Diabète chez le chien: symptômes, traitement, causes, régime alimentaire, nourriture

Le diabète chez le chien est considéré comme une pathologie assez commune. La maladie n'est pas une phrase, mais apporte des modifications importantes au mode de vie de l'animal.

Ce que les propriétaires de chiens doivent savoir sur le diabète

  • La maladie appartient à la classe des pathologies métaboliques. En termes simples, il s’agit d’un trouble métabolique, lorsque le taux de sucre dans le sang (glucose) augmente, qui, normalement sous l’effet de l’insuline, doit être absorbé par les cellules du corps et servir de source d’énergie vitale. En conséquence, une condition survient lorsque le niveau de glucose bascule, mais le corps ne l'obtient toujours pas. Le corps commence à éprouver une carence en glucides, qui se traduit par un épuisement visible.
  • Dans le diabète, un ou deux des événements suivants se produisent:
  • Le pancréas ne produit pas assez d'insuline ou ne la sécrète pas du tout.
  • Les cellules du corps ne perçoivent pas l'hormone produite, ce qui empêche l'absorption du glucose.
  • L'âge moyen des chiens atteints de diabète a considérablement diminué ces dernières années et couvre l'écart entre 4 et 14 ans (auparavant, 7-14 ans était considéré comme un point critique). Mais des cas isolés sont enregistrés à tout âge. Les chiennes sont plus souvent malades que les hommes. L'exacerbation de la pathologie est généralement observée en automne.
  • La pathologie a une prédisposition à une race - le plus souvent tomber malade:
    • teckels;
    • Spitz;
    • Bigley;
    • caniches;
    • Samoyèdes
    • des carlins;
    • certains types de terriers.
  • Causes ambigües du diabète médecine vétérinaire ne peut toujours pas nommer, mais il met en évidence un certain nombre de facteurs liés:
    • prédisposition génétique;
    • maladies auto-immunes dans lesquelles le corps «attaque» son propre pancréas, l'empêchant de fonctionner pleinement;
    • chiens en surpoids (obésité);
    • traitements hormonaux prolongés ou anormaux;
    • mauvaise ration alimentaire;
    • l'âge du chien est de plus de 6-7 ans;
    • caractéristiques individuelles de l'évolution de la grossesse ou de l'oestrus;
    • dans le contexte de toute maladie interne ou infectieuse affectant le travail du pancréas;
    • pancréatite de toute nature.

Il y a 4 types de diabète

  • insulino-dépendant (type 1). Cela s'explique par un manque partiel ou total d'insuline, qui cesse d'être produite par des cellules spéciales du pancréas. Ce type de pathologie est caractéristique de plus de 90% des cas de la maladie chez le chien. Les violations du pancréas sont observées sur le fond de l'hérédité ou des lésions auto-immunes.
  • indépendant de l'insuline (type 2). Elle se caractérise par une teneur en hormone dans le sang suffisante ou insuffisante, mais en même temps, elle n’est pas du tout perçue par le corps et la normalisation du taux de glucose sanguin n’est pas observée. Si ce type de diabète n’est pas traité ou est traité de manière incorrecte, il finit par entrer dans le premier type, car En raison de la production excessive d’insuline, les cellules finissent par s’user et cesser d’exercer leurs fonctions de sécrétion.
  • transitoire (secondaire, transitoire). Il survient sur le fond de toute autre maladie primaire (par exemple, la pancréatite ou sur le fond d'un traitement à long terme avec des progestatifs ou des glucocorticoïdes). Si la maladie initiale est détectée au stade initial et est éliminée, le diabète est complètement guéri et le taux de glucose dans le sang est normalisé.
  • gestationnel (4ème type). Il ne survient que chez les chiennes gestantes pendant la période de diestrus (après la fin de l'oestrus) ou en fin de grossesse, lorsque les niveaux de progestérone et d'hormone de croissance augmentent, ce qui peut affecter la sensibilité du glucose à l'insuline. La condition est également parfaitement ajustée au niveau de la norme ou revient à la normale toute seule après la livraison.

Manifestation de la maladie

Avec le diabète chez le chien, il existe 4 des signes cliniques les plus importants qui attireront l'attention même d'un non spécialiste.

  1. Soif accrue (polydipsie) - le chien boit presque constamment, mais la salive dans la bouche reste collante et visqueuse.
  2. Miction fréquente et abondante (polyurie) - le chien demande souvent dans la rue, les flaques deviennent nettement plus grandes.
  3. Augmentation de l'appétit, à la limite de la gourmandise (polyphagie) - la portion habituelle de nourriture est absorbée à grande vitesse et en demande franchement davantage.
  4. Perte de poids jusqu'à épuisement visuel perceptible - l'estomac tombe, les arcs thoraciques commencent à apparaître.

Si les quatre signes sont remarqués, c'est une raison évidente de visiter le vétérinaire. Mais le diagnostic de diabète chez le chien ne se limite pas aux symptômes, il est confirmé par des tests sanguins et urinaires complémentaires. Ils détectent la présence et les niveaux élevés de glucose.

Pour toutes les autres indications, l'état du chien peut être perçu comme un malaise général, pouvant être caractéristique de toute maladie:

  • Apparence générale "triste", douloureuse et léthargique;
  • laine sèche et froissée qui commence à tomber;
  • muqueuses sèches et salive visqueuse;
  • palpitations cardiaques (plus de 150 battements / min);
  • avec un gros appétit, une perte de poids évidente;
  • une odeur de fruit aigre apparaît par la bouche;
  • une cataracte diabétique peut se développer (le cristallin devient trouble);
  • le foie grossit (il dépasse tellement sous les côtes qu'on peut le sentir);
  • la peau devient sèche, commence à se décoller, des maladies de la peau peuvent survenir - dermatite, eczéma;
  • cicatrise mal les plaies (un taux de glucose sanguin élevé viole la coagulation du sang);
  • dans de rares cas, une diarrhée ou des vomissements peuvent survenir.

Si le chien est un chien de rue et qu'il n'est pas constamment visible, les signes de la maladie peuvent ne pas être remarqués, à l'exception de l'épuisement.

Soins du diabète

Le traitement du diabète chez le chien vise généralement à normaliser l'état général (élimination des symptômes) et à stabiliser le glucose (pas plus de 8–10 mmol / l). La normalisation du métabolisme glycémique est réalisée en administrant de l'insuline (types 1, 2 et 4 du diabète) ou en éliminant la maladie primaire (en pathologie secondaire).

Guérir complètement le diabète de type 1 et 2 est impossible. L’essence du traitement à l’insuline est la gestion de la pathologie, c.-à-d. réduction persistante de la glycémie à la normale et maintien de cet état tout au long de la vie du chien.

Insulinothérapie

  • L'insuline, en fonction du temps d'action, est divisée en: "courte", "moyenne" et "longue". Avec le diabète de type 1, utilisez "court", avec le type 2 - "moyen" et "long".

Important: lors de l’utilisation de l’insuline, la glycémie est légèrement au-dessus de la limite normale supérieure (8-10 mmol / l), ce qui réduit les risques d’hypoglycémie (une chute brutale du taux de sucre, pouvant entraîner la mort du chien).

  • L'introduction du médicament est réalisée avec des stylos spéciaux, des injecteurs ou des seringues à insuline, en fonction de la concentration en U (par exemple, la composition de 40 U / ml est injectée avec des seringues U40, 100 U / ml - U100, etc.).
  • Le flacon avant l’introduction doit être réchauffé dans la paume des mains jusqu’à la température du corps.
  • La posologie est choisie progressivement, par expérience, en commençant par la dose minimale, tout en observant l’état du chien. Le temps nécessaire au choix de la dernière dose varie de quelques jours à plusieurs mois.

La dose minimale d'insuline pour les chiens est de 0,5 U / kg de poids corporel.

  • Le médicament est toujours injecté par voie sous-cutanée dans l'abdomen, la poitrine ou le garrot. Pour plus de commodité, un pli de peau en forme de pyramide est formé de trois doigts, l'aiguille est insérée à la base de la pyramide (place sous le pouce).
  • Après l’introduction de la première dose d’insuline, le contrôle du comportement du glucose commence. Chez les chiens, ils utilisent trois méthodes: ils surveillent le taux de sucre dans l'urine une à deux fois par jour, dans le sang et dans l'urine trois fois par jour. et seulement dans le sang toutes les 2 à 4 heures (le plus souvent, on utilise cette dernière méthode), ce qui donne une image plus complète de la dynamique des modifications de la glycémie.
  • Si, après l'administration du médicament, le taux de glucose dans le sang reste supérieur à 15 mmol / l, la posologie est augmentée de 20% par rapport à la dose initiale. Si le niveau se situe entre 10 et 15 mmol / l - augmentez de 0,1 U / kg. Ainsi, la dose est sélectionnée pour que le niveau ne dépasse pas 8-10 mmol / l.
  • En plus des tests sanguins réguliers, il est nécessaire de surveiller l’état général du chien - avec le choix correct de la posologie, les principaux signes du diabète sont éliminés: l’animal mange et boit normalement, va aux toilettes et commence à prendre du poids.
  • Avec un bon choix du dosage dans le sucre d'urine ne devrait pas être du tout!
  • Il est toujours plus prudent d'injecter moins d'insuline que son excès.

Si vous ne vous souvenez pas si un médicament a été injecté ou non, il est préférable de sauter une seule injection plutôt que de faire une nouvelle demande et une surdose. Une posologie et un schéma d'administration d'insuline mal choisis peuvent provoquer un effet somoggia (syndrome) chez un chien!

Il n'est pas nécessaire de rentrer et si l'animal est secoué et qu'une dose complète n'a pas été injectée ou si vous ne savez pas si quelqu'un d'autre dans le ménage a fait l'injection. Le niveau de sucre dans le sang au-dessous de la norme est beaucoup plus dangereux que élevé!

  • Le syndrome de Somodzhi survient dans les cas où de fortes doses de médicament sont appliquées immédiatement et pendant longtemps, le taux de glucose baisse brusquement dans le sang, puis augmente brusquement en raison de la libération d'hormones diabétiques (cortisol, glucagon, épinéphrine) dans le sang. En conséquence, le corps subit une hypoglycémie et le propriétaire pense que le sucre roule et continue d'augmenter la dose, ce qui aggrave la situation. Le plus souvent, l'effet est omis lorsque la glycémie est contrôlée par l'urine ou le sang, mais une fois par jour. Seul un spécialiste peut faire sortir un chien de cet état!
  • Après ouverture, l’insuline n’est conservée que 1,5 à 2 mois dans des conditions appropriées. Après - à jeter, sans ménagement, même si ce n'est pas complètement dépensé!
  • Ayez toujours une ampoule de rechange de médicament - juste en cas d’incendie (vous n’avez pas le temps d’acheter, s’est écrasé, est en retard, etc.).
  • Avec l'introduction de l'insuline, la ponctualité est très importante - toutes les injections doivent être effectuées strictement en même temps et selon le schéma développé par le vétérinaire.

Correction du mode d'alimentation

Comment et quoi nourrir le chien? Fractions souhaitables et souvent jusqu'à 5 fois par jour. Vous devez respecter à peu près le même temps d'alimentation, y compris les moments où vous injectez de l'insuline (généralement l'injection est effectuée en premier lieu, puis l'alimentation).

Si le diabète est toujours accompagné d'un excès de poids, l'animal devra être soumis à un régime alimentaire strict pour le normaliser, puis à un régime destiné aux diabétiques. Il est nécessaire de veiller à ce que le poids de l'animal après le régime n'augmente pas en arrière.

La principale exigence pour un régime alimentaire naturel composé de chiens d’alimentation: la quantité minimale de glucides et la quantité maximale de protéines et de fibres.

Catégoriquement exclu du régime

  • farine de blé et de maïs;
  • gluten de blé;
  • riz blanc;
  • oignons, ail;
  • farine / bonbon;
  • nourriture en conserve;
  • la farine d'avoine;
  • les os;
  • aliments sucrés humains;
  • aliments pour animaux / aliments contenant des édulcorants artificiels;
  • viande grasse excessive.

La viande et le poisson doivent représenter jusqu'à 60% de tous les repas:

  • boeuf cru;
  • un oiseau;
  • porc maigre;
  • les abats (bons pour la digestion pour donner une cicatrice);
  • variétés de poisson faibles en gras.

Produits laitiers:

  • fromage cottage faible en gras.

Légumes:

  • diverses soupes de légumes sans friture;
  • les verts

Additifs alimentaires autorisés dans les aliments pour animaux:

  • des oeufs;
  • vitamines pour chiens diabétiques;
  • cannelle (finement moulu saupoudrez légèrement les aliments deux fois par jour);
  • graines de fenugrec (jusqu'à 1 c. à thé. sans le dessus pour interférer avec l'alimentation du matin).
  • c'est mieux s'il est légèrement alcalin, c'est-à-dire avec un léger ajout de bicarbonate de soude (1/3 c. à thé sans bouchon par 250 ml d’eau).

Aliments spéciaux pour chiens diabétiques de production industrielle

Il est très pratique de nourrir votre animal avec des aliments prêts à l'emploi spécialement conçus pour les diabétiques. Il s’agit d’un aliment complet et équilibré, dans lequel la quantité de glucides ne dépasse pas 4% et beaucoup de protéines. Il s’agit généralement d’une sélection de primes.

  • Royal Canin Diabetic DS37 (sec; plus de 5 500 roubles / 12 kg);
  • Royal Canin Diabetic Special Low Glucide (humide; environ 250-270 roubles / boîte 410 g);
  • Royal Canin Contrôle du poids Canine (sec; environ 600 roubles / 1,5 kg);
  • Hills Prescription Diet Canine W / D Low Fat / Diabet (sec; environ 1 200 roubles / 1,5 kg);
  • Hills Prescription Diet Canine W / D Low Fat / Diabet (humide; environ 250 roubles / bocal 370 g);
  • Farmina Vet Life Canine Diabetic (sec; environ 5 000 roubles / 12 kg, 1300 roubles / 2 kg);
  • Purina Pro Plan Veterinary Diets DM Diabetes Management (à l'état sec; environ 12/3 kg).

Question réponse

Quelle est la glycémie normale d'un chien?

Normal chez un chien en bonne santé, le taux de glucose doit être compris entre 4,2 et 7,3 mmol / l. Dans tous les cas, le niveau supérieur de la norme, observé depuis longtemps, devrait attirer l’attention du propriétaire de l’animal.

Pour déterminer le niveau de glucose dans le sang, il suffit d’utiliser un glucomètre ordinaire utilisé pour une personne - il est idéal pour la procédure. Chez les chiens, le sang est prélevé dans les vaisseaux sanguins des oreilles ou des miettes de doigts.

Les chiens utilisent-ils de l'insuline?

Oui, ça s'applique. C'est un traitement par insuline indiqué pour stabiliser l'état diabétique du chien. Le médicament est à action longue, moyenne et courte - est choisi en fonction du type de diabète. L'insuline de porc, bovine et humaine est utilisée chez le chien. Le plus semblable au sien est considéré comme du porc. Les humains et les bovins sont également utilisés, mais peuvent provoquer la formation d’anticorps, car présentent des différences de résidus d’acides aminés (en d’autres termes, peuvent provoquer une réaction allergique).

Combien de chiens vivent avec le diabète?

Sous réserve des recommandations du vétérinaire-endocrinologue, des schémas de correction de l'insuline et de l'alimentation, le chien vivra pleinement et longtemps. Avec le diabète, vous pouvez facilement amener un chien à l'état de santé d'un animal en bonne santé, mais en suivant strictement le schéma de correction de l'insuline, qui a été nommé par le vétérinaire. Désormais, le vétendocrinologue devrait devenir un ami de la famille pour des consultations régulières.

Si le niveau de glucose sanguin baisse soudainement? Comment déterminer? Premiers secours

Si un chien domestique est atteint de diabète, vous devez être préparé au fait que la glycémie peut chuter brutalement au cours du traitement, ce qui est le phénomène de l'hypoglycémie. L'animal devient brusquement lent, ne répond pas à un surnom, ses pattes commencent à trembler ou s'affaiblissent, sa démarche devient tremblante et des convulsions ou une perte de conscience peuvent être observées. Si vous ne fournissez pas une assistance rapide, l'animal peut mourir. Avant que l'animal soit livré chez le vétérinaire (ou que le spécialiste arrive lui-même), vous devez le nourrir ou le nourrir (si l'animal est conscient) ou verser 1-2 ampoules de glucose (s'il y en a dans le coffre à médicaments) dans la bouche, saupoudrer le sucre dessus ou maculer son miel (si inconscient). Il est nécessaire de noter l'heure à laquelle cette condition a été enregistrée.

Quels sont les principaux symptômes du diabète?

Chez un chien, le diabète attire l'attention avec quatre caractéristiques principales: soif, mictions fréquentes et accrues, alimentation insatiable et perte de poids. Si tous les signes sont présents - vous devez vous précipiter pour consulter un vétérinaire.

Le diabète chez les chiens est-il traité avec des remèdes populaires?

Aucun des diabètes existants chez les chiens ne peut être guéri par des remèdes populaires. De plus, les chiens ont une sensibilité accrue à de nombreuses herbes, il est donc déconseillé de pratiquer un «herboristerie» afin de ne pas aggraver l'état déjà malsain du corps.

Existe-t-il des aliments spéciaux pour chiens présentant une glycémie élevée?

Oui, et leur gamme est assez large. Il n'est pas nécessaire de se rappeler leurs noms ou leurs fabricants, il suffit de faire attention aux composants. Les aliments pour chiens diabétiques de haute qualité comprennent les farines de viande (en stock), la poudre de cellulose (fibres moulues), les graisses, les arômes et les arômes acceptables. Il est important que la quantité de glucides (par exemple, la farine de céréales) dans la composition ne dépasse pas 4% de la masse totale.

Pourquoi mon chien est-il atteint de diabète?

On peut supposer que l'animal a des problèmes de pancréas, d'hérédité médiocre ou de diabète, il est obèse, il a des maladies auto-immunes, il est traité depuis longtemps avec des hormones, il a été mal nourri, il est perturbé pendant la grossesse ou il a plus de 7 ans.

Régime diabétique

La chose la plus importante à savoir: dans le régime alimentaire, vous devez réduire les graisses et les glucides et augmenter les protéines et les fibres. Pour nourrir un chien diabétique, vous avez besoin de petites fractions, mais souvent (jusqu'à 5 fois par jour). Les repas multiples doivent coïncider avec la consommation d'insuline - généralement immédiatement après l'injection. Autorisé: jusqu'à 60% de viande et de poisson faibles en gras, des soupes de légumes aux légumes verts, des œufs, du fromage cottage, de l'eau alcaline à boire.

Que se passe-t-il si le diabète n'est pas traité?

Si l'on découvre que le chien a un taux de sucre élevé dans le sang, mais ne prend aucune mesure, vous devez comprendre que la maladie va toucher absolument tous les systèmes organiques, entraînant éventuellement la mort de l'animal. L'acidocétose se développe avec une pathologie prolongée - des corps spéciaux de cétones s'accumulent dans le sang. À l'avenir, cela rendra l'insulinothérapie plus difficile (les corps cétoniques seront d'abord retirés et seule l'insulinothérapie produira des résultats).
Si la maladie continue à être ignorée: sur fond de glycémie élevée, cécité (cataracte), insuffisance rénale et cardiaque, dégénérescence graisseuse du foie (jusqu’à la cirrhose), épuisement, faiblesse physique se développent. L'animal mourra.

Est-il possible de donner à un chien des pilules réduisant le sucre?

Dans l’utilisation de pilules qui abaissent le taux de sucre dans le sang, il n’est pas nécessaire, car ils ne peuvent pas corriger le diabète chez un chien!

Diabète chez le chien

Si nous parlons d'une maladie telle que le diabète chez un chien, cela doit être compris - le diagnostic n'est pas une phrase, mais implique des changements dramatiques dans le mode de vie du patient caudé.

Description de la maladie

Il s'agit d'un trouble métabolique dans lequel le niveau de glucose / sucre dans le sang augmente (souvent jusqu'à une limite critique) au lieu d'être absorbé, ce qui donne à l'organisme l'énergie dont il a besoin. Démarre la carence en glucides, conduisant souvent à un épuisement notable.

Le diabète est caractérisé par une ou deux circonstances:

  • le pancréas produit une quantité insuffisante d’insuline ou ne la produit pas du tout;
  • les cellules refusent de prendre de l'insuline, ce qui rend l'absorption de glucose impossible.

4 types de diabète sont connus:

  • Insulino-dépendant (type 1). En raison d'un manque complet / partiel d'insuline, qui cesse de produire le pancréas. Plus de 90% des chiens atteints ont ce type de diabète (provoqué par des lésions auto-immunes ou de mauvais gènes).
  • Insuline indépendante (2 types). Le glucose dans le sang est également excessif en raison du refus du corps de percevoir sa propre insuline (normale ou réduite). Un tel diabète, s'il est commencé ou traité par erreur, menace de se transformer en une maladie du premier type. Les cellules se fatiguent pour produire l'hormone non réclamée, s'user et cesser de fonctionner.
  • Transitoire (secondaire). Il est noté sur le fond d'une maladie primaire, par exemple, une pancréatite (et pas seulement) ou après un traitement prolongé avec des glucocorticoïdes / progestatifs. Ce type de diabète est complètement guéri avec l'élimination de la maladie primaire.
  • Gestational (type 4). Cela n’est possible que chez les femmes enceintes en période de diestrus (après la fin de l’oestrus) ou en fin de gestation. Dans le second cas, les sauts de progestérone et de somatotropine affectent la sensibilité du glucose à l'insuline. Cette violation est normalisée après l'accouchement, indépendamment ou facilement corrigée au niveau de la norme.

Symptômes du diabète chez un chien

Le propriétaire de l'animal est tenu de faire attention aux 4 signes cliniques de base qui parlent du développement du diabète sucré:

  • polydipsie (soif inextinguible) - le chien ne s’éloigne pratiquement pas du buveur et la salive est visqueuse et collante;
  • polyphagie (appétit excessif, se transformant en gourmandise) - l'animal n'est pas saturé avec la portion standard, l'absorbe rapidement et demande un additif;
  • polyurie (miction abondante et fréquente) - le chien demande souvent à entrer dans la cour et le volume d'urine augmente nettement;
  • diminution du poids jusqu'à épuisement prononcé - l'animal a des côtes et l'abdomen tombe.

C'est important! Si les quatre signes sont présents - vous devez vous rendre à la clinique où vos doutes seront confirmés ou réfutés par des analyses d'urine / de sang. Les manifestations douloureuses restantes peuvent s’appliquer aussi bien au diabète qu’à une pathologie différente.

Cependant, les signaux supplémentaires seront:

  • tachycardie (plus de 150 battements / min);
  • muqueuses sèches et l'odeur de fruits pourris de la bouche;
  • foie élargi (dépassant sous les côtes);
  • plaies mal cicatrisantes (en raison d'un trouble de la coagulation);
  • la laine et la peau deviennent sèches, il se produit diverses dermatites;
  • la cataracte diabétique se développe (parfois);
  • diarrhée ou vomissements (rare).
  • léthargie générale

Les premiers signes de la maladie sont facilement oubliés si le chien habite dans la cour et pénètre parfois dans le champ de vision de son propriétaire.

Causes du diabète, groupe à risque

Au cours des dernières années, le diabète est devenu plus jeune et cette tendance s’observe tant chez les personnes que chez les personnes à quatre pattes. Si plus tôt la maladie avait été diagnostiquée entre 7 et 14 ans, les chiens qui viennent d'avoir 4 ans sont susceptibles de la contracter. Les plus jeunes animaux tombent également malades, avec des chiennes plus souvent que les chiens.

Certaines races sont également à risque:

En médecine vétérinaire internationale, il n’ya toujours pas de solidarité concernant les causes de l’apparition de la maladie. Jusqu'à présent, seuls quelques facteurs pouvant déclencher le diabète sont mis en évidence:

  • prédisposition congénitale;
  • hormonothérapie longue / incorrecte;
  • maladies auto-immunes dans lesquelles le fonctionnement complet du pancréas est impossible;
  • pancréatite (de nature différente);
  • maladies infectieuses / somatiques qui entravent l'activité du pancréas;
  • mauvais régime et, par conséquent, obésité;
  • caractéristiques de la gestation ou de l'oestrus.

Il a également été noté que l'aggravation du diabète se produit principalement en automne.

Diagnostic et traitement

Les deux principaux types de diabète prennent une forme chronique, amenant le médecin et le propriétaire du chien à prendre des mesures telles que:

  • élimination des symptômes graves;
  • prévention des complications;
  • obtenir la plus longue rémission possible;
  • réduire l'impact de la maladie sur le corps dans son ensemble.

Diagnostics

Aucun des endocrinologues ne diagnostiquera, en se basant uniquement sur des signes externes, mais définira définitivement un ensemble de mesures de diagnostic:

  • analyses d'urine / de sang;
  • suivi des taux de glucose;
  • tests hormonaux;
  • test de l'acétone;
  • Échographie du pancréas et (si nécessaire) d'autres organes;
  • ECG et radiographie.

Le diagnostic du diabète chez le chien n'est possible qu'après avoir passé tous les tests et mené une série d'études.

Régime de consommation et vitamines

Le médecin discute avec les propriétaires du chien de l'organisation de son régime de consommation, ce qui devrait répondre aux besoins en liquides du corps afin d'éviter la déshydratation.

C'est important! Il est impossible de réduire considérablement la quantité d'eau contenue dans le buveur, car le chien qui a commencé le traitement boit souvent aussi beaucoup. Pour une désaltération plus efficace, ajoutez 2 à 3 gouttes de jus de citron frais à l’eau.

Parallèlement à cela, lors de la restauration de l'équilibre hydrique, le médecin prescrit souvent des médicaments:

  • l'adiurécrine (sous forme de poudre / pommade) - est introduit dans la cavité nasale;
  • pituitrin (injection) - le schéma et le dosage dépendent de la condition de l'animal.

Il est également important de saturer le corps affaibli avec les nutriments nécessaires qui sont excrétés en grande quantité lors de diarrhées et de vomissements. Des complexes de vitamines, notamment Beaphar, Herz-Vital ou Brewers, viennent à la rescousse. Une mesure thérapeutique supplémentaire est l'ajustement du menu du chien.

Insulinothérapie

Le propriétaire du chien malade doit comprendre que le diabète de type 1 et de type 2 ne peut pas être soigné, et que l'insulinothérapie est conçue pour contrôler la pathologie, ce qui en soi est considérable. Votre tâche consiste à pouvoir réduire le taux de glucose à la normale, en maintenant ces paramètres optimaux jusqu'à la fin de la vie de votre animal. Le sucre est réduit en introduisant de l'insuline dans le corps, qui (en fonction de la durée d'exposition) est divisée en «court», «long» et «moyen». Le premier est utilisé pour le diabète de type 1, les deux derniers pour le diabète de type 2.

C'est intéressant! L'injection d'insuline est conçue pour ramener le taux de glucose à environ 8-10 mmol / l, ce qui est légèrement au-dessus de la limite supérieure de la norme. Cela évite le développement d'hypoglycémie lorsque le taux de sucre diminue fortement, entraînant la mort.

Les seringues à insuline et les stylo-injecteurs spéciaux sont destinés à l'introduction de l'hormone. La capacité de la seringue dépend de la concentration en U: par exemple, une composition de 100 U / ml est injectée avec une seringue U100 et de 40 U / ml avec une seringue U40.

Algorithme pour travailler avec l'insuline:

  1. Avant l'injection, maintenez le flacon / ampoule dans les paumes chaudes pour qu'il atteigne la température du corps.
  2. Marquez la zone où vous allez injecter l'hormone par voie sous-cutanée (généralement la poitrine, le garrot ou le ventre).
  3. Avec trois doigts, agrippez la peau du chien pour former un pli ressemblant à une pyramide.
  4. Insérez l'aiguille dans la base de cette pyramide (généralement une section sous le pouce).

Vous devez toujours avoir le médicament en stock, au cas où il se briserait ou aurait dû arriver trop tard. Une fois que vous avez ouvert l'ampoule, il n'est pas autorisé à la stocker pendant plus de 1,5 à 2 mois (même si toutes les conditions spécifiées dans l'annotation sont remplies).

Dosage

La dose optimale est sélectionnée progressivement, en contrôlant l'état de l'animal. Commencez par le minimum - pour un chien, il est de 0,5 U / kg. Il faut parfois plusieurs jours à plusieurs mois pour déterminer la dose finale dont votre animal a besoin.

Après l’administration du médicament pour la première fois, le propriétaire doit surveiller la dynamique de l’évolution du taux de sucre. Pour cela, trois méthodes (optionnelles) ont été développées:

  • suivi du sucre dans l'urine - 1 à 2 fois par jour;
  • dans l'urine et le sang - 3 fois par jour;
  • dans le sang - toutes les 2 à 4 heures.

On pense qu'une troisième voie donne une image plus objective.

C'est important! Si, après une injection d'insuline, la concentration de glucose dans le sang dépasse 15 mmol / l, la dose est augmentée de 20% par rapport à la dose initiale. Avec des fluctuations de niveau comprises entre 10 et 15 mmol / l, la dose augmente de 0,1 U / kg. Si la dose est correctement sélectionnée, la teneur en sucre ne dépassera pas 8-10 mmol / l.

La posologie exacte suggère que, après une injection d'insuline, le sucre dans l'urine du chien n'est pas détecté en principe. Le fait que la posologie soit correctement réglée informe non seulement sur les paramètres biochimiques normalisés du sang / urine du chien, mais également sur le rétablissement général de l'animal. Vous devriez voir disparaître les symptômes alarmants: le chien commence à prendre du poids, il est normal de boire, manger et soulager ses besoins naturels.

Syndrome de Somogia

La manipulation à l'insuline requiert ponctualité et scrupule: les injections sont effectuées en même temps, selon le schéma rédigé par le médecin. Rappelez-vous que l'excès d'hormone est beaucoup plus dangereux que sa carence. Si vous avez oublié, injecté la dose suivante ou non, ne paniquez pas. Une injection manquée ne provoquera pas une catastrophe, mais une double dose sera obtenue. Le volume de choc de l'hormone, la posologie choisie à tort ou le mauvais schéma d'administration d'insuline menacent le syndrome de Somogia.

C'est intéressant! Une réinjection est également annulée si le chien est surpris et que vous n'êtes pas en mesure d'insérer complètement le contenu de la seringue, car une glycémie élevée est plus sûre qu'une réduction (moins que la normale).

Vous pouvez rencontrer le phénomène Somodzhi lorsque vous utilisez des doses excessivement élevées du médicament, ce qui conduit dans un premier temps à une forte baisse de la concentration de glucose et, dans un second temps, à une libération incontrôlée d'hormones diabétogènes (glucagon, cortisol et épinéphrine).

En conséquence, le chien commence une hypoglycémie, mais le propriétaire (confiant que le sucre augmente) augmente la dose d'insuline et aggrave encore la situation. Le syndrome de Somodzhi se manifeste principalement chez les chiens dont le taux de sucre dans l'urine / le sang est contrôlé une fois par jour. Seul un médecin peut aider à faire face aux effets du syndrome de surdosage chronique par l’insuline.

Régime au moment du traitement

Un autre problème majeur est de savoir comment nourrir un chien diabétique? Si la maladie est accompagnée d'un excès de poids, l'animal devra suivre un régime strict (pour perdre du poids) et un peu plus tard - une table spéciale pour diabétiques. À la fin du régime, le poids de l'animal devra être surveillé chaque jour pour éviter les rechutes.

C'est important! De la part du propriétaire sera tenu de supporter le mode d'alimentation du chien, en tenant compte des intervalles de temps tombant sur les injections d'insuline. Tout d'abord, le chien reçoit une injection, puis est nourri (idéalement - jusqu'à 5 fois par jour, par petites portions).

La condition essentielle pour un menu naturel: un minimum d'aliments glucidiques, mais un maximum de fibres et de protéines. Les produits à base de viande et de poisson devraient représenter au moins 60% du volume quotidien d'aliments. Chien donner:

  • boeuf frais, porc maigre et volaille;
  • les abats (en particulier les cicatrices);
  • poisson de mer maigre;
  • fromage cottage faible en gras;
  • soupes sans friture (légumes) et verts;
  • les oeufs.

Ajouter la cannelle (deux fois par jour) et une cuillère à café de graines de fenugrec (le matin), ainsi que des suppléments de vitamines pour les chiens diabétiques. La consommation peut être légèrement alcalinisée en diluant du bicarbonate de soude dans de l’eau (environ un tiers d’une cuillerée à thé sans bouchon par verre).

  • farine (blé et maïs);
  • pâtisserie et confiserie;
  • conserves et cornichons;
  • os et viande grasse;
  • riz blanc et flocons d'avoine;
  • ail et oignons;
  • produits avec édulcorants artificiels.

Le moyen le plus simple est pour les personnes qui gardent leurs chiens avec des aliments industriels. Presque tous les fabricants éprouvés produisent une gamme d'aliments médicinaux, ciblant différentes catégories d'âge et différentes maladies. Ce sont des produits de classes holistiques et super premium, contenant une quantité accrue de protéines et peu de glucides (pas plus de 4%).

Méthodes de prévention

Comme on ne sait toujours pas exactement ce qui provoque l’échec du pancréas, ce qui conduit au diabète sucré, l’une des mesures préventives principales devrait être considérée comme un mode de vie sain.

Le mode de vie sain d'un chien n'est pas très différent de celui d'un être humain: il consiste en une routine quotidienne équilibrée, une activité physique, une promenade en plein air, une alimentation rationnelle, un durcissement et l'absence de maladies infectieuses.

Mais même avec le respect de ces règles, il est impossible d'exclure la maladie, qui est souvent héritée. Si l'animal est toujours malade, le diabète ne peut pas être ignoré: plus la pathologie se développe longtemps, plus il est difficile de commencer le traitement.

C'est intéressant! Lors de la maladie, les corps cétoniques s’accumulent dans le sang. L'acidocétose retarde l'insulinothérapie, qui n'est débutée qu'après l'élimination des corps cétoniques (sinon, il n'y aura aucun résultat).

Un diagnostic non délivré à temps menace le chien:

  • cataracte avec perte de vision ultérieure;
  • insuffisance cardiaque / rénale;
  • foie obèse (souvent jusqu'à la cirrhose);
  • impuissance physique;
  • épuisement extrême;
  • fatal.

Le propriétaire, sur les conseils d'un endocrinologue (responsable du schéma de correction de l'insuline et du menu diabétique exemplaire), assurera une vie longue et bien remplie à son chien.

Diabète chez le chien

Le diabète chez les chiens et les humains a une affinité différente. Néanmoins, le mécanisme de développement de la maladie et ses manifestations peuvent différer légèrement. Et cela signifie que l'approche de traitement est différente.

De nombreux médicaments utilisés dans le traitement des humains sont pratiquement inutiles pour les chiens. Le plus souvent, la maladie survient chez les animaux de compagnie de sept à neuf ans. Selon les statistiques, les femmes non stérilisées sont à risque.

Le diabète de chien est une maladie qui ne peut pas être complètement guérie, mais elle peut être corrigée. Les mesures correctes aideront le chien à vivre pleinement et personne ne soupçonnera même que votre animal a des problèmes. Le traitement consiste en une nutrition adéquate.

Qu'est-ce que le diabète chez le chien?

Le diabète sucré est une maladie chronique qui présente les caractéristiques suivantes:

  • violation du métabolisme des glucides;
  • déficience en insuline;
  • détérioration de la capacité du corps à absorber le glucose;
  • excrétion d'urine en grande quantité.

La maladie est de deux types:

  • déficit absolu associé à une diminution de la production d'insuline;
  • déficit relatif, basé sur la résistance des tissus à l'action de l'insuline.

Le glucose est la principale source d’énergie des chiens. Le sucre pénètre dans le sang par la nourriture. Les cellules pancréatiques consomment du glucose jusqu'à ce que la glycémie diminue.

La maladie se développe pour deux raisons:

  1. Le pancréas ne produit pas d'insuline.
  2. Les cellules organiques ne distinguent pas le glucose.

Quelle que soit l'évolution de la situation, dans tous les cas, les cellules pancréatiques ne font pas face à leur tâche et ne convertissent pas le glucose en énergie. Il en résulte une hyperglycémie et les cellules de la glande souffrent de la faim.

La décomposition massive des graisses conduit à la formation de nombreux corps cétoniques dans le corps, qui peuvent ensuite être retrouvés dans les urines. Le propriétaire peut même entendre l'odeur d'acétone dans l'haleine de l'animal. Cela conduit à une augmentation de l'acidité. En conséquence, une condition qui menace la vie du chien peut se développer.

Causes du diabète chez le chien

Un rôle majeur dans la formation de la maladie est la prédisposition héréditaire. Pourtant, dans la plupart des cas, la véritable cause de la maladie est difficile à établir.

Il existe un certain nombre de facteurs provoquant l’apparition d’une hyperglycémie:

  • médicaments hormonaux;
  • surpoids;
  • déséquilibre hormonal;
  • inflammation du pancréas;
  • la grossesse
  • premiers mois après l'oestrus.

Symptômes du diabète chez le chien

Les signes fréquents de diabète chez le chien sont les symptômes suivants:

  • polyurie;
  • polydyspepsie;
  • la déshydratation;
  • la glucosurie. Le sucre dans le sang devient tellement qu'il commence à aller avec l'urine. Glucose avec beaucoup d'affichages d'eau;
  • faiblesse, léthargie;
  • faiblesse des membres postérieurs due aux lésions des fibres nerveuses;
  • fort appétit. Étant donné que les cellules du pancréas ne traitent pas le glucose, le corps produit cette réaction sous forme de faim.
  • la cystite L'excès de sucre provoque une reproduction active de la microflore pathogène;
  • perte de vision L'hyperglycémie provoque un trouble du cristallin;
  • l'obésité;
  • perte de poids Le corps consomme des réserves d'énergie dans les muscles, après quoi le fractionnement des protéines et des graisses. En conséquence, le chien prend beaucoup de nourriture, mais en même temps ne prend pas de poids, mais perd au contraire;
  • l'urine devient liquide, de couleur jaune pâle pâle. Il a une odeur sucrée-succulente.

Les symptômes ci-dessus peuvent apparaître individuellement ou en combinaison. L'obésité peut être le résultat de la malnutrition, de la polyurie et de la polydyspepsie - une insuffisance rénale et une déficience visuelle peut se développer simplement avec l'âge.

Dans les cas graves, l'examen clinique de l'animal révèle de telles manifestations:

  • ton cœur affaibli;
  • insuffisance cardiaque;
  • petite onde de pouls;
  • la tachycardie;
  • gonflement;
  • baisser la température;
  • perte de cheveux;
  • extinction des réflexes sexuels;
  • eczéma, furonculose;
  • la peau est sèche et dure;
  • hypotension.

La maladie se caractérise par une évolution lente, parfois même pendant plusieurs années. Le diabète peut survenir sous une forme latente et n'est pas accompagné de symptômes cliniques.

Diabète insipide chez le chien

Ce type résulte du fait que le corps du chien ne perçoit tout simplement pas l'hormone antidiurétique. Cela conduit à une rupture de l'équilibre eau-sel et à une accumulation de sel. Manifeste un processus pathologique sous la forme de tels symptômes:

  • soif intense;
  • mictions fréquentes;
  • la léthargie;
  • perte de poids

Le propriétaire du chien peut faire attention à un symptôme spécifique: l'animal refuse de sécher les aliments. Cela est dû au fait qu'il est pauvre en eau et riche en sel.

Diagnostic du diabète chez le chien

Pour poser un diagnostic définitif, il ne suffit pas de détecter l'un des symptômes ci-dessus. Chacun des symptômes peut indiquer la présence d'autres maladies, pas nécessairement le diabète.

L'hyperglycémie peut être le résultat d'un stress, d'une augmentation de l'appétit ou d'une invasion helminthique. C’est pour cette raison que toute une gamme d’activités de diagnostic est réalisée.

Le diagnostic aide à établir le diagnostic, ainsi qu’à identifier les problèmes et complications associés. Pour le diagnostic devra passer une série d'études:

  • test sanguin général et biochimique;
  • analyse d'urine, y compris la microscopie des sédiments;
  • l'urine pour l'acétone;
  • équilibre acido-basique;
  • glucosométrie;
  • études hormonales;
  • contrôle de la quantité de fluide consommée et de la diurèse;
  • Radiographie
  • ECG;
  • Échographie.

Complications du diabète chez le chien

Un traitement prolongé du diabète sucré peut entraîner un état critique, l’acidocétose. L'oxydation du sang est fatale. L'acidocétose diabétique se manifeste par les symptômes suivants:

  • odeur d'acétone de la bouche;
  • la léthargie;
  • refus de nourriture;
  • respiration rapide;
  • des nausées et des vomissements;
  • la diarrhée;
  • basse température;
  • le coma

L'animal a besoin de soins intensifs et de l'insuline à action rapide.

Traitement du diabète chez le chien

Le traitement est effectué par étapes:

  1. Examen primaire et confirmation du diagnostic en laboratoire. Enquête complète et détermination de la tactique du processus thérapeutique.
  2. Enseigner à l'hôte comment prélever du sang pour les glucomètres et expliquer les principes de l'insulinothérapie: règles de stockage, recrutement et administration.
  3. Après stabilisation du taux de glucose, une opération de la cataracte est réalisée, si nécessaire, ainsi qu'une stérilisation.
  4. Inspection de routine et ajustement des dosages d’insuline génétiquement modifiée. Sélection de la nutrition diététique.

Si le propriétaire prend bien soin de son animal de compagnie, la maladie peut ne pas apparaître. Vous aurez peut-être besoin d'injections d'insuline. Le médecin choisit la posologie en fonction du poids de l'animal et de l'expérience antérieure. La quantité et la fréquence de l'insuline sont ajustées à la réaction de l'animal.

Les propriétaires attentionnés construisent même une courbe glycémique. Après l'administration d'insuline pendant 24 heures, le taux de sucre dans le sang est vérifié toutes les heures. Cela vous permet de déterminer quand il commence à agir, combien de temps et combien.

C'est important! Après la stérilisation (élimination de l'utérus et des ovaires) des nœuds, les besoins en insuline de l'organisme sont considérablement réduits.

Réduire le risque de diabète chez un animal aidera à de telles recommandations: surveiller la quantité de glucides consommée, des examens médicaux réguliers, se promener au grand air.

Dans certains cas, il n'est pas possible de stabiliser l'animal. Cela s'explique par les raisons suivantes:

  • mauvaise administration d'insuline;
  • insuline de mauvaise qualité;
  • anticorps anti-insuline;
  • l'obésité;
  • résistance à l'insuline;
  • processus infectieux concomitants.

Médicaments hypoglycémiques pour le diabète chez le chien

Considérez la liste des médicaments pour administration orale:

  • La metformine. Rend les tissus plus sensibles à l'insuline. Il est généralement utilisé dans les cas où le corps a toujours la capacité de produire de l'insuline, mais en raison de vomissements ou d'une perte d'appétit, l'utilisation d'insuline est limitée.
  • Vanadium. Il a des propriétés similaires à l'insuline. Disponible sous la forme d'un supplément de vitamines;
  • Acarbose. Cela aide à garantir que le glucose pénètre progressivement dans les intestins. En conséquence, le sang est maintenu plus ou moins au niveau de sucre. Par conséquent, on ne peut utiliser des effets secondaires que si l’insulinothérapie ne permet pas de faire face à une hyperglycémie.

Quand est-il utile de sonner l'alarme?

Si vous ressentez les symptômes suivants, vous devriez immédiatement consulter un médecin:

  • faiblesse et tremblement;
  • démarche instable;
  • des convulsions;
  • perte de conscience

Avant l'arrivée du médecin sur les gencives ou la langue de l'animal doit être enduit de miel ou de sirop de sucre. L'hypoglycémie peut même être fatale en l'absence de soins qualifiés.

De quoi nourrir un chien diabétique?

La nutrition joue un rôle important dans le traitement du diabète. Le propriétaire doit faire attention à la composition de la nourriture et à la fréquence de la nutrition. Le glucose devrait affluer lentement et uniformément dans le système circulatoire. Sinon, le corps ne sera pas capable de faire face à l'excès de sucre.

Il est important de surveiller le poids de votre animal. Plus le poids est élevé, plus les cellules pancréatiques absorbent l'insuline. Le régime alimentaire du chien doit être basé sur un aliment riche en protéines et contenant une petite quantité de sucre. Frit, gras, pâtissier, en conserve - tout cela peut être mortel pour l'animal.

Il est préférable de ne pas acheter de friandises pour les chiens dans le magasin. Habituellement, les produits industriels contiennent beaucoup de sucre et de graisse. Si vous voulez encourager un animal, il est préférable de donner la préférence aux cubes, qui incluent des protéines et des fibres: poulet, courgette.

Aliments interdits pour le diabète

Les produits suivants ne doivent en aucun cas être administrés à des chiens:

  • les raisins secs;
  • des raisins;
  • viande grasse, pelure;
  • du chocolat;
  • nourriture en conserve;
  • oignons, ail;
  • riz blanc

Nourriture pour chien diabétique

La nourriture normale ne fonctionne certainement pas. Il contient une grande quantité de glucides et de graisses. Aliment diététique Fit contenant le minimum de calories. Des aliments médicamentés spéciaux pour les chiens atteints de diabète sont vendus. Dans ces aliments, les glucides simples sont remplacés par des glucides complexes, tels que les céréales et les fibres. Ils sont vendus sous forme sèche et en conserve.

Mythes liés au diabète chez le chien

À ce jour, un grand nombre d'idées fausses peuvent nuire à l'efficacité du traitement et même détruire l'animal. Considérez un certain nombre de mythes courants:

  1. Il est inutile de soigner un animal domestique, c'est une perte de temps et d'argent, il mourra de toute façon. En fait, les tactiques médicales ont longtemps été élaborées et utilisées avec succès. Une nutrition, des soins et un contrôle appropriés aideront à prolonger la vie du chien. Les procédures de mesure du glucose et d’administration d’insuline chez de nombreux hôtes ont été automatisées et totalement indolores.
  2. L'insuline est un médicament toxique qui fera plus de mal que de bien. Les insulines modernes ont une efficacité et une sécurité élevées. Ils affectent uniquement le niveau de glucose dans le sang. Selon les experts, aucun effet secondaire n’a été identifié depuis plus d’une décennie sur l’utilisation des insulines modernes.
  3. Si un chien a beaucoup de sucre, mais que ça fait du bien, tout va bien. En fait, malgré la norme apparente, les processus de destruction des systèmes vasculaire et nerveux se développent activement. Il ne suffit pas de régler partiellement le taux de glucose, cela n'arrêtera pas le processus pathologique.
  4. L'insuline canine spéciale est très difficile à obtenir et coûte cher. Il n'y a pas d'insuline spéciale pour les chiens, des insulines génétiquement modifiées sont utilisées dans le traitement des animaux.
  5. Si une cataracte est apparue dans le contexte du diabète, rien ne peut être fait, le chien devient aveugle dans tous les cas. Ce n'est pas, la maladie est susceptible d'un traitement chirurgical.

Conclusion

Le diabète chez les chiens n'est pas un mythe, mais la réalité de nos jours. Régime alimentaire inapproprié, troubles hormonaux, prédisposition génétique - tout cela peut entraîner une perturbation chronique de l'équilibre glucidique.

Les principales manifestations de la maladie sont la soif, des mictions fréquentes, une augmentation de l'appétit, une perte de poids. Le diabète peut entraîner des conditions qui constituent une menace pour la vie de l'animal.

Le traitement comprend un traitement médicamenteux et un régime alimentaire. La posologie et la fréquence de l'insuline sont déterminées par le médecin. Il est nécessaire de refuser l'alimentation en magasin et d'obtenir un produit diététique.

N'oubliez pas que la santé de votre chien est entre vos mains. Le médecin vous expliquera combien, quand et à quelle fréquence nourrir l'animal. Suivre les recommandations médicales aidera à rendre la vie de votre animal bien remplie!

Comment traiter le diabète chez le chien?

Les vétérinaires modernes sont de plus en plus confrontés à une maladie aussi grave que le sucre et le diabète insipide chez le chien. Cette maladie est causée par un dysfonctionnement du pancréas, responsable de la production de l'hormone insuline. L'insuline est nécessaire à la dégradation puis à la digestion du glucose, principale source d'énergie. Cependant, si une quantité insuffisante d'insuline est produite dans le corps du chien, le sucre contenu dans son sang ne sera pas transféré aux cellules et commencera à empoisonner littéralement l'animal.

Au fil du temps, cela peut avoir les conséquences les plus graves et même entraîner la mort de l'animal. Pour éviter cela, contactez immédiatement une clinique vétérinaire dès les premiers symptômes du diabète sucré. Elle recevra les premiers soins et sélectionnera les méthodes de traitement appropriées.

Causes de la maladie

De nombreux facteurs peuvent causer le diabète chez les chiens. Cependant, la prédisposition héréditaire joue le plus grand rôle dans l'apparition de cette maladie. De plus, diverses pathologies auto-immunes sont non moins importantes dans le développement du diabète sucré. Ces troubles du système immunitaire de l'animal font que le système immunitaire détruit les cellules saines de son propre organisme. Souvent sous cette attaque tombent des cellules pancréatiques qui produisent l'hormone insuline.

Le diabète peut survenir chez un chien à presque n'importe quel âge, mais le plus souvent, cette maladie affecte les animaux de plus de 7 ans. Dans le même temps, les femmes sont les plus à risque de développer cette maladie. De plus, plusieurs races ont une prédisposition génétique au diabète. Ce sont des carlins, des samoyeds, des schnauzers miniatures, des terriers australiens et des toypudeli. En outre, si l’animal a un excès de poids, il est probable qu’il développe un soi-disant non-diabète sucré dans lequel une quantité suffisante d’insuline est produite dans le corps de l’animal, mais ses cellules deviennent insensibles à cette hormone.

Principaux symptômes et signes

Les principaux symptômes et signes du diabète chez le chien sont une soif intense et des mictions fréquentes. L'appétit pour cette maladie reste bon, voire même considérablement augmenté, se transformant en une faim pratiquement insatiable. Un autre symptôme du diabète peut être une perte de poids importante chez un animal ou, inversement, une obésité grave. Souvent, les propriétaires comprennent que leur animal de compagnie n'est gravement malade qu'après le développement de la cataracte dite diabétique chez le chien, ce qui nuit gravement à la vision de l'animal. Cependant, dans ce cas, il est déjà très difficile d'aider le chien, car la cataracte est un symptôme du diabète sévèrement avancé.

Complications de la maladie

L'acidocétose est la complication la plus terrible du diabète chez le chien. Avec l'acidocétose, le taux de sucre dans le sang de l'animal augmente à un point tel qu'il devient un danger de mort pour l'animal. Cette condition est caractérisée par le fait que les produits de décomposition des graisses toxiques, les cétones, qui empoisonnent le corps, s'accumulent dans le sang d'un animal.

Les principaux symptômes de l'acidocétose sont une faiblesse grave et des vomissements. Si, à ce stade, le chien n'a pas reçu de soins vétérinaires opportuns, cette condition peut entraîner un coma profond et la mort de l'animal. Cependant, une glycémie élevée est très dangereuse pour le chien, car elle est toxique pour la plupart des systèmes et des organes internes de l'animal. En particulier, les taux élevés de glucose ont un effet négatif sur le fonctionnement du foie, des reins, des systèmes cardiovasculaire et nerveux et du cerveau. De plus, en cas de diabète, le corps du chien, essayant d'éliminer l'excès de sucre, puise de l'eau dans toutes les cellules du corps, ce qui entraîne une miction abondante et une soif abondante. En règle générale, les chiens diabétiques vivent beaucoup moins que leurs homologues en bonne santé, surtout s'ils ne reçoivent pas le traitement nécessaire.

Méthodes de diagnostic

Pour diagnostiquer le diabète sucré chez le chien, des tests de laboratoire sur l'urine et le sang d'animaux sont effectués pour identifier les taux de glucose élevés. Dans ce cas, une analyse de sang doit être effectuée non pas une fois mais plusieurs pour éviter les erreurs et déterminer un taux de sucre dans le sang constamment élevé.

Traitement du diabète chien

Le diabète complètement guéri ne peut pas être, mais avec un traitement approprié peut soulager de manière significative la condition de l'animal malade et réduire les manifestations de la maladie. Les principales composantes du traitement du diabète chez le chien sont l’observance du régime alimentaire adéquat, la prise d’insuline et d’autres médicaments. La quantité d'insuline doit être choisie pour chaque animal individuellement, en fonction de la taille du chien, de la quantité de nourriture consommée et de l'activité de l'animal. Un chien mobile qui aime les jeux actifs a besoin de plus d'insuline qu'un chien sédentaire.

L'alimentation est un facteur tout aussi important qui a un impact énorme sur les besoins en insuline de l'animal. La meilleure option pour maintenir un régime thérapeutique sera un aliment spécial pour les chiens diabétiques, qui aide à réduire la glycémie. Cet aliment contient une grande quantité de fibres alimentaires, indispensables aux animaux malades. Les aliments pour chiens diabétiques doivent être de haute qualité. Par conséquent, lorsque vous les achetez, vous devez préférer les produits bien établis de sociétés réputées, telles que Hill’s w / d ou Purina DCO. Il convient également de rappeler que le régime médical a deux tâches importantes: le contrôle de la glycémie et la correction du poids, si l'animal est obèse. Un animal en surpoids peut provoquer le développement de la maladie.

Règles de traitement à l'insuline

Pour le traitement du diabète chez le chien, plusieurs types d'insuline sont utilisés, qui diffèrent par leur origine, leur concentration en médicament, leur durée d'action et leur fréquence d'administration. Aujourd'hui, les préparations à base d'insuline telles que Humulin et Kaninsulin sont les plus populaires parmi les propriétaires d'animaux de compagnie malades. L'insuline pour chiens est disponible en trois concentrations différentes de 40, 100 et 500 unités / ml. De plus, des seringues spéciales sont vendues spécialement conçues pour administrer des injections d'insuline à des animaux malades.

L'insuline pour chiens est disponible dans de petites bouteilles en verre et scellées avec un bouchon en caoutchouc. Ces préparations doivent être stockées exclusivement dans le réfrigérateur. Avant de donner une injection d'insuline à votre animal, maintenez le flacon de médicament dans vos paumes pendant un certain temps pour le réchauffer. Après cela, vous devez dactylographier la dose d'insuline requise dans une seringue, en vous concentrant sur les valeurs numériques indiquées sur son corps.

Les injections d'insuline doivent être administrées tous les jours, toujours à la même heure. Le meilleur endroit pour l’injection d’insuline est la zone du garrot ou le ventre et la poitrine de l’animal. Il est important que la première dose d'insuline préparée ait été administrée au chien par un spécialiste en clinique vétérinaire. Après l’injection, le vétérinaire mesure la glycémie de l’animal toutes les deux heures et, sur la base de ces informations, détermine la dose d’insuline dont le chien a besoin. Par la suite, cette dose peut augmenter ou diminuer en fonction de l'état de santé du chien et du taux de sucre dans son sang. Il faut parfois plusieurs semaines, voire des mois, pour trouver la bonne dose de médicament.

Lors du traitement du diabète chez le chien, il est très important de surveiller le niveau de glucose dans le sang d'un animal à la maison de la manière la plus minutieuse. À cette fin, des glucomètres portables spéciaux sont utilisés. La procédure de détermination de la glycémie est assez facilement tolérée par les chiens et ne nécessite aucune connaissance ou compétence particulière de la part des propriétaires. En outre, il est très utile de tenir un journal dans lequel vous devriez enregistrer toutes les informations sur les doses d'insuline et lire quotidiennement les lectures du lecteur.

Tous les propriétaires d'animaux malades doivent savoir que les injections d'insuline peuvent provoquer chez le chien une affection aussi dangereuse que l'hypoglycémie.

Il se caractérise par une chute brutale du taux de sucre dans le sang, atteignant un point incroyablement bas, ce qui n'est pas suffisant pour le fonctionnement normal du corps. Les symptômes de l'hypoglycémie sont des convulsions, une faiblesse grave et une perte de conscience. Dans les cas les plus graves, cet état peut conduire à un coma hypoglycémique, qui devient souvent la cause de la mort de l'animal. Par conséquent, si le niveau de sucre dans le sang du chien chute à 3 mmol / l ou moins, il est urgent de lui donner du sirop de sucre ou du miel naturel.