Traitement des maladies du troisième siècle chez le chien

Les maladies oculaires chez les animaux domestiques sont assez courantes. Conjonctivite, kératite, glaucome - il ne s'agit pas d'une liste complète. Mais les pathologies du troisième siècle se distinguent. Ils sont peu connus des éleveurs ordinaires et ne peuvent donc pas, dans tous les cas, offrir une assistance complète à leurs animaux avant de rendre visite à un vétérinaire. L'inflammation du troisième siècle chez le chien est la plus courante.

L'inflammation

Comme toutes les maladies d'étiologie inflammatoire, cette maladie se développe dans la plupart des cas sous l'action de diverses microflores pathogènes ou conditionnellement pathogènes. De plus, les facteurs suivants contribuent à la pathologie:

  • Toute blessure à l'œil.
  • Contact avec la cavité conjonctivale de corps étrangers, effet de fumée sur les yeux, composés chimiques agressifs, ainsi que d’autres facteurs environnementaux négatifs.
  • Dans le cas où le chien était incontrôlable et pour longtemps, prescrit des médicaments puissants.
  • Ces cas sont très fréquents dans les cas de maladie d'un animal porteur de peste de carnivores.

Quels sont les signes de cette maladie? Elles sont assez caractéristiques: ainsi, si un chiot a une troisième paupière, il est rouge et gonflé, couvert de petits renflements, dont la taille est approximativement égale à un petit grain de riz, cela indique presque certainement le début du processus inflammatoire.

Comment le traiter? Comme toutes les maladies d'étiologie inflammatoire. Premièrement, il est nécessaire de traiter des raisons de son apparition. Les anti-inflammatoires prescrits, y compris les corticostéroïdes. L'œil est lavé avec des solutions antiseptiques, la pommade à la tétracycline s'est bien manifestée et est placée dans la cavité conjonctivale immédiatement après le lavage de l'organe. Une excellente option - korneregel.

Si la pathologie s'est développée dans le contexte d'une infection, un traitement spécifique est appliqué: antibiotiques ou antiviraux, fongicides, etc.

Vous pouvez essayer et le traitement des remèdes populaires. Ces dernières incluent: la décoction de camomille, d'écorce de chêne, de millepertuis et d'autres herbes ayant un effet antiseptique et astringent, supprime le processus inflammatoire.

Adénome du troisième siècle

Une violation assez fréquente et grave pouvant entraîner divers problèmes. L'adénome du troisième siècle chez le chien est une maladie ophtalmologique très controversée chez le chien. Pourquoi Le fait est que "l'adénome" est une tumeur bénigne. Comment se manifeste-t-il (hypothétiquement)?

C'est simple: la troisième paupière gonfle et commence à sortir du siècle "normal". C'est le diagnostic d '"adénome" qui est posé par de nombreux vétérinaires. Seulement, on ne sait pas sur quelle base. Les tumeurs dans cette zone sont extrêmement rares et plus ou moins caractéristiques uniquement chez les chiens âgés de sept ans au moins. Mais "adénome" se trouve chez les chiots! Donc, dans la plupart des cas, nous parlons d'hyperplasie ou d'inflammation de cet organe.

La présence d'une vraie tumeur ne peut être confirmée que sur la base d'une biopsie. Plus précisément, l'étude du matériel qui sera obtenu lors de cette opération. Et si votre chien a vraiment un adénome? À quoi sert le traitement du troisième siècle chez le chien dans ce cas?

Très probablement, il est nécessaire de recourir à une intervention chirurgicale. Le vétérinaire déterminera la limite entre les tissus sains et malades, déterminera la taille de la tumeur, puis le découpera. L'opération est réalisée uniquement sous anesthésie générale. Existe-t-il un traitement sans chirurgie pour l'adénome du troisième siècle? Malheureusement non. Toutefois, comme il n’est pas urgent de le faire lorsque les facteurs suivants coïncident:

  • La troisième paupière du chien était gonflée, mais la tumeur est petite et ne semble pas gêner l'animal.
  • Le chien ne se frotte pas les yeux, la troisième paupière ne dépasse pas le bord de l'œil de plus de ¼ de sa taille.
  • Au fil du temps, une augmentation de l'adénome n'est pas observée.

Encore une fois, le «véritable» adénome du troisième siècle chez le chien survient dans un nombre restreint de cas. En règle générale, il ne s'agit que d'un prolapsus ou d'un gonflement du corps causé par le processus inflammatoire. Dans le même temps, la thérapie est beaucoup plus simple et plus fiable, avec moins d'effets secondaires.

Hyperplasie du troisième siècle

Cette pathologie, plus communément appelée «prolapsus» ou «prolapsus», présente des symptômes spécifiques: la troisième paupière «pend» au coin de l'œil (il y a une photo). Couleur du tissu - du rougeâtre au cramoisi. Il semble que les yeux d'un animal soient à moitié recouverts d'une sorte de «rideau».

Quelle est la cause de cette pathologie? Un affaiblissement du ligament tenant la troisième paupière entraîne un prolapsus. Aujourd'hui, les vétérinaires pensent que cette maladie est génétiquement déterminée. Dans tous les cas, les races de chiens brachycéphales (à visage court et plat) ont certainement une chance accrue d’apparition. En termes simples, la troisième paupière tombée et élargie chez un chien est plus susceptible d'être vue chez un bouledogue que chez un chien de chasse. Bien qu'il y ait des exceptions. Par exemple, Great Danes. Ils ont souvent des rechutes de la maladie.

Comment traiter le prolapsus des glandes du troisième siècle chez le chien? Seulement chirurgicalement. Bien sûr, certains schémas thérapeutiques peuvent être prescrits, qui suppriment l’enflure du troisième siècle, mais ils n’ont pas d’effet particulier. Le vétérinaire ajustera donc la paupière après l'anesthésie de l'animal. Après cela, encore une fois, les médicaments sont prescrits pour soulager l'enflure, des antibiotiques et autres antimicrobiens peuvent être utiles. Si l'opération est effectuée correctement, il n'y a pratiquement pas de cas de retombées répétées.

C'est important! Ne retirez la troisième paupière qu'en dernier recours! Par exemple, s'il a subi des changements dégénératifs et nécrotiques.

Pourquoi sommes-nous si alloués le dernier moment? Le fait est que supprimer seulement le troisième siècle est presque impossible. Dans le même temps, il est garanti que les conduits lacrymaux sont endommagés. De quoi s'agit-il? En termes simples, les yeux de l'animal vont progressivement commencer à se dessécher, la kératite commence, l'animal a l'air très désolé. Si une troisième paupière est retirée à un chien, il faudra, jusqu'à la fin de sa vie, enfouir dans l'oeil des composés hydratants pour l'œil et d'autres médicaments, ce qui doit être fait plusieurs fois par jour. Il est souhaitable de le répéter même la nuit. Êtes-vous prêt pour cela?

Inversion du troisième siècle

Les «retombées» du troisième siècle chez le chien se produisent chez les jeunes animaux dont le diamètre du globe oculaire augmente progressivement au cours de la période de croissance. La cause du retournement est l’allongement excessif de la tige du cartilage, sur lequel repose l’appareil ligamentaire de l’organe. On peut dire que le cartilage se brise en perdant sa souplesse. Par conséquent, toute tentative d'insérer simplement la paupière en arrière ne donne aucun résultat.

Le corps en raison de cela ne peut pas fonctionner normalement, le globe oculaire devient vulnérable à l'action de micro-organismes pathogènes, une hyperémie, une hyperplasie et une inflammation du troisième siècle peuvent se produire. La maladie est caractéristique des chiens, des chiens de berger d'Asie centrale et de Terre-Neuve. Comment traiter cette pathologie? Hélas, seule la chirurgie a le pouvoir ici. Le cartilage est ourlé de manière particulière, après quoi la paupière revient à sa place. En règle générale, il n'y a pas de rechute.

Prolapsus chez le chien au troisième siècle: symptômes et traitement

De nombreux mammifères, y compris les chiens, ont une «troisième» paupière située à l'intérieur de la paupière inférieure. Il sert de couche protectrice supplémentaire à l'œil, en particulier lors d'un combat ou d'une chasse. La troisième paupière contient une glande qui produit une partie importante du liquide lacrymal. Lorsque cette glande tombe, cette condition est connue sous le nom de «retombée» (omission, prolapsus) du troisième siècle.

Quels sont les signes d'une chute du troisième siècle?

Le prolapsus de la glande du troisième siècle ressemble à l'apparition d'un film rouge (paupière inférieure) près du nez ou du museau. La perte peut être importante et couvrir une grande partie de la cornée, ou elle peut être petite et se produire périodiquement. En cas de perte du troisième siècle, vous devez en informer immédiatement votre vétérinaire.

Quelles sont les causes de la chute du troisième siècle?

En règle générale, la glande du troisième siècle est fixée à la partie inférieure de la circonférence interne de l’œil à l’aide d’une articulation nerveuse. Dans certaines races, ce composé est considéré comme faible. Selon les statistiques, des races telles que les cockers, les bouledogues, les chiens de chasse, les shih tzu et d’autres races de chiens brachycéphales (à muselière aplatie et à membres courts) constituent le problème le plus courant. Les chats birmans et persans ont également une rencontre relativement fréquente du troisième siècle.

Comment traiter la perte du troisième siècle?

Le traitement consiste en la correction chirurgicale d'une glande du troisième siècle. Il est important que le traitement chirurgical soit effectué aussi rapidement que possible afin de minimiser les dommages possibles. Ceci est important car la glande du troisième siècle produit jusqu'à 50% de la partie aqueuse du liquide lacrymal. Sans le niveau requis de production de liquide, votre chien risque de développer rapidement un syndrome de sécheresse oculaire, qui peut sérieusement endommager la vue. Votre vétérinaire devrait discuter avec vous de la méthode chirurgicale appropriée qui convient le mieux à l'état de votre animal.

Quelle est la prévision?

Dans la plupart des cas, le fer retrouve son fonctionnement normal quelques semaines après la chirurgie. Un prolapsus glandulaire du troisième siècle peut survenir dans environ 5 à 20% des cas, ce qui nécessitera une intervention chirurgicale supplémentaire.

De nombreux animaux qui ont un prolapsus dans un œil finiront par avoir un prolapsus dans l'œil opposé. La correction chirurgicale du troisième siècle est la principale méthode de traitement en raison du développement du syndrome de l’œil sec. Dans les cas graves ou chroniques, l'ablation de la glande peut être la seule option, surtout si sa fonction est fortement réduite ou absente.

La maladie la plus probable du troisième siècle chez le chien et un traitement compétent

Les maladies des organes de la vision chez les chiens domestiques représentent le danger le plus insidieux pour leur santé.

Les éleveurs de chiens débutants ne peuvent pas toujours distinguer le simple déchirement du pus, que peut-on dire de l'inflammation du troisième siècle chez le chien. Beaucoup de gens ne savent pas que le chien a cette troisième paupière.

Examinons les subtilités du diagnostic, du traitement et des symptômes d'inflammation du troisième siècle!

Qu'est-ce que c'est

La troisième paupière est le pli lunaire, situé sur le coin interne de l'œil. Il est nécessaire pour la protection auxiliaire des yeux: lorsque vous les touchez ou si le chien penche la tête, la troisième paupière ferme la cornée des blessures éventuelles.

Cependant, la troisième paupière elle-même est beaucoup plus souvent qu’elle ne voudrait devenir la cause de diverses pathologies.

Adénome

Adénome du troisième siècle (ou hyperplasie, "œil de cerisier") - tel est le nom officiel de la perte de la glande lacrymale du troisième siècle. En fait, il s'agit d'une augmentation de la glande lacrymale de Gardner (jusqu'à 15 mm de diamètre), qui se produit avec un gonflement et une accumulation de sécrétions.

La glande du troisième siècle est située à l'intérieur du stroma du troisième siècle, elle est visualisée sans instruments ni outils supplémentaires. Un film lacrymal chez le chien est formé de trois glandes, toutes également importantes pour la protection de l'œil, mais la maladie n'en affecte qu'une.

Les raisons de l'apparition de l'adénome sont associées au développement de l'animal et à des facteurs externes. Ainsi, les causes et le traitement d'un adénome du troisième siècle:

  • Les ligaments faibles ne peuvent pas maintenir la glande en position normale;
  • S'est avéré le cartilage du siècle;
  • L'hyperplasie;
  • Un traumatisme;
  • L'hérédité.

Vous devriez savoir que même la plus petite inflammation ou perte du troisième siècle nécessite un traitement. L'examen de l'animal permettra au médecin de choisir un traitement individuel. Le plus souvent, la suppression de l'éducation rose dans l'oeil du chien est appliquée. Le traitement pré-thérapeutique est effectué avec des antibiotiques afin de soulager l'inflammation et une certaine réduction du volume de la glande.

Après la chirurgie, il est recommandé au patient à quatre jambes de porter un col protecteur pendant deux semaines. Sur recommandation du vétérinaire - gouttes pour les yeux et onguents. Prendre soin de votre animal et respecter toutes les recommandations vous aidera à éviter les complications telles que la conjonctivite et à oublier la maladie en un mois.

Le plus souvent, cela se produit chez les chiots et les jeunes chiens jusqu'à un an. Ensuite, la glande est renforcée, devient plus élastique.

Signes et symptômes

  1. En réalité, la glande elle-même: elle est rouge et fait très nettement saillie vers l’avant. Sa couleur et sa taille sont dues au fait que pendant le mouvement des paupières, il est constamment soumis à des contraintes mécaniques, il se gonfle, se gonfle et se frotte à la cornée.
  2. L'animal devient très agité, gratte constamment les yeux, ce qui blesse davantage la glande.
  3. Un adénome du troisième siècle est souvent associé à un écoulement purulent et à une conjonctivite. Depuis le contact avec les pattes sales entre en contact avec la microflore pathogène, qui se développe très rapidement et provoque toutes sortes de problèmes.

Inflammation et gonflement (éversion)

C'est une cause de conjonctivite, de ballonnement de la glande de Gardner ou d'adénome, résultant de:

  • blessures ou contact avec des corps étrangers, poussière, fumée;
  • tourner ou tourner du siècle;
  • exposition prolongée aux yeux des rayons ultraviolets directs;
  • médicaments à long terme;
  • maladie peste qui a frappé les vaisseaux lymphatiques et sanguins.

La maladie se manifeste par une rougeur des yeux et l'apparition à la surface de la conjonctive et du troisième siècle de follicules lymphatiques élargis à la taille du grain de mil. L'inflammation peut être accompagnée d'un écoulement muqueux des yeux.

Il sera plus facile pour un spécialiste d'aider l'animal si pas plus de 6 heures se sont écoulées depuis l'apparition de l'inversion. Dans ce cas, la troisième glande déposée est reconstituée. Après cette période, le besoin de chirurgie augmente.

Il y a une forte probabilité d'éversion chez les chiots jusqu'à un an avant que le fer ne soit pas encore renforcé. Par la suite, son élasticité augmente et il n'y a pas de problèmes.

Prolapsus (prolapsus)

L'hyperplasie du troisième siècle est comme une «chute» de la membrane du clignement des yeux, quand elle «tombe» du coin de l'œil. Le globe oculaire est à moitié bloqué par une membrane tissulaire rougeâtre. La raison de la pathologie est que le ligament qui tient la troisième paupière est affaibli.

Il diffère de l’inflammation: couleur - rouge carmin et élargi du troisième siècle, qui dépasse largement le contour de l’œil, mais aussi parce qu’il ne s’agit pas d’une maladie - ce prolapsus apparaît comme une réponse de l’organisme à un certain stress négatif / intervention et en éliminant la cause sous-jacente de la maladie troisième paupière rétablit progressivement sa position normale.

Cette variante de la maladie provoque:

  • > Ce problème est souvent causé par une mauvaise génétique animale - les caractéristiques physiologiques de certaines races (Beagle, Chihuahua, Labrador, Mastino et Cocker) jouent un rôle important dans la structure lâche du tissu conjonctif.
  • vers, infections virales cachées, stress,
  • mouvements brusques de la tête, sauts,
  • blessures, inflammation des yeux et des paupières.

Les plaintes des propriétaires selon lesquelles "la troisième paupière est soudainement sortie et a fermé la moitié de l'œil" se retrouvent assez souvent dans la pratique vétérinaire et confond parfois les médecins généralistes. Rappelez-vous: ce phénomène n'est souvent pas une pathologie, mais un accompagnement de certaines maladies.

Dans le cas de la perte d'une glande du troisième siècle, le retrait du tissu déposé s'est révélé injustifié. Cette opération réduit jusqu'à 30% le débit de liquide lacrymal dans les yeux du chien. Une quantité insuffisante de larmes conduit à un affaiblissement de la protection des yeux et, par conséquent, à de graves maladies pouvant priver l'animal de la vue.

Le traitement du prolapsus ou de la perte de la glande lacrymale du troisième siècle est réservé aux médecins! Aucune action indépendante!

En refusant une intervention chirurgicale lors de son retrait, vous pouvez compter sur des mesures chirurgicales correctives pour rétablir le travail de la troisième glande par repositionnement et fixation. La possibilité d'utiliser de telles techniques est d'autant plus grande que le propriétaire fait rapidement appel à l'ophtalmologiste.

La récupération prendra 10 jours, à condition que le propriétaire fournisse au chien un collier de protection et un traitement oculaire antibactérien.

Traitement

Suppression

Les problèmes de traitement de la toxicomanie avec le troisième siècle n'existe pas. La seule issue: c'est l'opération visant à supprimer le troisième siècle.

Le but de la chirurgie:

  • ne pas perturber la structure anatomique du troisième siècle,
  • préserver au maximum la mobilité du siècle;
  • éliminer le développement de la maladie afin de préserver la vision de l'animal.
À quoi ressemble la paupière après l'opération?

Le spécialiste ne signalera la nécessité de retirer le cartilage ou une partie de la glande lacrymale que dans les cas les plus extrêmes, si la préservation de la tumeur peut avoir pour conséquence une perte de vision.

L'opération est réalisée sous anesthésie générale ou locale, n'appartient pas au complexe et ne nécessite pas une longue période de récupération.

Après l'opération, pour que le chien ne se blesse pas avec une patte, il doit porter un collier de protection. Les 7 à 10 premiers jours après la chirurgie devraient empêcher le développement de bactéries en utilisant des médicaments antibactériens pour les yeux.

Suture et réapplication

L'alignement des glandes du troisième siècle est aussi nécessaire que l'élimination des tumeurs. La probabilité de développer des maladies pouvant priver le chien de la vue devient la base pour prendre des décisions concernant le traitement chirurgical. Chien photographié avant et 3 jours après la chirurgie

Il est possible de diriger la glande sans chirurgie au stade initial du développement de la maladie, dans les 12 premières heures. Si plus de 12 à 24 heures se sont écoulées, une intervention chirurgicale est recommandée.

Il existe de nombreuses options pour le traitement chirurgical du prolapsus des glandes au troisième siècle. Quelle que soit la méthode utilisée, le tissu glandulaire doit être entièrement préservé.

En cas de maladie prolongée, une intervention chirurgicale est inévitable. Les opérations de fermeture et de repositionnement du troisième siècle sont effectuées au microscope opératoire. Afin de ne pas déranger l'animal, une anesthésie générale est appliquée, mais une immersion profonde dans le sommeil n'est pas nécessaire, car le médecin passera un certain temps - 15 minutes pour rétablir un œil.

Le chirurgien utilise des filaments ophtalmiques spéciaux, qui excluent la possibilité de microtraumatismes des yeux et l’aident à placer la glande tombée à l’endroit prévu, en évitant la formation de cicatrices postopératoires. Les instruments de microchirurgie modernes entre les mains d'un médecin expérimenté garantissent l'absence de kérato-conjonctivite dans la période postopératoire.

Prévention

Les chiens de garde et les chiens de chasse sont en danger, car le plus souvent la cause de la maladie du troisième siècle est le stress mécanique. Pour la prévention devrait:

  • choisir les lieux et l'heure des promenades en excluant le soleil, la poussière et la fumée;
  • prise de médicaments accompagnée de vitamines et de médicaments fortifiants;
  • traiter les yeux avec des solutions antibactériennes.

Comment aider avant d'aller chez le médecin

Nous espérons que vous avez déjà compris qu'un médecin spécialisé en ophtalmologie peut aider un chien de manière significative. Cependant, bien que cela ne soit pas possible, il est nécessaire de fournir les premiers soins et d'éliminer au moins en quelque sorte l'inflammation, de réduire la douleur et l'anxiété de l'animal.

Dans ce cas, il est possible de:

  • Dripping "Dexamethasone". Gouttes oculaires à base de corticostéroïdes ayant des propriétés anti-inflammatoires et anti-allergiques. Pour un chien, 1 à 2 gouttes dans une zone du troisième siècle 2 fois par jour suffisent. La substance active pénètre rapidement dans les tissus, mais est contre-indiquée dans les processus purulents. Après avoir creusé, des larmes peuvent couler.
  • Rincer l'oeil avec "Tsiprovet". L'ingrédient actif ciprofloxacine antibiotique. Possédant un effet antimicrobien à large spectre, il soulage rapidement l’inflammation de nature infectieuse., Ils ont un effet anti-inflammatoire. Lorsque l’instillation de 1 à 2 gouttes provoque une sensation de brûlure, l’animal peut s’inquiéter, mais cela passe vite.
  • Portez un collier de protection spécial sur l'animal pour ne pas endommager davantage les yeux. CECI EST OBLIGATOIRE!

Photo

Vidéo

Vidéo, comment reconnaître le problème et définir le troisième chien de la paupière:

Conclusion

Seul un médecin devrait diagnostiquer et prescrire un traitement. Plus tôt une inspection qualifiée est effectuée, plus grande sera la probabilité que tout coûte un peu de sang et que votre chien soit en bonne santé!

Adénome du troisième siècle ou œil de cerise chez le chien

Souvent, les propriétaires de races brachio-céphaliques et de taille moyenne présentent une maladie telle qu'un adénome du troisième siècle chez le chien, dont le traitement nécessite dans la très grande majorité des cas une intervention chirurgicale. Dans ce document, nous allons parler de certaines des caractéristiques de cette maladie, déterminer l'étiologie, les symptômes et également nous attarder sur le traitement. L'article intéressera tous les propriétaires de chiens confrontés à cette maladie désagréable, ainsi que les praticiens n'ayant aucune expérience spécifique en ophtalmologie vétérinaire.

Lu beaucoup? Choisissez un sous-titre

Brèves caractéristiques anatomiques et physiologiques du troisième siècle chez le chien

La troisième paupière, ou comme on l'appelle aussi - la membrane blinky, presque atrophiée chez l'homme, mais bien développée chez le chien, remplit les fonctions physiologiques vitales pour l'œil. Au moment de fermer les paupières supérieures et inférieures, la membrane clignotante, située dans le coin interne de l'œil, à la manière d'un aveugle, recouvre presque complètement le globe oculaire, en retirant une abondance de particules de poussière et autres objets étrangers. En outre, la troisième paupière remplit la fonction hydratante la plus importante: sa surface est entourée à l'intérieur par de nombreux canaux excréteurs des glandes lacrymales de Gardner, qui assurent la production d'un tiers du volume total du liquide lacrymal.

Il faut également tenir compte du fait que la surface interne du troisième siècle est abondamment jonchée de tissu lymphoïde, qui libère un grand nombre de corps immunitaires, qui protègent les zones oculaire et conjonctivale des effets des agents biologiques.

La troisième paupière a une forme élastique dense, qui est assurée par la présence de cartilage mince et rigide en forme de T profond dans ses tissus. Cette base fournit une membrane de solin ajustée à la surface du globe oculaire et la dynamique correcte du troisième siècle.

Chez les animaux, en particulier chez les chiens, la surface extérieure du troisième siècle est le plus souvent pigmentée en nuances sombres, à l'exception de son bord d'environ 1 à 2 mm de large. Chez certains individus, l'organe peut être complètement dépourvu de pigmentation et ce phénomène n'est pas considéré comme une déviation pathologique. Cependant, il existe plusieurs hypothèses professionnelles qui suggèrent que la troisième paupière protège plus faiblement l'œil d'une exposition au rayonnement ultraviolet avec toutes ses conséquences.

Dogs 'Cherry Eye - Un jeu de termes et de définitions

Autour de la pathologie, son apparence reflétant l'apparition d'une formation visible rouge et souvent douloureuse dans le coin interne de l'oeil du chien, il existe un certain nombre de définitions différentes, dont certaines sont erronées.

La condition dans laquelle la troisième paupière du chien a enflammé, qui se traduit par la perte de la forme et de l'élasticité de l'organe, est appelée à juste titre le prolapsus du troisième siècle, ou prolapsus. Le processus pathologique se base sur une inflammation des glandes lacrymales de Gardner, suivie d'un blocage de leurs canaux. Le secret lacrymal s’accumule dans le parenchyme lâche et très tendre du troisième siècle, il se gonfle et oblige l’organe à se déplacer vers l’environnement extérieur.

Le terme adénome du troisième siècle chez le chien, dont le traitement sera discuté ci-dessous, est souvent utilisé pour désigner le prolapsus de la membrane blink, mais ne reflète pas avec précision la pathogenèse de la maladie. Le fait est que, sous le terme "adénome" en médecine et en médecine vétérinaire, on parle de cancer bénin. Les prolapsus du troisième siècle ressemblent à un néoplasme développé à l'extérieur, mais il n'y a pas de processus pathologique sur la base duquel le processus pourrait être classé comme cancéreux. En fait, il s’agit d’une inflammation banale des tissus du troisième siècle, entraînant une augmentation du nombre de cellules organiques (hypertrophie). Hyperplasie - une augmentation du nombre de cellules dans le foyer pathologique n'est pas observée.

Quant à la définition de «œil de cerise chez le chien», ce terme est exclusivement «populaire» et ne doit pas être indiqué dans les documents officiels, par exemple dans la colonne «diagnostic». Encore une fois, le nom officiel de la maladie est le prolapsus du troisième siècle chez les chiens, ou prolapsus.

Causes et prévention de la maladie

Les causes exactes du développement de l'inflammation du troisième siècle chez les chiens d'aujourd'hui ne sont pas bien comprises. La chaîne des glandes lacrymales, située autour des articulations cartilagineuses de la membrane du clignotant, constitue la source principale du film lacrymal et du lubrifiant pour les yeux, ce qui engendre de fortes charges physiologiques. Les tissus fibreux, qui maintiennent la troisième paupière dans la position anatomique correcte, s'affaiblissent à un moment donné, les tissus glandulaires commencent à dépasser de la surface interne de la paupière, ce qui provoque leur inflammation. Le résultat final est un œdème clignote, un prolapsus et une inflammation diffuse.

Un "adénome" du troisième siècle chez le chien peut se développer dans un œil ou dans les deux yeux. Le plus souvent, la maladie est observée parmi les représentants des roches brachio-céphaliques, ce qui se révèle être un composant génétique puissant, exprimé comme un composé faible du tissu fibreux du troisième siècle. En outre, l'inflammation traumatique, réaction défensive localisée aux lésions tissulaires du troisième siècle, ainsi que l'hypertrophie - une augmentation de la taille de l'organe uniquement due à l'expansion des cellules existantes, au lieu d'utiliser une nouvelle croissance cellulaire, peut également jouer un rôle dans le développement de «l'œil de cerise». les chiens

Ainsi, les principales causes, ou plutôt les facteurs de risque d'inflammation du troisième siècle chez le chien, sont les facteurs héréditaires et les traumatismes. De plus, en médecine vétérinaire pratique, les conditions suivantes peuvent provoquer le développement de cette maladie:

  • Véritable adénome des glandes lacrymales de Gardner.
  • Hyperplasie des glandes lacrymales du troisième siècle due à la leucémie.
  • Inversion du cartilage de la membrane clignotante, que l'on observe souvent chez les chiots actifs en jouant ou en se peignant.

Le plus souvent, les jeunes chiens âgés de moins d'un an, lorsque le corps est en pleine croissance, souffrent du «œil de cerise». Parmi les races brachio-céphaliques, la maladie touche souvent les bouledogues anglais et français, les carlins et, avec une grosse tête et une constitution lâche, les cannes corso, les mastiffs, les Terre-Neuve, les chiens. En outre, l'inflammation du troisième siècle n'est pas rare chez les Espagnols, les Chows, les Shar-Peis, les Bassetts, les Beagles et les Bledhounds.

Prévention

Comme mentionné ci-dessus, la cause exacte de l'inflammation du troisième siècle chez le chien n'a pas été suffisamment étudiée, mais elle nécessite un traitement professionnel. Cependant, étant donné que la pathologie apparaît le plus souvent chez certaines races, elle serait caractérisée par des facteurs héréditaires. Ainsi, l’un des moyens les plus efficaces de prévenir une maladie consiste à étudier en détail les cas vécus par les parents du chiot lorsqu’ils l’ont contractée.

Notes spéciales

"L'oeil de cerise" chez le chien est une maladie qui se manifeste généralement de manière inattendue et sans raison apparente. Dans un cas typique, l'animal a l'air normal, mais littéralement au bout de quelques minutes, dans les coins intérieurs de l'un des yeux ou des deux yeux, une masse dense de tissu rouge et enflammé peut apparaître.

Il est à noter que "l'adénome" du troisième siècle chez le chien n'est pas dangereux pour la vie de l'état animal et ne nécessite pas de traitement rapide. Cependant, dès la première apparition des symptômes, il ne faut pas tarder, les états pathologiques adjacents commencent à se développer au cours des prochains jours, à commencer par la conjonctivite, ce qui peut avoir des conséquences irréversibles, notamment une perte de qualité de la vision.

Certains chiens sont nés avec un troisième siècle visible, qui est plus souvent vu des deux côtés. Extérieurement, cet état se manifeste sous la forme d'un troisième siècle non complètement caché lorsque le haut et le bas sont ouverts. Ce trouble est plutôt un problème esthétique qui ne nécessite pas d’intervention sérieuse. Cependant, les chiots de valeur ne seront jamais calibrés.

Procédures de diagnostic

Chez les chiens, un prolapsus du troisième siècle est généralement diagnostiqué sur la base d'un examen exclusivement physique de l'animal. Les jeunes chiens de moins de deux ans, en particulier chez les cockers, les bouledogues, les beagles et les shih tsu, ne nécessitent aucune méthode de diagnostic particulière pour confirmer le diagnostic. L'une des conditions les plus importantes est l'apparition soudaine de symptômes spécifiques.

Chez les animaux plus âgés dont les masses rouges charnues se développent lentement dans le coin interne de l'un ou des deux yeux sur une longue période, la forme néoplasique de cancer sera probablement confirmée. Dans ce cas, une biopsie de la zone touchée sera programmée et envoyée au laboratoire de cytologie pour déterminer le type et la qualité de la composition cellulaire. La méthode d’échantillonnage consiste à percer le tissu anormal avec une aiguille stérile sur une seringue spéciale et à extraire davantage de cellules et de liquides de la zone oedémateuse. Le contenu de la seringue est ensuite exprimé sur une lame de verre et examiné au microscope.

En plus du traitement approprié, dans certains cas, un "adénome" du troisième siècle chez le chien doit être distingué de l'inversion ou de l'éversion de la paupière supérieure ou inférieure. Parfois, ces pathologies peuvent avoir une apparence très similaire et même un vétérinaire peut avoir besoin d’une expérience considérable pour les distinguer.

Comme une méthode supplémentaire d'examen après le diagnostic d'un œil de cerise est clarifiée, il est habituel chez les chiens de procéder à un examen ophtalmologique complet. La réaction des pupilles, l’évaluation de la taille du globe oculaire, la rétropulsion et la détermination de la pression intra-oculaire permettent d’exclure à un stade précoce les conséquences possibles d’un prolapsus du troisième siècle aux stades précoces.

Troisième paupière rouge chez un chien - symptômes de la maladie

Comme indiqué ci-dessus, une inflammation du troisième siècle chez le chien associée à son prolapsus peut survenir unilatéralement ou dans les deux yeux. Les symptômes visibles typiques d'un œil de cerise ne sont généralement pas isolés - il existe toujours des signes d'irritation des yeux associés à une hydratation insuffisante du globe oculaire et de la conjonctive.

Les autres signes cliniques de la maladie comprennent:

  • Sécheresse accrue des yeux.
  • Inflammation des muqueuses (conjonctivite).
  • Gonflement important de la conjonctive.
  • Douleur dans la région de l'oeil affecté.

Les animaux sont anxieux et essaient de gratter la zone touchée, se frottent le visage contre l’herbe ou la moquette dans le but évident de soulager l’irritation causée par leur état pathologique. De plus, la qualité de la vision peut être altérée si la conjonctivite devient mucopurulente, enveloppe la surface oculaire de l'œil ou si l'animal le blesse en essayant de la rayer.

Les propriétaires d'animaux, dans la plupart des cas, découvrent rapidement le problème. La maladie ne se caractérise pas par un lent déplacement de l'organe, bien au contraire, la troisième paupière se décolle brusquement et pratiquement sans tableau clinique préalable. Une exception peut être les cas où les glandes lacrymales de Gardner ont souffert plus tôt et que le processus a eu le temps de prendre une forme muqueuse pendant un certain temps, mais que la troisième paupière a conservé son emplacement anatomiquement correct. Dans ce cas, quelque temps avant le prolapsus, les propriétaires trouvent une masse pâteuse gris-jaune dépassant du coin inférieur interne de l'œil. Habituellement, au cours de la semaine qui suit la manifestation de symptômes similaires, le chien a un prolapsus du troisième siècle.

Inflammation du troisième siècle chez le chien - traitement

Encore une fois, cela vaut la peine d'être répété - vous devriez chercher un traitement professionnel pour le prolapsus présumé du troisième siècle chez le chien dès que possible. En soi, la pathologie n’est pas particulièrement dangereuse pour l’animal, mais les conséquences qui peuvent en découler, cicatriser dans un délai très long, sont coûteuses et difficiles.

Le traitement d'un adénome du troisième siècle chez le chien est impossible à la maison. À ce jour, il n’existe aucun médicament, outil ou technique qui puisse aider l’animal sans la participation d’un vétérinaire.

La direction principale en thérapie

Lorsqu'il fournit une assistance professionnelle, le médecin poursuivra les objectifs suivants:

  • Une tentative pour restaurer autant que possible l'apparence, mais aussi les fonctions physiologiques des structures du troisième siècle.
  • Réduction des pertes pathologiques de l'oeil affecté.
  • Minimiser l'irritation et les dommages à la cornée, y compris le tissu conjonctival.
  • Réduire le risque de développer des infections bactériennes secondaires.
  • Éliminez l'inconfort de l'animal pendant la période de récupération après la chirurgie.

Options de traitement

Il convient de noter que les méthodes de traitement non chirurgical du prolapsus du troisième siècle chez le chien n'apportent généralement pas les résultats escomptés. Toute tentative de mettre l'organe à sa place dans près de cent pour cent des cas entraînera sa récurrence et très souvent - quelques jours après la fourniture de l'assistance. Afin d'aider efficacement un animal, une excision chirurgicale de la région des glandes lacrymales enflammées, qui ne peuvent pas non plus faire l'objet d'un traitement thérapeutique, est nécessaire. Après le retrait des tissus affectés, un repositionnement chirurgical du troisième siècle est effectué - le repositionnement à sa place avec une fermeture parallèle. Il convient de noter qu'après un tel traitement, il n'y a plus de récidive de l '«œil de cerisier» et, extérieurement, il ne reste aucune trace visible de l'œil nu.

Cependant, cette approche a ses inconvénients. L'élimination des glandes lacrymales entraînera un déficit permanent d'hydratation de la surface oculaire, ce qui augmentera considérablement le risque de développer une kératoconjonctivite sèche, ou syndrome de l'œil sec. En règle générale, cette pathologie ne survient pas immédiatement, mais après plusieurs années, lorsque le corps du chien vieillit et que ses forces de résistance et de compensation diminuent.

Prévisions

Si l'animal présente une lésion unilatérale, le propriétaire doit comprendre que la correction chirurgicale de la zone touchée ne réduira pas le risque de développer une affection similaire dans l'autre œil, où la maladie est susceptible de récidiver. Aujourd'hui, il n'existe aucune méthode de traitement et de prophylaxie capable d'empêcher radicalement ou indirectement le développement du prolapsus du troisième siècle chez le chien.

En général, le traitement chirurgical des "adénomes" du troisième siècle chez le chien est généralement très efficace, mais en cas d'ablation importante des glandes lacrymales, l'animal peut avoir besoin de soins quotidiens tout au long de sa vie, en appliquant plusieurs fois par jour un collyre.

Si nos lecteurs ont des questions sur les causes, les symptômes et le traitement de l'inflammation du troisième siècle chez les chiens, vous pouvez les poser dans les commentaires du présent article ou à notre groupe VKontakte. Prenez soin de vos animaux de compagnie!

La troisième paupière chez les chiens. Film sur les yeux des chiens

La troisième paupière chez les chiens ou - le pli lunaire, situé sur le coin interne de l'œil. Chez l’homme, cette partie du corps est depuis longtemps devenue rudimentaire, c’est-à-dire qu’elle a perdu sa fonction d’origine et qu’elle est au stade du bouton. Cependant, chez les animaux domestiques, par exemple les chiens, ce repli fonctionne en jouant un rôle auxiliaire et protecteur pour l'organe de la vision. Lorsque vous touchez l'œil ou si le chien penche la tête, un mécanisme de protection fonctionne: la troisième paupière ferme la cornée des dommages éventuels. Mais malheureusement, ce repli lui-même devient souvent la cause de diverses pathologies.

Perte d'un siècle - causes et caractéristiques

Prolapsus des glandes lacrymales du 3ème siècle

Un autre nom pour la pathologie est le prolapsus de la glande lacrymale du 3ème siècle, qui est assez commun parmi les maladies de l'organe visuel des animaux. C’est avec ce problème que les propriétaires d’animaux à quatre pattes demandent le plus souvent des soins vétérinaires.

Dans cet état, la glande lacrymale change de position et devient visible dans le coin de l'oeil du chien. Selon les normes anatomiques, il se situe au 3ème siècle à sa base, sous la membrane muqueuse de l'oeil. Cette glande lacrymale est un organe sécrétoire supplémentaire, qui représente 10 à 30% du liquide lacrymal total qui hydrate et protège la cornée du globe oculaire.

Pas toujours se disputer est une maladie indépendante. Dans la plupart des cas, il survient dans le contexte de maladies plus graves. Le développement de cette pathologie chez un animal peut survenir dans les cas suivants:

  • si un objet étranger est entré dans l'œil et le lieu de sa localisation après le troisième siècle;
  • en cas de blessure à l'oeil;
  • s'il y a eu une torsion ou un renversement du siècle;
  • avec des changements atrophiques dans les tissus du globe oculaire;
  • avec le développement de processus inflammatoires dans les os de la mâchoire supérieure, du nez, des orbites des yeux;
  • avec l'apparition de tumeurs dans les mêmes os - une origine maligne ou bénigne.

Lorsque le prolapsus unilatéral se trouve souvent une inflammation purulente des tissus - un abcès, une paralysie partielle ou complète du nerf facial. Cette pathologie est possible avec une innervation altérée du système sympathique.

Si un chien perd une glande des deux yeux, les causes suivantes sont exclues:

  • corps étranger touché;
  • dommages à la cornée;
  • dommages au système nerveux central;
  • épuisement pathologique du corps;
  • processus d'intoxication dans le corps;
  • déshydratation.

Chez les animaux domestiques, la perte d'un siècle peut se produire dans une situation stressante, en raison d'infections à l'état latent, d'invasions d'helminthes.

Un certain nombre de races ont tendance à cette pathologie:

En général, la prédisposition est observée chez les chiens à constitution lâche, ainsi que souffrant souvent d'inversion ectropion-paupière. Le groupe à risque comprend également les chiots âgés de 5 à 9 mois.

Enlevez ou non la glande tombée

Il y a seulement une douzaine d'années, dans la médecine vétérinaire nationale, une glande glandulaire du troisième siècle était enlevée par une seule méthode: l'ablation chirurgicale. Mais des études ont montré que la kérato-conjonctivite sèche (ou, comme on l'appelle aussi «œil sec») est souvent diagnostiquée chez les animaux qui ont été retirés, une maladie grave des yeux qui ne peut pas être traitée et qui est associée à une production réduite de larmes.

La structure des yeux du chien

La conséquence en a été le refus des ophtalmologistes de cette opération, car la glande lacrymale n’est toujours pas rudimentaire, mais un organe pleinement fonctionnel qui produit un grand nombre de larmes et participe à la production du film lacrymal.

Aujourd'hui, ce problème est également résolu avec l'aide d'un chirurgien, mais il est déjà nécessaire de remettre l'organe à sa place d'origine et de restaurer ses fonctionnalités antérieures. Une intervention chirurgicale en temps opportun aidera également à éviter l'assèchement de la glande, le développement du processus inflammatoire, la réintroduction de l'infection. Et, de plus, cette intervention chirurgicale éliminera le type d'animal peu attrayant.

Comment la pathologie est-elle guérie?

Naturellement, avec cette maladie, une assistance qualifiée est nécessaire, car une intervention indépendante peut nuire à la santé d'un animal de compagnie. Si nous parlons du stade précoce du prolapsus, le chirurgien peut l’utiliser avec des pincettes pour le remettre à sa place, mais cela ne garantira pas que le fer ne tombera pas à nouveau. Par conséquent, les vétérinaires préfèrent néanmoins la réduction chirurgicale.

Si un processus inflammatoire puissant s'est développé dans la glande, un traitement initial, comprenant des antibiotiques et des hormones, est alors réalisé. Cela dure en moyenne au moins 5 jours. Et seulement après un traitement médical prescrit la chirurgie, qui est effectuée selon l'une des méthodes - la fixation ou la poche. Il n'est pas recommandé aux propriétaires de nourrir l'animal 12 heures avant l'événement.

Traitement du chien du troisième siècle

Pour les interventions chirurgicales, un matériel de suture spécial, un instrument de microchirurgie et des instruments ophtalmiques équipés d'optique sont nécessaires. Après l'opération, écoutez les conseils d'un ophtalmologiste:

  • Pour éviter tout risque de blessure des yeux par l’animal, il est recommandé de toujours porter un collier de protection spécial pendant 10 à 14 jours.
  • Jusqu'à la restauration complète des fonctions des glandes, il est nécessaire d'appliquer des agents pour une utilisation locale avec un effet antibactérien et des gouttes avec un effet hydratant. Une telle thérapie peut durer de 2 à 4 semaines, elle éliminera l'inflammation, protégera la cornée des infections et préviendra la sécheresse oculaire.

Si l'opération est effectuée correctement et que toutes les recommandations postopératoires sont suivies, tous les signes de la maladie disparaîtront au bout de 4 semaines.

En règle générale, le fer rétablit complètement sa fonctionnalité après un mois et demi. Mais en moyenne, dans 10-15% des cas, cette pathologie réapparaît chez le chien et l'opération est répétée. Chez les animaux ayant tendance au prolapsus de la glande, assez souvent après la pathologie d'un œil, la même chose se produit pour l'autre.

En médecine vétérinaire moderne, la méthode de correction chirurgicale de la glande est une priorité car, contrairement à son élimination, elle ne provoque pas le développement d'une complication «yeux secs». Mais avec un cours compliqué de la maladie, divers types de complications, de fréquentes rechutes chroniques, le retrait peut être prescrit. En même temps, l'état de la glande et ses fonctionnalités sont évalués.

Inversion de la paupière chez le chien

Une autre pathologie concernant le troisième siècle. Cela consiste à envelopper dans les yeux. L’origine de ce phénomène est liée à la plaie de l’animal, à la dégénérescence des tissus cartilagineux du siècle ou à la conjonctivite des follicules lymphatiques.

Les races suivantes sont à risque:

Parmi les principaux symptômes de la maladie, il y a un léger rétrécissement de la fente de l'œil, du liquide séreux et muqueux qui coule des yeux. La troisième paupière devient rouge, enflée, il y a une panne au déploiement. À l'examen, des nodules compactés à l'intérieur de l'organe peuvent être détectés.

L'inversion du 3ème siècle nécessite une opération, les vétérinaires domestiques - les ophtalmologistes appliquent la technologie de E.P. Kopenkova. Il s'agit d'une méthode chirurgicale efficace de correction de la pathologie réalisée sous anesthésie de surface locale. La conjonctive est disséquée, un petit patch est coupé, puis les tissus sont cousus. Après quoi la troisième paupière est mise en place.

Après la chirurgie, les méthodes habituelles sont utilisées: utilisation d’un col protecteur, d’une série de pellicules médicales oculaires contenant de la néomycine et de pommades anti-inflammatoires.

Century Adenoma (vrai et faux)

Adénome du IIIe siècle chez le chien de la photo

La pathologie fait référence à des troubles graves, et bien qu’on parle de formation de tumeur bénigne, dans la plupart des cas, ce n’est pas le cas. Le plus souvent, nous parlons d'hyperplasie ou d'inflammation du siècle, à cause de laquelle le corps devient plus grand et dépasse les limites de l'emplacement anatomique.

Naturellement, un diagnostic différencié est réalisé, indiquant si la formation est tumorale ou non, mais cela est confirmé assez rarement. Si, toutefois, une biopsie a confirmé la présence d'une tumeur, une méthode chirurgicale est utilisée. Dans le cas d'une petite éducation, il n'y a pas besoin d'opération, surtout si elle ne préoccupe pas l'animal et ne limite pas les fonctions visuelles de l'œil.

Si la paupière est enflée et rougie pour d'autres raisons, un traitement anti-inflammatoire traditionnel est utilisé. C'est assez efficace et a un minimum d'effets secondaires.

La troisième paupière de l'oeil, bien qu'invisible, mais un organe important pour le chien, il est donc nécessaire de la préserver. Aux premiers symptômes de conditions pathologiques devrait consulter un vétérinaire.

Inflammation du troisième siècle - types, causes, premiers soins et traitement

La maladie des yeux est un phénomène fréquent chez les animaux de compagnie de la famille des chiens. L'une des maladies oculaires les plus courantes est l'inflammation du troisième siècle chez le chien. Les signes les plus évidents sont la rougeur et le gonflement chez un animal du troisième siècle, ainsi que la surface recouverte de petits gonflements, de la taille d'un grain de riz, qui augmentent en taille et en quantité avec le temps.

Cette pathologie donne à l'animal une gêne importante et nécessite l'intervention rapide d'un spécialiste qualifié. Vous ne devez pas effectuer le traitement vous-même, car bon nombre des signes d'une maladie bénigne ressemblent aux symptômes de maladies plus graves.

L'inflammation du troisième siècle donne au chien un fort inconfort.

Pour prescrire un traitement approprié, le médecin procède tout d'abord à un examen ophtalmologique complet dont les résultats déterminent la cause du problème.

L'absence de traitement en temps opportun entraîne l'apparition de complications graves dans lesquelles le traitement médicamenteux devient inefficace et la suppression du troisième siècle par une intervention chirurgicale a été démontrée.

Causes et groupe à risque

En bonne santé, la troisième paupière est un repli de la conjonctive arquée, fixée par le cartilage et située dans le coin interne de l'œil.

Il existe un certain nombre de causes majeures qui provoquent une inflammation des follicules lymphatiques, qui recouvrent l'intérieur de la paupière:

  • lésions oculaires quelle que soit leur gravité;
  • la présence de ligaments faibles conçus pour maintenir la glande en position normale;
  • facteur héréditaire;
  • réaction à l'exposition à la fumée, à la poussière de chaux et à divers produits chimiques;
  • dommages aux vaisseaux lymphatiques et sanguins;
  • utilisation à long terme de médicaments puissants.
La troisième paupière chez un chien peut être enflammée pour diverses raisons.

En outre, les inflammations au troisième siècle de ces animaux de compagnie ayant déjà eu la peste étaient sensibles. Les abcès, l'uvéite et la tuberculose conduisent souvent à une saillie du troisième siècle.

Il y a des races qui sont les plus susceptibles au développement de diverses pathologies du troisième siècle:

  1. Adenoma - animaux de compagnie, races de chasse et de décoration.
  2. Inversion - berger, dobermans et grands danois.
  3. Hyperplasie - bouledogues, carlins, Shar pei, Terre-Neuve.

Conseil Avant de commencer le traitement, il est nécessaire de déterminer la cause fondamentale de la survenue de symptômes indésirables et la gravité de la maladie. Cela vous aidera à choisir le traitement le plus efficace et le moins dangereux possible, à déterminer si une intervention chirurgicale est nécessaire.

Adénome du troisième siècle

L'adénome est une tumeur bénigne, est assez rare et, dans la plupart des cas, est diagnostiqué chez les chiens âgés d'au moins sept ans. La détection de cette maladie est réalisée à l'aide d'une biopsie. En outre, l'adénome est caractérisé par la présence d'une conjonctivite folliculaire ou catarrhale.

Le plus souvent, les médecins utilisent le terme «adénome» pour désigner une pathologie caractérisée par la perte de la glande lacrymale du troisième siècle en raison de la propagation du processus inflammatoire.

Il comprend:

  • glande supplémentaire - peut être vu sans l'utilisation d'un équipement spécial chez un animal de compagnie en bonne santé, est situé à l'intérieur du stroma du troisième siècle;
  • glande supplémentaire située près du bord libre du siècle;
  • la glande principale, située sous la paupière supérieure et serrée contre le globe oculaire.

Cette maladie n’affecte pas le globe oculaire, mais c’est un trouble physiologique grave, dont les symptômes ne disparaissent pas d'eux-mêmes. Le symptôme principal est l'augmentation et la perte du troisième siècle de l'intérieur de l'œil. La taille de la formation peut atteindre 15 mm de diamètre et peut disparaître et réapparaître.

En cas de détection de la pathologie considérée dans un œil, il est fort probable que cette éducation apparaisse dans un avenir proche et dans le deuxième œil. Peut conduire à une déshydratation sévère et à l'épuisement de l'animal.

Attention L'option la plus populaire pour se débarrasser de l'adénome est l'élimination du troisième siècle. Toutefois, cela entraîne souvent une perturbation du fonctionnement normal du globe oculaire, le développement d'une kératoconjonctivite sèche et une perte de vision.

Hyperplasie du troisième siècle

L'hyperplasie peut être la principale cause de l'apparition d'un adénome. Elle se caractérise par une augmentation du nombre de follicules de couleur rouge vif sur le site du développement de la pathologie. C'est souvent une complication après la leucémie ou est causée par la présence d'une conjonctivite chronique.

L'hyperplasie du troisième siècle chez le chien peut conduire au développement d'un adénome.

Inversion du troisième siècle

C'est caractéristique des jeunes individus, car pendant la période de croissance, le globe oculaire augmente progressivement. La raison principale est la réfraction et la perte de flexibilité du cartilage, résultant de l'allongement de la jambe cartilagineuse, qui fixe l'appareil ligamenteux de l'organe. En présence d'une pathologie similaire, une modification de la position et de la forme de la paupière est observée. L'évolution de la maladie est souvent associée à une hyperplasie.

Premiers secours à l'animal avant l'arrivée du médecin

Il est important de fournir une assistance de qualité à l’animal avant l’arrivée d’un spécialiste, ce qui contribuera à réduire la douleur, à arrêter le développement du processus inflammatoire et à calmer l’animal.

Un certain nombre de médicaments efficaces peuvent atténuer les souffrances de l'animal:

  1. Dexaméthasone Gouttes oculaires qui ont un effet anti-inflammatoire et ne provoquent pas de réaction allergique. Il devrait être instillé deux fois par jour, deux gouttes dans la région du troisième siècle. Lorsqu’il est utilisé, il peut provoquer une sensation de brûlure entraînant un comportement gênant du chien - cet effet disparaît rapidement. Il est interdit de l'utiliser en présence de formations purulentes.
  2. Tsiprovet est un antibiotique qui élimine les processus inflammatoires de nature infectieuse et combat efficacement les germes. Enterrez une goutte quatre fois par jour.
Les gouttes ophtalmiques de dexaméthasone aideront à réduire l'inflammation.

Est important. La cause de l’inflammation du troisième siècle pourrait être le retard de la vaccination et le manque de traitement de qualité des maladies existantes.

Traitement de l'inflammation du troisième siècle chez le chien

S'il y a une maladie au stade initial de développement, le médecin détermine la cause du début de l'inflammation, puis choisit comment traiter la pathologie identifiée.

Le plus souvent, le traitement comprend:

  • les anti-inflammatoires et les corticostéroïdes;
  • solutions antiseptiques - pour se laver les yeux;
  • pommade à la tétracycline ou korneregel - l’utilisation est effectuée sur une zone soigneusement lavée.

Le traitement des remèdes populaires comprend l’utilisation de décoctions de camomille, de millepertuis ou d’écorce de chêne, qui ont un effet antiseptique et empêchent la propagation du processus inflammatoire. À leur tour, les spécialistes qualifiés ne recommandent pas l'auto-guérison pour éviter la détérioration du chien.

Le traitement de l'inflammation du troisième siècle devrait faire appel à un vétérinaire.

Si, au moment d'aller chez le médecin, le fer est gravement enflammé, il est nécessaire de suivre un traitement thérapeutique avant la chirurgie, en utilisant des antibiotiques et des médicaments antimicrobiens. Les médicaments sont choisis par le médecin traitant, en tenant compte des caractéristiques individuelles de l'organisme de l'animal et de la gravité de son état de santé.

Le traitement principal est basé sur l'opération sous anesthésie, dont le but est de fixer la glande lacrymale prolabée directement au zygoma périoste.

Les principaux critères à respecter lors de la chirurgie:

  • préservation complète de la glande prolapsus;
  • pas une violation de l'intégrité du troisième siècle;
  • restauration de la mobilité normale du troisième siècle après la période de rééducation postopératoire.

Avec une opération réussie, le risque de perte est minimisé.

Dans le cas d'un volvulus du troisième siècle, pendant l'opération, la partie affectée du tissu cartilagineux est enlevée. La procédure doit être effectuée avec l'utilisation d'optiques de haute qualité - cela réduit les risques de dommages pour les zones saines du cartilage et offre une fonctionnalité normale du troisième siècle.

Ensuite, le propriétaire doit prendre soin de l'animal afin d'accélérer le processus de récupération. Pendant deux semaines, le chien doit porter régulièrement un collier de protection. Il est important d'utiliser des onguents et des gouttes ophtalmiques prescrits par un médecin. À l'observation de toutes les recommandations, l'état d'un animal de compagnie est normalisé un mois après l'opération.