chimiques ménagers;
  • médicaments.

Souvent, une allergie chez les animaux à quatre pattes se manifeste dans les préparations utilisées pour éliminer les puces, et même les plus inoffensives d'entre elles peuvent provoquer une réaction allergique. Parmi les principaux symptômes de l'allergie peuvent être identifiés:

  • l'apparition de démangeaisons sévères;
  • l'apparition de baver;
  • nez qui coule;
  • l'apparition d'une toux soudaine;
  • fièvre de l'ortie;
  • gonflement.

En règle générale, les réactions allergiques entraînent une diminution des propriétés protectrices de la peau. Ainsi, divers types d'éruptions cutanées, de rougeurs, de boutons, de pustules et de peel peuvent apparaître après un certain temps. En raison de fortes démangeaisons et des éraflures, des zones chauves peuvent apparaître.

Lorsqu'une allergie survient rapidement, il est plus facile de l'identifier. Un vétérinaire avec un examen approfondi peut déterminer et éliminer la cause d'une telle réaction. Le plus souvent, il se caractérise par l'apparition inattendue d'un nez qui coule et d'une toux. Parfois, il y a une ruche, dans laquelle l'animal éprouve de fortes démangeaisons, et des cloques apparaissent dans la région du museau. Ils peuvent également être présents à l'aine et aux aisselles.

L'urticaire ne dure généralement pas longtemps. Cependant, pendant ce temps, un animal peut rayer l’infection lorsqu’il se peigne. Les sites enflammés peuvent être nettoyés avec de l’alcool salicylique ou de la vodka. En outre, le chien reçoit des antihistaminiques, tels que Suprastin, Tavegil et d’autres.

Les problèmes allergiques et les allergènes probables sont identifiés par étapes. Tout cela comprend les étapes suivantes:

  • la première chose exclue est la présence de parasites animaux;
  • La prochaine étape est un régime exclusif. Il doit être suivi pendant deux, voire trois mois. Les allergènes obligatoires (poulet, produits laitiers, boeuf, œufs, poisson) sont progressivement éliminés de l'alimentation et la réaction de l'animal est surveillée;
  • en l'absence de parasites et de réactions alimentaires, des études sont menées sur les allergènes de l'environnement entourant le chien. Cela peut être fait avec l'aide d'allergoprob spécial.

Si l'animal a une allergie alimentaire, il est nécessaire d'exclure les produits allergènes. Cependant, cela se produit moins fréquemment. Les allergies sont traitées de la manière suivante:

  • donnez d’abord des antihistaminiques aux animaux qui aident à réduire les démangeaisons;
  • s'assurer que l'infection ne se développe pas;
  • Procédez régulièrement au traitement des parasites par les animaux domestiques, afin que les symptômes de la maladie n'augmentent pas.

Maladies cutanées parasitaires chez le chien

Chez les chiens, l’une des maladies les plus courantes du type parasitaire est la dermatite aux puces. Il est peu probable qu’il existe un animal qui, au moins une fois, n’a pas attrapé de puces. Les puces vivant sur le corps d'un animal de compagnie peuvent entraîner divers symptômes. Également référé aux acariens parasites de la peau qui provoquent la sarcoptose et l'otodektoz. En cas de trouble parasitaire, les symptômes suivants peuvent apparaître:

  • les oreilles de l'animal sont atteintes et du soufre s'y accumule (avec des otodectes);
  • l'animal ressent de fortes démangeaisons au cou, aux pattes et à la tête (avec sarcoptose). Parfois, il peigne si durement la zone touchée qu'il efface le poil et provoque une inflammation de la peau.

Le traitement comprend le traitement d'un animal avec des médicaments antiparasitaires spéciaux - par exemple, Front Line ou Advantix. Ils sont déposés sur le garrot d'un animal domestique deux fois par jour.

La gale est une autre maladie parasitaire. Elle est causée par des acariens microscopiques, qui peuvent se trouver sous la peau, dans les glandes sudoripares et les bulbes pileux. Leur taille est si petite qu'il ne sera pas possible de les remarquer à l'œil nu. Ces tiques peuvent être de différents types. Le type de gale chez un animal de compagnie dépend de son espèce. Dans certaines formes de gale, une personne peut être infectée, mais en règle générale, elle est rapidement guérie.

Le symptôme principal de la gale est une démangeaison grave. Le plus souvent, les zones touchées de la peau sur les coudes et les oreilles. Lorsqu'un chien commence à suspecter la gale, il est nécessaire, le plus tôt possible, de montrer au vétérinaire de confirmer ou d'infirmer le diagnostic et la prescription du traitement. Dans les cas graves de la maladie, tout peut être fatal.

La maladie est traitée en utilisant une approche intégrée. Il est nécessaire de traiter l'animal des parasites - les tiques sous-cutanées, ainsi que de soulager les démangeaisons afin que l'animal ne se peigne plus. S'il y a des ulcères sur le corps, des préparations sont prescrites pour leur guérison.

Maladies de la peau des chiens: comment se manifester et comment traiter

En médecine vétérinaire, les maladies de la peau chez le chien occupent l'une des principales places en nombre de cas diagnostiqués. Les plus courants sont le pustus, l'hypothyroïdie, la folliculite et l'ichtyose. La calcification, la dépigmentation, la myase et l'œdème lymphangiectatique sont également courants. Avant de prescrire un traitement, des tests de laboratoire sont parfois effectués - biopsie de la peau et examens cytologiques.

Vous pouvez regarder la photo des symptômes de maladies de la peau chez les chiens et découvrir les moyens de les traiter en lisant ces informations.

Principales maladies de la peau chez le chien (avec photos)

Pustules éosinophiles aseptiques.

La pustulose éosinophilique aseptique est une maladie causée par un dysfonctionnement du système immunitaire. Il n'y a pas d'âge, de pedigree ou de prédisposition sexuelle.

Sur la peau affectée des chiens atteints de cette maladie de la peau, des papules et des pustules folliculaires et non folliculaires sont formées. On note souvent une érosion en anneau. Les papules et les pustules peuvent être situés sur n'importe quelle partie du corps de l'animal. Les violations systémiques ne sont pas observées.

Lors du diagnostic, il est important d'exclure la folliculite bactérienne, le pemphigus en forme de feuille, la dermatose pustuleuse et les maladies ectoparasites.

Pour un diagnostic plus précis, il est recommandé de réaliser une biopsie cutanée et un examen cytologique du contenu des pustules.

Les glucocorticoïdes sont utilisés en pharmacothérapie. La prednisone est indiquée à une dose de 3 mg / kg par jour pendant 7 à 10 jours. Ensuite, vous pouvez réduire la dose et utiliser le médicament tous les deux jours.

Hypersensibilité bactérienne.

L’hypersensibilité bactérienne est une dermatite pustuleuse qui démange et qui résulte d’une réaction hypersensible aux antigènes du staphylocoque.

Comme le montre la photo, des pustules se forment sur la peau du chien. Il existe une forte démangeaison, qui se traduit par le comportement agité du chien et son désir de démanger périodiquement. En outre, les chiens développent souvent des comorbidités: hypothyroïdie, atonie, dermatite due à une allergie aux puces. Pour un diagnostic plus précis, une biopsie cutanée est recommandée.

Il est nécessaire de traiter la maladie sous-jacente identifiée. Pour ce faire, utilisez des antibiotiques (par exemple, la céfalexine à raison de 20 mg / kg 2 fois par jour). La durée du traitement est de 10-14 jours.

La durée du traitement est longue, les rechutes sont possibles.

Folliculite bactérienne.

Cette maladie infectieuse est caractérisée par la formation de pustules folliculaires au niveau du follicule pileux intact.

Les facteurs prédisposant à la survenue d'une folliculite bactérienne sont les réactions allergiques, la séborrhée et divers ectoparasites (en particulier les acariens).

Le principal symptôme de cette maladie chez les races de chiens à poil court est la présence de petites touffes de poils qui conduisent en outre à une alopécie.

Chez les chiens de race à poil long, on observe la séborrhée, ce qui augmente la perte de cheveux. En conséquence, une alopécie se produit également.

Les premiers signes de la maladie sont des pustules et des papules folliculaires. Ensuite, des croûtes se forment. La laine devient plus élevée. L'alopécie se produit. Les lésions sont les plus visibles sur la peau sans poils.

Avec des symptômes confirmés, des antibiotiques (clindamycine, sulfamides, Cephalex) sont utilisés chez le chien à une dose de 20 mg / kg pour traiter cette maladie de la peau. Le traitement antibiotique minimum est de 3 semaines.

Pemphigoïde bulleuse.

La pemphigoïde bulleuse est une maladie ulcéreuse vésiculo-bulleuse de la peau et des muqueuses de la cavité buccale.

Il existe deux formes de la maladie: la pemphigoïde spontanément bulleuse et la pemphigoïde, qui résultent de l’utilisation de médicaments, en particulier après l’utilisation de médicaments à base de sulfanilamide.

Il n'y a pas d'âge ou de prédisposition sexuelle. Les plus susceptibles à cette maladie sont les dobermans et les collies.

La gueule du chien est principalement touchée. Les vésicules et les taureaux apparaissent sur le bord muqueux de la peau, sur la peau, en particulier dans les zones axillaires et inguinales. Des ulcères se forment sur les tissus mous des pattes. La maladie est accompagnée de démangeaisons, qui se traduisent par un comportement agité du chien. Pyoderma rejoint souvent à nouveau.

Il y a non seulement la peau, mais aussi les manifestations systémiques de cette maladie. Ils sont exprimés en anorexie et hyperthermie.

Lors du diagnostic, il est important d'exclure le lupus érythémateux systémique, la dermatose pustuleuse et la démodécie.

Pour un diagnostic plus précis, il est recommandé de réaliser une biopsie cutanée sur les sites des lésions primaires.

Avec une évolution sévère de la pemphigoïde bulleuse spontanée, le pronostic est favorable, mais uniquement si le diagnostic est établi à temps et le début du traitement. Nécessite un traitement à long terme avec de fortes doses de médicaments. Il y a souvent des effets secondaires indésirables.

Dans cette maladie de la peau du chien, un traitement associant prednisone et azathioprine est recommandé. Pour le traitement, la prednisolone est utilisée à raison de 4 à 6 mg / kg par voie orale une fois par jour, l’azathioprine à une dose de 1 à 2 mg / kg par voie orale une fois par jour.

Il convient de noter que les deux médicaments ne doivent être administrés qu’ensemble pour obtenir cet effet. Vous pouvez ensuite réduire la dose de médicaments au minimum efficace, en les prescrivant tous les deux jours. Pendant le traitement, le contrôle à long terme est important.

Lors de la fixation d'une infection secondaire, des antibiotiques doivent être utilisés (par exemple, la céfalexine à raison de 20 mg / kg 2 fois par jour). La durée du traitement est de 10-14 jours.

Si la maladie est causée par des médicaments, un régime alimentaire à domicile est indiqué avant le traitement.

Vasculite

La vascularite se caractérise par une réaction hypersensible qui endommage les vaisseaux sanguins. Les causes de cette maladie peuvent être des infections, des tumeurs malignes, des maladies du tissu conjonctif, l'utilisation de médicaments.

Il n'y a pas d'âge ou de prédisposition sexuelle. Les plus sensibles à cette maladie sont les rottweilers et les teckels.

Faites attention à la photo - avec cette maladie de peau chez le chien, une éruption cutanée hémorragique, des taureaux qui saignent et des ulcères apparaissent:

Parfois, les lésions résultantes provoquent une douleur chez l'animal, ce qui s'exprime dans sa dépression.

Il y a non seulement la peau, mais aussi les manifestations systémiques de cette maladie. Ils sont exprimés en anorexie, hyperthermie et œdème. Lors du diagnostic, il est important d'exclure le lupus érythémateux systémique, la dermatomyosite et les engelures.

Pour un diagnostic plus précis, il est recommandé de réaliser une biopsie cutanée sur les sites des lésions.

Il est nécessaire d'identifier rapidement la cause de la maladie et de l'éliminer, puis de commencer le traitement.

Pour le traitement, la prednisone est utilisée à raison de 2 à 4 mg / kg par voie orale, 1 fois par jour. De plus, la dapsone est indiquée à raison de 1 mg / kg par voie orale 3 fois par jour. La durée du traitement est d'au moins 3 semaines. Un traitement d'entretien à long terme est souvent nécessaire.

L'hypothyroïdie.

L'hypothyroïdie est l'une des principales affections cutanées du système endocrinien chez le chien. Il existe trois types d'hypothyroïdie. L'hypothyroïdie primaire acquise se caractérise par une capacité réduite de production d'hormones par la glande thyroïde. Dans l'hypothyroïdie secondaire, la production d'hormones est insuffisante. L’hypothyroïdie tertiaire est également caractérisée par des troubles des récepteurs.

Cette maladie affecte les chiens âgés de 6 à 10 ans. Le plus souvent, les récupérateurs, les labradors, les dobermans et les teckels tombent malades.

Le chien devient apathique, on note des obésités, des boiteries, des troubles des systèmes visuel et urogénital. Symptômes cutanés particulièrement prononcés. Il existe une alopécie bilatérale symétrique. Le pelage du chien devient terne. La peau devient froide et œdémateuse. Des changements se produisent dans la pigmentation de la peau et du pelage. Il y a une séborrhée et une formation excessive de cérumen. Il y a souvent des infections bactériennes et à levures. Les démangeaisons sont généralement légères, sauf lorsqu'une infection secondaire est impliquée. Les blessures guérissent lentement. Il y a aussi une mauvaise repousse des cheveux après la tonte.

Dans tous les cas, un traitement à vie est nécessaire. Le plus souvent, prescrire la lévothyroxine à une dose de 0,01 à 0,02 mg / kg par voie orale 1 à 2 fois par jour. Si le chien a une maladie cardiaque, le médicament doit être prescrit, en commençant par une dose plus faible (0,005 mg / kg 1 fois par jour) et en augmentant la dose de maintien de 0,005 mg / kg toutes les 2 semaines. Les effets secondaires sont rares.

Dépigmentation au nez.

La dépigmentation du nez est une forme de vitiligo, limitée à cette partie du corps. Dans la vie de tous les jours, la maladie s'appelle le "nez corporel". Les labradors, les caniches et les dobermans sont les plus sensibles à la maladie.

La saturation des pigments dans le nez varie du noir ou brun au chocolat ou blanc. De tels changements se produisent même chez les chiots.

Il n'est pas nécessaire de procéder à une biopsie, sauf en cas de croûtes et d'ulcères. Avec de telles manifestations, il est recommandé d’utiliser cette méthode pour éliminer d’autres maladies.

Le traitement n'est pas développé.

Ichtyose

L'ichtyose est une maladie courante souvent appelée «écailles de poisson» en raison de la formation d'écailles sur la peau d'un animal. Les terriers sont les plus susceptibles à l'ichtyose.

On observe la formation d’écailles grises dans l’ensemble du corps du chien et la peau devient grossière. La séborrhée apparaît avec une odeur nauséabonde. Sur les miettes des pattes, il se forme de gros kératomes.

Pour un diagnostic plus précis, une biopsie cutanée est recommandée.

Voyez comment les symptômes de cette maladie de peau se manifestent chez le chien sur ces photos:

L'ichtyose est incurable car elle nécessite un traitement agressif à long terme.

Pour un traitement local avec de l'acide lactique à 5% sous forme de spray ou de pommade. L'isotrétinoïne est utilisée pour le traitement systémique à une dose de 1-2 mg / kg 2 fois par jour. La durée du traitement est de 2-3 semaines. Beaucoup de chiens doivent être euthanasiés.

Calcification de la peau.

La calcification de la peau est une maladie qui se manifeste par une calcification (formation de dépôts de sels de calcium) de la peau. Avec une calcification limitée, une petite zone de calcification se forme à cause de lésions inflammatoires, de pénétration d'un corps étranger, de plaies, etc.

Avec la calcification omniprésente, une vaste zone de calcification est formée en raison du diabète et d'autres maladies.

Dans l'insuffisance rénale chronique, les lésions se trouvent dans la miette des pattes.

Les symptômes de cette maladie sont la formation de nombreux nodules cutanés sur la peau des chiens.

Le retrait chirurgical est effectué.

Avec un cours de traitement bénigne ne devrait pas être effectuée.

Kystes de la peau.

Les kystes cutanés sont des structures en forme de poches à limites épithéliales.

Le plus souvent formé kystes folliculaires, remplis de contenu jaune-brun.

Il est recommandé de réaliser des études histologiques en laboratoire, qui indiqueront l’origine des kystes.

Le retrait chirurgical des kystes est effectué.

Avec un cours de traitement bénigne ne devrait pas être effectuée.

Urticaire et angioedème.

Cette maladie survient dans le contexte d'une réaction allergique du chien aux médicaments, produits chimiques, etc.

En outre, les causes de l'urticaire peuvent être divers effets physiques (pression, lumière du soleil, chaleur) et des troubles génétiques.

Lorsque de l'urticaire présente des vésicules sur la peau du chien, des démangeaisons sont signalées, qui se manifestent par le comportement agité de l'animal. Des touffes de cheveux se forment au-dessus de la zone de gonflement. L'œdème de Quincke se caractérise par un gonflement de la peau, des démangeaisons. Cela peut être fatal, surtout si la zone d'œdème s'étend à la région du pharynx et du larynx.

En prévention, il est nécessaire d’éliminer et d’éviter les facteurs responsables de la réaction allergique.

Le traitement symptomatique est indiqué: adrénaline (dans le rapport 1: 1000) à une dose de 0,1-0,5 ml par voie sous-cutanée, prednisone à une dose de 2 mg / kg par voie orale, par voie intraveineuse ou intramusculaire.

Pour effectuer une injection sous-cutanée, vous devez insérer une aiguille suffisamment profonde (2 cm) sous la base du pli vers l’aisselle, à un angle d’environ 45 ". Insérez le médicament. Après avoir retiré l’aiguille, massez le site d’injection avec un coton-tige. Si nécessaire, remplissez la seringue avec du médicament. Dans ce cas, l’aiguille n’a pas besoin d’être retirée, il suffit de débrancher la seringue, de prendre un médicament avec une nouvelle aiguille, de l’enlever ensuite et de relier la seringue à l’aiguille située sous la peau.

La photo montre comment traiter cette maladie de peau chez le chien:

Dans les cas aigus, il est nécessaire d'administrer des antihistaminiques au chien: par exemple, l'hydroxyzine à raison de 25 à 50 mg 2 fois par jour ou la chlorphéniramine à raison de 5 mg 2 à 3 fois par jour avant de soulager les symptômes.

Œdème lymphatique.

La maladie primaire est un trouble du développement du système lymphatique.

Une maladie secondaire survient après une obstruction du système lymphatique dans une inflammation, un traumatisme ou un néoplasme. La maladie primaire survient chez les juvéniles jusqu'à 3 mois. La prédisposition de race n'est pas observée.

Dans cette maladie, la peau des chiens dans la région des membres postérieurs s'épaissit et est comprimée. De plus, les membres antérieurs, le ventre, la queue et les oreillettes sont souvent touchés. Une infection secondaire peut se joindre.

Lors du diagnostic, il est important d'exclure les œdèmes dus à une obstruction.

Pour un diagnostic plus précis, une biopsie cutanée est recommandée.

En cas de maladie bénigne, le traitement n'est souvent pas nécessaire. Dans les cas modérés à sévères, un bandage doit être effectué pour réduire la tumeur. Peut-être une intervention chirurgicale pour restaurer les vaisseaux lymphatiques.

En outre, le retrait de la zone touchée est parfois nécessaire.

Miaz

Avec cette maladie, pénétration dans la peau des larves de mouches sans jambes. La peau chaude et humide attire ces insectes, en particulier dans les zones souillées par de l'urine ou des selles, ainsi que des plaies d'épanchement.

Les facteurs prédisposants sont une mauvaise hygiène, l'épuisement d'un chien en raison de son âge ou de sa maladie, l'incontinence d'urine ou de selles.

Les symptômes de cette maladie de la peau chez le chien sont des lésions au niveau des yeux, autour du nez, de la bouche, de l'anus ou des organes génitaux. Formation de trous béants avec nécrose des tissus et larves à l'intérieur.

Avant de commencer le traitement, il est nécessaire de couper les cheveux dans les zones de lésions. Ensuite, les zones touchées doivent être désinfectées à l'aide d'agents antibactériens liquides (chlorhexidine, etc.). Si nécessaire, un traitement chirurgical de la peau affectée du chien peut être effectué.

Il est important d'enlever toutes les larves. Après cela, il est recommandé d'utiliser des produits liquides insecticides (perméthrine, etc.) pour traiter la surface de la peau affectée et le reste du manteau.

Si nécessaire, vous pouvez utiliser des antibiotiques (par exemple, la céfalexine à raison de 20 mg / kg 2 fois par jour). La durée du traitement est de 10-14 jours.

Les cors.

Les dommages se forment dans les endroits où la peau est comprimée sur les os, en particulier dans la région des articulations du coude et du genou, en réaction de protection contre la pression. En conséquence, une inflammation se produit. Les cors sont formés parce que le chien est placé sur un lit de bois ou de béton.

Les grandes races de chiens sont les plus sensibles à cette maladie.

Marques d'endommagement sous forme de plaques ovales et d'alopécie.

Faites attention à la photo - avec cette maladie, les lésions sur la peau des chiens ressemblent à des kératomes de grande taille:

Lors du diagnostic, il est important d'exclure la démodécie et la dermatophytose.

Pour éviter l'apparition de cors, il est recommandé de mettre un matériau doux sur la litière du chien. Le retrait chirurgical des cors n'est pas pratique, car une mauvaise cicatrisation est souvent observée et des lésions peuvent se reproduire.

Hyperkératose nasodigital.

L'hyperkératose nasodigital peut être une maladie indépendante ou faire partie intégrante d'autres maladies (ichtyose, leishmaniose, pemphigus en forme de feuille, lupus érythémateux disséminé, dermatose ou lymphome de la peau).

Sur les miettes des pattes, il se forme des kératomes volumineux fissurants solides. À cause de leur douleur en marchant, les chiens boitent. Pour un diagnostic plus précis, une biopsie cutanée est recommandée.

Il est nécessaire de couper la zone de croissance excessive de kératome. Il est également recommandé de faire des compresses d’eau sur les zones touchées.

L'application quotidienne d'une solution à 50% de propylène glycol sur les zones à problèmes donne de bons résultats. La durée du traitement est de 7 à 10 jours.

Ces photos montrent des signes de maladies cutanées majeures chez le chien, telles que décrites ci-dessus:

Autres maladies de la peau chez le chien (avec photos)

Névrome de la queue coupée.

Cette maladie se caractérise par la reprise de la croissance nerveuse après mise en cuve. Le plus souvent, les cockers sont malades.

Nodule compacté formé, fusionné avec la peau dans la région des ventouses.

Pour le traitement de cette maladie de peau chez le chien, seule la résection chirurgicale du neurome est appliquée.

Brûlures

Les types et l'étendue des brûlures dépendent de l'exposition principale.

Les plus courants sont les produits chimiques et les coups de soleil.

Les brûlures sont des lésions partielles. Après leur guérison, les cicatrices ne restent pas. Avec des brûlures profondes, toutes les structures de la peau sont endommagées, une cicatrice étendue est observée.

Souvent, les lésions sur la peau du chien n'apparaissent pas dans les 48 heures. Ensuite, la peau devient dure et sèche. Les cheveux peuvent masquer la propagation complète des lésions. Après quelques semaines, l'infection se joint, ce qui conduit à la suppuration.

Avec cette maladie, il n’ya pas que la peau, mais aussi des manifestations systémiques. Le plus souvent, ils se produisent avec la défaite de plus de 25% du corps. Septicémie, insuffisance rénale et anémie sont notés.

Dans les cas graves, il est très important de passer un examen rénal. Traiter la peau avec des antiseptiques. Nécessite un traitement chirurgical des plaies. Pommade antibactérienne topiquement utilisée. Les glucocorticoïdes sont contre-indiqués.

Engelures

Les engelures surviennent lors d'une exposition prolongée à de basses températures ou après un contact avec des objets gelés. Certaines lésions dépendent de l'exposition cutanée.

Les doigts, l'oreille et le bout de la queue sont principalement touchés. La peau devient pâle.

La zone touchée est froide et, lors du réchauffement, un érythème se forme, la mort des tissus commence. Dans les cas graves, le rejet des zones mortes se produit.

Lors du diagnostic, il est important d'exclure la vascularite.

Évitez l'exposition au froid. Réchauffer rapidement les tissus congelés avec de l'eau tiède. Les dommages peuvent guérir spontanément. L'exérèse chirurgicale des tissus morts peut être nécessaire.

Sclérodermie focale (en forme d'anneau).

La sclérodermie focale est une maladie rare de la peau due à des lésions des vaisseaux, à un métabolisme anormal du collagène ou à une maladie auto-immune.

Il n'y a pas de prédisposition d'âge, de sexe ou de pedigree.

Avec cette maladie, des plaques sclérosées brillantes avec une alopécie se forment sur la peau du chien, principalement dans la zone du corps et des membres. Les violations systémiques ne sont pas observées.

Les principales manifestations de cette maladie de la peau chez le chien sont illustrées dans les images:

Pour un diagnostic plus précis, une biopsie cutanée est recommandée.

Cette maladie n'est pas considérée comme dangereuse. Une récupération spontanée est souvent observée, un traitement spécial n’est donc pas nécessaire.

Pédiculose

La pédiculose est un trouble de la peau causé par les poux et accompagné de démangeaisons. Il existe deux types de poux: mordre et sucer. Les poux mordants provoquent plus d'irritations cutanées que de succion. Cette maladie survient souvent en hiver.

Lors de la description de cette maladie de la peau chez le chien, il convient de noter que les poux sont principalement localisés au bout des oreilles et dans des morceaux de laine emmêlés. Sucer les poux peut provoquer une anémie et l'épuisement des animaux. Eruption papuleuse souvent formée, qui entraîne des éraflures. Les facteurs prédisposants sont une mauvaise hygiène, une alimentation déséquilibrée, le logement encombré d’animaux.

Pour bien diagnostiquer, il est nécessaire de connaître les signes caractéristiques des poux. Ce sont de petits insectes sans ailes de 2-3 mm de long. Ils ont 6 jambes et une tête large. Sucer les poux se déplace lentement, il est donc assez facile de les attraper et les poux mordants sont actifs.

Lorsque les symptômes de pédiculose sont confirmés, il est nécessaire de couper les cheveux avant de commencer le traitement de cette maladie de peau chez le chien, afin de supprimer les croûtes épaisses et les cheveux emmêlés et de faciliter l'accès aux zones touchées. Pour le traitement, des shampooings insecticides spéciaux ou une solution à 1% de sulfure de sélénium doivent être utilisés quotidiennement pendant 7 jours. Il est recommandé de suivre 3 cours avec un intervalle de 10 jours. Également pour le lavage quotidien d'un chien, il est possible d'utiliser une solution à 1% de perméthrine. En outre, la lutte antiparasitaire nécessaire de l'animal et le soin d'eux.

Le syndrome de Cushing.

En raison du syndrome de Cushing chez le chien, la concentration de cortisol dans le sang augmente. Il existe des syndromes naturels et acquis à la suite d'une utilisation excessive prolongée de médicaments à base de stéroïdes sous forme d'injections, de comprimés ou de leur application locale (dans les yeux, les oreilles ou sur la peau). Cette maladie touche des animaux d'âge moyen, de tout sexe et de toute race, mais le plus souvent les boxeurs, les caniches et les teckels sont malades.

Chez le chien, apathie, faible endurance pendant l’entraînement, changements de comportement, ventre affaissé, essoufflement. Il y a un changement de couleur et d'état de la robe. Après avoir tondu les cheveux poussent très lentement.

L'alopécie est généralement bilatérale symétrique sur les côtés, mais n'affecte pas les parties distales du corps.

Comme le montrent les photographies, dans cette maladie, la peau du chien devient plus fine et perd de son élasticité:

Les bleus se forment facilement sur le corps du chien et les plaies ne cicatrisent pas bien. La séborrhée est notée. Des infections bactériennes et à levures ou à tiques peuvent survenir.

Avant de traiter le syndrome de Cushing, il est nécessaire de guérir d'autres maladies (le cas échéant): diabète sucré et infection des voies urinaires. Une chirurgie et une radiothérapie peuvent être nécessaires.

Il existe des méthodes de traitement conservatrices. Le chlorhydrate de cyproheptadine est prescrit à raison de 0,5 mg / kg par jour par voie orale et de mésilate de bromocriptine à raison de 0,1 mg / kg par jour. La durée du traitement est de 7 à 10 jours.

De plus, le chlorhydrate de sélégiline à une dose de 2 mg / kg par voie orale est indiqué. Le cours de traitement est 3-4 semaines. Il peut ensuite être prolongé à 6 semaines.

Vous pouvez utiliser le kétoconazole à raison de 10-30 mg / kg par jour par voie orale jusqu'à l'apparition d'une réaction positive au traitement.

Syndrome de schnauzer d'anguille noire.

Cette maladie rare ne survient que chez les schnauzers miniatures. Cela se produit en raison du développement des follicules pileux.

Formation observée de "têtes" noires dans le dos. Une infection bactérienne peut se rejoindre. Les démangeaisons sont légères.

Une longue observation est requise.

Les shampooings anti-séboriques, en particulier ceux contenant du soufre, de l'acide salicylique, du goudron et du peroxyde de benzoyle doivent être utilisés comme traitement topique.

L'isotrétinoïne est utilisée dans le traitement d'une deuxième infection à une dose de 1 mg / kg 2 fois par jour. La durée du traitement est de 14 à 20 jours.

Histiocytose systémique.

L'histiocytose systémique est une maladie rare due à la prolifération de cellules dans les organes internes et la peau. Chiens malades le plus souvent âgés de 2 à 8 ans. Il n'y a pas de prédisposition sexuelle ou de race.

Cette maladie provoque la formation de plaques, de nodules et d’ulcères dans tout le corps du chien, en particulier au niveau du museau, des paupières et du scrotum. On note non seulement les manifestations cutanées mais également systémiques de la maladie. Le chien s'épuise, il y a des dysfonctionnements des systèmes respiratoire et musculo-squelettique.

Avant de traiter cette maladie de la peau chez un chien, il est recommandé de réaliser une biopsie de la peau et des tests de laboratoire sur le contenu des lésions et des ganglions lymphatiques.

Mauvais effet avec la chimiothérapie. Le traitement réussi peut consister en 5 cours de la fourche bovine de la glande à lunettes.

Nécrolyse épidermique toxique.

La nécrolyse épidermique toxique se caractérise par une grave réaction immunologique de la peau, pouvant être la cause d’infections, de maladies systémiques, de diverses tumeurs ou de l’utilisation de médicaments.

Les lésions sur la peau du chien se retrouvent dans n’importe quelle partie du corps, mais le plus souvent dans la zone de la bouche, des bords et des membres muqueux de la peau. L'érosion et les ulcères se forment sur la peau, apparaissent des vésicules et des bulles. Il y a non seulement la peau, mais aussi les manifestations systémiques de cette maladie. Ils sont exprimés en anorexie et hyperthermie. L'état de l'animal devient déprimé. Lors du diagnostic, il est important d'exclure le lupus érythémateux systémique, l'érythème polymorphe, le lymphome et les brûlures.

Pour un diagnostic plus précis, il est recommandé de réaliser une biopsie cutanée sur les sites des lésions.

Le pronostic est souvent défavorable. Il est important d'identifier rapidement la cause de la maladie et de l'éliminer, puis de commencer le traitement.

Dans certains cas, un traitement par glucocorticoïdes est recommandé.

Dystrophie folliculaire des cheveux noirs / noirs.

La dystrophie folliculaire des cheveux noirs est une maladie familiale qui survient chez les chiots bicolores ou tricolores. Lorsque cela se produit, seuls les cheveux noirs ou foncés sont endommagés. On suppose que le défaut de croissance des cheveux est associé à un transfert de pigment altéré.

Les collies, les teckels, les pointeurs et les hybrides sont les plus sensibles à cette maladie.

Il y a une perte progressive de cheveux noirs en raison de la fragilité de leurs tiges. Ce processus se produit à partir de 4 semaines. Manifesté sous la forme d'alopécie ou ressemble à des cheveux coupés court.

Lors du diagnostic, il est important d'exclure la démodécie et la dermatophytose.

Dans le cas d’une infection secondaire, un traitement aux antibiotiques est indiqué (par exemple, la céfalexine à une dose de 20 mg / kg 2 fois par jour). La durée du traitement est de 10-14 jours.

Les symptômes de cette maladie de peau chez les chiens sont montrés sur la photo:

Furonculose

Cette maladie de la peau survient chez le chien lorsque des follicules profondément infectés se rompent à l'intérieur du derme.

Les dommages primaires du follicule peuvent être causés par des bactéries ou des parasites (le plus souvent des tiques). La séborrhée, la suppression du système immunitaire, la dermatite résultant de l'action de médicaments et les allergies sont les principales causes de la furonculose canine.

Les symptômes dépendent de la gravité de la maladie. Premièrement, des papules séparées apparaissent, évoluant ensuite en pustules ulcéreuses avec formation de croûtes. Dans les cas les plus graves, des papules pourpres rouges se forment dans les zones cutanées touchées avec la formation d'une fistule à partir de laquelle le liquide est sécrété. Puis la formation de croûtes.

Des antibiotiques sont utilisés pour le traitement de la furonculose (par exemple, la céphalexine à raison de 20 mg / kg 2 fois par jour). La durée du traitement est de 10-14 jours.

Il est nécessaire de raser les cheveux dans les zones touchées et de désinfecter la peau. Des compresses et des bains antibactériens sont également présentés. Vous pouvez utiliser une lotion avec de la callamine. Les glucocorticoïdes sont contre-indiqués.

Il est important de traiter les principales maladies responsables de la furonculose.

Panniculite aseptique.

La panniculite aseptique peut survenir sous la forme de lésions uniques associées à une blessure ou à la pénétration de corps étrangers. Dans d'autres cas, de multiples lésions associées à une activité altérée du système immunitaire, diverses maladies (lupus érythémateux disséminé, dysfonctionnement du pancréas, etc.) peuvent également survenir.

Faites attention aux photos - avec cette maladie de peau chez le chien, des lésions uniques apparaissent sous la forme de nodules situés en profondeur, sur le site desquels se forment par la suite des ulcères avec des sécrétions jaunes huileuses ou sanglantes:

Ces lésions sont le plus souvent constatées au cou, à l'abdomen et sur les côtés.

Dans d'autres cas, la peau du chien présente de multiples lésions.

En termes de structure, elles ressemblent à des lésions simples, mais se produisent généralement sur les zones coupées du dos et sur les côtés.

On note non seulement les manifestations cutanées mais également systémiques de cette maladie. L'animal n'a pas d'appétit, le chien devient apathique. Avec la défaite du pancréas on observe des vomissements.

Lors du diagnostic, il est important d'exclure la maladie pyogranulomateuse aseptique et les néoplasmes.

Pour un diagnostic plus précis, il est recommandé de réaliser une biopsie de la peau et un examen cytologique d'un frottis de sécrétions ulcéreuses.

Des échantillons de sang pour les anticorps qui contrôlent le pancréas sont également présentés.

Pour les lésions simples, une intervention chirurgicale est indiquée. Pour les lésions multiples, la prednisone est utilisée à raison de 2 mg / kg une fois par jour pendant 2 à 3 semaines. Ensuite, la posologie doit être réduite et le médicament utilisé pendant 1 mois.

Les rechutes se produisent souvent et un traitement plus long est nécessaire. Maintenir la vitamine E prescrite

Cheyletiosis

L'halétiose est une maladie courante chez le chien, dans laquelle les parasites (grandes tiques) ne se déplacent pas sous la peau, mais vivent et parasitent à sa surface. Les jeunes chiens sont les plus sensibles à la cheiliozia.

La maladie est transmise à l'homme: des papules apparaissent dans les lieux de contact avec les animaux, accompagnés de démangeaisons.

Le plus souvent, il y a une desquamation à l'arrière de l'animal, accompagnée de démangeaisons croissantes, ce qui entraîne des éraflures. Parfois, des symptômes spécifiques peuvent ne pas apparaître.

Il est nécessaire de traiter non seulement les malades, mais également tous les animaux qui sont entrés en contact avec eux. Pour cela, il est recommandé d'utiliser des shampooings antiparasitaires ou des solutions pour laver la laine (solution à 1% de sulfure de sélénium ou solution à 1% de perméthrine). Il devrait être 3 cours avec des intervalles de 10 jours.

En outre, la désinsectisation par pulvérisation d'insecticides sur l'environnement à l'emplacement de l'animal malade est indiquée. Pour ce faire, utilisez la perméthrine et la cyromazine.

La photo montre quels médicaments sont utilisés pour traiter cette maladie de peau chez le chien:

Acanthose noire.

L'acantose noire est associée aux allergies, aux démangeaisons chroniques de la peau et aux maladies endocriniennes. L'acantose de cette origine est considérée comme secondaire. Les chiens de toutes les races sont sujets à cette maladie.

L'acanthose noire primaire est de nature génétique. Les teckels sont soumis à cela.

Cette maladie est observée chez les jeunes chiens de moins de 1 an.

L'hyperpigmentation de la région axillaire du chien est le principal symptôme de l'acanthose noire primitive. Dans la forme chronique de cette maladie, on note la séborrhée. Les lésions peuvent se propager avec l’implication de zones plus vastes. Il y a souvent une accession secondaire de l'infection. L'acanthose noire secondaire a des manifestations similaires.

La biopsie de la peau pour l'acanthose noire n'est pas informative.

Le traitement de la maladie sous-jacente doit être effectué avec une acanthose noire secondaire. La thérapie locale est indiquée. Pour ce faire, utilisez une crème contenant des stéroïdes. Il ne peut être utilisé que pendant une courte période. Bon effet donne des shampooings anti-séborrhéiques.

Toujours en médecine vétérinaire, la mélatonine et la prednisone sont utilisées pour traiter cette maladie de la peau chez le chien. La mélatonine doit être administrée à raison de 2 mg par jour pendant une semaine, puis une fois par semaine ou une fois par mois, en traitement d'entretien. La prednisolone est indiquée à une dose de 1 mg / kg une fois par jour, tous les jours pendant 7 à 10 jours, puis à la dose minimale efficace une fois appliqué tous les deux jours. La vitamine E est également prescrite.

La gale

Cette maladie est causée par des ectoparasites. La gale des chiens est une maladie contagieuse transmise à l'homme. Chez l'homme, il existe des lésions sous forme de lésions papuleuses sur les mains et le corps.

Les sources d'infection chez les chiens sont souvent des renards malades.

Lorsque la gale forme des papules avec des croûtes et des écailles. Les lésions sont le plus souvent constatées au niveau des oreilles, de l'abdomen et du genou. Avec la progression de la maladie, des papules se développent dans tout le corps du chien.

En raison des démangeaisons, il se forme souvent des égratignures. Souvent, le chien essaie de se gratter, ce qui indique une irritation du bord de l'auricule.

Pour un diagnostic plus précis, il est recommandé de prendre des raclures sur la peau d'un chien affecté. Avant de gratter la laine doit être coupé. Parfois, des tests sérologiques sont également utilisés.

Avant que le traitement de cette maladie de peau ne commence, il faut couper la fourrure du chien dans les zones de la lésion. Pour faciliter le processus de toilettage du chien, il peut être utilisé avec des sédatifs. Ensuite, vous devez laver le chien avec un shampooing antiséborrhéique. De plus, vous devez nager le chien dans l'eau avec l'addition d'une solution à 5% d'amitraz (dans un rapport de 1: 200). La durée du traitement est de 5 jours.

Les procédures de traitement doivent être appliquées 1 fois par semaine pendant 6 semaines. Le mil-bémycine oxime est également prescrit à raison de 0,2 mg / kg par voie orale 3 fois tous les 7 jours. Lorsque le traitement est autorisé à utiliser des glucocorticoïdes (prednisone à une dose de 1 mg / kg une fois par jour). La durée du traitement est de 7 à 10 jours.

Il est recommandé de désinfecter la pièce où l'animal malade est gardé. La perméthrine / cyromazine et la pyréthrine / méthoprène peuvent être utilisés à cet effet.

Granulome éosinophile.

Le granulome à éosinophiles est une maladie d'origine génétique résultant d'une réaction à des allergènes de l'environnement. Le plus sensible à cette maladie est le Husky de Sibérie. Le plus souvent, les chiens malades âgés de moins de 3 ans.

Le granulome à éosinophiles est caractérisé par la formation de plaques, de nodules, qui se transforment souvent en ulcères, en particulier dans la cavité buccale, à la surface de l'abdomen et sur les côtés.

Les violations systémiques ne sont pas observées.

Lors du diagnostic, il est important d'exclure les granulomes et néoplasmes infectieux et aseptiques.

Pour un diagnostic plus précis, une biopsie cutanée et un examen hématologique sont recommandés.

Pour le traitement de cette maladie de la peau chez le chien, la prednisone est utilisée à raison de 1-2 mg / kg une fois par jour tous les jours pendant 2-3 semaines.

Dans la plupart des cas, ce traitement est suffisant et aucun traitement supplémentaire n'est nécessaire.

Érythème migrant nécrolithique (hépatite cutanée).

L'érythème migrateur nécrolytique est une manifestation cutanée rare d'une maladie interne, généralement le pancréas ou le foie. La plupart des chiens atteints de cette maladie ont des lésions hépatiques graves, souvent associées à une pathologie pancréatique. On pense également que le manque de biotine, d’acides gras essentiels ou de zinc contribue au développement de la maladie.

Les vieux chiens sont principalement sensibles à cette maladie. La prédisposition de race est absente.

L'érythème touche principalement les articulations du genou et du coude, le bord peau-muqueux au niveau du museau et les miettes des pattes. Des croûtes, de l'érosion et des ulcères se forment.

Avec cette maladie, il n’ya pas que la peau, mais aussi des manifestations systémiques. Les chiens deviennent apathiques et épuisés.

Lors du diagnostic, il est important d'exclure le lupus érythémateux disséminé, la carence en zinc, le pemphigus en forme de feuille et la dermatose générale des chiens pour leurs composants alimentaires.

Pour un diagnostic plus précis, il est recommandé de réaliser une biopsie de la peau, des analyses de sang en laboratoire et une échographie du foie.

Traitement et prévention

Le pronostic est défavorable. Dans la plupart des cas, les chiens meurent ou sont endormis.

Dans certains cas, la chirurgie est possible.

Avec un traitement conservateur, le succès du traitement à court terme par des corticostéroïdes est variable.

Sur ces photos, vous pouvez voir les signes de maladies de la peau des chiens, dont la description est présentée dans ce document: