Symptômes et traitement de la cirrhose chez le chien

Beaucoup de gens s'intéressent à la manifestation de la cirrhose chez le chien. Cette pathologie chez ces animaux est rare. En cherchant une réponse sur la façon dont un chien peut développer une cirrhose, il est nécessaire de prendre en compte le fait que l'apparition d'une pathologie n'est pas associée à la consommation d'alcool.

Quelles sont les causes et les symptômes du chien en cas de cirrhose du foie?

La cirrhose chez le chien est une maladie chronique qui s'accompagne de modifications structurelles de l'organe. Certains propriétaires sont conscients du fait que certaines races de chiens ont une prédisposition héréditaire à cette maladie:

Il est conseillé aux propriétaires de ces races d'être particulièrement attentifs et de surveiller de près l'état de santé de leur animal, de connaître toutes les manifestations de cette maladie afin de pouvoir faire appel en temps utile à une clinique vétérinaire pour dispenser des soins médicaux qualifiés. Seul un vétérinaire spécialiste peut diagnostiquer la maladie en fonction de l'historique et des indicateurs cliniques.

Considérez les causes possibles de la cirrhose chez le chien. Les principales causes de cirrhose sont les suivantes: intoxication du corps par des substances toxiques pouvant être présentes dans les aliments de qualité médiocre, manque d'alimentation équilibrée. Les facteurs qui provoquent la maladie peuvent être très divers. Par exemple, l'hépatite, la cholécystite et même une insuffisance cardiaque peuvent en être la cause. Comme les causes de la cirrhose peuvent être très différentes, la maladie elle-même est divisée en primaire et secondaire.

  1. Atrophique - le foie est réduit en taille et compacté en raison de la dégénérescence des cellules.
  2. Hypertrophie - une augmentation du foie est due à la prolifération du tissu conjonctif.

Avec une cirrhose du foie, les chiens présentent les symptômes suivants:

  1. Vous remarquerez peut-être que le chien a des modifications de l'appétit (c'est-à-dire que l'animal a un faible appétit, qui ne dure pas 1 à 2 jours, mais déjà assez longtemps).
  2. Changements importants dans le comportement de l'animal (le chien peut dormir longtemps, mener une vie sédentaire).
  3. La jaunisse de la sclérotique (ce ne sera pas une manifestation de la jaunisse, seule la jaunisse de la sclérotique des yeux et des muqueuses peut se produire, mais cela peut ne pas être très visible).
  4. Apparition soudaine de la cécité.
  5. Signes fréquents de vomissements et de frustration (les matières fécales peuvent être blanches ou noires - en raison de la présence de sang digéré dans celles-ci).
  6. Le développement d'ulcères sur la peau de l'animal, qui guérit longtemps, car il est difficile à traiter.
  7. Perte de poids nette.
  8. Soif inextinguible (le chien commence à boire de l'eau en grande quantité).
  9. Le ventre de l'animal peut augmenter considérablement. Vous pouvez sentir indépendamment le foie de votre chien (vous pouvez le sentir du côté droit sous la dernière côte).
  10. Dans les stades ultérieurs, des crises, une agression, des aboiements forts et fréquents, des troubles du mouvement et une salivation accrue sont possibles.

Facteurs pouvant prédisposer à l'apparition de cette maladie chez un animal de compagnie:

  • maladie inflammatoire chronique de l'intestin;
  • tout type de tumeur, de calculs et même la présence de parasites dans le corps pouvant bloquer les gros canaux biliaires;
  • traitement à long terme avec des médicaments puissants, principalement un traitement non professionnel avec des antibiotiques et des médicaments hormonaux.

Les méthodes de diagnostic suivantes sont utilisées:

  • échographie du foie;
  • radiographie;
  • faire des tests pour des tests hépatiques (biopsie);
  • perforation de la paroi abdominale et analyse du transsudat pris.

Comment traiter la cirrhose du foie chez le chien?

Traitement de la cirrhose chez le chien

Le traitement de la cirrhose chez un animal de compagnie devrait être commencé le plus tôt possible, afin de préserver et de prolonger la vie du chien. Le traitement d'un chien atteint de cirrhose n'est pas une tâche facile et vous devez savoir que la maladie n'est pas complètement curable. Seul un traitement symptomatique peut prolonger la vie. Pour traiter la cirrhose du foie chez un chien dont les symptômes ont été découverts, il convient de faire appel à un vétérinaire.

Tout d’abord, ils accordent une attention particulière à la nutrition du chien, modifient l’alimentation du médicament habituel en médicament spécial et attribuent un certain régime alimentaire, auquel il est nécessaire d’exclure tout le lait et les produits laitiers. Les chiens sont nourris en petites portions 3 à 5 fois par jour. Si la maladie a été détectée à un stade avancé, il est trop tard pour traiter les médicaments contre la cirrhose. Dans la cirrhose secondaire, le traitement médicamenteux ne vise que les symptômes, des diurétiques sont prescrits (ils éliminent les signes d'ascite) et un cholagogue, des hépatoprotecteurs. Les vitamines A, E et C ont également un effet positif sur le foie - elles doivent être prescrites non seulement pour augmenter l'immunité, mais aussi pour renforcer l'action d'autres médicaments.

Mais avec un œdème de l'abdomen (ascite), l'intervention d'un vétérinaire est nécessaire. À l'aide d'une aiguille spéciale stérile (insérée dans la cavité abdominale), le liquide accumulé par l'animal malade sera évacué. Le propriétaire d'un chien malade pendant la période de traitement doit être entouré d'attention et de soin, ce qui est également important pour améliorer la condition de l'animal.

Prévention des maladies

La prévention de cette maladie chez le chien vise uniquement à prévenir l'action des causes et des facteurs associés.

Surveillez la nutrition de votre ami à quatre pattes, vaccinez selon un calendrier spécial, promenez régulièrement votre chien au grand air en jouant à des jeux de plein air.

Jamais l'automédication. Mieux vaut encore aller à la consultation chez le vétérinaire.

Cirrhose du foie chez le chien - signes, est-il traité?

La cirrhose chez le chien se développe relativement rarement. Les changements dans le foie, même exposés à des facteurs provocants, mettent longtemps à se manifester. Ils diagnostiquent la maladie, le plus souvent chez les chiens âgés, moins souvent chez les chiens d'âge moyen.

Le traitement est principalement symptomatique ou pathogénique. Malheureusement, il n’existe aujourd’hui aucun médicament qui puisse complètement guérir un chien. Le traitement vise à prolonger la vie de l'animal et à atténuer les manifestations de la cirrhose.

Contenu de l'article:

Causes de la maladie et classification

La cirrhose du foie se développe pour diverses raisons. En fonction de cela, il est divisé en primaire et secondaire. Les causes de la cirrhose primaire chez le chien sont:

  • Hérédité (races avec cirrhose telles que caniche, labrador, scotch terrier, cocker anglais).
  • Manque de sélénium alimentaire et de pyridoxine.
  • Dommages chroniques au foie causés aux chiens par des toxines qui pénètrent dans des aliments et des aliments de mauvaise qualité.
  • Stase biliaire à la suite d'une cholestase, de processus inflammatoires de la vésicule biliaire et des conduits (cholangite, cholécystite).
  • Hépatite chronique et hépatose.

La cirrhose primaire se produit en raison de l'effet direct sur le foie d'un agent nocif. Ils se développent progressivement sur plusieurs années. La cirrhose secondaire progresse plus rapidement.

Les causes de cette pathologie peuvent être:

  • Intoxication aiguë par diverses substances toxiques
  • L'utilisation d'anti-parasites signifie contenir des phénols, prendre des anticonvulsivants, baktrima.
  • Empoisonnement par des toxines émettant des piroplasmes, des leptospires, des virus de la peste carnivore, du parvovirus, etc.

Selon le type de lésion, la cirrhose est divisée en hypertrophique et atrophique. Lorsque le foie hypertrophique est élargi, avec atrophique, au contraire, réduit. Au stade terminal de la maladie, le foie est toujours réduit.

Manifestations de la cirrhose


La cirrhose chez le chien se manifeste par des symptômes non spécifiques. Parce que le propriétaire ne peut pas immédiatement remarquer que son animal est malade. La pathologie peut évoluer en quelques mois, voire plusieurs années après l’infection.

Si elle est associée à une intoxication chronique, les symptômes augmentent progressivement, nivelant le tableau clinique. Chez un chien atteint de cirrhose, on observe:

  • Diminution de l'appétit, perte de poids
  • Fatigue, somnolence
  • Soif accrue
  • Augmentation de l'urine et mictions fréquentes (les chiens peuvent uriner à la maison sans attendre pour une promenade)
  • Urine foncée
  • Nuance jaune de la sclérotique, de la langue, des gencives et d'autres muqueuses
  • Une augmentation de l'abdomen avec une perte de poids générale des chiens
  • Nausée, vomissements, diarrhée fréquente
  • Vomissements de sang, selles noires et autres signes de saignement.

L'encéphalopathie apparaît aux stades terminaux. Le comportement du chien change, il peut longtemps sombrer dans la stupeur, devenant parfois agressif. Le chien oublie les commandes, parfois il cesse de répondre à son propre surnom.

À l'examen, on constate une hypertrophie du foie, qui peut dépasser sous la côte de quelques centimètres. L'accumulation de liquide dans la cavité abdominale (ascite) entraîne une forte augmentation de l'abdomen.

Dans une analyse de sang, la cirrhose révèle des taux élevés de bilirubine et d'enzymes hépatiques. En phase terminale, ils peuvent rebondir. En outre, la fonction de coagulation sanguine diminue, la quantité d'albumine diminue, les globulines se développent.

En échographie, vous pouvez voir un foie agrandi avec une structure hétérogène. Dans de nombreuses régions, des nœuds de régénération visibles, une fibrose. Si nécessaire, pour confirmer le diagnostic, faites une biopsie. Parfois, une laparoscopie peut être nécessaire.

Traitement de la cirrhose


Le degré de cirrhose d'un chien dépend en grande partie de la rapidité avec laquelle il a été identifié et a commencé le traitement rapidement. Initialement, ils essaient d'influencer la cause de la cirrhose.

Limiter les effets des substances toxiques, guérir les maladies virales, l'inflammation du système biliaire, etc. La plupart des médicaments ne soulagent que les symptômes ou n'améliorent que partiellement les capacités de régénération du foie.

Le dernier groupe comprend les hépatoprotecteurs. Le plus souvent, les chiens atteints de cirrhose sont prescrits Esentiale, Heptral. Les hépatoprotecteurs à base de plantes ont peu d’effet.
Le traitement symptomatique est effectué par des agents diurétiques et hémostatiques.

Avec l'aide de diurétiques, supprimez les signes d'ascite. S'ils n'ont pas l'action appropriée, ils doivent faire la laparocentèse. Le liquide de l'abdomen est libéré par une ponction dans la paroi abdominale.

Les saignements chez les chiens sont dus au fait que de nombreux facteurs de coagulation du sang sont synthétisés dans le foie. Pour le réduire, prescrire de la vitamine K, du vikasol et de l’étamzilat sodique.

Les vitamines A, C, E, la pyridoxine et le sélénium ont un effet bénéfique sur le foie et sont également ajoutés au traitement. Lorsque la cirrhose est très importante, il faut faire attention au régime alimentaire. La quantité de protéines et de graisses, en particulier les animaux, dans le régime alimentaire devrait être réduite.

Nourrissez le chien en petites portions, 3-4 fois par jour. Si elle est très maigre, elle devrait prendre des compte-gouttes intraveineux avec albumine, glucose, solutions salines. En cas d'anémie, des transfusions sanguines peuvent être indiquées.

Pronostic et prévention


Combien de chiens vivent avec la cirrhose? Cela dépend en grande partie du stade auquel la maladie est détectée et de la manière dont le traitement est effectué. Si c'est la phase terminale, le pronostic est mauvais.

Un chien peut vivre de plusieurs semaines à plusieurs mois. La cirrhose du foie dans les premiers stades vous permet de donner un pronostic plus encourageant, l'animal vivra de un à trois ans.

Comme la maladie survient à un âge avancé, ce n’est pas si grave. Afin de ne pas développer de cirrhose chez un chien, il est nécessaire d'identifier et de traiter à temps le virus de l'hépatite virale et d'autres infections, de vacciner contre les maladies infectieuses particulièrement dangereuses.

L'alimentation doit être correcte, vous ne pouvez pas abuser des aliments gras, du porc. Si le chien mange des aliments prêts à l'emploi, ceux-ci doivent être de qualité, de marques et d'entreprises bien établies. Il est conseillé de prendre de la nourriture superpremium class avec une bonne composition.

Symptômes et traitement de la cirrhose chez le chien

Dans l'article, je parlerai de la cirrhose chez le chien, de ses symptômes, de ses causes, de son diagnostic et des méthodes de traitement. Je vais écrire sur les groupes à risque, les complications de la maladie et les mesures préventives. Je vais expliquer si la maladie est dangereuse pour une personne et comment soigner un chien malade.

La cirrhose est une maladie chronique caractérisée par des modifications structurelles irréversibles de l'organe.

Groupe de risque et modes de transmission

La cirrhose du foie a une prédisposition génétique. Les labradors, les dobermans et les cockers sont prédisposés à la maladie.

Les animaux souffrant de maladies chroniques du système digestif et les chiens exposés régulièrement à des toxines sont également à risque.

Les dobermans ont tendance à la cirrhose

Causes de la maladie

Les principales causes du problème:

  1. Les effets des toxines qui empoisonnent le sang de l'animal. Par exemple: aliments pauvres, médicaments, produits chimiques ménagers. Une des fonctions du foie - neutraliser les substances toxiques entrant dans le corps. Lors du filtrage, des composés nocifs ont tendance à s'accumuler dans le corps et à détruire ses éléments structurels.
  2. Maladie chronique du foie: hépatite ou hépatose.
  3. Maladies chroniques d'autres organes digestifs (gastrite).
  4. Alimentation pauvre et inadéquate du chien;
  5. La présence de parasites dans le corps.

Symptômes de la maladie

  1. Par type de changement structurel:
  • hypertrophique. Le tissu conjonctif se développe à l'intérieur des lobes du corps. La taille du foie augmente considérablement et s'étend au-delà des côtes. Détecté visuellement et palpation;
  • atrophique La croissance du tissu se produit entre les lobules. Le foie est réduit et épaissi. Le péritoine du chien prend la forme d'une poire.
  1. En raison de:
  • primaire. Il s'agit d'une maladie indépendante.
  • secondaire. Développé en raison de complications après la maladie.

Symptômes courants lors de l'exécution:

  • détérioration générale de la santé, léthargie;
  • diminution de l'appétit;
  • perturbation du système digestif (constipation, diarrhée, vomissements, noir fécal ou couleur éclaircie);
  • décoloration des muqueuses (le jaunissement de la sclérotique est clairement détecté);
  • diverses dermatites.
Cirrhose de décompression

Diagnostics

La maladie est diagnostiquée avec:

  • inspection visuelle;
  • analyse générale et biochimique du sang;
  • Échographie;
  • biopsie (test du foie);
  • radiographie.

Comment traiter la cirrhose du foie chez le chien

En conséquence, l'efficacité du foie diminue, il ne supporte pas la charge et cesse de remplir ses fonctions.

La maladie n'est pas curable.

  1. Éliminer la cause première si la maladie est d'origine secondaire. En règle générale, une antibiothérapie et un nettoyage du corps sont prescrits.
  2. Maintenir le fonctionnement du corps. Hépatoprotecteurs, diurétiques et cholérétiques sont prescrits. Assigné à un régime qui exclut tous les aliments gras et riche en multivitamines.
La maladie n'est pas curable. Le pronostic de rémission ne peut donner qu'un vétérinaire, en fonction du stade

À la question de savoir combien de temps un animal de compagnie vivra avec un tel diagnostic, même un vétérinaire ne pourra certainement pas répondre. Le pronostic dépend du degré de lésion organique, c'est-à-dire de négligence.

Soyez attentif à vos animaux de compagnie. Si une détérioration de la santé du chien est détectée, contactez immédiatement les cliniques vétérinaires pour obtenir un diagnostic et un traitement. Ne pas traiter soi-même les animaux. Faites confiance à la vie de vos animaux uniquement à des professionnels.

Complications possibles

L'une des principales fonctions du foie est la neutralisation des toxines entrant dans le corps. En cas de maladie, le corps ne s'acquitte pas de ses fonctions, l'empoisonnement du corps devient alors systématique. Il y a toxicose - une condition dangereuse pour la vie de l'animal. Tous les organes et systèmes souffrent. Une encéphalopathie hépatique se développe.

Prendre soin d'un chien malade

Dans le traitement de la cirrhose du foie, le propriétaire du chien doit faire preuve de patience. Nommés par un vétérinaire, les médicaments doivent être administrés strictement dans les délais. Les principales mesures à prendre pour traiter un animal devraient viser à améliorer son état et à améliorer sa qualité de vie.

Danger pour les personnes

Au contact d'un chien malade, il n'est pas transmis à l'homme. Le danger pour les personnes ne peut être que la cause première d'une nature infectieuse. Les mesures préventives dépendent de la maladie spécifique à l'origine de la cirrhose.

Prévention

La principale mesure préventive pour ne pas souffrir d'insuffisance hépatique est de maintenir la santé du chien. Toutes les maladies doivent être traitées rapidement afin de ne pas devenir chroniques et avoir les conséquences qui en découlent. Le traitement indépendant de divers problèmes, notamment infectieux, chez un chien est inacceptable. Le traitement ne doit être prescrit que par un vétérinaire.

La cirrhose canine est totalement sans danger pour l'homme

La nourriture doit être de haute qualité et équilibrée. La préférence devrait être donnée aux aliments industriels professionnels. Cette nourriture est développée par des vétérinaires expérimentés. Il est équilibré, saturé de toutes les substances nécessaires à la croissance et au développement du chien.

Dans l'article, j'ai parlé de la cirrhose, de ses symptômes, de ses causes, de son diagnostic et des méthodes de traitement. Elle a écrit sur les groupes à risque, les complications de la maladie et les mesures préventives. J'ai expliqué le danger potentiel de la maladie pour une personne et comment prendre soin d'un chien malade.

Cirrhose chez le chien

Cette maladie dangereuse chez le chien se produit rarement. La cirrhose est un processus chronique qui s'accompagne de modifications fonctionnelles de l'organe. Les propriétaires d'animaux doivent être conscients des symptômes de la maladie pour pouvoir y faire attention à temps et avoir recours à l'aide de spécialistes. Des mesures immédiates aideront à sauver la vie d'un ami à quatre pattes et à réduire ses souffrances. Alors, en savoir plus sur cette maladie de chien.

Causes de la maladie

Ceux-ci comprennent l’empoisonnement du corps d’un animal avec des substances toxiques provenant d’aliments de qualité médiocre, le manque de sélénium et de pyridoxine, l’absence d’un régime alimentaire équilibré. Les facteurs de risque peuvent être une pénurie de nutriments et de vitamines consommés. L'hépatite et la cholécystite, ainsi que l'hépatose persistante et l'insuffisance cardiaque peuvent provoquer la maladie. Médicaments hépatotoxiques et remèdes contre les convulsions, les désinfectants contenant du phénol peuvent être une cause directe de cirrhose du foie. La dystrophie hépatocérébrale, la glycogénose en tant que maladie héréditaire, sert également de provocateur à la survenue d'une cirrhose.

Sa forme principale peut se produire chez les labradors du Labrador, les caniches, les cockers anglais, les scotch terriers. Il existe également une cirrhose secondaire chez le chien, qui se manifeste dans le contexte d'une intoxication par le corps de l'animal avec des toxines.

A propos des signes de la maladie

La cirrhose chez le chien se développe progressivement. Cela s'accompagne des symptômes suivants: perte d'appétit, son changement; l'apparition d'un spasme catarrhal de l'intestin et de l'estomac; diminution de l'activité physique et de la dépression. Les propriétaires remarquent que le chien se fatigue rapidement, qu'il dort plus que d'habitude, qu'il est assoupi. Il perd du poids et consomme beaucoup de liquide.

Observation d'irrégularités dans le travail de l'estomac et des intestins. La quantité d'urine augmente lorsque vous urinez. Le chien peut aller aux toilettes sans attendre une promenade.

Des hémorragies apparaissent sur les yeux, la peau, les muqueuses du nez et de la bouche. Le ventre du chien augmente.

Dans les derniers stades de l'animal, la coordination des mouvements est perturbée, le tonus et la force des muscles diminuent. Il aboie fort et souvent, peut montrer de l'agressivité.

Le foie est hypertrophié et clairement palpable sous la dernière côte.

Dans la cirrhose atrophique et hypertrophique, la membrane externe dense des yeux devient jaune. La même couleur obtient et l'urine du chien.

La maladie peut se manifester en quelques mois et même pas un an. Le diagnostic est effectué par un vétérinaire après avoir examiné un ami à quatre pattes, sur la base des résultats d’examens de laboratoire et d’une échographie des organes internes. Ensuite, il prescrit un traitement adéquat. Si la maladie est accompagnée de processus irréversibles, la vie du chien peut être fatale.

Traitement de la cirrhose chez le chien

Pour que le traitement soit efficace, il faut d’abord éliminer les causes qui ont provoqué l’insuffisance hépatique. Le propriétaire de l'animal doit être particulièrement attentif à revoir le régime alimentaire de son compagnon de garde et à le traduire en un aliment diététique à part entière avec la présence d'une quantité suffisante de protéines. Une nutrition de qualité en cas de cirrhose du foie chez un chien revêt une grande importance car, à ce stade avancé, les médicaments ne produisent pas l'effet escompté.

La cirrhose secondaire implique le traitement de la maladie sous-jacente, qui vise à prolonger la vie d'un animal malade. On lui prescrit des diurétiques, du cholagogue et des hépatoprotecteurs.

Dans l'hydropisie de l'abdomen (ascite), un vétérinaire insère une aiguille stérile dans le péritoine du chien pour éliminer le liquide accumulé. En cas d'anorexie et de déshydratation, une perfusion intraveineuse est administrée avec une solution de glucose et de solutions salines, ainsi que d'hépatoprotecteurs tels que Heptral, Essentiale, Hofitol. Le corps de l'animal au cours de la période de traitement a besoin de beaucoup de vitamines. Ils augmentent l'immunité de l'animal malade, augmentent l'efficacité du traitement prescrit.

Pendant le traitement, entourez votre ami à quatre pattes de soins et d’attention afin d’atténuer ses souffrances et d’accélérer le processus de guérison.

Cirrhose chez le chien

Les chiens mangent souvent bien et font de longues promenades au grand air tous les jours, mais même un mode de vie aussi sain ne peut pas protéger nos petits amis de la pathologie désagréable - la cirrhose du foie.

Chez l’homme, ce diagnostic est associé à une consommation excessive de boissons alcoolisées. Il s’avère que chez l’animal de compagnie, la maladie n’est en aucun cas associée à de mauvaises habitudes et, en l’absence de traitement opportun, elle menace de la mort d’un animal aimé.

Description

La cirrhose du foie est une maladie du foie chronique caractérisée par des modifications pathologiques du parenchyme hépatique et son remplacement par le tissu conjonctif. La cirrhose du foie chez le chien se développe suite à l'exposition à l'organe de diverses substances toxiques ou au pincement de la veine hépatique, le processus de régénération du tissu hépatique est assez long, ce qui donne des chances de sauver l'animal malade avec un diagnostic opportun de la maladie.

À la suite de lésions organiques toxiques, des foyers de nécrose apparaissent dans les cellules du parenchyme hépatique, qui sont remplacés par un tissu conjonctif en expansion. Le processus pathologique s'accompagne d'une lésion du lit vasculaire hépatique et d'un dysfonctionnement du tissu hépatique. Il existe une inter-croissance de petites zones distinctes de fibrose, de sorte que le parenchyme hépatique est remplacé par du tissu conjonctif.

Les lésions nécrotiques entraînent une diminution du volume de l'organe et une altération de la fonction hépatique, une modification de la composition du sang et de l'accumulation de substances toxiques qui empoisonnent le corps de l'animal. La cirrhose du foie chez le chien se manifeste par les symptômes d'un trouble du tractus gastro-intestinal, des systèmes nerveux, excréteur, cardiovasculaire et respiratoire. L'intoxication est souvent fatale.

La cirrhose est primaire et secondaire. La forme principale de la maladie résulte d'une carence en oligo-éléments ou de vitamines, d'allergies ou d'une intoxication prolongée. La cirrhose secondaire est une complication des maladies infectieuses et parasitaires, une stagnation portale du sang ou des pathologies du foie.

Raisons

La cirrhose chez le chien peut être due aux raisons suivantes:

  • L'absence de pyridoxine, de sélénium et d'autres oligo-éléments;
  • Longue alimentation de nourriture avariée;
  • Hépatose, dystrophie hépatique toxique, cholécystite, stase du sang porte, lithiase urinaire;
  • Pathologies intestinales chroniques;
  • Maladies infectieuses - peste, hépatite infectieuse, entérite à parvovirus;
  • Maladies parasitaires - opisthorchiase, la piroplasmose;
  • Piqûres de tiques infectées;
  • Tumeurs du foie,
  • Les allergies;
  • Maladies auto-immunes;
  • Prédisposition des races chez les Dobermans, les Labradors et les Cockers
  • Selon l'âge de l'animal, la cirrhose est le plus souvent observée chez les animaux plus âgés;
  • Traitement à long terme non contrôlé avec des médicaments antibactériens, fongicides et hormonaux.

Les symptômes

La cirrhose du foie chez le chien se caractérise par un développement lent du processus pathologique; dès que les premiers symptômes de la maladie sont détectés, il est urgent de contacter un spécialiste pour sauver un animal de compagnie aimé. La pathologie hépatique se manifeste par le tableau clinique suivant:

  • Manque d'appétit;
  • Vomissements et diarrhées fréquentes, alternant avec la constipation;
  • Léthargie, apathie;
  • Gonflement de l'estomac - hydropisie;
  • Perte de coordination, convulsions;
  • La cécité;
  • Les muqueuses jaunes, les gencives et la sclérotique des yeux;
  • Augmentation de la soif et de la miction;
  • Urine orange;
  • Fèces pâles ou noires, parfois mêlées de sang;
  • Ébouriffé, fragile et la perte de cheveux, la formation de vastes foyers de calvitie;
  • Ulcéré sec
  • Peau jaunâtre.

Diagnostic et traitement

Le diagnostic opportun de la maladie par un spécialiste vétérinaire peut aider à sauver l'animal. Le diagnostic est confirmé par un examen clinique complet du chien, qui comprend l'anamnèse, un examen, une étude de laboratoire sur le sang, l'urine et les matières fécales, une échographie et une radiographie. Parfois, une biopsie de l'organe affecté est utilisée pour exclure le cancer.

Les stades initiaux de la cirrhose des chiens peuvent être guéris à domicile sous la supervision d'un vétérinaire, une pathologie avancée nécessitant une hospitalisation urgente et un traitement en hospitalisation.

Les mesures thérapeutiques visent à soulager l’intoxication, à éliminer la cause de la maladie et à en atténuer les symptômes. Hépatoprotecteurs, antibactériens, antiparasitaires ou fongicides, vitamines, médicaments cholérétiques et diurétiques, perfusions de solutions physiologiques au goutte-à-goutte sont prescrits par le vétérinaire.

Pour la période de traitement et de récupération, il est présenté au chien un régime spécial avec une diminution de la quantité de protéines et de glucides consommée. Dans les cas graves, un régime alimentaire permanent est prescrit.

Dans le cas du développement de l'hydropisie en clinique, le liquide est retiré de la cavité abdominale.

Prévention

Pour prévenir le développement de la cirrhose chez les animaux domestiques, vous devez respecter les mesures préventives suivantes:

  • Donnez à votre animal de compagnie des aliments frais de haute qualité.
  • Ne pas permettre le contact avec des poisons d'animaux domestiques;
  • Procéder à un déparasitage régulier et à la vaccination de l'animal;
  • Traiter en temps opportun les maladies infectieuses non transmissibles de l'animal de compagnie;
  • Amenez le chien à une inspection de routine annuelle avec des tests de laboratoire des analyses d'urine et de sang;
  • Aux premiers symptômes de la maladie, contactez immédiatement une clinique vétérinaire.

La cirrhose du foie est une pathologie grave et perfide dans laquelle il n'est pas toujours possible de sauver un ami bien-aimé. Cette maladie est préférable de prévenir que de guérir. Les stades lancés ne sont pas susceptibles de traitement, parfois, dans une telle situation, il est conseillé de recourir à l'euthanasie

Traitement de la cirrhose chez le chien

Symptômes, prévention, traitement, cirrhose du foie chez le chien

La cirrhose du foie chez le chien est une affection chronique dont le développement est associé à la prolifération du tissu conjonctif d'un organe, à la dystrophie des cellules en fonctionnement et à leur restauration par un type nodal. La maladie est rarement trouvée chez les animaux domestiques.

La maladie se développe sur une très longue période: des mois et même des années.

Causes de la cirrhose du foie chez le chien

Le foie étant un organe à haute capacité de récupération (régénération), les causes de la cirrhose sont des facteurs néfastes assez importants, qui agissent le plus souvent pendant longtemps. La cirrhose peut se développer en conséquence:

• hépatite toxique chronique et virale; • leptospirose chronique; • utilisation de médicaments hautement toxiques pour le foie;

• les maladies congénitales de l'organe et les maladies avec lésions des voies biliaires, ainsi que les troubles métaboliques héréditaires avec accumulation de diverses substances dans le foie.

En outre, l'apparition possible d'une cirrhose primitive dont la cause est inconnue (races sensibles: labradors, caniches, cockers).

Symptômes de la cirrhose chez le chien

Le foie est un organe important qui remplit un grand nombre de fonctions. Il participe à la digestion par la production d'hormones et d'enzymes, la sécrétion de protéines sanguines et, en général, du corps, dans tous les types de métabolisme (protéines, lipides, glucides), qui se traduit par de graves perturbations du corps. Les symptômes généraux sont les suivants:

• diminution de l'activité de l'animal; • perte de poids corporel; • troubles de l'appétit, vomissements, troubles digestifs (diarrhée); • changer l'ombre des muqueuses et de la peau visible (jaunâtre); • l'apparition de petites hémorragies ponctuelles sur elles; • augmentation de la consommation d'eau et de la miction;

• L'ascite, en tant que complication de la cirrhose, se manifeste par une augmentation du volume de l'abdomen avec sa forme variable en émaciation générale.

Le foie étant le principal organe neutralisant les toxines externes et internes, la toxicité survient lorsque ses fonctions sont altérées. L'encéphalopathie hépatique est le produit le plus dangereux pour le cerveau, une affection observée chez l'animal. Ses signes sont:

• léthargie, léthargie, indifférence; • détérioration de l'apprentissage; • convulsions; • troubles du comportement; • confusion

Une cirrhose grave provoque une augmentation de la pression dans la veine porte et ses affluents. L'animal développe alors une ascite (accumulation de transsudat dans l'abdomen), une hémorragie gastro-intestinale, une anémie, un coma hépatique.

Diagnostic complémentaire de la cirrhose chez le chien

Évaluer l'activité fonctionnelle du foie par analyse biochimique du sang et de la coagulation (analyse de l'état du système de coagulation du sang). Pour une recherche visuelle utilisant des méthodes:

• échographie; • les rayons X; • ponction de la paroi abdominale et analyse du transsudat résultant;

Prévention et traitement de la cirrhose chez le chien

Le remplacement du tissu hépatique du connectif est déjà irréversible. Cependant, l'organe a une bonne capacité de récupération en raison de la reproduction du tissu hépatique restant. Le traitement vise à traiter la maladie sous-jacente, à améliorer la régénération, à prévenir des dommages encore plus importants aux organes et à offrir un traitement symptomatique pour améliorer la qualité de vie de l'animal. Appliquer:

• l'introduction de solutions nutritives, de vitamines, de glucose, de protéines plasmatiques; • hépatoprotecteurs; • médicaments pour le cœur; • cholagogue; • les détoxicants (avec encélophalopathie);

• avec ascite - diurétique, élimination du liquide de la cavité abdominale (paracentèse).

Régime alimentaire pour la cirrhose du foie: viande maigre, forte teneur en légumes, produits laitiers faibles en gras, riz, bouillie de flocons d'avoine.

Pour prévenir la maladie, il faut prêter attention à la prévention des maladies conduisant à son développement.

Cirrhose chez le chien

Le foie est la plus grande glande du corps. Il nettoie le sang des toxines. C'est peut-être pour cette raison que la nature est "assurée" et a rendu ce corps capable de s'auto-guérir.

La cirrhose du foie chez le chien est beaucoup moins fréquente que chez l'homme, mais cette pathologie existe et a de graves conséquences pour tout le corps de l'animal.

Par conséquent, vous devez savoir quels facteurs peuvent endommager le foie d'un animal de compagnie et à quoi il peut conduire.

Causes de la pathologie

La cirrhose du foie est une atteinte progressive des tissus de l'organe, qui s'accompagne de destruction, d'épuisement, de formation de "nœuds" et du remplacement de sections individuelles par du tissu fibreux. À la suite de changements survenant dans l'organe, son état, sa structure et ses fonctions sont perturbés.

L'hépatite est la cause la plus courante de cirrhose canine chez le chien:

  • viral (20-24%);
  • toxique (13-15% des cas).

En plus des hépatites chroniques précédentes, la cause de la cirrhose peut être:

  • prédisposition génétique;
  • obturation (blocage) des voies biliaires;
  • déséquilibre alimentaire;
  • violation des processus métaboliques (diabète, hémochromatose);
  • maladies du système endocrinien;
  • troubles circulatoires;
  • pathologies systémiques du tissu conjonctif (polyarthrite rhumatoïde, lupus érythémateux aigu disséminé).

Dans le développement de la cirrhose est d'une grande importance:

  • privation partielle de protéines;
  • carence en vitamines, en particulier carences en vitamines B12, B6, E.

Les dommages toxiques au foie sont causés par des produits chimiques - remèdes contre les puces et les tiques, produits chimiques toxiques, médicaments. Il a été établi que la cirrhose du chien entraînait une surdose d'Eitromycine, de Tétracycline, d'anti-inflammatoires non stéroïdiens - Papaverine, Tiabendazole, Testostérone, corticostéroïdes.

Chez les chiens avec une fine couche de tissu adipeux (lévriers, huskies, pinschers Doberman, collie, terriers), il existe une forte propension à l’intoxication du foie lors de l’utilisation de médicaments lipophiles, en particulier de barbituriques.

L'effet à long terme des virus sur les cellules du foie entraîne la formation de protéines que le système immunitaire perçoit comme étrangères et détruit la cellule entière. La prédisposition héréditaire s'exprime dans "l'échec" des cellules du système immunitaire du chien. Ils commencent à se battre contre les cellules de leur propre corps.

En plus des virus qui causent l'hépatite infectieuse, des lésions hépatiques se produisent à la suite d'une infection parasitaire. La cirrhose se développe cycliquement. En fonction de l'état et de l'insuffisance fonctionnelle du foie, il y a deux phases:

Les phases de développement de la cirrhose varient et les symptômes de la maladie.

Symptômes de pathologie du foie

Le premier signe de cirrhose est un manque d'appétit chez le chien. Dans la phase inactive, les changements externes sont presque absents. Il y a une diminution de l'activité de l'animal en raison d'une faiblesse générale, d'une léthargie, de troubles dyspeptiques indistincts - distension abdominale, douleur ressentie.

À la palpation, le foie est généralement élargi. Elle représente la dernière côte droite. Les veines de la paroi abdominale antérieure et de la partie inférieure de la surface latérale du thorax sont dilatées. Symptômes significativement exprimés de la maladie dans la phase active. L'animal a:

  • faiblesse générale grave;
  • refus total de manger;
  • vomissements;
  • selles intermittentes;
  • ballonnements dus à l'accumulation de gaz;
  • la température varie de subfébrile à fébrile.

Les muqueuses et la peau ont une couleur glacée avec une nuance grisâtre sale. Il y a des traces d'ulcères et des égratignures sur la peau. Des hémorragies simples apparaissent. Dans certains cas, les chiens malades ont des varicosités, une perte de poils et une langue rouge vif. Lors du sondage des ganglions lymphatiques sont élargis.

Le principal symptôme menaçant de la cirrhose, en plus de la jaunisse, est l’ascite - l’accumulation de liquide dans la cavité abdominale. L'ascite provoque une congestion dans les veines. Les veines élargies ne sont pas seulement visibles dans l'abdomen. Il existe une dilatation des veines hémorroïdaires, des veines inférieures de l’œsophage, de l’estomac, qui, si elle est rompue, provoque un saignement grave qui menace la vie du chien.

Avec la progression de la cirrhose, la fonction hépatique est altérée. Le tissu hépatique est de plus en plus remplacé par le connectif. Le foie ne gère pas non plus les fonctions digestives et enzymatiques. Il cesse de neutraliser les substances toxiques internes - l'ammoniac, les produits de la dégradation des protéines.

Il y a des symptômes d'intoxication du corps, une nette diminution des réserves d'énergie dans les tissus cérébraux, accompagnée d'une violation de:

  • orientation spatiale;
  • comportement;
  • dors.

Le chien tombe alors dans un état d'euphorie, puis se bouche dans un coin de peur. Il y a des pattes et des têtes tremblantes. De la gueule de l'animal vient l'odeur "douce" du foie. Ces changements sont toujours réversibles, cet état est considéré comme une "prédkomy". L'augmentation de l'intoxication s'accompagne d'une perte de conscience, d'un manque de réponse aux stimuli.

En cas de cirrhose du foie post-nécrotique, certaines parties de l'organe s'enfoncent, se condensent, les conduits s'abaissent, les nœuds sont formés à partir de cellules intactes, du tissu fibreux dense "pincé".

La taille du foie diminue, de faux conduits biliaires se forment et la circulation sanguine est perturbée.

Dans la cirrhose postnécrotique, en plus des symptômes caractéristiques du stade actif de la cirrhose, il y a des saignements du nez, des gencives, de l'anus.

Au dernier stade de la cirrhose postnécrotique, l'animal est gravement appauvri, le foie est fortement réduit et ne peut pas être ressenti en raison d'une forte ascite. La peau se détache, des plaques denses apparaissent dessus. Laine amincie, clairsemée, fragile. La durée et la qualité de vie de l'animal dépendent du diagnostic précoce de la pathologie et d'un traitement adéquat.

Traitement de la cirrhose

Pour la détection précoce de la pathologie hépatique au stade où les perturbations sont encore réversibles, des tests sanguins biochimiques et en laboratoire sont utilisés. Les ultrasons peuvent montrer une augmentation des organes et une dilatation des canaux. La radiographie est moins informative, car dans les premiers stades de la pathologie, la densité du foie ne diffère pas de celle des organes environnants et son gonflement est peu prononcé.

L'analyse la plus informative est l'examen endoscopique d'un organe avec prélèvement de tissu pour examen morphologique. Les étapes importantes dans le traitement de la cirrhose chez le chien sont les suivantes:

  • mesures de désintoxication;
  • restauration de la fonction veineuse - utilisation de la veinotonique et de l'angioprotecteur;
  • normalisation de l'écoulement de la bile - utilisation de médicaments cholérétiques;
  • élimination de l'œdème - l'utilisation de diurétiques.

Pour le traitement symptomatique prescrit:

Dans la phase initiale de la cirrhose, les hépatoprotecteurs peuvent être prescrits. Dans la phase active de la cirrhose, les perfusions sous-cutanées de glucose et d’insuline, de glucose et de vitamines sont présentées. Les glucocorticoïdes peuvent être prescrits pour réduire l'inflammation, le prurit et la jaunisse.

Dans l'hydropisie de l'abdomen, les glucocorticoïdes augmentent et prolongent l'effet des médicaments diurétiques. Pour que la thérapie hormonale ne provoque pas de complications du tube digestif, des cytostatiques sont administrés. Pour la normalisation de la circulation sanguine prescrit Reserpine, Eufillin.

Si l'infection est la cause de la cirrhose, des médicaments antiviraux ou des antibiotiques sont prescrits. Également injecté des vitamines du groupe B (B5, B6, B12, B 15) et des vitamines C, E.

Une bonne nutrition est un élément important du traitement complexe de la cirrhose chez le chien. L'alimentation implique un apport suffisant en protéines, en glucides, pour maintenir l'énergie et constituer un "matériau de construction" pour la restauration des cellules du foie.

Les graisses doivent limiter et éliminer complètement les graisses animales. Il est nécessaire d’introduire des légumes pour normaliser le travail des intestins et comme source de macro et microéléments.

Prévention

Les mesures pour prévenir la cirrhose sont les suivantes:

  • traitement opportun des maladies gastro-intestinales;
  • avertissement d'empoisonnement;
  • nutrition équilibrée ou nourriture sèche de haute qualité;
  • vaccination rapide des chiens;
  • effectuer le déparasitage.

Si une pathologie hépatique est suspectée, il est nécessaire de contacter une clinique vétérinaire. L'automédication ou le fait d'ignorer les symptômes d'un organe défectueux peuvent entraîner la mort d'un animal de compagnie.

Cirrhose chez le chien

Accueil »Santé & Soins» Maladies du chien

La cirrhose du foie est une hépatopathie chronique progressive caractérisée par une nécrose du parenchyme et de la dystrophie hépatiques, des modifications structurelles de l'organe et le remplacement des éléments parenchymateux par du tissu conjonctif.

Avec la croissance du tissu conjonctif intralobulaire, le foie grossit et s'épaissit, et avec la croissance du tissu conjonctif interlobulaire, avec leur contraction ultérieure, le foie se contracte et s'épaissit. Dans le premier cas, nous observons une cirrhose hypertrophique, dans le second cas, une cirrhose atrophique.

La cirrhose du foie chez le chien est le résultat de l'exposition à long terme de l'animal à des substances toxiques lorsqu'il est pris avec des aliments et des boissons.

En outre, la cause de cette maladie peut être une inflammation du parenchyme du foie, des maladies chroniques du tube digestif, un écoulement difficile de la bile, une stase veineuse prolongée et une infection - hépatite virale.

Types de cirrhose

La cirrhose peut être primaire et secondaire. La primo-infection survient en cas de manque de sélénium, de pyridoxine et d'autres oligo-éléments, ainsi que des effets à long terme des facteurs conduisant à l'hépatite - réactions allergiques, intoxication chronique.

La cirrhose secondaire chez le chien est une conséquence de maladies parasitaires et infectieuses, d'une stagnation portale du sang, d'une dystrophie hépatique toxique.

En règle générale, l'évolution de la maladie est progressive et peut durer de plusieurs mois à plusieurs années.

Symptômes

Les symptômes de la maladie se développent progressivement. Pendant longtemps, le chien a un changement d'appétit, un état catarrhal des intestins et de l'estomac. Pour une forme prononcée de la maladie est caractérisée par la dépression générale, l'inactivité.

Saignements observés sur les muqueuses de la bouche et du nez, de la conjonctive, de la peau. Dans la cirrhose hypertrophique, le foie est hypertrophié et peut être palpé du côté droit derrière la dernière côte.

Pour la cirrhose atrophique, la forme en forme de poire de l'abdomen, qui est une conséquence de la congestion de la cavité abdominale.

Dans les deux types de cirrhose, l’animal présente des signes de légère jaunisse parenchymateuse ou mécanique, la sclérotique, les muqueuses et l’urine présentent une couleur jaune pâle. La quantité de fibrinogène et d'albumine dans le sang du chien diminue et le contenu en globulines augmente.

Le diagnostic est posé uniquement par un vétérinaire sur la base des signes cliniques, qui comprennent la mesure de la taille du foie et de la rate, la présence de jaunisse, d'ascite et d'hémorragies.

Vous ne devriez pas essayer de guérir le chien vous-même, assurez-vous de contacter votre vétérinaire. Pendant le traitement, les causes de la cirrhose sont éliminées en premier.

Dans la cirrhose secondaire, la maladie sous-jacente est traitée. Le traitement de la cirrhose chez le chien vise principalement à éliminer la stase et la toxicose du sang porte.

L'alimentation protéique, les multivitamines et les glucides sont introduits dans l'alimentation du chien.

Le traitement symptomatique est destiné à prolonger la vie de l'animal et consiste en la nomination de médicaments diurétiques et cholérétiques, ainsi que d'hépatoprotecteurs. Avec l'ascite, une aiguille stérile est insérée dans la cavité abdominale du chien et le liquide est pompé. Aux derniers stades de la maladie, le traitement médicamenteux est inefficace.

Comme vous pouvez le constater, pour qu'un chien développe une cirrhose du foie, il n'est pas du tout nécessaire de boire de l'alcool, d'autres facteurs suffisent. Essayez d'être attentif à la condition de votre animal, amenez-le plus souvent chez le vétérinaire et, éventuellement, une maladie aussi grave que la cirrhose du foie va éviter votre chien.

Cirrhose chez le chien

Cette maladie dangereuse chez le chien se produit rarement. La cirrhose est un processus chronique qui s'accompagne de modifications fonctionnelles de l'organe.

Les propriétaires d'animaux doivent être conscients des symptômes de la maladie pour pouvoir y faire attention à temps et avoir recours à l'aide de spécialistes.

Des mesures immédiates aideront à sauver la vie d'un ami à quatre pattes et à réduire ses souffrances. Alors, en savoir plus sur cette maladie de chien.

Causes de la maladie

Ceux-ci comprennent l’empoisonnement du corps d’un animal avec des substances toxiques provenant d’aliments de qualité médiocre, le manque de sélénium et de pyridoxine, l’absence d’un régime alimentaire équilibré. Les facteurs de risque peuvent être une pénurie de nutriments et de vitamines consommés.

L'hépatite et la cholécystite, ainsi que l'hépatose persistante et l'insuffisance cardiaque peuvent provoquer la maladie. Médicaments hépatotoxiques et remèdes contre les convulsions, les désinfectants contenant du phénol peuvent être une cause directe de cirrhose du foie.

La dystrophie hépatocérébrale, la glycogénose en tant que maladie héréditaire, sert également de provocateur à la survenue d'une cirrhose.

Sa forme principale peut se produire chez les labradors du Labrador, les caniches, les cockers anglais, les scotch terriers. Il existe également une cirrhose secondaire chez le chien, qui se manifeste dans le contexte d'une intoxication par le corps de l'animal avec des toxines.

A propos des signes de la maladie

La cirrhose chez le chien se développe progressivement. Cela s'accompagne des symptômes suivants: perte d'appétit, son changement; l'apparition d'un spasme catarrhal de l'intestin et de l'estomac; diminution de l'activité physique et de la dépression. Les propriétaires remarquent que le chien se fatigue rapidement, qu'il dort plus que d'habitude, qu'il est assoupi. Il perd du poids et consomme beaucoup de liquide.

Observation d'irrégularités dans le travail de l'estomac et des intestins. La quantité d'urine augmente lorsque vous urinez. Le chien peut aller aux toilettes sans attendre une promenade.

Des hémorragies apparaissent sur les yeux, la peau, les muqueuses du nez et de la bouche. Le ventre du chien augmente.

Dans les derniers stades de l'animal, la coordination des mouvements est perturbée, le tonus et la force des muscles diminuent. Il aboie fort et souvent, peut montrer de l'agressivité.

Le foie est hypertrophié et clairement palpable sous la dernière côte.

Dans la cirrhose atrophique et hypertrophique, la membrane externe dense des yeux devient jaune. La même couleur obtient et l'urine du chien.

La maladie peut se manifester en quelques mois et même pas un an. Le diagnostic est effectué par un vétérinaire après avoir examiné un ami à quatre pattes, sur la base des résultats d’examens de laboratoire et d’une échographie des organes internes. Ensuite, il prescrit un traitement adéquat. Si la maladie est accompagnée de processus irréversibles, la vie du chien peut être fatale.

Traitement de la cirrhose chez le chien

Pour que le traitement soit efficace, il faut d’abord éliminer les causes qui ont provoqué l’insuffisance hépatique.

Le propriétaire de l'animal doit être particulièrement attentif à revoir le régime alimentaire de son compagnon de garde et à le traduire en un aliment diététique à part entière avec la présence d'une quantité suffisante de protéines.

Une nutrition de qualité en cas de cirrhose du foie chez un chien revêt une grande importance car, à ce stade avancé, les médicaments ne produisent pas l'effet escompté.

La cirrhose secondaire implique le traitement de la maladie sous-jacente, qui vise à prolonger la vie d'un animal malade. On lui prescrit des diurétiques, du cholagogue et des hépatoprotecteurs.

Dans l'hydropisie de l'abdomen (ascite), un vétérinaire insère une aiguille stérile dans le péritoine du chien pour éliminer le liquide accumulé.

En cas d'anorexie et de déshydratation, une perfusion intraveineuse est administrée avec une solution de glucose et de solutions salines, ainsi que d'hépatoprotecteurs tels que Heptral, Essentiale, Hofitol.

Le corps de l'animal au cours de la période de traitement a besoin de beaucoup de vitamines. Ils augmentent l'immunité de l'animal malade, augmentent l'efficacité du traitement prescrit.

Pendant le traitement, entourez votre ami à quatre pattes de soins et d’attention afin d’atténuer ses souffrances et d’accélérer le processus de guérison.

Cirrhose et fibrose hépatique chez le chien. Clinique vétérinaire "Zoostatus"

La cirrhose du foie est une formation diffuse de tissu cicatriciel dans laquelle la structure du foie change complètement. Les lobules hépatiques dans la cirrhose sont entourés par des cordons de tissu conjonctif, ce qui entraîne la formation de la structure dite nodulaire. Au fil du temps, les nœuds ont complètement évincé la structure lobulaire normale du foie.

La fibrose hépatique est une maladie grave dans laquelle le tissu conjonctif cicatriciel remplace le tissu fonctionnel normal du foie. La structure du foie elle-même ne change pas.

Contrairement à la cirrhose, la fibrose est un processus réversible. Au fur et à mesure que la pathologie progresse, la fibrose hépatique devient une cirrhose.

La cirrhose et la fibrose hépatique sont les dernières étapes des hépatopathies inflammatoires et non inflammatoires.

Les Dobermans, les Cocker Spaniels et les Labrador Retrievers sont particulièrement prédisposés aux hépatites chroniques, caractérisées par un long trajet et une transition progressive vers le stade de cirrhose / fibrose du foie.

Tableau clinique

Normalement, le foie remplit un grand nombre de fonctions physiologiques.

Il neutralise diverses substances étrangères (allergènes, toxines, poisons), élimine les produits toxiques du métabolisme interne, participe au processus de digestion, régule le métabolisme des glucides, des protéines et des lipides, constitue un référentiel important de nutriments et de vitamines. L'approvisionnement en sang du foie est arrangé de telle manière que le sang le traverse depuis tous les organes de la cavité abdominale.

À la suite de processus inflammatoires à long terme, le tissu hépatique cesse de remplir ses fonctions fondamentales. Cela s'accompagne d'une déplétion du corps, de divers troubles neurologiques (conséquence de l'exposition à des toxines), du développement d'une hypertension portale. Le tissu altéré contracte les vaisseaux hépatiques, ce qui entraîne une stagnation du sang et la formation d'un épanchement abdominal (ascite).

Signes typiques de la maladie:

  • épuisement;
  • léthargie, apathie;
  • manque d'appétit;
  • vomissements;
  • la diarrhée;
  • constipation (constipation);
  • soif accrue;
  • mictions fréquentes;
  • des convulsions;
  • ascite;
  • jaunisse;
  • troubles de la coagulation;
  • lésions cutanées.

Raisons

Causes de la cirrhose ou de la fibrose du foie chez le chien:

  • hépatite à long terme (nature infectieuse / non infectieuse);
  • inflammation chronique du tractus gastro-intestinal;
  • l'utilisation de médicaments hépatotoxiques (anticonvulsivants, certains antibiotiques, médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens);
  • violation à long terme de l'écoulement de la bile.

Diagnostics

Basé sur l'anamnèse, les diagnostics de laboratoire. Tout d'abord, le médecin découvre quelles maladies ont été diagnostiquées chez votre animal, quel traitement a été effectué. Ensuite, un test sanguin clinique et biochimique général est effectué et un test d'acide biliaire est effectué.

Lors d'une échographie, le tissu hépatique modifié est bien visualisé.

Si nécessaire, une biopsie du foie est réalisée.

Traitement

Les patients présentant des anomalies cliniques minimes peuvent être traités en ambulatoire. Le médecin choisit un régime spécial pour eux, leur prescrit des hépatoprotecteurs, des médicaments cholérétiques (acide urodésoxycholique).

Les chiens présentant une déficience grave, un manque d'appétit, une albumine sanguine basse doivent être hospitalisés. À l'hôpital, ils reçoivent un traitement par perfusion de remplacement, une nutrition parentérale prescrite et, si nécessaire, un liquide d'ascite est pompé. Après stabilisation de l'état, le médecin peint le schéma de traitement, sélectionne le régime optimal.

Le pronostic à long terme est défavorable.

c) Centre vétérinaire de traitement et de rééducation des animaux "Zoostatus".
Autoroute de Varsovie, 125 p.1. tél. 8 (499) 372-27-37

Maladie du foie chez le chien

19 juillet 2013 dans Tous les records, Dog Health | 2 commentaires

Le rôle du foie est difficile à surestimer. Après tout, il s’agit d’un organe intermédiaire très important du métabolisme, qui participe à de nombreuses fonctions de l’organisme humain et animal.

Jusqu'à 82% de toutes les lésions hépatiques chez le chien sont associées à des maladies d'autres organes: le pancréas, les reins, les intestins et l'estomac.

Dans toutes les pathologies du foie chez le chien, le foie augmente (ou au contraire diminue), apparaît un ictère, une douleur accompagnée d'une pression sur la région de l'hypochondre droit, des selles légères. Mais rappelez-vous que la présence de ces symptômes n'indique pas toujours une maladie du foie. Tout comme leur absence ne signifie pas que le foie est en bonne santé.

Aujourd'hui, on parle de maladie du foie.

Hépatite chez le chien

L'hépatite est une inflammation du foie. Il peut être chronique et aigu. Les causes de toxicité aiguë sont: intoxication, infections, abcès du foie, parasites. Les causes de l'hépatite chronique sont généralement inconnues. Cela peut être une prédisposition génétique (chez les Dobermans, Bedlington Terriers), des toxines et des médicaments.

L'hépatite aiguë chez le chien commence par de la fièvre, un déni de nourriture et une faiblesse générale. Il peut y avoir de la diarrhée, des vomissements. Le foie est légèrement élargi. L'urine devient la couleur de la bière brune. Gastrite chronique - n’a pas de tableau clinique brillant. L’appétit de l’animal s’aggrave, des vomissements se produisent parfois. Le foie et une légère couleur jaune peuvent être légèrement augmentés.

Si une hépatite aiguë est nécessaire pour éliminer la cause de la maladie. Des agents antimicrobiens (antibiotiques) sont prescrits au chien, la solution de Ringer ou du glucose est injecté par voie intraveineuse. Donnez cholagogue et vitamines des groupes K et B.

Lorsque la maladie est un régime extrêmement important. La consommation de viande doit être considérablement réduite, car le foie neutralise mal l’ammoniac accumulé dans le corps. Les protéines doivent provenir d’aliments hypercaloriques et à digestion rapide (par exemple, le fromage cottage faible en gras). Plus devrait être donné des aliments glucidiques. Vous pouvez également donner une petite quantité d'huile végétale (de préférence l'huile d'olive).

Dans l'hépatite chronique, les recommandations sont les mêmes.

Les corticostéroïdes ne peuvent être utilisés que pour sortir le chien d'un état de choc. Dans certaines formes d'hépatite chronique, elles sont prescrites, mais dans ce cas, le traitement doit être effectué par un vétérinaire.

L'obésité (lipidose) du foie chez le chien

Cette maladie n'est pas inflammatoire. Cela est dû à une carence en substances lipotropes. Les chiens atteints de diabète ou d'obésité générale souffrent de la maladie. Parfois, l'obésité hépatique est due à des médicaments (tumeurs anti-malignes, hormones stéroïdiennes).

Dans la plupart des cas, semble terne et irrégulier. Il s’agit de vomissements périodiques, de diarrhée et de constipation, d’un manque d’appétit. Des cristaux de leucine et de bilirubine se retrouvent dans les urines. Le foie chez le chien est agrandi.

L'essentiel est d'éliminer la cause. Ensuite, l'animal doit être transféré à un régime. La fonction hépatique va récupérer avec le temps. Ces agents sont habituellement prescrits: Essentiale, acide lipoïque, chlorure de choline, divers médicaments cholérétiques.

Cirrhose chez le chien

La maladie se caractérise par la prolifération des tissus conjonctifs dans le foie, la perte de ses fonctions et une altération de la circulation sanguine.

Le tableau clinique dépend de l'étendue de la lésion. Premièrement, le foie augmente de volume, la douleur est possible. L'appétit diminue progressivement, dans les derniers stades - est absent. Le chien se fatigue vite, paresseux. Saignent (saignements utérins, nasaux, cutanés). Le chien perd du poids brusquement. Parfois, la peau qui démange.

Lors de l'examen de l'animal, des veines dilatées sous-cutanées sont souvent détectées («la tête de la méduse Gorgone»). Le dernier signe clinique est l’hydropisie abdominale, parfois le volume de l’abdomen atteint parfois une taille énorme. Ensuite, il y a un essoufflement et une rate hypertrophiée.

En règle générale, la cirrhose du foie se produit chez les chiens âgés. Par conséquent, si on constate au moins un des symptômes ci-dessus, les propriétaires doivent contacter le vétérinaire. Il vous prescrira un test sanguin biochimique, un diagnostic par ultrasons et une analyse d'urine.

Après la recherche, des médicaments lipotropes, des médicaments pour le foie et des glucocorticoïdes peuvent être prescrits au chien. Quand l'hydropisie - médicaments diurétiques.

Le chien doit avoir un repas complet contenant des glucides, des vitamines et des protéines.

Dans le cas du développement de l'hydropisie abdominale chez le chien, le pronostic est malheureusement défavorable.

Je vous conseille de vous inscrire à la lettre d'information par courrier électronique afin de ne pas manquer les derniers articles et tutoriels vidéo gratuits!

* Données confidentielles garanties! Pas de spam!

Cirrhose du foie chez le chien - durée de vie du chien, symptômes et traitement

Beaucoup de gens s'intéressent à la manifestation de la cirrhose chez le chien. Cette pathologie chez ces animaux est rare. En cherchant une réponse sur la façon dont un chien peut développer une cirrhose, il est nécessaire de prendre en compte le fait que l'apparition d'une pathologie n'est pas associée à la consommation d'alcool.

Quelles sont les causes et les symptômes du chien en cas de cirrhose du foie?

La cirrhose chez le chien est une maladie chronique qui s'accompagne de modifications structurelles de l'organe. Certains propriétaires sont conscients du fait que certaines races de chiens ont une prédisposition héréditaire à cette maladie:

Il est conseillé aux propriétaires de ces races d'être particulièrement attentifs et de surveiller de près l'état de santé de leur animal, de connaître toutes les manifestations de cette maladie afin de pouvoir faire appel en temps utile à une clinique vétérinaire pour dispenser des soins médicaux qualifiés. Seul un vétérinaire spécialiste peut diagnostiquer la maladie en fonction de l'historique et des indicateurs cliniques.

Considérez les causes possibles de la cirrhose chez le chien. Les principales causes de cirrhose sont les suivantes: intoxication du corps par des substances toxiques pouvant être présentes dans les aliments de qualité médiocre, manque d'alimentation équilibrée.

Les facteurs qui provoquent la maladie peuvent être très divers. Par exemple, l'hépatite, la cholécystite et même une insuffisance cardiaque peuvent en être la cause.

Comme les causes de la cirrhose peuvent être très différentes, la maladie elle-même est divisée en primaire et secondaire.

  1. Atrophique - le foie est réduit en taille et compacté en raison de la dégénérescence des cellules.
  2. Hypertrophie - une augmentation du foie est due à la prolifération du tissu conjonctif.

Avec une cirrhose du foie, les chiens présentent les symptômes suivants:

  1. Vous remarquerez peut-être que le chien a des modifications de l'appétit (c'est-à-dire que l'animal a un faible appétit, qui ne dure pas 1 à 2 jours, mais déjà assez longtemps).
  2. Changements importants dans le comportement de l'animal (le chien peut dormir longtemps, mener une vie sédentaire).
  3. La jaunisse de la sclérotique (ce ne sera pas une manifestation de la jaunisse, seule la jaunisse de la sclérotique des yeux et des muqueuses peut se produire, mais cela peut ne pas être très visible).
  4. Apparition soudaine de la cécité.
  5. Signes fréquents de vomissements et de frustration (les matières fécales peuvent être blanches ou noires - en raison de la présence de sang digéré dans celles-ci).
  6. Le développement d'ulcères sur la peau de l'animal, qui guérit longtemps, car il est difficile à traiter.
  7. Perte de poids nette.
  8. Soif inextinguible (le chien commence à boire de l'eau en grande quantité).
  9. Le ventre de l'animal peut augmenter considérablement. Vous pouvez sentir indépendamment le foie de votre chien (vous pouvez le sentir du côté droit sous la dernière côte).
  10. Dans les stades ultérieurs, des crises, une agression, des aboiements forts et fréquents, des troubles du mouvement et une salivation accrue sont possibles.

Facteurs pouvant prédisposer à l'apparition de cette maladie chez un animal de compagnie:

  • maladie inflammatoire chronique de l'intestin;
  • tout type de tumeur, de calculs et même la présence de parasites dans le corps pouvant bloquer les gros canaux biliaires;
  • traitement à long terme avec des médicaments puissants, principalement un traitement non professionnel avec des antibiotiques et des médicaments hormonaux.

Les méthodes de diagnostic suivantes sont utilisées:

  • échographie du foie;
  • radiographie;
  • faire des tests pour des tests hépatiques (biopsie);
  • perforation de la paroi abdominale et analyse du transsudat pris.

Comment traiter la cirrhose du foie chez le chien?

Traitement de la cirrhose chez le chien

Le traitement de la cirrhose chez un animal de compagnie devrait être commencé le plus tôt possible, afin de préserver et de prolonger la vie du chien. Le traitement d'un chien atteint de cirrhose n'est pas une tâche facile et vous devez savoir que la maladie n'est pas complètement curable. Seul un traitement symptomatique peut prolonger la vie. Pour traiter la cirrhose du foie chez un chien dont les symptômes ont été découverts, il convient de faire appel à un vétérinaire.

Cela dépendra seulement de la rapidité avec laquelle ils ont pu identifier la maladie chez l'animal et ont commencé son traitement. Au début, vous devez influencer la cause même qui a provoqué cette maladie. Pour ce faire, prenez le sang de l'animal pour une analyse biochimique complète, ainsi que l'urine pour une analyse générale.

Tout d’abord, ils accordent une attention particulière à la nutrition du chien, modifient l’alimentation du médicament habituel en médicament spécial et attribuent un certain régime alimentaire, auquel il est nécessaire d’exclure tout le lait et les produits laitiers. Les chiens sont nourris en petites portions 3 à 5 fois par jour. Si la maladie a été détectée à un stade avancé, il est trop tard pour traiter les médicaments contre la cirrhose.

Dans la cirrhose secondaire, le traitement médicamenteux ne vise que les symptômes, des diurétiques sont prescrits (ils éliminent les signes d'ascite) et un cholagogue, des hépatoprotecteurs.

Les vitamines A, E et C ont également un effet positif sur le foie - elles doivent être prescrites non seulement pour augmenter l'immunité, mais aussi pour renforcer l'action d'autres médicaments.

Mais avec un œdème de l'abdomen (ascite), l'intervention d'un vétérinaire est nécessaire. À l'aide d'une aiguille spéciale stérile (insérée dans la cavité abdominale), le liquide accumulé par l'animal malade sera évacué. Le propriétaire d'un chien malade pendant la période de traitement devrait être entouré d'attention et de soin - ceci est également important pour améliorer la condition de l'animal.

Prévention des maladies

La prévention de cette maladie chez le chien vise uniquement à prévenir l'action des causes et des facteurs associés.

Surveillez la nutrition de votre ami à quatre pattes, vaccinez selon un calendrier spécial, promenez régulièrement votre chien au grand air en jouant à des jeux de plein air.

Jamais l'automédication. Mieux vaut encore aller à la consultation chez le vétérinaire.

Cirrhose chez le chien et le chat: causes, symptômes, traitement

La cirrhose du foie est une pathologie qui se développe non seulement chez l'homme, mais aussi chez l'animal.

Cependant, dans le monde animal, il est beaucoup moins courant, mais cela n’est pas dû au fait que le foie du chat ou du chien résiste davantage aux effets de facteurs néfastes, mais bien au fait que les animaux domestiques ne survivent généralement pas suffisamment longtemps avant le développement de la cirrhose.

Causes de la cirrhose chez les animaux

Les facteurs étiologiques conduisant à la cirrhose chez le chien et le chat ressemblent à de nombreux égards à ceux de l'homme. Ceux-ci comprennent:

  1. Infections (y compris l'hépatite virale, qui provoque l'adénovirus et la leptospirose chez le chien)
  2. L'action des substances toxiques (médicaments): phénol, médicaments anticonvulsivants
  3. Pathologie héréditaire
  4. Perturbation de l'écoulement biliaire
  5. Insuffisance cardiaque

Symptômes de la cirrhose chez le chat et le chien

Les signes qui causent la cirrhose chez les animaux ressemblent à bien des égards à ceux chez l'homme.

Mais, bien sûr, l'animal ne peut pas dire ce qui le gêne, le propriétaire doit donc être très attentif à l'état de son animal.

Cela est particulièrement vrai pour les animaux plus âgés, car ce sont eux qui souffrent le plus souvent de cirrhose.

Les symptômes suivants peuvent indiquer l'apparition d'une cirrhose chez le chien et le chat:

  1. Grande fatigue, faiblesse, léthargie
  2. L’animal peut commencer à dormir plus souvent que d’habitude et avoir sommeil.
  3. La perte de poids est l'un des symptômes de la cirrhose chez les chiens et les chats.
  4. Manque d'appétit, l'animal mange moins que d'habitude
  5. Soif, augmentation de la consommation de liquide
  6. Augmentation de la quantité d'urine libérée (dans certains cas, les chats peuvent ne pas aller aux toilettes dans le bac habituel, mais dans d'autres endroits, les chiens peuvent ne pas attendre pour une promenade)
  7. Le jaunissement de la peau dû à la laine n'est souvent pas visible, mais vous pouvez remarquer le jaunissement de la sclérotique et des muqueuses.
  8. Troubles du tractus gastro-intestinal: vomissements, diarrhée
  9. Augmentation du volume abdominal
  10. Saignements fréquents
  11. Aux derniers stades de la cirrhose chez le chien et le chat, des symptômes d'encéphalopathie apparaissent: convulsions, troubles du comportement, augmentation de l'agressivité, aboiements forts et fréquents chez le chien et miaulement chez le chat, troubles de la coordination, de la vision et salivation accrue chez le chat.

Données de contrôle sur la cirrhose du foie chez le chat et le chien

Lors de l'examen du vétérinaire, les signes suivants peuvent être détectés:

  1. Faible poids
  2. Diminution du tonus musculaire et de la force
  3. Jaunisse: jaunissement de la peau, de la sclérotique et des muqueuses
  4. Ascite, un abdomen élargi
  5. Foie élargi

Études de laboratoire sur la cirrhose chez le chat et le chien

Lors de la réalisation d'un test sanguin général a révélé une diminution de l'hémoglobine. Dans l'analyse biochimique du sang, toutes les fractions de bilirubine et d'enzymes hépatiques sont augmentées.

Au stade terminal, le foie est réduit et l’activité enzymatique peut revenir à la normale. De plus, la quantité d'albumine diminue, les globulines augmentent, le taux de sucre et d'urée dans le sang peut diminuer.

Le temps de prothrombine augmente. Le niveau d'acides désoxycholiques et chénodésoxycholiques augmente.

Examens complémentaires de la cirrhose chez le chien et le chat

Chez les animaux domestiques, le diagnostic de cirrhose est posé selon le même schéma que chez l'homme. Les chiens et les chats font également une échographie des organes internes.

Lors d'une échographie hépatique, vous pouvez voir une image caractéristique de la cirrhose: le foie est agrandi, sa structure est hétérogène, il existe des nœuds de régénération de différentes tailles.

Avec la poursuite de la propagation du processus, au stade terminal, la taille du foie est déjà réduite. En outre, une échographie de la cavité abdominale est déterminée par une rate élargie.

Avec la laparoscopie, l’état du foie peut être évalué visuellement. Le foie dans la cirrhose est hétérogène, les nœuds visibles et les excroissances du tissu conjonctif.

Une biopsie du foie et un examen histologique du médicament aident à poser le diagnostic final.

Traitement de la cirrhose chez le chat et le chien

Premièrement, il est nécessaire de guérir la maladie sous-jacente, ainsi que d'éliminer les facteurs qui affectent négativement les cellules du foie. Le traitement symptomatique comprend les activités suivantes:

  1. Protéine réduite dans le régime alimentaire de l'animal (sélection de l'aliment spécial et dosage)
  2. Si l'animal est très mince, nutrition parentérale, l'administration de solutions de glucose et de sel est administrée par voie intraveineuse.
  3. La thérapie par les vitamines aide à protéger le foie de toute destruction ultérieure, à restaurer sa fonction: il est nécessaire de prendre des vitamines des groupes B, C
  4. Les hépatoprotecteurs sont les médicaments de choix dans le traitement des êtres humains et des animaux (Essentiale, etc.)
  5. Les médicaments diurétiques sont nécessaires pour l'ascite, leur efficacité étant réduite, la ponction et l'élimination du liquide sont effectuées (laparocentèse)
  6. En cas de manque d'albumine, une administration intraveineuse de ces protéines est effectuée.
  7. Lorsque vous saignez, utilisez vikasol - un médicament hémostatique - et remplissez le volume sanguin avec des transfusions de plasma

Souviens toi! L'automédication peut avoir des conséquences incurables sur votre santé! Aux premiers symptômes de la maladie, nous vous recommandons de consulter immédiatement un spécialiste!