Comment traiter la cystite chez un chien et comment prévenir sa réapparition

Si un chien ou un chiot adulte a soudainement commencé à boire beaucoup, il n'est pas nécessaire de le gronder ni de le marquer nulle part. Ce sont peut-être des signes de cystite et le chien a besoin d'aide.

Caractéristiques de la maladie

La cystite est une vessie inflammatoire et de l'urètre. Il a une période aiguë et chronique du cours avec la présence d'un processus pathologique catarrhal, purulent et avec la formation de phlegmon.

La cystite a des chiots et des chiens adultes.

Les petites races à constitution peu développée, à poils clairsemés et lisses, aux os fragiles (dachshund, carlin, York, Chihuahua, etc.) peuvent être renvoyées vers un groupe à risque séparé. Les bébés ont donc peur du froid, de l'humidité et des flaques d'eau, surtout pendant la période de fonte des neiges.

La cystite est plus fréquente chez les femmes que chez les hommes. Bien que les garçons puissent être infectés lors de l'accouplement.

Les chiens souffrent de cystite beaucoup moins souvent que les chats, mais cela s’exprime de façon plus symptomatique.

Caractéristiques de la manifestation et de la classification:

  1. Catarrhal (turbidité de l'urine, protéines).
  2. Hémorragique (présence dans l’urine de globules rouges, globules rouges).
  3. Dystrophique (détection de cellules épithéliales dans l'urine).
  4. Purulent ou bactérien (présence de pus dans la cavité de la vessie ou le long de l'urètre).

La cystite provoque une inflammation des parois de la vessie. Des cellules épithéliales, du pus, des cellules sanguines ou des morceaux de tissu mort peuvent apparaître dans les urines.

Avec la cystite bactérienne, l'inflammation devient rapidement purulente, la température corporelle du chien augmente. En raison de la contraction fréquente de la vessie, des mictions fréquentes sont observées dans de petites portions d'urine.

Au fil du temps, les produits de décomposition et d'inflammation perturbent le métabolisme, le nombre de leucocytes augmente dans le sang.

Raisons

Parfois, la cystite développe des lésions primitives dans l'abdomen et le périnée, avec des problèmes d'approvisionnement en sang des organes urinaires, des tumeurs ou une eau de boisson de mauvaise qualité.

Les infections

Dans 70% des cas, la cause de l'inflammation est une bactérie qui pénètre dans la vessie par les voies ascendante et descendante:

  • la voie descendante de l'infection - avec le flux de lymphe et de sang provenant de n'importe quel foyer pyogénique (carie, inflammation des gencives, maux de gorge, etc.). Le traitement aux antibiotiques dans ce cas n’est pas toujours efficace, il faut au début éliminer la source de l’infection.
  • voie ascendante - les bactéries pénètrent dans l’oragisme par l’urètre, montent à la vessie et causent une inflammation.

Les chiennes souffrent souvent de cystite et d'uréthrite, car en raison de la proximité de l'anus de la microflore pathogène, il est plus facile de pénétrer dans l'uretère.

La vaginite, l'endométrite et d'autres inflammations augmentent le risque de cystite. Mais sur fond d'infection par des parasites ou des allergies, la maladie se développe moins fréquemment.

La cystite en tant que symptôme peut accompagner un CID (urolithiase), une néphrite (inflammation des reins) peut survenir lors de l'oestrus chez la femme.

La cystite idiopathique (idiopathique) pour une raison inexpliquée chez le chien n'est pratiquement pas diagnostiquée. Cette forme de la maladie est plus fréquente chez les chats.

Chill

L'hypothermie est dangereuse pour toutes les races de chiens, en particulier pour les animaux de compagnie aux canapés choyés aux cheveux courts (bull terrier, carlin, etc.). Bien que, pour les chiens sharpei, labrador ou berger, les hivers froids ne sont pas le meilleur moment pour faire de longues promenades.

La cystite du chiot peut même apparaître après une traite si elle repose souvent sur un sol froid.

Trouble métabolique

Un manque de nutriments, un équilibre incomplet en vitamines et en minéraux peut entraîner une diminution de l'immunité. Dans ce contexte, la moindre infection provoque une violation du système urogénital.

Mauvaise alimentation et boisson

Les chiens ne peuvent pas boire de l'eau froide, elle présente une hypothermie générale du corps et se développe sur son fond. Cela est particulièrement vrai de ces animaux qui sont contenus dans la rue.

Il est important que le propriétaire se souvienne qu'il est uniquement nécessaire de nourrir et d'abreuver l'animal avec de la nourriture tiède et de l'eau.

La cystite se développe souvent en raison de l'alimentation prolongée du chien avec une alimentation industrielle de classe économique. Un tel régime peut entraîner des modifications fonctionnelles de la structure de la vessie, ce qui réduit sa résistance à la microflore bactérienne.

Les symptômes

La cystite ne peut être guérie rapidement qu’au stade initial du développement. Par conséquent, il est important de faire attention aux premiers symptômes:

  1. Les chiens domestiques font constamment de petites flaques, demandent à sortir, inquiètent, lèchent.
  2. Urine trouble, avec une odeur âcre. Dans une étude de laboratoire, il contient du mucus, du pus, du sang (cystite hémorragique).
  3. Au début ou à la fin de la miction, le chien peut gémir.
  4. Les mâles arrêtent de lever la patte, la miction passe debout, les pattes postérieures sont légèrement pliées, il est évident de l'extérieur que la procédure provoque un inconfort important.
  5. Le chien ne gratte pas l'estomac et le périnée, cette région est très tendue et douloureuse.

Si la cystite ne commence pas à cicatriser à temps, le processus pathologique s'intensifie, provoquant une saisie de l'urètre, de la vessie et des reins. Des symptômes de malaise général apparaissent, l’appétit diminue, le chien devient lent, ennuyeux, refuse de jouer.

Lorsque le processus purulent augmente, le nez du chien devient sec et rugueux. Les signes d'intoxication augmentent, l'excrétion d'urine est difficile, l'animal essaie de la retenir pour ne pas ressentir de la douleur.

Quel est le danger

Sans éliminer la cause sous-jacente, la cystite ne peut être surmontée. Les symptômes de l'achat ne feront que conduire la maladie à un stade latent et, si l'occasion se présente, la cystite réapparaîtra. Lorsque la maladie deviendra chronique, un traitement à vie sera nécessaire pour réduire le risque d'exacerbation.

La pyélonéphrite est une complication fréquente du kyste. L'inflammation se transmet aux reins, accompagnée de fièvre et de douleurs caractéristiques.

La défaite de deux reins à la fois est particulièrement dangereuse. Dans ce cas, les processus vitaux du corps sont perturbés. La pression artérielle augmente, ce qui affecte le travail du système cardiovasculaire.

Caractéristiques du traitement

Dès les premiers signes de la maladie, vous devez livrer l'animal à la clinique vétérinaire pour examen. Si le diagnostic est posé, il est important de créer des conditions empêchant la propagation de la maladie: le chien est placé dans un endroit chaud et sec, suffisamment alimenté en eau et en nourriture.

Il est important de suivre toutes les recommandations du vétérinaire, ne sautez pas le médicament. Si vous avez besoin de procédures supplémentaires dans la clinique, vous ne pouvez pas les reporter, en vous référant à l'emploi ou au manque d'argent. La maladie ne disparaît pas d'elle-même, et plus le problème est ignoré longtemps, plus le traitement sera coûteux.

Ne pas otpaivat des remèdes traditionnels à base de plantes pour chiens. Les préparations à base de plantes et les décoctions ne sont pas contre-indiquées, mais elles doivent être prescrites par un vétérinaire et compléter le traitement avec des médicaments.

Comment traiter la cystite chez un chien - le vétérinaire dira que c'est de sa compétence que tout le processus va du diagnostic à la liste des médicaments et procédures nécessaires.

Rappelez-vous que la maladie ne peut être éliminée qu'en soulageant les symptômes, le bien-être apparent d'une exposition répétée à des facteurs indésirables provoquera une exacerbation.

Schéma approximatif de thérapie:

  • élimination de l'infection. Le traitement antibiotique n’est prescrit qu’après avoir établi la sensibilité de la microflore antibiotique pathogène. Pour ce faire, passez urkapev l'urine. Au cours de l'évolution aiguë de la maladie, il est parfois prescrit des médicaments qui agissent sur un grand nombre de bactéries simultanément (Furadonin, Ciprolet, Monural, Furagin);
  • en présence de sang dans les urines, éliminer le facteur hémorragique;
  • si une pathologie a provoqué une cystite, éliminez-la d'abord, puis effectuez un traitement anti-inflammatoire;
  • Un cathéter est utilisé lorsque l'urine s'accumule dans la vessie ou pour laver l'urée avec des solutions médicamenteuses. La procédure est effectuée uniquement à l'hôpital conformément aux règles des antiseptiques;
  • en cas de cystite allergique, un traitement antihistaminique est prescrit, le régime est modifié, l’allergène doit être éliminé;

Pendant le traitement, une consommation excessive est indiquée. L'eau est donnée à un chien chaud, propre, passé plusieurs degrés de purification (filtres maison), ou d'un puits. L'eau du robinet contient une masse d'impuretés qui contribuent au dépôt de calculs dans la vessie.

Si nécessaire, le médecin peut vous prescrire un aliment médical (Farmina Vet Life, Royal canin urinaire, Purina urinaire).

Si l'aliment industriel ne convient pas à l'animal ou s'il refuse de le manger, le régime est ajusté de manière à réduire la quantité de protéines. Les chiens donnent des légumes bouillis, des bouillons faibles, des céréales et des produits laitiers.

Traitement à domicile

La cystite chez un chien est traitée à la maison s'il n'y a pas d'indication directe de placer l'animal à l'hôpital ou, dans les cas graves, en USI. Effectuer tous les rendez-vous vétérinaire, créer des conditions favorables.

Les animaux domestiques, qui sont généralement gardés dans une cabine ou dans une volière, sont transférés dans une pièce chaude et sèche, sans humidité ni courants d'air pendant un mois maximum. C'est un must, surtout en automne et en hiver.

Traitement médicamenteux

La liste des médicaments est longue, mais vous ne pouvez pas les donner à votre animal sans rendez-vous. Seul un vétérinaire peut élaborer un schéma de traitement individuel en fonction de la cause et en tenant compte de la masse des détails.

Le traitement comprend généralement:

  • médicaments contre la douleur et les crampes (No-shpa, Nitroxoline, Analgin, non prescrits pour les chiots, les petits chiens, atteints d'insuffisance rénale);
  • antibiotiques, comprimés antimicrobiens (Monural, Nitroxoline, Norbactine, Furagin, Ciprolet);
  • solutions de cathétérisme (sérum physiologique, furatsilline, tanin). Ne pas utiliser de solutions froides, le liquide doit être agréable, proche de la température corporelle normale du chien.
  • antihistaminiques (Suprastin, Allervet);
  • hémostase (Ditsinon, Vikasol, chlorure de calcium).

Il est important de se rappeler que le chlorure de calcium est utilisé par voie intraveineuse; s'il pénètre sous la peau, une nécrose se produira. Comme les diurétiques prescrivent Canephron (canéphron).

Remèdes populaires

Les remèdes homéopathiques à base de plantes peuvent être utilisés pour la cystite. Ils ne sont pas le principal moyen de traitement, mais sont utilisés en complément.

Exemples de médecines traditionnelles:

  1. Kantaren (injections et comprimés).
  2. Kantaris.
  3. Urolex.
  4. Cyston.
  5. Arrêtez la cystite.

Préparations à base de plantes: un complexe d’herbes analgésiques (menthe, mélisse, stigmates de maïs) à effet diurétique (prêle, renoncule, millepertuis, etc.), destiné à soulager le processus inflammatoire (persil, écorce de chêne, réglisse, etc.).

La liste et le dosage des décoctions à base de plantes sont compilés par le vétérinaire, le propriétaire du chien doit suivre scrupuleusement les recommandations du spécialiste.

Parfois, les remèdes populaires sont utilisés pour prévenir le développement de problèmes avec le système génito-urinaire, ils aident à prévenir la cystite, le CIM et de nombreuses autres pathologies.

Caractéristiques du traitement des chiennes gravides

Pendant la grossesse, un certain nombre de médicaments sont contre-indiqués, les actions indépendantes pour le traitement de la cystite sont complètement exclues.

La première chose que le propriétaire doit faire est de passer des tests (sang, urine), un examen de la cavité abdominale à l’échographie. Si la cystite du chien est confirmée, le vétérinaire vous prescrira un remède bénin qui ne fera pas de mal aux futurs chiots et ne provoquera pas de fausse couche.

Mesures préventives

Prévenir la maladie est plus facile que guérir, c’est la vérité absolue. Il est important d’abreuver les chiens avec de l’eau propre et chaude, de marcher au moins 3 fois par jour (et les chiots entre 4 et 6 fois).

Les chiens de petites races reçoivent un plateau et des couches spéciales peuvent également être utilisées.

Il est impossible de dormir ou de s’allonger sur un sol froid ou sur le sol, du parquet est installé dans les cages, en hiver, on met des chiffons chauds ou de la paille.

Il est important de respecter les règles d'hygiène lors de l'accouplement. Si le chien a des problèmes avec le système génito-urinaire, la maladie est d'abord traitée et ensuite seulement permettre à l'animal de s'accoupler.

Les examens préventifs annuels chez le vétérinaire devraient faire partie de la vie normale de l’animal, le seul moyen d’exclure l’apparition de la cystite et des problèmes plus graves.

Cas chronique

Un chien souffrant de cystite chronique doit être sous surveillance médicale constante. Les périodes de rémission (sans symptômes) sont rapidement remplacées par des exacerbations, la forme aiguë de la cystite étant particulièrement prononcée.

Le traitement vise à prévenir l'aggravation: à cette fin, le chien est gardé en bonne et due forme, nourri avec des aliments spécialisés. Vous ne pouvez pas permettre l'hypothermie. Les exacerbations fréquentes de la cystite chronique se produisent "en raison" précisément du temps froid et humide.

La cystite chez les animaux de compagnie n’est pas une phrase, l’essentiel est de respecter les règles de garde et d’hygiène des animaux, d’éliminer les facteurs provoquants dans le temps et de les traiter dès les premiers symptômes de la maladie.

Abonnez-vous à notre chaîne en Zen!

Comment peut la cystite chez les chiens et comment y faire face

L'inflammation de la membrane muqueuse de la vessie occupe la première place parmi les pathologies du système urinaire chez le chien. Les animaux de compagnie sont sensibles à la cystite à tout âge, mais le plus souvent, la maladie est diagnostiquée chez les femelles et les animaux plus âgés. L’hypothermie, une faible réponse immunitaire de l’organisme, contribue au facteur maladie. La thérapie est complexe et vise à supprimer la microflore pathogène et à renforcer les forces de protection.

Lire dans cet article.

Causes de la maladie

Comme le montre la pratique vétérinaire, les animaux à quatre pattes ont les causes suivantes de cystite:

  • Nature infectieuse. Les microorganismes pathogènes (bactéries, virus, protozoaires, champignons) du sang ou des voies lymphogènes pénètrent dans la vessie à partir des organes et des tissus enflammés. Selon ce mécanisme, on introduit E. coli, Proteus, Staphylococcus, Streptococcus. La cystite se développe souvent en raison de la pénétration de Trichomonas, d'agents pathogènes de la candidose et de la chlamydia.

Les spécialistes vétérinaires font la distinction entre la voie ascendante et descendante de l’introduction de microbes dans la vessie. Le chemin descendant implique une infection des organes internes (poumons, foie, divers abcès du corps), avec une pathologie ascendante du développement de pathologies. Des microorganismes pénètrent à partir de l'urètre.

  • Maladies du système excréteur. La cystite est souvent une complication dans des pathologies telles que la lithiase urinaire, la néphrite, la pyélonéphrite, la glomérulonéphrite.
Sur la radiographie: calculs de la vessie chez le chien
  • Maladies de l'appareil reproducteur. Les femelles sont les plus susceptibles. La cystite se développe souvent en raison de diverses formes d'endométrite, la vaginite. Chez les hommes, en raison des caractéristiques anatomiques du système urinaire, le diagnostic de cystite est moins fréquent. La cause de la maladie chez les hommes peut être une urétrite, une balanoposthite, une prostatite.
  • L’hypothermie est l’une des causes courantes du développement d’une affection inflammatoire de la vessie. Garder un animal de compagnie dans des conditions peu satisfaisantes (salle froide, humide, venteuse), marcher longtemps par mauvais temps et se baigner dans un étang froid provoquent une inflammation.
  • Invasions parasites. Les nématodes sont souvent à l'origine d'inflammations dans les organes de l'appareil urinaire.
  • Conséquence d’un cathétérisme ou d’une intervention chirurgicale, par exemple lors d’une cystocentèse (ponction de la vessie). Manipulation inexacte, non-respect des principes d'asepsie et d'antisepsie, la faible qualification du médecin est une cause iatrogène du développement d'une réaction inflammatoire dans l'organe.
  • Blessures et blessures dans la région du péritoine et de l'aine. Les coups et les ecchymoses sont accompagnés de dommages à la paroi de la vessie, ce qui entraîne le développement d'une inflammation.
  • Mauvaise eau. La teneur élevée en sel irrite la muqueuse de la vessie.
  • Intoxication, y compris pesticides, médicaments.
  • Tumeurs dans les organes de la sphère urogénitale.

Parmi les facteurs provoquant l'apparition d'une cystite chez le chien, les vétérinaires signalent des réactions allergiques, une alimentation avec une nourriture de mauvaise qualité et un travail compliqué.

En ce qui concerne la prédisposition de la race, les chiens rabougris - dachshunds, pékinois, les épagneuls sont plus sujets aux maladies que les chiens de grande taille. Cette tendance est due au fait que les roches aux jambes courtes sont souvent en surfusion.

Symptômes de chien

Les signes cliniques de la maladie ne passent pas inaperçus chez le propriétaire d'un ami à quatre pattes, surtout en cas d'inflammation aiguë. La maladie dans ce cas se développe selon le scénario suivant:

  • L'animal ne peut pas tolérer avant de marcher et laisse des flaques à l'intérieur, sur les meubles.
  • Lorsque la vessie est vide, la posture change. Les mâles au lieu du soulèvement habituel des membres postérieurs s'accroupissent pendant la miction. Avant de prendre la pose, l'animal choisit une place pour une toilette pendant une longue période.
  • Le chien gémit, grogne pendant et après la miction.
  • Il y a de la rigidité dans les mouvements après la toilette. Marchez un peu de temps en raison de la douleur.
  • Le chien est inactif, évite les jeux, ment beaucoup.
  • Augmentation du besoin de vider la vessie.
  • Les coups et la palpation de l'abdomen et de l'aine provoquent des douleurs chez l'animal.
  • L'urine lors de l'inspection visuelle devient trouble. Les portions dans le processus inflammatoire sont réduites. L'odeur de l'urine devient désagréable.
  • Des traces de sang et de pus sont souvent visibles sur la litière.
  • Refus de se nourrir.
  • Vomissements avec douleur intense.
  • L'animal présente des signes d'hyperthermie: soif accrue, nez chaud et sec. Lorsque la mesure de la température rectale est augmentée de 0,5 à 1,0 degrés. L'hyperthermie survient généralement le soir.

Dans la forme chronique de la maladie, le tableau clinique n'est pas aussi prononcé. Le chien gâte parfois la maison sans attendre une promenade. L'augmentation de la température corporelle n'est généralement pas observée. Le propriétaire peut observer une miction plus fréquente en petites portions chez un animal. À l'appétit des animaux domestiques et l'activité diminue.

Pour les symptômes de la cystite chez le chien, voir cette vidéo:

Méthodes de diagnostic

Ayant trouvé des symptômes d'un processus inflammatoire dans la vessie d'un ami à quatre pattes, le propriétaire ne doit pas reporter la visite à une institution spécialisée. En plus de collecter l'anamnèse, un vétérinaire après une procédure de vidange de la vessie à l'aide d'un cathéter procédera à un examen de la cavité abdominale pour détecter la présence de calculs et de néoplasmes.

Échographie de la vessie

Pour le diagnostic en pratique vétérinaire, les méthodes de recherche suivantes sont utilisées:

  • Examen général et biochimique du sang et de l'urine. La cystite est indiquée par une protéinurie extrarénale post-rénale, une augmentation du nombre de leucocytes (pyurie) et une teneur élevée en globules rouges.

Avec le développement de l'inflammation du système urinaire dans l'urine, le nombre de cellules de l'épithélium de transition, les corps microbiens augmente. Dans l'urine apparaissent du tripelphosphate, du carbonate de calcium, de l'urate d'ammonium. En général, l'analyse du sang sur l'état d'inflammation indique une leucocytose, une augmentation du nombre de neutrophiles.

  • Test d'urine pour la présence de microflore pathogène. L'analyse bactériologique permet d'identifier et d'identifier l'agent responsable de l'infection.
  • Examen d'un animal de compagnie pour les infections sexuellement transmissibles. Un frottis urétral suivi d'un examen microscopique vous permet d'identifier, par exemple, la chlamydia, le virus de l'herpès, etc.
  • Echographie des organes abdominaux (vessie, reins). La méthode de diagnostic permet d'évaluer l'état de la membrane muqueuse du corps du patient, d'identifier les tumeurs, les calculs urinaires et les dépôts de sel. Cela élimine la lithiase urinaire et d'autres pathologies rénales.
  • L'examen radiographique de la région pelvienne permet d'identifier les tumeurs, les diverticules et les polypes de la vessie.
Radiographie de la cystite chez un chien

Un examen complet permet un diagnostic différentiel qualitatif par rapport aux pathologies du système excréteur avec des manifestations cliniques similaires.

Pour plus d'informations sur l'apparence de la cystite chez un chien lors d'une endoscopie, voir cette vidéo:

Traitement des animaux

Les mesures thérapeutiques pour le patient sont généralement fixées sans attendre les résultats de l’étude. Tout d'abord, des anesthésiques et des médicaments antispasmodiques sont utilisés, tels que Baralgin, No-shpa, Spazgan, Papaverin, Cyston. En présence de sang dans l'urine, l'animal a prescrit Vikasol, Ditsinon et d'autres médicaments hémostatiques.

Dans les conditions d'une institution spécialisée, le vétérinaire procède au lavage de l'organe malade avec des solutions antiseptiques.

Vessie laver chez un chien avec antiseptiques

La manipulation est réalisée sous anesthésie légère à l'aide de cathéters urétraux spéciaux. La solution saline est généralement utilisée pour laver et éliminer le mucus, le pus et les produits de la réaction inflammatoire.

Pour les manipulations répétées, les solutions de permanganate de potassium et de furaciline peuvent être utilisées comme antiseptiques. Cette procédure est effectuée animal malade plusieurs fois par jour. La fréquence et la durée sont prescrites par un vétérinaire spécialiste, en fonction de la gravité du processus inflammatoire.

Lors de la détection de signes d'intoxication chez un chien, des injections intraveineuses de solution saline, de glucose, de chlorure de calcium sont prescrites.

Antibiotiques et autres médicaments prescrits par le médecin

Le traitement de la cystite ne peut réussir sans l’utilisation de médicaments antibactériens. Après avoir déterminé la sensibilité du médecin traitant, prescrit les antibiotiques les plus efficaces. Dans la pratique vétérinaire pour le traitement des processus inflammatoires du système excréteur sont des médicaments largement utilisés tels que Baytril, Amoxicilline, Tsiftriakson, Cefalotoksim, Cefadroksil et autres. Durée du cours de 7 à 14 jours, en fonction de la gravité de la maladie.

Souvent, l'efficacité élevée dans le traitement de l'inflammation montre sulfamides - Biseptol, Furadonin, Urolex. Des agents antimicrobiens tels que l'urotropine, l'hexaméthylènetétramine, ont fait leurs preuves dans le traitement des maladies, accompagnés d'urines acides.

Traitement à domicile

Après le soulagement du syndrome douloureux et l'amélioration de l'état de l'ami à quatre pattes en lavant la vessie, avec un traitement symptomatique, un traitement supplémentaire peut être poursuivi à la maison.

Afin de réduire l’impact négatif des antibiotiques sur le corps, il est conseillé aux chiens de donner des probiotiques et des sorbants. Augmenter les fonctions de protection du corps aidera le cours des immunomodulateurs. Pour renforcer le système immunitaire d'un animal malade, un traitement à base de Roncoleukine, d'Anandin, de Fosprinil, de Ribotan, etc. est prescrit. Selon les recommandations du médecin traitant, des suppléments de vitamines et de minéraux sont utilisés.

Immunomodulateurs dans le traitement complexe de la cystite

Régime de puissance et d'eau

Le succès du traitement dépend en grande partie des soins appropriés à un chien malade. L'animal doit avoir un repos complet. La pièce doit être sèche, chaude, sans courants d’air et humide. Promenez-vous devrait être au moins 3 fois par jour. Au moment de la maladie devrait être mis en place avec la présence de flaques d'eau dans la chambre.

Améliorer l'état de l'animal aidera à la nutrition thérapeutique et à un régime spécial en eau. Les aliments doivent être faciles à digérer. Souvent, un vétérinaire prescrit un régime lacto-végétal. Les produits à base de viande au moment du traitement sont réduits de 40 à 50%. Il est interdit de nourrir un animal malade avec de la nourriture sèche.

L'eau devrait être librement disponible. Il est nécessaire d'utiliser uniquement de l'eau filtrée de qualité qui doit être alcalinisée.

Méthodes folkloriques

Dans le traitement complexe de la cystite, il n’est pas superflu d’appliquer le pouvoir de guérison des herbes médicinales. Les bouillons à base de feuilles d’airelles et de prêle ont un effet diurétique et inflammatoire. Les infusions et décoctions de stigmates de maïs et de busserole seront utiles à l'animal malade.

Il faut comprendre que les matières premières à base de plantes doivent être utilisées comme méthode de traitement supplémentaire et doivent être utilisées uniquement sur recommandation d'un vétérinaire. Lorsque le blocage de l'urètre, les remèdes populaires peuvent entraîner de graves complications.

Que faire si la cystite est devenue chronique

Le traitement de la forme chronique de la maladie doit être sous la surveillance stricte d'un spécialiste qualifié. L'auto-traitement dans ce cas est inacceptable. En règle générale, la stratégie des méthodes thérapeutiques comprend un traitement antibactérien et un traitement de restauration.

Le propriétaire devrait accorder plus d'attention aux conditions de garde et d'alimentation de l'animal. Le chien doit être au chaud et recevoir beaucoup de boisson de bonne qualité.

Prévention

Depuis de nombreuses années de pratique vétérinaire, des mesures efficaces ont été développées pour permettre aux propriétaires d'éviter une maladie aussi désagréable chez le chien que la cystite. Les médecins vous conseillent de suivre les conseils et les règles suivants:

  • Effectuer régulièrement des traitements contre les vers.
  • Suivez le calendrier de vaccination des animaux domestiques contre les maladies infectieuses.
  • Gardez l'animal au chaud et au sec, sans aucun courant d'air.
  • Évitez l'hypothermie des animaux domestiques par mauvais temps lors des promenades.
  • Utilisez une combinaison imperméable et chaude pour promener les chiens à poil court.
  • Ne promenez pas la chienne dans la chasse près de l'emplacement des animaux errants.
  • L'affaire n'est réalisée qu'après un contrôle préalable des animaux pour détecter des infections génitales.
  • Prendre en temps opportun des mesures pour traiter les maladies gynécologiques.
  • Maintenir un régime équilibré d'immunité des animaux de compagnie.

La cystite chez le chien est un processus inflammatoire courant dans les organes du système urinaire. La maladie peut avoir un cours aigu et chronique. Les diagnostics complets reposent sur des méthodes de recherche en laboratoire, en radiographie et par ultrasons. Le traitement comprend nécessairement un traitement antibactérien. Dans les conditions d'une institution spécialisée, la vessie est rincée.

Comment peut la cystite chez les chiens et comment y faire face. L'une des maladies les plus courantes du tube digestif est la gastrite chez le chien.

Comment peut la cystite chez les chiens et comment y faire face. L'une des maladies les plus courantes du tube digestif est la gastrite chez le chien.

Comment peut la cystite chez les chiens et comment y faire face. L'une des maladies les plus courantes du tube digestif est la gastrite chez le chien.

Comment traiter la cystite chez un chien et comment prévenir sa réapparition

Si un chien ou un chiot adulte a soudainement commencé à boire beaucoup, il n'est pas nécessaire de le gronder ni de le marquer nulle part. Ce sont peut-être des signes de cystite et le chien a besoin d'aide.

Caractéristiques de la maladie

La cystite est une vessie inflammatoire et de l'urètre. Il a une période aiguë et chronique du cours avec la présence d'un processus pathologique catarrhal, purulent et avec la formation de phlegmon.

La cystite a des chiots et des chiens adultes.

Les petites races à constitution peu développée, à poils clairsemés et lisses, aux os fragiles (dachshund, carlin, York, Chihuahua, etc.) peuvent être renvoyées vers un groupe à risque séparé. Les bébés ont donc peur du froid, de l'humidité et des flaques d'eau, surtout pendant la période de fonte des neiges.

La cystite est plus fréquente chez les femmes que chez les hommes. Bien que les garçons puissent être infectés lors de l'accouplement.

Les chiens souffrent de cystite beaucoup moins souvent que les chats, mais cela s’exprime de façon plus symptomatique.

Caractéristiques de la manifestation et de la classification:

  1. Catarrhal (turbidité de l'urine, protéines).
  2. Hémorragique (présence dans l’urine de globules rouges, globules rouges).
  3. Dystrophique (détection de cellules épithéliales dans l'urine).
  4. Purulent ou bactérien (présence de pus dans la cavité de la vessie ou le long de l'urètre).

La cystite provoque une inflammation des parois de la vessie. Des cellules épithéliales, du pus, des cellules sanguines ou des morceaux de tissu mort peuvent apparaître dans les urines.

Avec la cystite bactérienne, l'inflammation devient rapidement purulente, la température corporelle du chien augmente. En raison de la contraction fréquente de la vessie, des mictions fréquentes sont observées dans de petites portions d'urine.

Au fil du temps, les produits de décomposition et d'inflammation perturbent le métabolisme, le nombre de leucocytes augmente dans le sang.

Raisons

Parfois, la cystite développe des lésions primitives dans l'abdomen et le périnée, avec des problèmes d'approvisionnement en sang des organes urinaires, des tumeurs ou une eau de boisson de mauvaise qualité.

Les infections

Dans 70% des cas, la cause de l'inflammation est une bactérie qui pénètre dans la vessie par les voies ascendante et descendante:

  • la voie descendante de l'infection - avec le flux de lymphe et de sang provenant de n'importe quel foyer pyogénique (carie, inflammation des gencives, maux de gorge, etc.). Le traitement aux antibiotiques dans ce cas n’est pas toujours efficace, il faut au début éliminer la source de l’infection.
  • voie ascendante - les bactéries pénètrent dans l’oragisme par l’urètre, montent à la vessie et causent une inflammation.

Les chiennes souffrent souvent de cystite et d'uréthrite, car en raison de la proximité de l'anus de la microflore pathogène, il est plus facile de pénétrer dans l'uretère.

La vaginite, l'endométrite et d'autres inflammations augmentent le risque de cystite. Mais sur fond d'infection par des parasites ou des allergies, la maladie se développe moins fréquemment.

La cystite en tant que symptôme peut accompagner un CID (urolithiase), une néphrite (inflammation des reins) peut survenir lors de l'oestrus chez la femme.

La cystite idiopathique (idiopathique) pour une raison inexpliquée chez le chien n'est pratiquement pas diagnostiquée. Cette forme de la maladie est plus fréquente chez les chats.

Chill

L'hypothermie est dangereuse pour toutes les races de chiens, en particulier pour les animaux de compagnie aux canapés choyés aux cheveux courts (bull terrier, carlin, etc.). Bien que, pour les chiens sharpei, labrador ou berger, les hivers froids ne sont pas le meilleur moment pour faire de longues promenades.

La cystite du chiot peut même apparaître après une traite si elle repose souvent sur un sol froid.

Trouble métabolique

Un manque de nutriments, un équilibre incomplet en vitamines et en minéraux peut entraîner une diminution de l'immunité. Dans ce contexte, la moindre infection provoque une violation du système urogénital.

Mauvaise alimentation et boisson

Les chiens ne peuvent pas boire de l'eau froide, elle présente une hypothermie générale du corps et se développe sur son fond. Cela est particulièrement vrai de ces animaux qui sont contenus dans la rue.

Il est important que le propriétaire se souvienne qu'il est uniquement nécessaire de nourrir et d'abreuver l'animal avec de la nourriture tiède et de l'eau.

La cystite se développe souvent en raison de l'alimentation prolongée du chien avec une alimentation industrielle de classe économique. Un tel régime peut entraîner des modifications fonctionnelles de la structure de la vessie, ce qui réduit sa résistance à la microflore bactérienne.

Les symptômes

La cystite ne peut être guérie rapidement qu’au stade initial du développement. Par conséquent, il est important de faire attention aux premiers symptômes:

  1. Les chiens domestiques font constamment de petites flaques, demandent à sortir, inquiètent, lèchent.
  2. Urine trouble, avec une odeur âcre. Dans une étude de laboratoire, il contient du mucus, du pus, du sang (cystite hémorragique).
  3. Au début ou à la fin de la miction, le chien peut gémir.
  4. Les mâles arrêtent de lever la patte, la miction passe debout, les pattes postérieures sont légèrement pliées, il est évident de l'extérieur que la procédure provoque un inconfort important.
  5. Le chien ne gratte pas l'estomac et le périnée, cette région est très tendue et douloureuse.

Si la cystite ne commence pas à cicatriser à temps, le processus pathologique s'intensifie, provoquant une saisie de l'urètre, de la vessie et des reins. Des symptômes de malaise général apparaissent, l’appétit diminue, le chien devient lent, ennuyeux, refuse de jouer.

Lorsque le processus purulent augmente, le nez du chien devient sec et rugueux. Les signes d'intoxication augmentent, l'excrétion d'urine est difficile, l'animal essaie de la retenir pour ne pas ressentir de la douleur.

Quel est le danger

Sans éliminer la cause sous-jacente, la cystite ne peut être surmontée. Les symptômes de l'achat ne feront que conduire la maladie à un stade latent et, si l'occasion se présente, la cystite réapparaîtra. Lorsque la maladie deviendra chronique, un traitement à vie sera nécessaire pour réduire le risque d'exacerbation.

La pyélonéphrite est une complication fréquente du kyste. L'inflammation se transmet aux reins, accompagnée de fièvre et de douleurs caractéristiques.

La défaite de deux reins à la fois est particulièrement dangereuse. Dans ce cas, les processus vitaux du corps sont perturbés. La pression artérielle augmente, ce qui affecte le travail du système cardiovasculaire.

Caractéristiques du traitement

Dès les premiers signes de la maladie, vous devez livrer l'animal à la clinique vétérinaire pour examen. Si le diagnostic est posé, il est important de créer des conditions empêchant la propagation de la maladie: le chien est placé dans un endroit chaud et sec, suffisamment alimenté en eau et en nourriture.

Il est important de suivre toutes les recommandations du vétérinaire, ne sautez pas le médicament. Si vous avez besoin de procédures supplémentaires dans la clinique, vous ne pouvez pas les reporter, en vous référant à l'emploi ou au manque d'argent. La maladie ne disparaît pas d'elle-même, et plus le problème est ignoré longtemps, plus le traitement sera coûteux.

Ne pas otpaivat des remèdes traditionnels à base de plantes pour chiens. Les préparations à base de plantes et les décoctions ne sont pas contre-indiquées, mais elles doivent être prescrites par un vétérinaire et compléter le traitement avec des médicaments.

Comment traiter la cystite chez un chien - le vétérinaire dira que c'est de sa compétence que tout le processus va du diagnostic à la liste des médicaments et procédures nécessaires.

Rappelez-vous que la maladie ne peut être éliminée qu'en soulageant les symptômes, le bien-être apparent d'une exposition répétée à des facteurs indésirables provoquera une exacerbation.

Schéma approximatif de thérapie:

  • élimination de l'infection. Le traitement antibiotique n’est prescrit qu’après avoir établi la sensibilité de la microflore antibiotique pathogène. Pour ce faire, passez urkapev l'urine. Au cours de l'évolution aiguë de la maladie, il est parfois prescrit des médicaments qui agissent sur un grand nombre de bactéries simultanément (Furadonin, Ciprolet, Monural, Furagin);
  • en présence de sang dans les urines, éliminer le facteur hémorragique;
  • si une pathologie a provoqué une cystite, éliminez-la d'abord, puis effectuez un traitement anti-inflammatoire;
  • Un cathéter est utilisé lorsque l'urine s'accumule dans la vessie ou pour laver l'urée avec des solutions médicamenteuses. La procédure est effectuée uniquement à l'hôpital conformément aux règles des antiseptiques;
  • en cas de cystite allergique, un traitement antihistaminique est prescrit, le régime est modifié, l’allergène doit être éliminé;

Pendant le traitement, une consommation excessive est indiquée. L'eau est donnée à un chien chaud, propre, passé plusieurs degrés de purification (filtres maison), ou d'un puits. L'eau du robinet contient une masse d'impuretés qui contribuent au dépôt de calculs dans la vessie.

Si nécessaire, le médecin peut vous prescrire un aliment médical (Farmina Vet Life, Royal canin urinaire, Purina urinaire).

Si l'aliment industriel ne convient pas à l'animal ou s'il refuse de le manger, le régime est ajusté de manière à réduire la quantité de protéines. Les chiens donnent des légumes bouillis, des bouillons faibles, des céréales et des produits laitiers.

Traitement à domicile

La cystite chez un chien est traitée à la maison s'il n'y a pas d'indication directe de placer l'animal à l'hôpital ou, dans les cas graves, en USI. Effectuer tous les rendez-vous vétérinaire, créer des conditions favorables.

Les animaux domestiques, qui sont généralement gardés dans une cabine ou dans une volière, sont transférés dans une pièce chaude et sèche, sans humidité ni courants d'air pendant un mois maximum. C'est un must, surtout en automne et en hiver.

Traitement médicamenteux

La liste des médicaments est longue, mais vous ne pouvez pas les donner à votre animal sans rendez-vous. Seul un vétérinaire peut élaborer un schéma de traitement individuel en fonction de la cause et en tenant compte de la masse des détails.

Le traitement comprend généralement:

  • médicaments contre la douleur et les crampes (No-shpa, Nitroxoline, Analgin, non prescrits pour les chiots, les petits chiens, atteints d'insuffisance rénale);
  • antibiotiques, comprimés antimicrobiens (Monural, Nitroxoline, Norbactine, Furagin, Ciprolet);
  • solutions de cathétérisme (sérum physiologique, furatsilline, tanin). Ne pas utiliser de solutions froides, le liquide doit être agréable, proche de la température corporelle normale du chien.
  • antihistaminiques (Suprastin, Allervet);
  • hémostase (Ditsinon, Vikasol, chlorure de calcium).

Il est important de se rappeler que le chlorure de calcium est utilisé par voie intraveineuse; s'il pénètre sous la peau, une nécrose se produira. Comme les diurétiques prescrivent Canephron (canéphron).

Remèdes populaires

Les remèdes homéopathiques à base de plantes peuvent être utilisés pour la cystite. Ils ne sont pas le principal moyen de traitement, mais sont utilisés en complément.

Exemples de médecines traditionnelles:

  1. Kantaren (injections et comprimés).
  2. Kantaris.
  3. Urolex.
  4. Cyston.
  5. Arrêtez la cystite.

Préparations à base de plantes: un complexe d’herbes analgésiques (menthe, mélisse, stigmates de maïs) à effet diurétique (prêle, renoncule, millepertuis, etc.), destiné à soulager le processus inflammatoire (persil, écorce de chêne, réglisse, etc.).

La liste et le dosage des décoctions à base de plantes sont compilés par le vétérinaire, le propriétaire du chien doit suivre scrupuleusement les recommandations du spécialiste.

Parfois, les remèdes populaires sont utilisés pour prévenir le développement de problèmes avec le système génito-urinaire, ils aident à prévenir la cystite, le CIM et de nombreuses autres pathologies.

Caractéristiques du traitement des chiennes gravides

Pendant la grossesse, un certain nombre de médicaments sont contre-indiqués, les actions indépendantes pour le traitement de la cystite sont complètement exclues.

La première chose que le propriétaire doit faire est de passer des tests (sang, urine), un examen de la cavité abdominale à l’échographie. Si la cystite du chien est confirmée, le vétérinaire vous prescrira un remède bénin qui ne fera pas de mal aux futurs chiots et ne provoquera pas de fausse couche.

Mesures préventives

Prévenir la maladie est plus facile que guérir, c’est la vérité absolue. Il est important d’abreuver les chiens avec de l’eau propre et chaude, de marcher au moins 3 fois par jour (et les chiots entre 4 et 6 fois).

Les chiens de petites races reçoivent un plateau et des couches spéciales peuvent également être utilisées.

Il est impossible de dormir ou de s’allonger sur un sol froid ou sur le sol, du parquet est installé dans les cages, en hiver, on met des chiffons chauds ou de la paille.

Il est important de respecter les règles d'hygiène lors de l'accouplement. Si le chien a des problèmes avec le système génito-urinaire, la maladie est d'abord traitée et ensuite seulement permettre à l'animal de s'accoupler.

Les examens préventifs annuels chez le vétérinaire devraient faire partie de la vie normale de l’animal, le seul moyen d’exclure l’apparition de la cystite et des problèmes plus graves.

Cas chronique

Un chien souffrant de cystite chronique doit être sous surveillance médicale constante. Les périodes de rémission (sans symptômes) sont rapidement remplacées par des exacerbations, la forme aiguë de la cystite étant particulièrement prononcée.

Le traitement vise à prévenir l'aggravation: à cette fin, le chien est gardé en bonne et due forme, nourri avec des aliments spécialisés. Vous ne pouvez pas permettre l'hypothermie. Les exacerbations fréquentes de la cystite chronique se produisent "en raison" précisément du temps froid et humide.

La cystite chez les animaux de compagnie n’est pas une phrase, l’essentiel est de respecter les règles de garde et d’hygiène des animaux, d’éliminer les facteurs provoquants dans le temps et de les traiter dès les premiers symptômes de la maladie.

Abonnez-vous à notre chaîne en Zen!

Cystite chez le chien

Un propriétaire attentif remarquera toujours que quelque chose ne va pas avec son chien. Un animal de compagnie actif et agile, devenu soudainement léthargique et apathique, refuse la nourriture et chie sur le canapé du maître.
Avant de perdre, contactez un vétérinaire compétent pour obtenir des conseils. Il est possible que votre animal ait la cystite.
Cystite - inflammation des parois de la vessie.

Cystite à court terme

  • La cystite chez le chien n'a pas d'âge limite.
  • Les chiennes plus souvent que les hommes sont chez le vétérinaire
  • Le plus souvent, deux facteurs conduisent à la cystite.

Classification de la cystite

Symptômes de la cystite
Si vous remarquez que votre chien a une perte d'appétit, un changement de comportement habituel, des demandes sans fin d'aller aux toilettes ont une raison de consulter un vétérinaire.
Les symptômes de la cystite peuvent être partiellement absents ou se manifester sous forme effacée.

  • sensations douloureuses lors de l'examen de la vessie
  • mictions fréquentes dans de petites portions d'urine
  • urine trouble, consistance plus épaisse
  • présence possible de sang et de pus dans les urines, présence d'odeur d'ammoniac
  • changement de position et de lieu habituels pendant la miction, chien
  • pisser sur des chaises et des canapés
  • pleurnicher après la miction
  • sur une promenade un chien ne lève pas sa patte, mais s'assied
  • incontinence urinaire (avec inflammation simultanée du sphincter de la vessie)
  • soif accrue
  • péritoine des tensions musculaires (chez les chiots)
  • Sans traitement approprié, la pyélonéphrite est compliquée, car le processus inflammatoire monte jusqu'aux reins.

La cystite primitive est très rare; souvent, la maladie s'accompagne d'autres maux urologiques.


Une cystite secondaire peut survenir dans le contexte des affections canines suivantes:

  • immunité réduite
  • troubles de la vidange de la vessie
  • altération de l'irrigation sanguine de la vessie
  • inflammation des organes génitaux (vaginite, métrite, kystes chez la femme; prostatite, adénome, cancer de la prostate chez l'homme)
  • échec de la stérilisation


La cystite chronique peut se manifester par une complication de ce qui suit.
maladies:

  • urolithiase
  • tumeurs
  • tuberculose vésicale
  • développement anormal de la vessie (typique chez les jeunes chiens)

Urocestite combinée inflammation de la vessie et de l'urètre

Cystite chez le chien - causes, symptômes et traitement

Dans la suite d'une série d'articles consacrés aux maladies de l'appareil génito-urinaire, nous aborderons aujourd'hui un sujet tel que le traitement de la cystite chez le chien. L'inflammation de la membrane muqueuse de la vessie, dans ses diverses manifestations cliniques, est un diagnostic assez fréquent chez cette espèce d'animaux, dont les conséquences peuvent être très graves. Dans l'article, nous ne parlerons pas seulement du traitement de la maladie, mais aussi de ses causes. Séparément, nous notons les facteurs de risque et les symptômes auxquels le propriétaire peut prêter attention. Nous espérons que les informations contenues dans cet article aideront non seulement à mieux comprendre la maladie, à la prévenir, mais également à fournir une occasion d'aider votre animal de compagnie en temps opportun.

Lu beaucoup? Choisissez un sous-titre

Causes de la cystite

La bactérie est la cause la plus courante de cystite canine. Différents types de micro-organismes ont été identifiés chez différents chiens au cours de l'ensemencement bactérien à des fins de diagnostic. Par conséquent, on ne peut pas dire qu'aucun des agents pathogènes soit spécifique de cette maladie, mais il convient de noter que le staphylocoque et le proteus sont plus fréquents. Vous devez également vous rappeler que la présence dans le foyer inflammatoire de plus d’un type de bactérie peut entraîner de multiples types d’infection dans la vessie, ce qui complique le traitement de la cystite chez le chien.

Les bactéries qui causent la maladie existent en permanence dans l'environnement du chien - au sol, à la surface du sol de l'appartement, dans la literie, souvent dans l'aine et au niveau de l'anus. Par exemple, dans leur concentration, les microbes sont sans danger pour le chien lorsqu'ils sont absorbés avec de la nourriture, mais ils peuvent stimuler les symptômes et les signes de cystite lorsqu'ils pénètrent dans la vessie du chien par l'urètre (l'urètre). Ce type d'infection s'appelle ascendant.

En cas d'infection ascendante, les agents pathogènes remontent dans l'urètre, pénètrent dans le sphincter de la vessie et se localisent généralement dans sa bouche, à partir de laquelle se développe un processus pathologique ultérieur. En outre, une voie descendante est possible, dans laquelle les bactéries pénètrent dans la vessie à partir du corps par les reins, ce qui est souvent observé chez les chiens atteints de néphrite infectieuse, de septicémie générale, d'abcès et d'autres pathologies bactériennes.

Quelle que soit la voie d’entrée des agents pathogènes, le développement de la maladie accélère la trop longue abstinence du chien de vider la vessie en raison du manque d’activité physique en temps voulu, ainsi que de l’apparition de sucre dans les urines. Ce glucide dans des conditions normales ne devrait pas être contenu ici et apparaît en cas de maladies concomitantes, telles que le diabète.

À mesure que la population bactérienne augmente, le foyer inflammatoire devient plus large, capturant de plus en plus de vastes zones de la membrane muqueuse tapissant la vessie, perturbant ainsi la fonctionnalité de l'organe. Plus tard, l'inflammation passe sous une forme purulente hémorragique et dans l'urine des chiens, on peut voir des traînées de pus jaune foncé et verdâtres, en règle générale, à la fin de la miction. En général, l'urine devient trouble et peut acquérir une couleur rouge d'intensité variable.

Dans de très rares cas, la cystite chez le chien peut également entraîner une inflammation non bactérienne. L'inflammation dite stérile de la membrane muqueuse de la vessie peut survenir avec le développement de tumeurs, de lésions des calculs urinaires de l'intérieur et de l'extérieur - avec des parties coupantes des os du bassin et leurs fractures fermées.

Le développement de la cystite dans le type d'infection ascendante est plus susceptible aux chiennes en raison des caractéristiques anatomiques de l'urètre. Leur urètre est plus large, pas aussi long que chez l'homme, et son exutoire est situé plus près de l'anus, où il y a toujours plus de bactéries.

En outre, il convient de rappeler que la cystite bactérienne peut se développer dans les deux sens - vers le haut, vers les uretères et les reins, et vers le bas - vers l'urètre et les organes génitaux. Pour cette raison, les chiens atteints de cystite avancée sont extrêmement susceptibles de développer une urétrite bactérienne, une balanite, une vaginite, une endométrite, une néphrite, etc.

Facteurs de risque

Comme nous l'avons noté ci-dessus, les bactéries qui peuvent stimuler le développement de la maladie lorsque les premiers signes de cystite apparaissent chez le chien sont constamment autour de l'animal et sur lui. Mais l'infection ne se produit pas toujours, et surtout, à cause des défenses de l'organisme lorsque le système immunitaire détruit les bactéries lors de leur pénétration dans la muqueuse urétrale. Nous pouvons en conclure que, avec une diminution des forces immunitaires, la probabilité de développer une cystite est beaucoup plus élevée et qu’il s’agit du premier facteur de risque pour les chiens. En outre, il en existe plusieurs autres:

  • Dans le contexte d'une immunité réduite, d'une alimentation et d'un logement inadéquats, les chiens deviennent très susceptibles à l'hypothermie. À la suite de ce processus défavorable, même une population négligeable de bactéries peut provoquer des signes de cystite chez le chien. Pour éviter l'hypothermie, il faut éviter aux animaux les courants d'air, éviter les gelées, ainsi que les baignades prolongées dans l'eau froide.
  • La présence d'infections associées dans le corps contribue non seulement à réduire l'immunité du chien, mais également la pénétration de champignons, de bactéries et de virus dans la vessie de manière descendante.
  • La cystite chez le chien est une complication secondaire fréquente de l'inflammation des reins (néphrite, glomérulonéphrite), de la lithiase urinaire et des maladies de l'appareil reproducteur chez la femme.
  • Souvent, dans la pratique, vous pouvez trouver une cystite d'origine iatrogène - provoquée par les actions incorrectes des vétérinaires. Cela peut inclure le cathétérisme de la vessie avec des cathéters non stériles, ainsi que lors d'une intervention chirurgicale sur les parois de l'organe sans respecter les règles d'asepsie et d'antisepsie.

Dans certains cas, l'apparition d'une cystite chez le chien est possible en raison d'une alimentation prolongée avec des aliments industriels. L'apparition et la présence constante dans l'urine de composés chimiques complexes peuvent provoquer des modifications structurelles et fonctionnelles de la membrane muqueuse de la vessie, ce qui réduit sa résistance aux facteurs pathogènes.

Symptômes de la maladie

Étant donné que cette maladie est directement liée au processus d’excrétion de l’urine, les premiers signes de cystite chez le chien sont associés à ce processus. Ceux-ci comprennent:

  • Modifications de la fréquence des mictions et du volume des urines. En raison du fait que l'inflammation de la membrane muqueuse de la vessie est accompagnée d'une douleur assez intense, l'animal va uriner par petites portions, mais la vessie remplie le fait plus souvent.
  • En raison de changements dans la miction, l'animal perd sa propreté et commence à laisser des flaques d'eau là où il est tombé.
  • Au cours du processus d'excrétion de l'urine, le chien commence à gémir et à changer de posture standard. En même temps, les hommes lèvent la patte arrière plus haut et s'assoient. Les femmes, assises, avancent comme si elles tiraient le dos d'un corps derrière elles.
  • Dans les cas graves d'inflammation, lorsque la sortie de la vessie gonfle ou est obstruée par des calculs urinaires, malgré de fréquentes tentatives d'uriner, des gouttes d'eau ou une anurie peuvent apparaître.

En plus de ces symptômes spécifiques de la cystite, les chiens peuvent présenter des symptômes communs associés principalement à une douleur intense dans la région pelvienne et au développement du processus inflammatoire:

  • Une légère augmentation (0,5-1,0 degrés) et une augmentation non constante de la température corporelle, généralement le soir.
  • Changer le comportement du chien dans n'importe quelle direction, et pas seulement au moment de la miction. Les chiens calmes peuvent devenir agressifs et avant cela, les chiens actifs peuvent être calmes et fidèles à tous les stimuli.

Les gens demandent souvent: comment se passe la cystite chez le chien? Une miction inhabituelle pendant la miction est le premier signal.

  • Le blanchiment est observé pendant tout l'acte d'excrétion de l'urine, mais est plus fort au début et après son achèvement.
  • Lorsque vous essayez de toucher l'estomac, le chien commence à s'inquiéter davantage et réagit parfois de manière très agressive.
  • La perte d'appétit s'exprime dans presque tous les cas de la maladie.
  • Avec trop de douleur, des vomissements peuvent survenir.

Les changements caractéristiques affecteront nécessairement l'urine elle-même:

  • Aux premiers stades de la maladie, elle est opaque et son expiration peut être prolongée, ce qui indique une forte teneur en mucus.
  • Dans une période ultérieure, ou en présence d'un facteur traumatique, la couleur peut devenir rougeâtre.
  • En cas de développement actif de microflore purulente-putride, l'urine peut devenir épaisse, avec un mélange de pus, de sang et de mucus, dégageant une odeur désagréable extrêmement forte. La température est susceptible d'être élevée et d'être permanente.

Diagnostic en clinique vétérinaire

Bien que le propriétaire puisse très bien traiter la cystite chez le chien à la maison, il est toutefois recommandé de clarifier le diagnostic dans une clinique vétérinaire. On peut même dire qu'il s'agit d'un processus obligatoire, car les symptômes des systèmes urinaire et reproducteur dont les signes ressemblent à ceux de la pathologie des systèmes urinaire et génital peuvent être «masqués» sous les symptômes de la cystite. Si tel est le cas, un traitement simultané complexe de toutes les maladies sera nécessaire.

En général, la présence de sang dans l'urine, l'augmentation de la fréquence des mictions et l'excrétion de l'urine en petites portions peuvent constituer une preuve convaincante d'un diagnostic précis de la cystite chez le chien.

La phase initiale du diagnostic

Le premier groupe de tests comprend l'analyse des sédiments urinaires, de leur ensemencement bactérien et de la palpation de la vessie. Le surpeuplement en l'absence de miction est un signe supplémentaire. Un examen microscopique de l’urine permet d’en savoir plus sur la présence de protéines et de pus, ce qui indiquerait le développement d’une inflammation, ainsi que sur la présence d’éléments inorganiques extérieurs - sur l’évolution de la lithiase urinaire et la congestion de la vessie. En parallèle, un frottis est généralement utilisé pour l'infection du tractus génital.

Un examen bactériologique de l'urine détermine la présence de micro-organismes pathogènes dans l'urine et, si possible, la composition en espèces de celle-ci est examinée afin de déterminer le groupe d'antibiotiques qui déterminera le plus efficacement le traitement de la cystite chez le chien.

La présence de sable dans l'urine, ainsi que de diverses impuretés organiques et inorganiques, sur fond de texte bactérien positif, constitue le principal signe de laboratoire pour la cystite chez le chien.

Autres procédures

Le prochain événement à la réception principale est une vidange artificielle de la vessie avec un cathéter. Le but de cette procédure est non seulement d’améliorer l’état général du chien, mais également de rendre possible un nouvel examen de la vessie.

Si les calculs dans la vessie sont devenus la cause de la cystite, il suffit de les détecter en palpant un organe vide. En règle générale, ces formations, capables de bloquer la bouche de la vessie, ont une taille suffisante pour ne pas pouvoir être senties.

Méthodes de diagnostic visuel

Les procédures de diagnostic suivantes sont effectuées chaque fois que possible, mais il ne faut pas oublier que c'est seulement avec leur aide qu'il est possible de rendre le diagnostic plus précis.

  • Radiographie des organes pelviens. À l’aide d’un examen radiographique, vous pouvez déterminer la présence de calculs urinaires dans la vessie. Cependant, la composition minérale de certaines formations nécessite des techniques spéciales avec l’utilisation de produits de contraste placés dans la lumière de la vessie à l’aide d’un cathéter. Il est également possible de détecter des tumeurs, des polypes ou des diverticules lors du diagnostic par rayons X.
  • L'échographie est extrêmement utile pour évaluer la vessie. Sur l'écran, vous pouvez voir les calculs, les tumeurs, évaluer l'inflammation de la membrane muqueuse.

Symptômes de la cystite chez le chien - un mur de vessie épaissi est visible à l’échographie.

Une image similaire est clairement visible sur la radiographie.

Les grosses pierres de la vessie chez le chien obstruent la sortie d'organe, ce qui devient une cause fréquente de cystite.

S'il y a des symptômes qui ne sont pas liés à la manifestation de la cystite, un examen supplémentaire est effectué, qui commence généralement par un test sanguin général et biochimique. De plus, nous devons nous rappeler que la cystite n'est pas toujours la principale maladie. Cela peut être une maladie secondaire causée par d'autres pathologies. Les maladies les plus courantes pouvant causer la cystite comme problème secondaire sont le diabète, la maladie de Cushing et diverses maladies du rein.

Comment traiter la cystite chez le chien

Il est à noter que la cystite est assez rare sous la forme d'une seule pathologie. Les vétérinaires doivent souvent traiter plusieurs maladies qui, en règle générale, sont devenues une complication du fait que le propriétaire a retardé le contact avec la clinique. Nous traitons ci-dessous le traitement de la cystite chez le chien sans tenir compte d'éventuelles maladies supplémentaires.

Contenu et alimentation

L'animal doit disposer de repos et d'une boisson abondante sous forme d'eau bouillie, additionnée de bicarbonate de soude, à raison d'une demi-cuillère à thé par litre d'eau. Dans certains cas, si l'aliment de l'animal était représenté par un aliment industriel, il est remplacé par du produit rénal, de préférence du même fabricant. Cependant, il est préférable de suivre un régime naturel avec l'inclusion de lait frais et de flocons d'avoine. Les aliments épicés, frits et très salés de la table devraient être exclus.

Phytothérapie

Lorsque la cystite ne montre pas l'utilisation de diurétiques en raison de violations de l'écoulement d'urine de la vessie, sa mise à jour serait très utile pour des raisons de prévention de la stagnation. Par conséquent, il est possible la nomination de diurétiques légers d'origine végétale. Les feuilles de myrtille, de busserole, le stigmate de maïs et la prêle donnent un bon effet. Les infusions sont préparées conformément aux instructions pour les préparations, pour les chiens de grande race - en tant que personne, les plus petits - la moitié de cette dose. Ce traitement n’est que complémentaire, appliqué dans le contexte du principal.

Lavage de la vessie

Cette procédure est souvent effectuée lors de l'admission primaire et n'est possible que dans une clinique vétérinaire à l'aide de cathéters spéciaux qui sont insérés dans la lumière de la vessie par l'urètre. À l'aide du cathétérisme, l'urine est détournée, puis l'organe est rempli d'antiseptiques (permanganate de potassium, furatsilline, acide borique) pour laver les parois de l'excès de mucus, des accumulations inorganiques, du pus et d'autres produits inflammatoires. Ensuite, tous les lavages sont sortis à travers le cathéter. La procédure de lavage est indiquée au début du traitement de la cystite chez le chien et est généralement effectuée 3 à 4 fois par jour.

Analgésiques

En cas de douleur intense, les antalgiques sont présentés au chien, généralement une série spasmolytique - no-shpa, ciston. Il est également possible d'utiliser d'autres formes d'analgésiques.

Antibiotiques pour la cystite chez le chien

En règle générale, dans 90% des cas, le traitement nécessite la prescription d'agents antimicrobiens, car la cystite est caractérisée par une étiologie bactérienne.

En tant que traitement approprié de la cystite chez le chien, les antibiotiques suivants sont utilisés conformément à leurs instructions pendant 7 à 14 jours:

  • Baytril.
  • Ciftriaxone.
  • Céphalotoxine.
  • Cefadroxil.
  • Amoxicilline et autres.

En plus des antibiotiques, les sulfamides sont souvent prescrits - furagine, urolex, furodonine, biseptol.

Thérapie de soutien

Lors du traitement de la cystite avec des antibiotiques chez le chien, la microflore intestinale bénéfique et le fonctionnement normal du foie sont toujours sérieusement menacés. Par conséquent, lors d'un traitement antimicrobien, des sorbants et des hépatoprotecteurs doivent être prescrits, par exemple Essentiale.

En tant que traitement d'entretien général, le gamavit, la vestine, l'immunofan, le ribotan et d'autres médicaments d'une série similaire ne seront pas superflus, conformément au mode d'emploi.

L'urotropine est un moyen ancien et éprouvé de nettoyer les voies urinaires de la contamination microbienne, mais son meilleur effet est obtenu avec une urine acide. Si le milieu est alcalin, il est préférable d’utiliser du salol.

Stop Cystitis for Dogs - Instruction

Aujourd'hui, dans la pratique vétérinaire, le médicament «Stop Cystitis for Dogs» est souvent utilisé comme traitement spécifique. Les instructions avec une description détaillée du médicament et les dosages sont disponibles à ce lien. Soulignons brièvement que l’antibiotique nitroxoline, qui est efficace contre la plupart des agents pathogènes de la cystite, ainsi que l’antispasmodique Drotaverine (no-spa), qui a un effet anesthésique, fait partie du produit. En outre, Stop Cystitis, dont le prix ne dépasse pas quelques centaines de roubles, contient la quantité nécessaire de composants végétaux qui influent de manière globale sur l'évolution de la maladie. Souvent, de nombreux vétérinaires sont limités à la nomination de Stop Cystitis, bien que cette approche ne constitue pas un schéma thérapeutique finalement ajusté.

Comment guérir la cystite chez un chien atteint de lithiase urinaire? L'élimination chirurgicale des calculs de la vessie est la principale procédure utilisée en médecine vétérinaire.

En général, le traitement curatif de la maladie, dans la mesure où le schéma thérapeutique est correctement choisi et opportun, prend entre 3 et 6 semaines. Le traitement de la cystite chez le chien à la maison n’est possible qu’après un diagnostic complet et l’exclusion des maladies associées, avec les médicaments prescrits par le vétérinaire. Dans le même temps, il faut se rappeler que les médicaments peuvent être administrés de manière plus efficace par injection, et que vous apprendrez comment administrer des injections à des chiens dans cet article.

Les auteurs de ce bref guide espèrent vivement que toutes les informations seront utiles à ceux qui tentent de traiter eux-mêmes la cystite chez le chien. Laissez des commentaires et des questions au bas de cet article ou dans notre groupe officiel VKontakte. Va bien si tu es malade et ne le deviens pas si tu es en bonne santé!