Que faire lorsqu'un chiot ou un chien adulte a la diarrhée?

Dans l'article, je traiterai des principaux types de diarrhée, de leurs causes et de leurs symptômes, ainsi que des méthodes de traitement existantes et des erreurs typiques commises par les propriétaires de chiots dans la fourniture d'une assistance thérapeutique. Je vais vous dire quoi faire avec les selles liquides d’un animal catégoriquement impossible.

Causes des selles molles chez le chien

Pourquoi un chien peut-il dériver? Les causes de la diarrhée chez les chiots sont divisées en 2 grandes catégories. Certains sont inhérents uniquement aux petits animaux de compagnie, et d'autres à tous les chiens, quel que soit leur âge:

Causes d'indigestion chez un chiot

Des selles liquides dans un petit animal de compagnie peuvent apparaître pour les raisons suivantes:

  • réaction allergique aux aliments complémentaires ou au lait de la mère;
  • infections causées par les streptocoques, staphylocoques et Escherichia coli;

Causes de la diarrhée chez les chiens de tous âges

Les selles molles peuvent être le signe de l'apparition d'une maladie grave ou d'une indisposition temporaire:

  1. maladies infectieuses et catarrhales;
  2. les helminthiases;
  3. maladies du tube digestif et du foie;
  4. nourriture de mauvaise qualité ou quantité excessive de nourriture consommée, y compris trop grasse;
  5. changement de l'alimentation habituelle;
  6. empoisonnement;
  7. dommages causés à la paroi intestinale par un objet avalé;
  8. réaction à un anthelminthique gravement endommagé par un parasite;
  9. inflammations infectieuses;
  10. effets de la vaccination;
  11. avitaminose:
  12. la présence de tumeurs internes;
  13. stress

Ainsi, la plupart des raisons sont semblables les unes aux autres et sont communes aux chiots et aux chiens adultes. La différence importante ne concerne que les conséquences. Les nouveau-nés et les chiots jusqu'à six mois ont une immunité faible, provoquant des symptômes aigus.

En raison d'une déshydratation sévère et d'un affaiblissement du corps, l'animal aura plus de difficulté à survivre à la maladie et le chiot pourrait même mourir. Il est nécessaire de le traiter rapidement, en administrant un traitement aux médicaments, en respectant scrupuleusement la posologie, et non simplement en soulageant les symptômes primaires.

Symptômes de la diarrhée et leur durée

Porter un chiot chez un nouveau-né est considéré comme normal et ne devrait pas susciter d'inquiétude.

La diarrhée est un symptôme et non une maladie indépendante. Il est donc important de déterminer quelle est la cause réelle de la maladie. Il est nécessaire de sonner l'alarme non seulement en cas de diarrhée longue et fréquente, mais également en présence de symptômes associés, notamment:

  • diminution de l'activité;
  • perte d'appétit;
  • une augmentation de l'abdomen;
  • les sauts de température;
  • toux et respiration rapide;
  • douleur intestinale;
  • une modification de la nuance normale des muqueuses en pâles, bleuâtres ou jaunâtres;
  • perte de réaction;
  • contamination de la fourrure près de l'anus;
  • écoulement de pus ou de mucus par le nez et les yeux;
  • état fébrile;
  • violation des rythmes cardiaques;
  • soif constante ou, au contraire, un rejet marqué de l’eau proposée.

La déshydratation chez le chien est très dangereuse et peut entraîner la mort de l'animal.

Types de diarrhée chez le chien

Le désordre des selles est toujours accompagné d'une odeur désagréable, mais une puanteur excessive indique des processus pathologiques graves. En plus de l’odorat, il est important d’étudier l’apparence des matières fécales et leur couleur. La diarrhée peut aussi être accompagnée de grondements dans l'estomac. Les principaux types de diarrhée nécessitant des soins médicaux obligatoires sont les suivants:

Examinons plus en détail chacune d’elles.

Diarrhée avec vomissements d'animaux

La diarrhée accompagnée de fréquents vomissements est causée par:

  • intoxication alimentaire;
  • les helminthes;
  • trop manger;
  • avaler un objet étranger;
  • maladies infectieuses (coronavirus, rotavirus, parvovirus, adénovirus).

Diarrhée de l'eau chez les chiots

Cette diarrhée survient chez les chiots qui ont mangé des aliments contenant du saccharose ou du fructose. Aussi causée par une quantité excessive de liquide qui est entré dans l'intestin.

Selles liquides avec du sang

L'apparition de sang indique la présence de saignements internes causés par des dommages mécaniques ou des ulcères. Le sang est un signe clair d'une maladie grave qui ne peut pas être déclenchée.

Diarrhée avec mucus chez le chien

Les formations muqueuses dans les matières fécales sont associées à:

  • maladies infectieuses qui perturbent le processus de digestion;
  • helminthiases et dysbactérioses;
  • inflammation aiguë du gros intestin.

Causes de selles noires chez le chien

Les matières fécales acquièrent une teinte noire lors d'une hémorragie interne dans le tractus gastro-intestinal supérieur. À la sortie, le sang perd sa couleur habituelle à cause des enzymes contenues dans le suc gastrique.

Quelle est la diarrhée jaune dangereux?

Une insuffisance hépatique et une obstruction des voies biliaires entraînent des problèmes de digestion des aliments. L'excès de bilirubine pénétrant dans la section intestinale est responsable de la couleur inhabituelle. Si la couleur devient plus intense, la pathologie progresse.

Tabouret vert chez l'animal

Les matières fécales vertes indiquent les processus de putréfaction causés par l'utilisation d'aliments de mauvaise qualité.

Causes de caca blanc chez un animal de compagnie

Lorsque les matières fécales de couleur blanche diagnostiquent des problèmes dans le pancréas. L'animal doit être montré au médecin même en cas d'amélioration temporaire de l'état. Seul un vétérinaire sera en mesure de donner une conclusion précise et de prescrire le traitement approprié à un animal de compagnie pour enrayer la diarrhée, afin d'éviter des erreurs pouvant aggraver l'état de l'animal.

Premiers secours pour un chiot souffrant de diarrhée

Aux premiers stades de la diarrhée (le premier jour) et en l’absence de symptômes alarmants, vous pouvez donner les premiers soins à domicile:

  1. Mettez le chiot sur un régime de famine. Si la diarrhée est due à un empoisonnement ou à une consommation excessive de nourriture, l’estomac doit être désamorcé.
  2. Continuez avec assez d'eau. Si l'animal refuse l'eau, versez-le dans une seringue. Utilisez de l'eau potable à la température ambiante.
  3. Enlevez les selles après chaque selle. Sinon, il existe un risque de reproduction d'agents pathogènes.

Que faire, quelles pilules donner avec des selles liquides

Selon le diagnostic, la pharmacothérapie comprend l’accueil:

  • analgésiques spasmolytiques (no-shpa, papaverine);
  • les adsorbants qui absorbent les substances nocives (charbon actif, smecta, enterosgel);
  • comprimés antimicrobiens (enterofuril, furazolidone, lévomycétine, lopéramide);
  • probiotiques rétablissant la microflore intestinale (vétome, dactobifadol);
  • anthelminthique;
  • médicaments antiémétiques (raglan, cercucal);
  • antibiotiques.

Quel que soit le diagnostic, l’animal est soumis à un régime qui implique:

  • grève de la faim quotidienne;
  • interdiction des aliments gras et du lait;
  • l'introduction progressive d'aliments légers et délicats (bouillie de riz à l'eau, viande de volaille bouillie, fromage cottage faible en gras, légumes cuits sans huile);
  • nutrition fractionnée et limitée pour éliminer complètement la diarrhée.

En cas d'empoisonnement, le corps récupère en 2-3 jours, et dans le cas de maladies plus graves, la date estimée de récupération est individuelle.

Les principales erreurs dans le traitement à la maison

La principale erreur commise par les propriétaires - une tentative de tout gérer par eux-mêmes. Malgré le fait que dans certains cas, il est possible d'aider un animal malade sans l'aide d'un médecin, vous ne le saurez probablement qu'après avoir consulté un spécialiste.

Erreurs courantes dans le traitement de la diarrhée

  1. Tentative de traitement pour ballonnements, douleurs et vomissements. Ces symptômes n'accompagnent pas rarement une obstruction intestinale nécessitant des soins médicaux urgents.
  2. Gavage forcé. Si le chien refuse de manger, vous ne pouvez pas le forcer. Une grève de la faim non seulement ne nuit pas à l'animal, mais réduit également le fardeau des organes touchés.
  3. Retard dans la détection des symptômes d'anxiété. La présence de fièvre, de caillots sanguins ou un changement de la couleur habituelle des matières fécales ne passera pas d'elle-même, mais ne fera qu'aggraver la situation sans traitement en temps voulu.
  4. L'utilisation de moyens de renforcer la chaise. En cas d'obstruction intestinale, toute tentative visant à modifier la consistance des masses fécales peut entraîner une rupture de l'intestin.
Surveillez votre chien

En conclusion, je note les principales recommandations pour éviter le désordre de la chaise:

  1. Suivez un certain régime et équilibre. Ne combinez pas les aliments secs et les aliments naturels.
  2. Ne succombez jamais devant les provocations d'un ami de quatre ans, implorant une friandise à la table du maître. La nourriture humaine, assaisonnée d'épices aromatiques et d'assaisonnements, est dangereuse pour sa santé.
  3. Procéder immédiatement à la vermifugation et à la vaccination afin de réduire le risque d'infection.

Diarrhée chez un chien: traitement à domicile

La diarrhée (diarrhée) est une défécation rapide avec des masses fécales aqueuses. En conséquence, le chien perd son appétit, il perd du poids, la qualité de son pelage se détériore et un état de ralentissement est observé. Pour faire face à la diarrhée à la maison, vous pouvez utiliser un régime alimentaire, des médicaments et des décoctions à base de plantes. Afin de ne pas nuire à l'animal, vous devez d'abord rechercher la cause de la maladie.

Les chiens défèquent 2 à 4 fois par jour avec des masses de selles solides. Si les selles se produisent plus souvent et si les selles deviennent liquides et dégagent une odeur désagréable, cela indique une violation de la digestion. Il existe 2 formes de diarrhée:

  1. 1. L’aiguë persiste principalement pendant environ 3 semaines et se caractérise par des masses fécales aqueuses (éventuellement avec du sang). Son danger réside dans le fait qu'il entraîne une déshydratation aiguë de l'animal.
  2. 2. La forme chronique peut durer plus de 3 semaines. À ce moment, il y a un tabouret liquide avec une forte odeur et du mucus, le chien perd l'appétit, il devient inactif et perd du poids. La cause de la maladie peut être la présence d'infections dans le corps, d'allergies alimentaires ou d'une faible immunité. Dans les petites races de chiens, par exemple Chihuahua ou Toy Terrier, la diarrhée peut survenir en raison de la prévalence de fibres dans les aliments.

Les principales causes de diarrhée sont:

  • une transition nette d'un aliment à un autre;
  • la présence de produits de qualité inférieure dans le régime alimentaire;
  • la présence de vers dans le corps;
  • dysbactériose;
  • manque de vitamines et de minéraux dans le corps du chien;
  • cancer des organes digestifs (peut survenir chez les chiens ayant atteint l'âge avancé);
  • dommages à la paroi gastrique d'un objet étranger ou à des fragments de piqûres tubulaires;
  • maladies chroniques du foie, des intestins, de la rate et du pancréas;
  • intoxication chimique;
  • la présence d'une maladie infectieuse telle que l'entérite à parvovirus (la maladie apparaît principalement chez les chiots à l'âge de 1,5 mois ou de 2 mois);
  • allergique à certains aliments ou à une substance quelconque;
  • une indigestion;
  • traitement antibiotique;
  • stress

Les symptômes de la maladie dépendent de la gravité et de la négligence de la maladie. Les symptômes les plus courants de la diarrhée incluent:

  • selles molles;
  • excréments aqueux avec une odeur désagréable et des taches de sang;
  • augmentation de la température corporelle;
  • bouillant dans l'estomac;
  • des nausées et des vomissements;
  • comportement lent ou agité;
  • selles fréquentes;
  • vomissements de mousse blanche;
  • matières fécales de différentes nuances (vert, marron, noir ou jaune);
  • sensations douloureuses pendant les selles (gémissements et gémissements de l'animal);
  • présence de mucus dans les matières fécales.

Diarrhée chez un chiot: toutes les causes possibles, traitement (médicaments), nutrition, prévention

Tout changement dans la condition ou le comportement du chien devrait alerter les propriétaires. Même si vous pensez que la diarrhée chez un chiot est la conséquence d'une légère intoxication ou de la consommation d'aliments gras, vous devez comprendre que l'indigestion est le plus souvent le signe de dysfonctionnements systémiques et fonctionnels dans le corps de l'animal.

En outre, la diarrhée n’est pas une maladie indépendante, mais l’un des symptômes des infections virales et bactériennes, des maladies invasives. Par conséquent, si le bébé est en colère, ne laissez pas le problème sans votre attention. Le traitement tardif d'un ami à quatre pattes entraîne non seulement la déshydratation et l'intoxication, mais peut même provoquer la mort dans les cas graves. Qu'est-ce qui cause la diarrhée chez les chiots? Comment traiter un chiot à la maison et que faire si le chien vilipende constamment et que l'état ne s'améliore pas pendant deux jours?

Causes de la diarrhée chez les chiots

Un chiot en bonne santé a bon appétit, grandit rapidement et prend du poids, a l’air actif et jovial. Le bébé a des selles normales - une consistance solide et uniforme, de couleur brun jaunâtre. Les excréments des chiots ne doivent pas contenir de mucus, de mousse, de substances saignantes, de particules d'aliments non digérés ou d'autres inclusions non caractéristiques.

Si vous remarquez que le bébé commence à s'user, que le chiot a souvent des selles molles, vous devez comprendre que les troubles digestifs chez un petit chien peuvent très mal se produire, surtout si la diarrhée ne disparaît pas dans les 24 à 48 heures.

C'est important! En règle générale, une seule diarrhée chez un chiot n'est pas très préoccupante, mais si la diarrhée dure plus d'une journée et que l'état de l'animal empire, en plus d'une intoxication, d'une déshydratation, cela peut indiquer un problème de santé majeur qui doit être résolu immédiatement.

Il est donc nécessaire d'évaluer correctement la situation et de comprendre ce qui a provoqué et provoqué la diarrhée chez le chien.

Causes de la diarrhée chez les chiots:

  • empoisonnement des aliments de qualité inférieure, des produits rassis, des produits chimiques;
  • alimentation déséquilibrée;
  • aliments trop gras (viande fumée, viande grasse);
  • trouble du métabolisme;
  • dentition, changement de dents;
  • maladies auto-immunes;
  • intolérance à l'un des composants de l'aliment;
  • l'indigestion, l'utilisation d'aliments peu digestibles, les produits de notre table;
  • trop manger commun;
  • infections intestinales (colibactériose, dysbactériose);
  • maladies virales, bactériennes et invasives;
  • néoplasmes dans les organes du tube digestif.

La diarrhée chez les chiots peut être causée par une réaction allergique à un irritant, des corps étrangers dans le tractus gastro-intestinal, un stress grave, une transition brutale vers un nouveau type de nourriture.

Un changement brusque de régime alimentaire conduit souvent à une indigestion. Par conséquent, la diarrhée peut être une conséquence de l’introduction de nouveaux produits ou peut survenir lors du changement d’aliments, par exemple lors du transfert de naturalku à partir d’aliments industriels tout préparés.

Les selles liquides chez le chiot sont notées pour la pancréatite, l'hépatique, l'insuffisance rénale, l'hypo-avitaminose, les affections respiratoires (IVRA). La diarrhée chez un chiot en bonne santé à 4 mois est le plus souvent déclenchée par le changement de dents de lait.

La diarrhée abondante, la diarrhée avec du sang, de l'eau, le mucus est l'un des symptômes caractéristiques des infections virales, bactériennes, fongiques, parasitaires (peste des carnivores, entérite, hépatite, leptospirose).

L’infestation par le ver est l’une des causes les plus courantes de diarrhée chez un chiot après 2-3 mois ou chez les chiens plus âgés. Les vers ne consomment pas seulement les nutriments contenus dans les aliments pour animaux, mais violent également l’intégrité des tissus, les muqueuses du tube digestif, ce qui perturbe leur fonctionnement.

Si les matières fécales ont une odeur désagréable, il y a du mucus dans les matières fécales, pas de particules d'aliments trop cuites, du sang, la diarrhée est remplacée par la constipation, le chien perd du poids, ne doutez pas que votre animal est infecté par des endoparasites.

Autres raisons

Notez que la diarrhée chez les chiots survient souvent après un anthelminthique ou après la vaccination. En règle générale, cet état se manifeste quelques heures après la prise d'un médicament anthelminthique ou l'administration d'un vaccin prophylactique. La diarrhée chez un chiot après la vaccination est due à la réaction de l'organisme à l'introduction d'anticorps étrangers avec le vaccin. À la même époque, grâce à l'utilisation de produits biologiques modernes pour la vaccination, les selles molles chez les chiots ne sont signalées que rarement.

En plus des troubles intestinaux, d'autres manifestations sont possibles dès le premier jour (vomissements, nausées, baisse d'activité, allergies, somnolence et refus de manger).

C'est important! Après la vaccination, le déparasitage surveille attentivement l'état de l'animal pendant deux ou trois jours.

Les symptômes indésirables après la vaccination devraient disparaître dans les 24 à 36 heures. Si l'état de l'animal n'est pas revenu à la normale, le chiot s'aggrave, consultez un vétérinaire. Une diarrhée aiguë, débilitante, des vomissements, une léthargie et d’autres symptômes indiquent l’apparition de la maladie, qui s’est manifestée de manière latente et s’est intensifiée après la vaccination prophylactique.

L'utilisation à long terme de médicaments pharmacologiques provoque également des maux d'estomac chez les animaux en raison du déséquilibre de la microflore intestinale bénéfique. Un état similaire est noté après un traitement antibiotique-antirétroviral, un traitement aux sulfamides.

Il est possible que le chiot ait mangé quelque chose en promenade ou en gâterie, les produits de notre table ont été utilisés. Par conséquent, en marchant avec un animal domestique, contrôlez son comportement et assurez-vous de vous sevrer de la terre pour prendre de dangereuses "collations" qui peuvent provoquer une intoxication grave.

Diarrhée chez les chiots nouveau-nés

La diarrhée aiguë chez les chiots nouveau-nés est un symptôme très inquiétant. Le système digestif immunitaire des bébés n'est pas complètement développé. Dans le tube digestif, il n'y a pas d'enzymes, de micro-organismes bénéfiques responsables de la digestion. Par conséquent, le tube digestif des petits chiots est très vulnérable. Tous les facteurs négatifs peuvent causer diverses anomalies fonctionnelles systémiques et des dysfonctionnements dans le tractus gastro-intestinal.

C'est important! Dans les premiers jours après la naissance, un léger trouble intestinal est normal. Il y a une adaptation aux nouvelles conditions. De plus, maman-chien attentionné lèche constamment ses enfants. Par conséquent, déterminer la cohérence de la chaise n'est pas toujours possible. Surveiller de près et constamment l'état des chiots nouveau-nés. Les enfants doivent être calmes et prendre du poids quotidiennement.

Si le chiot est nourri au biberon au mois, en violation du régime alimentaire, au suralimentation, ainsi que si le bébé ne reçoit pas une alimentation de qualité inférieure et de qualité inférieure (substituts du lait maternel, lait maternisé), on note souvent une diarrhée.

Les maux d'estomac chez les chiots menstruels peuvent provenir du lait. Les chiots bénéficient d'une protection immunitaire, de nutriments et de vitamines avec du lait maternel. Par conséquent, si la chienne en lactation est malade, affaiblie, reçoit un régime déséquilibré de mauvaise qualité, cela affectera non seulement sa santé, mais également l'état des bébés.

Avec une légère suralimentation, les excréments ont une couleur jaunâtre, avec une forte - une couleur verte, jaune vif, qui est expliquée par la présence de bile inchangée dans les selles. Il est provoqué par un mouvement trop rapide de la masse alimentaire dans les intestins. Les selles liquides grises indiquent une violation de l'activité enzymatique, provoquée par la suralimentation.

Chez un chiot hebdomadaire, des maux d'estomac peuvent signaler l'infection par une infection à strepto-staphylocoque, Escherichia coli (dysbactériose). E. coli est un micro-organisme pathogène sous condition qui vit dans le tube digestif, mais sous l'influence de facteurs négatifs, il en manifeste la pathogénicité et se multiplie rapidement, ce qui conduit au développement d'une entérite, une colibactériose. Ces maladies sont le plus souvent diagnostiquées chez des chiots affaiblis ou chez des animaux artificiels suralimentés.

Les infections intestinales chez les chiots de deux mois menstruels sont assez agressives, aiguës et peuvent entraîner la mort de la portée entière. Par conséquent, le traitement doit être effectué immédiatement. Préparations, le cours de traitement sera prescrit par un vétérinaire, en fonction des résultats du diagnostic, la cause première.

Tableau clinique de la diarrhée

La diarrhée (diarrhée) est une maladie caractérisée par des excréments fréquents. Les excréments ont une consistance liquide, ressemblant à une éruption cutanée. La diarrhée chez le chien peut être aiguë et chronique, ce qui se produit périodiquement si les effets des facteurs négatifs qui causent la diarrhée persistent. Mais en règle générale, une diarrhée persistante indique des changements profonds, des perturbations dans le corps.

C'est important! La diarrhée chronique est le plus souvent observée chez les chiens de berger allemands, les grands danois et Bordeaux. york, berger sud-russe, pincher.

Comme indiqué précédemment, l'indigestion n'est pas une maladie indépendante, mais un symptôme de toute pathologie, maladie ou dysfonctionnement du corps. Par conséquent, en plus de la diarrhée des propriétaires, les symptômes suivants doivent être alertés:

  • pâleur, teinte jaune, cyanose (cyanose) des muqueuses;
  • léthargie, apathie, dépression, somnolence;
  • absence de réponse aux stimuli externes;
  • rejet de nourriture, friandises préférées;
  • fourrure sale près de l'anus;
  • augmentation du volume du ventre;
  • écoulement muqueux, mucopurulent du nez, des yeux;
  • une forte augmentation / diminution de la température;
  • des frissons, de la fièvre;
  • toux; essoufflement
  • changement de fréquence cardiaque;
  • défécation douloureuse, miction;
  • rejet de l'eau, ou inversement, soif accrue.

Le tableau clinique, la gravité et l'intensité des symptômes, s'ils sont causés par une infection ou une maladie, dépendent du stade, de la forme de la maladie, des caractéristiques individuelles, de la résistance et du potentiel immunitaire.

Ayant remarqué que le chiot ne mange rien, il est devenu lent, apathique, un autre symptôme est perceptible, ne retardez pas la visite chez le vétérinaire.

Plus tôt l'assistance qualifiée est fournie, plus vous aurez de chances de sauver votre animal de compagnie bien-aimé. La plupart des maladies bactériennes infectieuses ont un parcours agressif et se présentent sous une forme aiguë et subaiguë. Certaines maladies peuvent être guéries au stade initial de leur développement. Dans ce cas, la prise incontrôlée de médicaments, l’auto-traitement ne donnera aucun résultat et peut avoir des conséquences graves.

Pourquoi la diarrhée est dangereuse

Le principal danger de la diarrhée profuse prolongée est que les nutriments sont éliminés très rapidement de l'organisme, l'équilibre de l'eau et des électrolytes est perturbé, les processus du métabolisme et les réactions acide-base.

Si le chiot a la diarrhée, cela peut conduire à une intoxication, à une déshydratation (déshydratation), ce qui conduit à divers troubles.

C'est important! Dans le fonctionnement normal de l'intestin, environ 55 à 70% du liquide injecté est absorbé dans le corps et, dans les cas de diarrhée, il ne pénètre pas dans le sang et est presque complètement excrété dans les fèces.

Lorsque les chiots souffrant de diarrhée ne prennent pas de poids, perdent rapidement du poids, ont l'air épuisés, léthargiques. La température corporelle globale diminue. Aggravation de l'état de la fourrure. La peau est tendue. Les muqueuses s'assèchent, ce qui entraîne une détérioration de leur fonction de barrière protectrice. La déshydratation prolongée est lourde de mort et est très dangereuse pour la santé d'un petit animal de compagnie, en particulier pour les chiens de races miniatures et décoratives.

La fréquence des selles, la couleur et la consistance des matières fécales aideront à déterminer la cause du désordre intestinal.

Diarrhée verte et jaune chez le chiot

Si les masses fécales ont une consistance liquide aqueuse, de couleur verte ou jaune vif, une odeur désagréable et putréfiante indique un dysfonctionnement du foie, un empoisonnement grave et une dysbactériose provoquée par des microorganismes putréfiants parasitant l’intestin du chien. Il se développe en violation du régime, des règles d'alimentation, de la moisissure, de la pourriture, de la contamination par des produits bactériens. La dysbactériose peut également survenir après la prise de certains médicaments.

C'est important! Les endotoxines, qui produisent une flore pathogène putréfiante au cours de l'activité vitale, ont un effet négatif sur le foie, les reins et d'autres organes et systèmes internes du corps, provoquant une inflammation de l'intestin des animaux.

La diarrhée verte aiguë chez les chiots, une diarrhée abondante se produit souvent avec une intoxication alimentaire rassis.

La diarrhée jaune se développe le plus souvent sur fond d’insuffisance hépatique chronique et aiguë, ainsi que de blocage des voies biliaires. La couleur inhabituelle des excréments est due à une augmentation de la production de bilirubine et à une diminution de la production d'enzymes biliaires. Au fur et à mesure que la pathologie progresse, la couleur des matières fécales s'intensifie et l'état du chien se détériore.

Diarrhée blanche et noire

La diarrhée blanche aiguë ou occasionnellement manifestée est un signe de dysfonctionnement du pancréas. En outre, la diarrhée blanche signale des problèmes et des pathologies du foie. La bilirubine est responsable de la couleur des matières fécales. Les enzymes, les acides biliaires participent aux processus de digestion. Le manque de bile, le blocage des canaux biliaires provoquent une diarrhée blanche chez les animaux, qui est généralement chronique. même si une diarrhée blanche apparaît périodiquement, nous vous recommandons de montrer un chiot ou un chien adulte à un vétérinaire.

Si le chiot a la diarrhée est noir, cela indique un saignement interne. Les excréments de couleur foncée donnent du sang semi-digéré, qui succombe à l'action des enzymes, du suc gastrique. La cause de la diarrhée sanglante est une lésion des os des organes digestifs ou d’autres objets pointus qu’un chiot pourrait avaler accidentellement dans la rue ou au cours d’une partie.

La diarrhée noire de couleur foncée est notée pour saigner dans le tractus gastro-intestinal supérieur. Diarrhée écarlate éclatante - avec des saignements dans le gros intestin grêle.

Diarrhée muqueuse sanglante, diarrhée avec de l'eau

Si un chiot a la diarrhée, du sang est visible dans les excréments (caillots, fils, taches) - c'est un symptôme très alarmant, qui est détecté dans les maladies invasives bactériennes-virales. Ainsi, la diarrhée sanglante se produit dans l'hépatite virale, avec, entérite à coronovirus, adénovirose, peste de carnivores, Aujeszky, une forme négligée de colibacillose.

C'est important! Entérite, indépendamment de l'étiopathogenèse, la peste des carnivores - très dangereux pour les petits chiots, si vous ne commencez pas le traitement immédiatement, les infections peuvent provoquer des complications graves, provoquer la mort d'un petit animal de compagnie. Les chiots sont les plus susceptibles aux maladies de deux à trois mois et jusqu'à un an. Ce ne sont pas les jeunes chiens vaccinés qui sont gardés dans des conditions défavorables. Si votre chiot a la diarrhée avec du sang, contactez votre vétérinaire!

La diarrhée de mucus chez un chiot est un signe d'infection par les helminthes. Les vers qui vivent dans les intestins, le foie, le cœur, entraînent le développement de processus inflammatoires dans le tractus gastro-intestinal, perturbent les processus digestifs. Avec les helminthiases, des matières fécales sont présentes dans les matières fécales, des éléments de parasites morts, des particules de nourriture non digérées, des substances sanglantes.

Si un chiot a la diarrhée avec du mucus, cette condition peut également être causée par une inflammation aiguë du gros intestin, due à une alimentation de qualité médiocre, à la présence dans le régime d'aliments gras.

La diarrhée de l'eau chez les chiots se développe en raison de la pénétration d'une grande quantité de liquide dans les intestins. Très souvent se produit dans la phase initiale de la maladie. La diarrhée aqueuse est provoquée par des substances osmotiques (fructose, saccharose) qui peuvent accidentellement manger des chiots. Les succédanés du sucre ont un goût sucré, alors les chiens sont heureux de les manger en grande quantité.

Que faire si un chiot va porter

Avant d’aider votre chiot, assurez-vous que le chien ne le diffame pas à cause d’une infection ou d’une maladie. Analysez ce qui pourrait provoquer des troubles intestinaux, après quoi le chien a empiré.

Répondez aux questions suivantes:

  • Si l'animal a été transféré dans un nouvel aliment ou s'il a reçu les produits habituels.
  • Quel tabouret était hier, avant-hier.
  • Combien de temps a été vermifuge, vaccination.
  • Le chiot a-t-il eu des contacts avec d'autres animaux (chats, chiens, oiseaux errants)?
  • Le chien pourrait-il ramasser quelque chose en promenade?

Rappelez-vous que la diarrhée sanglante, la diarrhée avec du mucus, associée aux vomissements, la léthargie, les nausées, le refus de manger, d'autres symptômes nécessitent une approche qualifiée du traitement. Dans ce cas, appelez un vétérinaire à la maison ou amenez votre animal à la clinique.

Astuce! Si votre chiot a des selles molles, il est très important d'évaluer correctement la situation. Observez attentivement le chien, son état, son comportement. Si la situation s'aggrave, si l'animal empire, contactez immédiatement le vétérinaire.

En l'absence de vomissements, le chiot réagit correctement aux stimuli, vigoureux, ne refuse pas l'alimentation, la température est normale et la cause probable des selles liquides chez le chien est la suralimentation, une intoxication par des produits rassis, un traitement peut être effectué à la maison. Tout d'abord, mettez votre animal de compagnie sur un régime alimentaire affamé des 12-24 ans. Les représentants des races naines miniatures, ainsi que des chiots nouveau-nés ne doivent pas être nourris plus de 6 à 10 heures.

Dans ce cas, l'animal doit avoir un accès constant à de l'eau fraîche bouillie. Si l'animal refuse de boire seul, en petites portions, versez de l'eau dans sa bouche avec une seringue ordinaire sans aiguille. L'eau peut être remplacée par du thé sucré, une tisane.

Même si le chien va mendier de la nourriture, des friandises, toute nourriture le premier jour est interdite. Surtout si du mucus est présent dans les excréments. La nourriture peut provoquer des vomissements et aggraver la situation.

C'est important! Le jeûne soulage l'inflammation des intestins, des organes du tractus gastro-intestinal, et peut également arrêter les saignements internes mineurs. Le jeûne arrêtera la diarrhée si elle est causée par un régime inadéquat, déséquilibré, un changement brusque de nourriture.

Pour normaliser l'équilibre électrolytique, pour compenser la perte de liquide dans le corps, donnez une solution de Rehydron au chiot. La posologie dépend de l'âge et du poids du chien. Dans les cas avancés avancés, un traitement par perfusion est effectué. Les chiots intraveineux reçoivent des solutions physiologiques (glucose isotonique, solution de Ringer-Locke).

Pour éliminer l’intoxication, l’action des toxines aidera les absorbants:

  • Charbon actif (1 étiquette. Par 10 kg de poids).
  • Smekta.
  • Polysorb
  • Enterosgel

Les agents ci-dessus peuvent également être utilisés pour les diarrhées d’étiologie inconnue. Observez principalement le dosage et surveillez attentivement l’état du chien.

En cas de spasmes intestinaux, le péristaltisme grave peut être dilué dans de l’eau Papaverine, No-Shpu. Les spasmes dans le tube digestif soulagent également rapidement Smecta. En outre, le médicament adsorbe les toxines, neutralise les virus, les bactéries. La posologie et la fréquence d'administration dépendent de la fréquence, de la nature des matières fécales, de l'âge et du poids du chiot. En dissolvant le sac dans de l'eau tiède, des chiots âgés de 2 à 4 mois donnent 0,3 à 0,5 ml plusieurs fois par jour.

C'est important! Il n'est pas recommandé d'administrer Smektu avec d'autres médicaments, en cas d'obstruction intestinale ou d'hypersensibilité aux composants du médicament.

De la diarrhée, vous pouvez donner au chien de la fécule de pomme de terre (dissoudre une cuillère à soupe dans de l'eau tiède), de l'écorce de chêne, de la camomille, du millepertuis, de la sauge et de l'achillée. Ces remèdes simples et abordables ont des effets astringents et anti-inflammatoires. Si le chiot a des ecchymoses, les symptômes de la diarrhée éliminent rapidement l’eau de riz raide.

Avec une forte diarrhée profuse, calculez correctement la posologie, donnez au chien le lopéramide, Imodium. Pour la normalisation des populations bénéfiques de la microflore intestinale, le chiot se verra prescrire des agents enzymatiques, des prokinétiques, des probiotiques (Laktovit, Linex, Hilak Forte, Mezim, Pancréine, Enterol, Lactobacterine, Lactobifadol).

Avec un traitement opportun et bien organisé, il est possible d'éliminer la diarrhée aiguë de nature non infectieuse en deux à trois jours.

Traitement de la diarrhée infectieuse

Pour la diarrhée bactérienne et infectieuse, les vétérinaires prescrivent la lévomycétine, Enterofuril (1 ml pour 2,5 kg), le nifuroxazide et la furazolidone. La posologie, la fréquence du traitement, la durée du traitement médical sont choisis par un vétérinaire dans chaque cas.

En plus du traitement de la diarrhée, la thérapie vise à arrêter les symptômes généraux et à normaliser l'état de l'animal malade. Les patients à quatre doigts se voient prescrire des agents anti-inflammatoires, fortifiants, antibactériens, des antibiotiques à large spectre. Pour éliminer les vomissements - Reglan, Raglan et autres médicaments antiémétiques. Si le chien souffre de vomissements débilitants, sa nourriture et son eau sont totalement interdites. Tous les médicaments nécessaires, médicaments pour la déshydratation, sont injectés par voie intraveineuse (goutte à goutte).

C'est important! Pendant le traitement, les propriétaires doivent suivre scrupuleusement toutes les recommandations du vétérinaire traitant.

La durée du traitement peut durer de quatre à sept jours ou plus. Ne sautez pas le médicament, ne dépassez pas la dose indiquée dans l'annotation au médicament. Il est préférable de mélanger les médicaments en comprimés en poudre, de les mélanger avec de l'eau et de les verser dans la bouche de l'animal à l'aide d'un introducteur de seringue ou d'une aiguille ordinaire. Vous pouvez également les ajouter à la nourriture ou leur donner une friandise préférée.

Si un chiot est meurtri à cause d'une invasion helminthique, en plus du traitement principal, des médicaments antihelminthiques complexes seront prescrits (IN-AP, prazitsid, drontal. Milbemaks). Pour les chiots, il est préférable d’acheter un anthelminthique en suspension ou sous forme de cubes de sucre. De tels médicaments ont un goût agréable, le traitement va donc passer sans problèmes.

Alimentation de la diarrhée

Notez que le premier jour, le chien est soumis à un régime alimentaire strict. Permis seulement de boire de l'eau, décoctions à base de plantes. Le deuxième jour, si l'état du petit animal de compagnie se normalise progressivement, il est nécessaire de le nourrir en petites portions et uniquement avec des aliments mous faciles à digérer.

Vous pouvez donner au chiot du poulet bouilli, de la viande de dinde, du veau et du bouillon maigre. Entrez progressivement dans les produits laitiers fermentés diététiques - fromage cottage faible en gras, inversé, yaourt naturel (yogourt au bifido), kéfir. Les produits laitiers ont un effet bénéfique sur le tractus gastro-intestinal et normalisent la flore intestinale.

Le troisième jour, vous pouvez donner à votre animal des légumes cuits à l'étuvée et cuits à l'eau, sans les assaisonner d'huile végétale. Dans les bouillies, il est préférable de donner du sarrasin, du riz, des flocons d'avoine, bouilli dans de l'eau ou du bouillon de viande maigre.

Les nouveaux produits sont introduits progressivement dans le régime alimentaire, en petites portions. Ne pas trop nourrir le chiot, afin de ne pas provoquer de maux d'estomac. Il est nécessaire de nourrir un animal de compagnie par petites portions, en même temps. Jusqu'à ce qu'un chiot âgé de 2 à 3 mois soit complètement guéri, ne lui donnez pas de viande crue, encore moins de poisson.

À un régime habituel habituel, auquel le chien est habitué, vous ne pouvez revenir qu'après la cessation complète de la diarrhée. Dans le même temps, dans les premiers jours après la récupération, surveillez l'état de l'animal. Donnez des aliments frais, faciles à digérer, des aliments spéciaux. Idéalement, il est préférable de suivre un régime thérapeutique pendant quelques jours de plus.

Prévention

Afin de prévenir l'apparition de diarrhée chez les chiots, les propriétaires, qui sont responsables de la vie et de la santé de leur ami à quatre pattes, doivent d'abord créer des conditions de vie optimales pour les animaux, des soins systématiques.

Il est très important de réfléchir au type d’aliment (naturalka, aliment prêt à l’emploi), afin de respecter le mode et les normes en matière d’alimentation. Le régime alimentaire doit être nutritif, équilibré et de haute qualité. Si le chien est nourri naturellement, complétez son menu avec des complexes de vitamines et de minéraux, des suppléments. Si vous préférez des aliments industriels prêts à l'emploi, choisissez des produits de marques réputées et de marques marquées premium, "extra".

Afin de ne pas provoquer de maux d'estomac, une violation du métabolisme, ne laissez pas les produits pour chiots de votre table. Interdiction des viandes fumées, des aliments épicés, marinés, salés et des aliments gras. Ne donnez pas à votre chien des os tubulaires, du poisson cru ou des produits à base de viande, des abats de qualité douteuse ou non traités thermiquement. Les aliments doivent être frais et à la température ambiante. N'oubliez pas que le chien dans le bol devrait toujours avoir de l'eau fraîche, garder la vaisselle propre, nettoyer régulièrement le lieu de nourrissage.

Ne pas oublier la nécessité de vaccinations préventives, déparasitage. Traitez la fourrure de chiot des ectoparasites, qui sont porteurs de virus dangereux, des bactéries. Le vétérinaire sélectionnera le schéma de vaccination optimal pour les médicaments endo-ectoparasites.

Deux fois par an, nous vous recommandons d'emmener votre animal chez un vétérinaire pour un diagnostic complet. Rappelez-vous la vie et la santé du chiot entre vos mains!

Diarrhée chez un chiot: causes, traitement (médicaments), nutrition

Malheureusement, les amis à quatre pattes, même en bonne santé, ont souvent un phénomène aussi déplaisant que des selles molles. Et les enfants ne sont pas assurés non plus. En outre, la diarrhée chez un chiot peut être particulièrement dangereuse. Les propriétaires de chiens doivent donc être vigilants et savoir comment agir dans une situation donnée.

Premiers secours en cas de diarrhée chez le chiot

Tous les éleveurs et éleveurs de chiens expérimentés diront que si un animal a la diarrhée, il est préférable de le montrer à un vétérinaire. Mais que faire si vous ne pouvez pas vous rendre immédiatement à la clinique ou attendre un vétérinaire à la maison, il faudra un certain temps? Vous pouvez organiser un certain nombre d'activités qui constituent des premiers secours pour les diarrhées d'origine diverse:

  1. Vous pouvez provoquer un réflexe de vomissement chez un chiot. Pour ce faire, il se boit dans l'un des fluides thérapeutiques préparés: une solution saline (1 cuillère à soupe pour 1 tasse d'eau); un mélange d'eau et de 3% de peroxyde d'hydrogène - mélangé à raison de 1: 1; solution de permanganate de potassium - le liquide doit être légèrement rosé et les cristaux se dissoudre complètement. De tels moyens, il est préférable de donner un animal de compagnie sous forme de chaleur.
  2. L'exclusion du contact avec la cause de l'empoisonnement. Si la cause de la diarrhée était une intoxication par des gaz nocifs, il est important de transporter le chiot à l'air frais. Si nous parlons de monoxyde de carbone, la bouche et la langue doivent être lavées avec de l’eau additionnée de bicarbonate de soude. Lorsque les diarrhées sont causées par des poisons au contact de la peau (insecticides, produits pétroliers, etc.), le bébé a besoin de se laver - il est lavé à l'eau tiède, vous pouvez utiliser du savon pour bébé.
  3. Prévention de la déshydratation. Au cours de la diarrhée, l'animal perd beaucoup de liquide, ce qui menace de se déshydrater rapidement. Pour éviter cela, vous devez prendre soin de l'accès constant du chiot à une eau propre et fraîche. Si le bébé ne s'intéresse pas au liquide et refuse de boire lui-même, arrosez-le de force, souvent, mais par petites portions. La solution de Regidron aide également à maintenir l'équilibre eau-sel, elle est diluée conformément aux instructions et administrée au chiot toutes les 15 à 20 minutes, soit une à deux cuillères à thé.
  4. Réception des absorbants. Les vomissements aident à éliminer rapidement la plupart des composants nocifs, mais afin de les débarrasser complètement du corps, il est recommandé de donner à un animal domestique un médicament avec un effet adsorbant. À ces fins, le charbon actif approprié, Enterosgel, Smekta, Polisorb, etc.

Toutes ces procédures aideront à débarrasser le chien de la diarrhée et à améliorer son état. Mais ils sont loin d’être toujours suffisants, les causes de la diarrhée pouvant être associées à des maladies graves, notamment d’origine infectieuse.

Formes de diarrhée chez le chien

Les vétérinaires distinguent deux formes de diarrhée: aiguë et chronique. Le premier type de pathologie est le plus souvent diagnostiqué, lorsque des selles liquides apparaissent inopinément et disparaissent rapidement. La durée maximale de la diarrhée aiguë est de 2,5 à 3 semaines.

Mais même si les selles du chien sont revenues à la normale, il est toujours nécessaire de procéder à un traitement, surtout si le jeune animal tombe malade. Lorsque la diarrhée n'est pas associée à des maladies, elle peut provoquer une déshydratation et une dysbiose.

La diarrhée chronique est un type de diarrhée plus rare qui dure plus de 3 semaines. Les principales raisons sont des aliments de mauvaise qualité ou des muqueuses gastriques endommagées. De plus, des selles liquides souvent prolongées signalent la présence de maladies graves.

Dans les cas de diarrhée chronique, le chiot perd du poids, son pelage se rétrécit et devient terne, il mange peu ou refuse de manger, on observe une léthargie et une apathie.

Diarrhée avec vomissements: causes et traitement

Les vomissements et la diarrhée sont deux symptômes qui se produisent souvent simultanément. Qu'est-ce qui cause le plus souvent de telles violations?

  1. Trop manger Chez les chiots, ce phénomène est souvent dû à une alimentation excessive, car la plupart des bébés ont un excellent appétit et ne peuvent pas contrôler de manière indépendante le processus d'absorption des aliments. Si les selles liquides se développent en raison de la «gourmandise» d'un petit animal domestique, vous devez sauter une ou deux nourritures, fournir au «mangeur» suffisamment d'eau et surveiller son état.
  2. Intoxication alimentaire. Une autre raison courante est que non seulement les composants comestibles, mais aussi les composants qui ne conviennent pas parfaitement à l'alimentation, tombent dans la bouche des animaux de compagnie curieux. Un chiot peut essayer de la poudre à laver, de l'engrais pour donner ou manger une saucisse pourrie dans la rue. En cas d'intoxication alimentaire, l'animal doit mourir de faim pendant 1 à 2 jours. Pendant cette période, le propriétaire effectue le traitement recommandé comme premier secours: vomir, prendre des adsorbants, du réhydron et boire abondamment. Si cette thérapie ne vous aide pas, vous devez immédiatement consulter un médecin. Dans certains cas, chez les patients caudés, la déshydratation persiste et nécessite l’introduction de liquide à l’aide de compte-gouttes, ainsi que l’administration de médicaments plus graves.
  3. Avaler des objets étrangers. Les choses les plus étonnantes pénètrent dans l'estomac du chien, certaines quittent le corps naturellement. Mais parfois, ils deviennent la cause de complications, par exemple une obstruction intestinale. Si le chiot est inquiet au sujet des vomissements, de la diarrhée, qui sont remplacés par des difficultés de défécation ou même de son absence, vous devez emmener le bébé à la clinique vétérinaire le plus tôt possible.
  4. Infestation par les helminthes. Des nausées et des diarrhées peuvent être des signes de parasites gastro-intestinaux. De plus, l'animal peut refuser de manger et perdre du poids rapidement. Dans ce cas, un traitement antihelminthique est effectué.

Diarrhée avec sang: causes et traitement

La présence de sang dans les selles est un symptôme alarmant qui indique le plus souvent la présence d’un processus pathologique grave. Cela s'applique aux personnes et aux animaux. Certaines maladies et pathologies du chien sont accompagnées de diarrhée avec un mélange sanguinolent:

  1. Empoisonnement De la nourriture pauvre ou des corps étrangers qui pénètrent dans le tube digestif peuvent irriter les parois intestinales et ils commencent à saigner. De ce fait, des fragments de tissu tombent dans les selles sous forme de caillots.
  2. Entérite parvovirale (hémorragique). Maladie grave causée par un virus qui affecte le tractus gastro-intestinal. C'est particulièrement dangereux pour les petits chiots, car cela conduit souvent à leur mort. Nécessite des soins médicaux d'urgence.
  3. Entérocolite traumatique. Les dommages aux parois intestinales ou gastriques peuvent être accompagnés de diarrhée sanglante. Dans ce cas, le chiot nécessite un diagnostic complet et un traitement complet, avec utilisation obligatoire d'analgésiques.

Diarrhée avec impureté muqueuse: causes et traitement

L’impureté muqueuse dans les matières fécales est un autre symptôme de la pathologie, qui survient souvent dans le contexte d’une diarrhée. Les causes de ce phénomène peuvent être les suivantes:

  1. Réception des médicaments antihelminthiques. Si le chiot a été infecté par des helminthes, il meurt lors de l'éclosion, est partiellement digéré et quitte le corps sous la forme d'une masse muqueuse.
  2. Inflammation du côlon. Si le processus inflammatoire est localisé sur les parois du gros intestin, une grande quantité de mucus se forme. Le chiot commence à s'asseoir souvent et est vidé par des sécrétions liquides, muqueuses, la chaise n'est pas décorée.

Diarrhée chez un chiot après la vaccination: causes et traitement

Le corps de l'animal peut réagir différemment à l'administration du vaccin. Certains chiots après la vaccination, il y a une faiblesse, une diminution de l'activité et de l'appétit. Le plus souvent, ce phénomène persiste pendant 2 à 3 jours, après quoi l'état redevient normal.

Mais si la vaccination s'accompagne de symptômes plus graves, le propriétaire doit être inquiet. Par exemple, la diarrhée peut être un symptôme de maladies graves, y compris la maladie du chien. Cette maladie chez les chiots conduit souvent à la mort.

Il existe des situations où, pendant la vaccination, le chiot est déjà infecté et que la maladie commence à se développer rapidement. La diarrhée est également un signe d'une condition similaire et nécessite l'avis d'un vétérinaire.

Cependant, la diarrhée après la vaccination n'est pas toujours associée à l'introduction du vaccin. Il y a toujours la probabilité d'une simple coïncidence. Les selles molles étaient peut-être le résultat d'une malnutrition ou d'une infection par des vers.

Diarrhée avec excréments fétides: causes et traitement

L'odeur fétide des matières fécales apparaît souvent dans le processus inflammatoire de l'intestin grêle. Dans ce cas, les matières fécales abondantes ont une couleur pâle, une consistance molle ou aqueuse. Si la pathologie affecte le gros intestin, les masses fécales se font rares, avec une odeur désagréable, une membrane muqueuse et une impureté sanglante.

Lorsqu'il est infecté par la salmonelle, le chiot a également la diarrhée, fétide fétide, avec des taches de sang brillantes. La maladie est accompagnée de fièvre, de vomissements, d'une augmentation de la salivation (salivation), de convulsions, d'une toux.

Peu importe la cause du tabouret nauséabond, il est nécessaire de montrer l’animal au vétérinaire, sinon il existe un risque élevé de complications et de mort ultérieure de l’animal.

Couleur des matières fécales avec diarrhée

Un autre indicateur qui mérite l'attention si le chiot a développé une diarrhée:

  1. Excrément jaune. Ils indiquent que le tube digestif de l'animal ne digère pas bien les aliments. Peut-être que le bébé mangeait quelque chose d'inapproprié ou avait une incidence sur le passage à un autre type d'aliment ou sur un changement de marque de la ration sèche. Les matières fécales sont jaune vif, de couleur presque orange, signe d'atteinte du foie, à cause desquelles de grandes quantités de bilirubine apparaissent dans l'intestin.
  2. Excrément vert. Très probablement, le bébé était plein d'aliments périmés et pourris, ce qui a provoqué le développement de la fermentation et de la pourriture dans les intestins.
  3. Excrément blanc. Le problème est probablement dû au fait que les canaux du cholagogue étaient obstrués et ne permettaient pas son déplacement. Mais c’est la bile qui donne la couleur aux matières fécales. Considéré comme un signe alarmant.
  4. Excrément en noir. Les excréments noirs dans la diarrhée chez un chien parlent de saignement dans l'estomac ou du duodénum, ​​la digestion du sang se produit, et il rend les selles noires. Si vous donnez à votre animal de compagnie des tablettes de charbon actif, cela conduira également au noircissement des matières fécales.

Diarrhée chiots à différentes périodes

La diarrhée chez le chiot n'est pas rare, mais il existe un certain nombre de causes et de signes de diarrhée, qui ont leurs propres caractéristiques à un âge donné.

Selles liquides chez le nouveau-né

Au cours des premiers jours, le corps des chiots qui viennent de naître passe par une période d’adaptation et il se peut qu’ils aient des selles molles. Mais si la chienne ne perd pas sa vigilance et «ramasse» avec diligence sa progéniture, il est difficile d’évaluer la qualité de la chaise.

Si vous regardez les matières fécales défaillantes, alors vous pouvez observer l'état des miettes. S'ils sont calmes, prennent bien du poids, ne faites pas preuve d'anxiété, alors tout est en ordre. Idéalement, la chaise chez les chiots nouveau-nés est dense, jaune. Le processus de défécation se produit régulièrement - après avoir reçu de la nourriture.

Si les chiots sont nourris au biberon, la sous-alimentation ou la suralimentation affecte immédiatement la fréquence et la qualité des selles. Quand ils mangent trop, leurs matières fécales deviennent verdâtres et deviennent grises avec le temps.

Lorsque les selles ressemblent à du lait coagulé - le corps n'absorbe pas la nourriture du tout, il existe un risque de déshydratation rapide. Dans cette situation, vous pouvez donner aux enfants Smektu toutes les 2,5 à 3,5 heures, en calculant la dose en fonction du poids des animaux.

L'apparition de diarrhée chez le nouveau-né peut être associée à une infection causée par le staphylocoque, le streptocoque et l'E. Coli. La maladie se développe rapidement et il est impossible de retarder le traitement.

Diarrhée chez les bébés de 1 à 2 mois

Les vétérinaires considèrent l’âge de 1,5-2,5 mois comme la période la plus dangereuse. Cela est dû au fait que l'immunité maternelle chez les chiots est presque perdue et que les vaccins n'ont pas encore été livrés. Le propriétaire doit être inquiet si son animal développe soudainement une diarrhée.

Diarrhée chez les chiots âgés de plus de 3 mois

De nombreuses pathologies sont accompagnées de diarrhée, mais le plus souvent, ce phénomène désagréable peut se produire chez les animaux domestiques de cet âge en raison du changement de dents. De plus, c’est au cours de cette période que les bébés commencent à être introduits dans la rue, les risques d’intoxication alimentaire, d’infections par des parasites, de virus et de micro-organismes infectieux augmentent considérablement.

Il est recommandé aux propriétaires de prendre soin non seulement de la vaccination en temps voulu d'un animal de compagnie, mais également du déparasitage et du traitement contre les parasites externes.

Médicaments efficaces contre la diarrhée chez les chiots

Un certain nombre de médicaments sont le plus souvent utilisés pour traiter la diarrhée chez les animaux domestiques. Naturellement, ils devraient être utilisés dans le cas où la cause des selles molles est connue:

  • adsorbants - médicaments qui éliminent les substances toxiques et toxiques du corps: Smecta, Polysorb, charbon actif;
  • antibiotiques - sont prescrits si la diarrhée s'est produite dans le cadre d'une maladie infectieuse ou bactérienne: lévomycétine, furazolidone, entérofuril;
  • médicaments hémostatiques (Ditsinon et ses analogues) - ils sont efficaces lorsque du sang apparaît dans les matières fécales en cas de lésion de la paroi intestinale;
  • médicaments antidiarrhéiques - recommandés uniquement en cas de diarrhée profuse sévère: Lopéramide, Imodium;
  • les moyens normalisant la microflore intestinale - Lineks, Mezim, Lactobacterin.

Afin de débarrasser le chiot de la diarrhée, on prend les mêmes médicaments que ceux utilisés pour traiter les personnes; ainsi, beaucoup d'entre eux peuvent être empruntés à leur propre trousse de premiers soins ou achetés à la pharmacie la plus proche.

Comment et quoi nourrir un chiot souffrant de diarrhée?

Comme déjà indiqué, un jour ou deux devraient refuser au chiot de manger et ne vous inquiétez pas - la faim forcée ne lui sera bénéfique. Ensuite, les aliments doivent être introduits progressivement dans le régime alimentaire, en commençant par le bouillon de riz. Ce fluide a un effet fixant prononcé. En outre, vous pouvez otpaivat kid avec décoctions à base de plantes: de Hypericum, sauge, myrtilles et thé doux faible.

Si le bébé, jusqu'à ce que le désordre soit atteint, soit nourri avec des fourrages destinés à la production à sec, jusqu'à ce que les selles soient complètement restaurées, ils devraient être abandonnés et l'animal devrait être transféré dans des aliments naturels.

Les premiers plats du menu du patient doivent être légers, non gras, frais. Vous pouvez faire cuire la bouillie muqueuse sur l'eau ou le bouillon à jeun, donner progressivement la viande - dinde, lapin, poulet. Les chiots dans le régime sont autorisés à inclure des purées de viande de bébé. Parmi les légumes, il vaut mieux s'arrêter aux pommes de terre bouillies.

Une demi-heure après l’alimentation, il est recommandé de donner un agent adsorbant. Il est à noter que même lorsque les selles sont normales, il est préférable de ne pas donner de produits laitiers à votre animal pendant quelques jours. Nourrir le chien devrait souvent - 4-6 fois par jour, mais en petites portions.

La diarrhée d'un chiot n'est pas seulement un phénomène désagréable, source de nombreux désagréments, mais également une situation dangereuse qui menace parfois non seulement la santé, mais également la vie d'un animal de compagnie. Il est conseillé aux propriétaires de surveiller de près le bien-être du bébé et de rechercher des soins vétérinaires dès les premiers signes d’alerte. En outre, ne négligez pas les mesures préventives importantes.