Hungarian Vyzhla (Chien d'arrêt à poil court hongrois)

Vyzhla hongrois, ou d’une autre manière, le chien de pointage - un chien de travail luxueux avec d’excellentes qualités naturelles et une apparence élégante. La race a une longue histoire, ses représentants ne sont pas seulement d'excellents chasseurs, mais aussi des compagnons amicaux et ouverts. Cependant, les propriétaires doivent prendre en compte les caractéristiques du chien - s'il n'y a pas de chasse, vous devrez inventer d'autres divertissements pour l'animal à quatre pattes.

Origine de la race

La première mention des chiens, ancêtres des flics hongrois, remonte au 10ème siècle. Il a été découvert dans la chronique viennoise, datée de 1375, puis le pays était dirigé par Louis le Grand. Les chiens à cheveux roux étaient décrits comme de magnifiques chasseurs de lièvres et autres petits gibiers qui vivaient dans la plaine de l'État.

Le hongrois vyzhla est une race de chiens de chasse universels capables de travailler sur le terrain, dans les zones forestières et sur l’eau. Le sang de diverses races de chasseurs d’Allemagne et d’Angleterre coule dans ses veines, et de nombreux chercheurs sont certains que ce n’est pas sans l'utilisation de chiens de chasse arabes.

Un tel chien a un excellent instinct, un amour de l'eau et un désir inné d'aporter. Pendant longtemps, ces flics étaient réservés à l'aristocratie hongroise, ce qui leur permettait de préserver l'apparence et les qualités de travail des chiens.

En 1825, les éleveurs ont commencé à enregistrer les données sur la progéniture dans un livre généalogique et à conserver des données sur les généalogies et les normes. Dans le même temps, la race a reçu une reconnaissance officielle dans leur pays d'origine. La distribution locale de ces chiens extraordinaires était entravée par la législation locale, qui interdisait pendant longtemps l'exportation d'animaux de race pure en dehors de la Hongrie.

Description de la race hongroise vyzhla

Les chiens de cette race sont admirés - élégant, proportionnellement construit, musclé. La taille des chiens varie de 54 à 64 cm, c’est un policier plutôt grand, de couleur dorée et uniforme et le visage expressif d’un aristocrate.

La norme spécifie les proportions et la description des animaux suivantes:

  1. Le tronc est de longueur moyenne, moyennement allongé, la poitrine n'est pas trop large et profonde. Le dos est fort, va dans une longe courte et une petite croupe en pente. Les côtes sont un peu arrondies.
  2. Les membres sont minces, droits, avec des muscles bien développés et des pattes ovales et bien tissées.
  3. La queue dodue à la base se rapproche de la fin.
  4. La tête est arrondie, avec un front large et une nuque inexprimée, recouverte d'une peau élastique.
  5. Museau aux pommettes développées, lèvres épaisses et resserrées, pigmenté de la même couleur que le nez. Le nez est large, les narines bien ouvertes, de couleur légèrement plus foncée que celle du pelage.
  6. Les yeux sont petits, avec une zone externe surélevée, donnant un certain piquant. L'iris est brun foncé.
  7. Les oreilles sont basses, fines, pendent du côté du museau.

Manteau et couleur

En hongrois, vyzhla est court et recouvre tout le torse en une couche dense, grossière et dure, en une seule couche. Il n’ya pas de sous-poil. Sur les oreillettes et la tête, les poils sont plus courts et plus doux, le bas de la queue est légèrement plus long et, dans l'abdomen, il n'est pas aussi abondant que sur le corps.

La couleur du pelage varie du blé au rouge-or. Au niveau des oreilles, il peut être légèrement plus foncé. La norme permet la présence d’une tache blanche sur la poitrine, mais son diamètre ne doit pas dépasser 5 cm, ainsi que de marques blanches aux extrémités des pattes.

Caractère

Bien que ces flics aient été utilisés exclusivement pour la chasse pendant longtemps, ils vivaient toujours côte à côte avec une personne et faisaient partie de la famille. En conséquence, ils développèrent les traits des chiens de compagnie, ce qui leur permit de ne pas disparaître lorsque la chasse perdit sa pertinence. Vyzhla hongrois veut être constamment avec son maître.

Elle souffre beaucoup de solitude, il n'est pas recommandé de laisser un animal de compagnie pendant longtemps sans communication. Tous les représentants de races de chasse ne sont pas capables de relations aussi étroites et confiantes avec le propriétaire, comme ce flic. Le chien aime infiniment le propriétaire et lui est très dévoué.

Il convient de noter que l’amitié ne s’appliquait pas uniquement aux membres de la famille et aux personnes qui entrent souvent dans la maison. Le chien sera hospitalier pour rencontrer tous les invités et ne pas se familiariser avec eux. Par conséquent, un tel animal de compagnie ne pourra pas devenir un gardien ou un gardien, il n'y a ni vigilance ni agression envers des étrangers. Mais vous pouvez entraîner le chien à s'exprimer dans des situations alarmantes.

Le propriétaire rentrant chez lui sera toujours accueilli par un animal joyeux, sautillant et remuant. Et peu importe si la personne était absente toute la journée ou était absente pendant 5 minutes. Vyzhla va essayer de lui sauter sur la poitrine et de lécher le visage de son maître bien-aimé.

De plus, les représentants de cette race s'entendent bien avec les enfants. Ils peuvent jouer sans relâche pour trouver des leçons communes. Vyzhly correctement formés deviennent des animaux très doux et patients, pas étonnant qu'ils soient utilisés avec succès en tant que chiens thérapeutiques.

Le chien, dur et concentré pendant la chasse, à son retour à la maison, se réincarne en un animal de compagnie gentil et affectueux. Après avoir dépensé l'excès d'énergie au travail, il devient calme, docile, presque parfait.

La plupart des représentants des races de chasse s'entendent bien avec leurs frères et les vyzhly hongrois ne font pas exception. Ils sont habitués au travail indépendant, mais ils sont également capables de chasser de manière productive dans une meute. Un chien ne souffrira pas du fait qu’il n’y ait pas d’autre chien dans la maison. Le cas échéant, le chien sera content.

Ces chiens ne sont pas sujets à la domination, ils ne sont pas jaloux et ne désigneront ni ne protégeront leur territoire. Et si la majorité des "chasseurs" à quatre pattes ne sont pas recommandés pour être emmenés dans une maison où il y a d'autres animaux, il n'y a pas de telle restriction pour cela.

Le mot «survécu» est traduit par «chercher», c’est-à-dire que la tâche du chien est de trouver et d’apporter du gibier au propriétaire, ce qui signifie que le chien n’attaque pas et n’empoisonne pas la bête. Par conséquent, cet animal de compagnie s'entend bien, même avec les chats. Un conflit peut survenir d'un autre côté - tous les chats ne sont pas satisfaits d'un quartier aussi actif que positif.

Un chien ne peut constituer une menace que pour les petits animaux - cobayes, hamsters. Certains chiens ne peuvent pas se priver du plaisir de "chasser".

Le fait qu’elle ne puisse pas protéger, garder son bétail ou être gardé ne diminue en rien ses capacités mentales. Elle est intelligente, intelligente, joue, a une bonne forme physique. Toutes ces qualités font du tireur un excellent athlète, le chien montre de bons résultats en obéissance, en agilité. En outre, Vyzhl est formé avec succès dans le cas du guide et constitue un bon moteur de recherche.

Chaque chien a une individualité, donc parmi eux, il y a des individus avec des traits de caractère atypiques pour cette race. Cependant, la plupart d’entre eux essaient de plaire au propriétaire, de saisir l’ambiance et de ne pas s’ennuyer.

Éducation et formation

Vyzhla - pas le chien qui va exécuter aveuglément la tâche, il est important pour elle de comprendre que l'équipe en vaut vraiment la peine. Même comme chiots, les chiens de cette race sont soumis à des tests spéciaux avec une canne à pêche, à laquelle une aile de gibier à plumes est attachée à une corde. Bien sûr, un tel test ne vous permet pas de savoir comment vyzhla réussira dans la chasse, mais indique si l'animal est debout dans le support, à la vue d'une proie potentielle.

À partir de six mois déjà, vous pouvez emmener un chiot à la chasse afin qu'il «connaisse» la majeure partie du jeu et soit bien entraîné. Un chien a besoin d'une pratique obligatoire. Mais la plupart des chasseurs perdent de vue cette caractéristique et attendent jusqu'à un an et demi lorsque leur animal de compagnie mûrit. Cependant, le chien adulte devient un peu désorienté.

Vyzhla travaille très bien dans l'eau et trouve un oiseau blessé, ce qui est possible grâce à un sens de l'odorat sensible. Il peut aporter de l'eau et des sushis. Les représentants de cette race ne sont pas têtus et même dans la chaleur du jour, ils ne perdent pas le contact avec le propriétaire. Un tel animal de compagnie est facile à contrôler pendant la recherche et l’entraînement dans n’importe quelle localité ne pose pas de problèmes.

Elle a survécu - un animal sensible, réagissant avec sensibilité même à un changement d'intonation, ce qui signifie que des méthodes rigides et rudimentaires d'éducation et de formation ne lui conviennent pas. Le chien est difficile à tolérer les impacts physiques. Oui, vous ne pouvez pas vous laisser aller pendant la formation, il est important de faire preuve de fermeté et de rigidité. Mais le propriétaire doit être juste, patient et comprendre son ami à quatre pattes.

Soins et santé

Prendre soin de vyzhla hongrois ne présente aucune difficulté particulière. Les chiens ont un pelage court qui ne nécessite pas de peignage. Même pendant la période de mue, il suffit de nettoyer l'animal deux fois par semaine avec une brosse ou une moufle spéciale. Entre mues, cette procédure peut être effectuée encore moins souvent - une fois tous les 7 à 10 jours.

Ils baignent les chiens une fois tous les 1-2 mois, mais, étant donné la faiblesse particulière de l'eau, il est souhaitable de permettre à l'animal de se baigner dans les plans d'eau locaux. Si le chien est légèrement contaminé, vous pouvez le faire sans vous laver, en essuyant la zone souhaitée avec un chiffon humide.

Un chien est un animal soigné, il se lèche avec un soin particulier, de plus, il ne possède pas l’odeur caractéristique d’un chien. Il faut faire attention aux dents du chien, car elles apparaissent souvent sur la plaque d'émail et le tartre déposé. Pour éviter cela, vous devez brosser les dents de votre animal une fois par semaine avec une brosse et un outil adaptés aux chiens.

Vyzhlam Claws paré toutes les 4-5 semaines. Les oreilles sont examinées pour les parasites et les inflammations, il en va de même pour les yeux.

Maladies de race

Le pointeur hongrois est une race de chiens forts et durables, mais même ceux-ci ne sont pas assurés contre les maladies héréditaires. Plus souvent que d'autres maladies diagnostiquées par vyzhl:

  • l'épilepsie;
  • atrophie rétinienne;
  • dysplasie de la hanche;
  • hypothyroïdie.

Chez les chiens plus âgés, le cancer n'est pas rare, par exemple le lymphosarcome.

Alimentation

La plupart des éleveurs nourrissent leurs pupilles avec des rations sèches en choisissant des produits de qualité supérieure. Seule une nourriture de haute qualité peut fournir à l'animal tout le nécessaire et ne pas nuire au corps. La même pratique est de plus en plus adoptée par les propriétaires, qui se libèrent de l'achat et de la préparation de la nourriture pour l'animal.

Il existe une deuxième option - nourrir la nourriture naturelle. Dans ce cas, le propriétaire est tenu de développer une alimentation équilibrée. Tout d'abord, vous devez immédiatement supprimer l'option qui consiste à nourrir le chien avec des déchets de table. De tels aliments peuvent causer de graves problèmes de santé et raccourcir considérablement la durée de vie de l'animal.

Il est recommandé de nourrir le vyzhlu hongrois avec de la viande faible en gras (au moins 50% de la quantité totale de nourriture), des légumes, du poisson de mer bouilli, du fromage cottage, du kéfir, des produits dérivés, des fruits. Les chiens de cette race ne sont pas tenus de consommer beaucoup de graisse, mais la protéine, en particulier l'animal, doit être fournie au corps en quantité suffisante.

Les céréales peuvent également être incluses dans le régime alimentaire de l'animal, mais en petites quantités, car elles contiennent de nombreux glucides peu digestibles. Si le propriétaire nourrit la nourriture sèche pour chiens, des sources supplémentaires de vitamines et de minéraux ne sont pas nécessaires. Mais avec une alimentation naturelle, ils sont nécessaires, et il vaut la peine de consulter un vétérinaire.

Contenu de chien

Hongrois a survécu trop domestique et sociable pour vivre dans une volière ou un chenil. De plus, le manque de sous-poil rend le chien vulnérable aux basses températures. Par conséquent, elle devrait vivre avec une personne et il n'est pas recommandé de la laisser seule pendant longtemps.

Comme tous les flics, un tel chien a besoin d'un effort physique quotidien. Les longues promenades actives doivent être faites quotidiennement - le matin et le soir. De plus, même si le propriétaire n’est pas un chasseur, sortez un animal de compagnie en pleine nature, gambadez-le, il doit le faire.

Photos de Hongrois vyzhla

Vidéo sur le vyzhle hongrois

Acheter un chiot

Il est conseillé d'aborder l'achat d'un animal de compagnie en pleine responsabilité. Si vous avez besoin d’un chiot pour participer plus tard à la chasse, il est préférable de l’acquérir auprès de parents qui travaillent. En outre, peu importe si le bébé est un peu plus âgé - un spécialiste peut évaluer plus précisément ses qualités de chasseur.

Lorsque le propriétaire souhaite participer à diverses expositions avec son ami à quatre pattes, vous devez faire attention aux enfants de la classe d'exposition, qui ont des qualités aussi proches que possible des qualités habituelles.

L'achat d'un chiot auprès de personnes choisies au hasard qui ne sont pas des reproducteurs expérimentés est une véritable loterie. Un enfant sans papiers peut ne pas être du tout hongrois, mais un métis ordinaire. Et même si vous avez la chance d'acheter un homme armé de race pure, personne ne donnera de garanties quant à son état de santé.

Parmi ces races, le chien d'arrêt hongrois est un chien plutôt coûteux. Le prix minimum de la progéniture obtenue dans une pépinière spécialisée avec de bonnes données et pedigree est de 45 000 roubles. Un chiot avec des défauts mineurs qui ne lui permet pas de participer à des expositions et à un élevage coûte entre 20 000 roubles. Pour un animal de compagnie de grande classe, qui mène une grande carrière dans le spectacle, il devra débourser 70 000 à 100 000 roubles, voire plus.

Les meilleures crèches sont situées en Ukraine:

  • Kennel Csodaret, Kiev https://vizsla-csodaret.jimdo.com/%D1%83%D1%81%D0%BB%D1%83%D0B3%D0%B8/;
  • Marrons de Kiev, Kiev https://ukrvizsla.jimdo.com/.

Peut-être que, parmi les chasseurs de compagnie, le hongrois a survécu est le meilleur. Il est plus apaisant que les lévriers, dépourvu d'agression, contrairement aux chiens décapants, et peut se passer de la chasse. Mais un tel animal de compagnie n’est pas destiné aux propriétaires paresseux ou souvent absents. Avant de partir pour un chiot, vous devez calculer votre temps et votre énergie.

Hongrois a survécu

Hongrois (Vizsla anglais) ou chien d'arrêt hongrois - une race de chiens de chasse, originaire de Hongrie. Vyzhla à poil court est l'une des plus anciennes races européennes, tandis que le monochrome est l'un des plus jeunes. C'est un chasseur né, doté d'un excellent sens de l'odorat et d'un apprentissage remarquable.

Les thèses

  • C'est une race très active qui nécessite au moins 60 minutes d'activité physique par jour. Ils aiment le sport, la marche, le jogging, l'eau.
  • Le traitement est simple et consiste à peigner régulièrement les cheveux courts. Elle n'a pas d'odeur de chien.
  • Ils adorent la communication et suivent leur bien-aimé sur leurs talons.
  • La race n'est pas recommandée aux personnes employées au travail. Ils souffrent de solitude et d'ennui, ce qui peut conduire à un comportement destructeur.
  • Il est préférable de le garder dans une maison privée avec une cour spacieuse.
  • Doit vivre dans une maison, pas dans une volière ou dans une cabine. Sa laine ne protège pas du froid et son caractère ne permet pas de vivre en dehors de la famille.
  • Ils aiment les enfants et jouent avec eux.
  • S'entend bien avec les autres chiens, les chats. Mais avec les petits rongeurs, il faut être prudent.
  • Si vous décidez d'acheter vyzhlu, choisissez une bonne chambre d'enfants. Le prix des chiots peut atteindre 50 000 roubles, mais généralement de 30 000. Cela n'a aucun sens de sauver et d'acheter un chiot avec un pedigree inconnu, une psyché instable ou des maladies génétiques.

Histoire de race

Il a survécu à l'une des plus anciennes races européennes, son histoire remonte à au moins mille ans. Il est apparu il y a longtemps, avec les Magyars, également connus sous le nom de Hongrois. Le mot lui-même est traduit du hongrois par “chercher”, “trouver”. Les anciens Magyars appartiennent aux tribus finlandaises et vivaient quelque part en Europe orientale. En 896, ils s'emparèrent du niveau bas du Danube moyen. On pense qu’avec eux sont apparus quatre races: Vyzhla, Kuvas, Komondor et balles.

Les premières informations sur la race se trouvent sur les pierres, où les leaders de la fauconnerie sont montrés avec leurs chiens. Ces chiens sont très similaires aux animaux modernes. Pour les tribus Magyars, la vie en Europe n’était pas facile. La principale source de viande était la fauconnerie, sur laquelle des chiens étaient utilisés. Le chien a trouvé l'oiseau par son odeur, l'a dirigé vers le chasseur et il a produit un faucon. Le faucon dressé a tué une proie et l'a apportée à son propriétaire. Cette méthode a longtemps été utilisée dans les steppes, jusqu'à l'apparition d'une arme à feu.

La mention de la race se produit avant l'occupation turque en 1526. Avec les Turcs du pays, on obtient un chien connu sous le nom de pointeur en or. Il est croisé avec vyzhla qui lui donne une couleur unique. Les descriptions de cette époque mentionnent presque toujours la couleur et les compétences de chasseur. En fin de compte, les relations établies de longue date entre cette race et la noblesse ont été légalisées et seuls ceux qui avaient le sang noble pouvaient les reproduire. Ces chiens ont été donnés à la famille royale et seulement un petit nombre de nobles en dehors de la Hongrie les ont reçus.

Contrairement à la plupart des chiens de cette époque, elle était très appréciée et était autorisée à dormir à la maison. Elle était non seulement une chasseuse, mais aussi un membre de la famille. La proie principale pour elle était les oiseaux, mais elle pouvait travailler sur d’autres animaux, du lièvre à l’ours. Une autre caractéristique de la race était sa valeur et son aspect extérieur. Alors que les autres chiens avaient une apparence extrêmement diverse, ils ont survécu pour former un look unique, une race de race.

Au 17ème siècle, les chiens de chasse allemands et anglais entrent en Hongrie et deviennent rapidement populaires. La demande de chiens autochtones diminue et le déclin diminue de moins en moins. À la fin du siècle, il y a très peu de races pures et les éleveurs commencent à travailler sur la restauration de la race. Très probablement, ils croisent les chiens avec un pointeur allemand, un pointeur anglais et peut-être un poseur irlandais.
La Première Guerre mondiale a considérablement réduit la population, mais encore une fois les éleveurs l'ont sauvée. Depuis 1920, la pratique de couper la queue en coupe est à la mode, afin que le chien ne se blesse pas pendant la chasse. En 1930, plusieurs éleveurs décident de créer un chien mieux adapté à la chasse dans la brousse et dans un climat humide. Ils croisent vyzhla et drathaara finit par devenir un pincé aux cheveux durs, qui est considéré comme une race séparée.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, la Hongrie était occupée par l'Allemagne, puis par l'URSS. Les combats détruisent pratiquement les races indigènes. Ils souffrent de la faim, des bombardements, ils ne sont pas élevés. À la fin, quelques centaines de personnes ont survécu, pas seulement en Hongrie, mais également dans d'autres pays.

La race aurait complètement disparu sans les immigrants hongrois et les soldats américains. Les Hongrois qui ont pu émigrer ont emmené les chiens avec eux, créant des chenils dans des pays qui ne connaissaient pas la race auparavant. En outre, les chiots ont été transportés avec les soldats américains revenant de la guerre. Cette popularité en Amérique a joué un rôle crucial dans la restauration de la race. Malheureusement, la plupart des organisations canines de l'époque exigeaient au moins trois générations avant que la race ne soit reconnue. Pour cette raison, la plupart des livres d’élevage sont conservés de 1945 à 1950, alors que la race elle-même est âgée d’au moins 1 000 ans, dont 500 sont de race pure.

En 1960, plus de 500 chiens d’au moins trois générations nées aux États-Unis étaient enregistrés. Cette année, la race reconnaît l'American Kennel Club (AKC). En 1984, United Kennel Club (UKC) le rejoint. Dès l’arrivée aux États-Unis, la race du chien de chasse le plus polyvalent se renforce. Ils sont capables de chasser n'importe quel gibier dans presque toutes les conditions, même dans la forêt, même dans la steppe. De plus, elle est intelligente, bonne en nature et conquiert ses fans plus rapidement que toute autre race. Ils ne sont pas seulement un excellent travail, mais aussi très beau. La popularité de la race augmente dans le monde entier, elle va du sommet de la survie au sommet de la popularité. Ainsi, en 2010, selon le nombre de chiens inscrits à l'AKC, il a survécu à la 41e place sur 167 races.

Description

Il est souvent confondu avec le Rhodesian Ridgeback ou Vermarainen, comme les plus courants. Cependant, c'est une race complètement séparée. C'est un chien de chasse universel et tout dans son apparence parle d'athlétisme. Ceci est un chien de taille moyenne. Les mâles au garrot atteignent 58–64 cm, les femelles entre 54 et 60 cm.Le standard de la race ne décrit pas le poids idéal, mais il atteint habituellement 20–30 kg.

Ce sont des chiens minces, surtout chez les jeunes. Certains sont si maigres qu’une personne occasionnelle pensera à l’épuisement, mais ce n’est pas vrai. Malgré sa maigreur, elle est musclée et athlétique. Sa queue est traditionnellement amarrée sur 1/3 de la longueur, mais cette pratique est démodée et même interdite.

Le museau et la tête sont gracieux et secs, comme il convient à une race dont l'histoire remonte à des centaines d'années en tant qu'élevage de race. Museau plutôt long, type carré. Les lèvres serrées, cachent les dents. Les yeux sont de taille moyenne. Un trait caractéristique du vyzla est la couleur du nez, qui permet de le distinguer des autres races. Il doit être marron et correspondre à la couleur du chien. Toute déviation peut entraîner la disqualification.

Caractère

Les deux espèces ont un caractère similaire. Bien qu'il s'agisse principalement de chiens de chasse, ils ont toujours fait partie de la famille. En conséquence, leur caractère est similaire à celui des chiens de compagnie et le chien moderne a un excellent compagnon. C'est un chien qui veut être avec le propriétaire 100% du temps.

Ces chiens sont sujets à la solitude et ne doivent pas rester longtemps sans compagnie. Ils forment une relation incroyablement étroite avec le propriétaire et c'est l'un des chiens les plus dévoués parmi toutes les races de chasse. Cependant, ce sont les mêmes avec les étrangers, tout le monde qu'il rencontre vyzhla considère un ami potentiel et veut faire connaissance avec lui. Ils ne sont absolument pas appropriés pour le rôle de chiens de garde, car ils rencontreront avec plaisir le voleur, remuant la queue. On peut leur apprendre à donner la parole,

Ce chien souffre d’une joie immodérée et sautera sur la poitrine du propriétaire en essayant de le lécher au visage lors de la réunion. Par contre, ils sont très bons avec les enfants. De plus, ils adorent les enfants, car ils sont toujours prêts à jouer avec eux. Avec une formation adéquate, ils sont très doux et patients, ils peuvent être d'excellents chiens thérapeutiques. Dans ce cas, tous les vyzhly, revenant d’une chasse, deviennent des membres adorés de la famille et leur caractère est parfait.

Excellent, ils s'entendent bien avec les autres chiens. Bien qu'ils soient capables de travailler de manière indépendante, ils ne les gênent pas. Ils peuvent vivre seuls, mais la plupart des chiens sont heureux s'il y en a un autre avec eux. Pas caractéristique de la domination de la race, de la jalousie, de la territorialité. Les deux races survivent bien avec d'autres animaux, ce qui est surprenant pour les chiens de chasse. Leur tâche consiste simplement à trouver et à amener, pas à attaquer. Ils s'entendent bien avec les chats, sauf qu'ils essaient de jouer avec eux. Ce que les chats n'aiment pas particulièrement. Certains peuvent s'attaquer à de petits animaux tels que des cobayes ou des hamsters.

Ce sont des chiens très intelligents et flexibles. Ils ne peuvent pas faire face uniquement à des tâches très spécifiques, telles que le travail de berger ou de garde. Vyzhla remporte régulièrement les concours les plus prestigieux en obéissance et en agilité, travaille comme chien-guide et chien de recherche.

Il existe des exceptions, mais la plupart sont heureuses de faire plaisir au propriétaire, elles sont sensibles et répondent avec plaisir à un entraînement basé sur l'affirmation positive. Elle enseigne des tours simples très rapidement, ceux qui veulent enseigner difficilement n'éprouveront aucune difficulté particulière.

D'autre part, cet athlétisme le rendra désirable pour les familles actives. De plus, il est capable de tout partager, même le vélo, le ski. Si vous aimez le kayak, il y aura une place pour elle là-bas. Elle aime l'eau et nager, car sa taille ne nécessite pas beaucoup d'espace et son manteau court est facile à nettoyer. Si vous avez besoin d'un chien avec lequel il est facile et simple de voyager et de faire du sport, alors vous avez trouvé votre race.
Mais, si vous ne voulez pas ou ne pouvez pas payer 10-15 heures par semaine, alors vous devez penser à une autre race.

Vyzhla peut se comporter mal, mais la cause de ce comportement est souvent l'ennui et une énergie non dépensée. Elle cherche constamment quoi faire et si son maître ne trouve pas son travail, elle le trouvera elle-même. Cependant, cela peut être très destructeur et détruire complètement la pièce en peu de temps. Les longues marches sont bien, mais elle a besoin d'un travail. Et le propriétaire est mieux de lui apprendre quelque chose que le chien était occupé.

L'un des problèmes courants de la race est la peur des orages. Il peut être si fort que défigurer la psyché d'un chien. Comme il est extrêmement difficile de corriger cette crainte, il est important d’empêcher son développement dès les premiers signes.

Élémentaire. Un brossage régulier, c'est tout ce dont un chien a besoin. Ses cheveux sont courts, ne nécessitent pas de toilettage professionnel. Une attention particulière doit être portée aux oreilles car leur forme contribue à l’accumulation de saleté et l’activité du chien à son apparence. Vyzhly modérément versé, leurs cheveux imperceptibles et ne causent pas beaucoup de problèmes.
Pour les soins filaires, vous avez besoin d'un peu plus, en nombre, un peu comme les terriers.

La santé

Bonne santé, comme c'est une race de travail, dans laquelle il y avait une sélection naturelle et artificielle. L'espérance de vie est d'environ 10 ans, mais ils vivent aussi 14 ans. Ceci est plus grand que la plupart des chiens de taille similaire.

Vyzhla hongrois: standard

Norme de race hongroise FCI: n ° 57/13/09/2000

Groupe 7. Les flics.
Section 1. Pointage continental.

Avec des tests de travail (tests de terrain et d'eau).

Sur la photo: Vyzhla aux cheveux grillagés hongrois

BREF HISTORIQUE DE LA RACE

Les ancêtres du Vyzhla hongrois sont venus dans le bassin des Carpates avec les tribus nomades hongroises. Les premières descriptions écrites et illustrations graphiques se trouvent dans des documents du XIVe siècle. À partir du 18ème siècle, son rôle en tant que race de chasse a commencé à croître rapidement. À partir de la fin du XIXe siècle, en Hongrie, ils organisent des concours sur le terrain pour les chiens, auxquels les Hongrois participent avec beaucoup de succès. Au cours de cette période, d'autres carlins ont été activement utilisés dans le développement de la race. L'élevage moderne de race propre a commencé dans les années 1920. Et en conséquence - en 1936, le Hongrois aux cheveux courts survécut à la reconnaissance de la FCI.

Chien de combat de taille moyenne, élégant et noble avec un pelage doré court et doré. Sa silhouette plutôt légère, sèche et mince donne l'impression d'harmonie de grâce et de force.

La longueur du corps dépasse quelque peu la hauteur au garrot.

La profondeur de la poitrine est légèrement inférieure à la moitié de la hauteur au garrot.

Museau légèrement plus court que la moitié de la longueur de la tête.

COMPORTEMENT ET TEMPÉRAMENT

Vive, sympathique, tempérament équilibré, facile à former. Son grand désir de rester en contact avec le propriétaire tout en travaillant est l’une des qualités essentielles. Elle ne tolère pas la grossièreté dans la circulation. Ne devrait pas être agressif ou timide.

Sec, noble, bonnes proportions.

Crâne: moyennement large, légèrement convexe. Un sillon légèrement prononcé s'étend de la protubérance occipitale modérément prononcée au pied. L'arc du front est moyennement développé.

Nez: bien développé et large avec de larges narines. La couleur du nez est en harmonie avec la couleur du pelage mais avec une nuance légèrement plus foncée.

Museau: émoussé, non pointu, à forte mâchoire, bien musclé. Le dos du nez est droit.

Lèvres: tendues, sans flaps tombants.

Mâchoires et dents: des mâchoires puissantes avec un bel articulé en ciseaux. Les dents supérieures recouvrent étroitement les 42 dents saines inférieures, positionnées verticalement, selon la formule dentaire.

Pommettes: fortes, bien musclées.

Yeux: légèrement ovales, taille moyenne. Paupières serrées. Expression intelligente et vive. Yeux bruns en harmonie avec la couleur de la laine, le plus sombre possible.

Oreilles: attachées à la hauteur moyenne, légèrement en arrière. Les oreilles douces sont bien ajustées aux pommettes, arrondies à la fin par un "V". La longueur est d'environ les trois quarts de la longueur de la tête.

De longueur moyenne, en harmonie avec l'apparence générale. La peau est musclée et légèrement arquée. Cou sec sans fanon.

Garrot: prononcé et musclé.

Dos: solide, fort, bien musclé, fort et droit. Les vertèbres doivent être cachées sous les muscles.

Rein: court, large, fort, musclé, droit et légèrement arqué. Le dos et la longe sont fermement connectés.

La croupe: large et assez longue, pas courte. Légèrement en pente vers la queue. Bien musclé.

Poitrine: Profonde et large, bien développée, bien musclée, avec une partie antérieure moyennement convexe. Le sternum s'étend le plus loin possible. Le sternum et les coudes doivent être au même niveau. Les côtes sont moyennement incurvées. Les dernières (fausses) côtes s'étirent bien en arrière.

En bout de ligne: élégant, tendu, recourbé vers les membres postérieurs.

Attachement bas, fort à la base, puis rétréci. Dans les pays où la culture n'est pas interdite, la queue peut être raccourcie d'un quart pour éviter les risques de chasse. Si elle n’est pas arrêtée, la queue atteint le jarret et est tenue droite ou légèrement en forme de sabre. En roulant, il monte à l'horizontal. Bien recouvert de laine épaisse.

Vu de face, droit et parallèle. Vus du côté des jambes, ils sont verticaux et situés directement sous le corps. Bons os, des muscles forts.

Articulation de l’épaule: omoplates longues, inclinées et plates, bien ajustées. En mouvement Fort, avec des muscles maigres. Un bon angle d'articulation entre l'omoplate et l'humérus.

Humérus: le plus longtemps possible. Avec une bonne musculature.

Coudes: bien ajustés au corps, mais non reliés. Ne s'est ni sorti ni dedans Bon angle entre l'épaule et l'avant-bras.

Avant-bras: long, droit, assez musclé. L'os est fort, mais pas grossier.

Poignet: fort, serré.

Métacarpe: Court, très légèrement en pente.

Pieds antérieurs: légèrement ovales, avec des doigts forts, bien construits, assez cambrés. Fortes griffes brunes. Coussins d'ombrage denses, élastiques et gris. Les pattes sont parallèles et au repos et en mouvement.

Vu de l'arrière, droit et parallèle. Avec de bons angles, maigre.

Cuisse: longue et musclée. Bonne articulation entre le bassin et la cuisse.

Genou: bon angle.

Basse cuisse: Longue, bien musclée et proéminente. Sa longueur est presque la même avec la cuisse. Un bon angle entre la jambe et le bas.

Jarret: fort, sec et nerveux, assez bas au-dessus du sol.

Jarrets: droits, courts et secs.

Pieds postérieurs: idem pieds antérieurs.

GAIT ET MOUVEMENT

Les mouvements typiques sont vifs, au trot léger, élégant, avec une bonne prise en main de l'espace, avec un long ton équilibré. Pas de canter épuisant en travaillant sur le terrain. Le dos est fort, la ligne du dessus reste immobile. Belle posture droite. L'amble est indésirable.

Bien ajusté, sans plis. La peau est bien pigmentée.

Court et dense, doit être rugueux et dur au toucher. Sur la tête et les oreilles doivent être plus minces, plus doux et plus courts. Les poils au bas de la queue sont un peu, mais pas beaucoup plus longtemps. La laine devrait couvrir tout le corps. Sur le bas de l'abdomen, moins de fourrure. Sans sous-poil.

Différentes nuances d'or brun rougeâtre et d'or sable foncé. Les oreilles peuvent être légèrement plus sombres, à d'autres endroits, la couleur est uniforme. Les nuances rouges, brunâtres ou clarifiées sont indésirables. Une petite tache blanche sur la poitrine ou la gorge ne dépassant pas 5 cm de diamètre, ainsi que des marques blanches sur les doigts ne sont pas considérées comme un inconvénient. La couleur des lèvres et des paupières - en ligne avec la couleur du nez.

La hauteur au garrot est de 58 à 64 cm chez les mâles et de 54 à 60 cm chez les femelles. Besoin de se concentrer sur la taille moyenne. L'équilibre global et la symétrie sont plus importants que la taille.

Toute déviation par rapport aux caractéristiques décrites doit être considérée comme un inconvénient et une gravité - en fonction du degré de déviation.

Déviations évidentes des caractéristiques de la race.

Fortes déviations du type sexuel.

Nez partiellement non teint.

Excessivement crue ou baveuse.

Dépassé, inférieur. Mudding, y compris toutes les formes intermédiaires.

Une ou plusieurs incisives et / ou crocs et / ou prémolaires manquants 2-4 et / ou molaires 1-2; il manque plus de deux P1; M3 n'est pas pris en compte. L'absence de dents est considérée comme l'absence initiale. Extra dents qui ne sont pas en ligne avec les principales.

Ciel de loup, lèvre de lièvre.

Yeux jaune clair. Paupières affaissées, ectropie, entropie. Double rangée de cils.

Absolument faux mouvements.

Couleur marron foncé ou jaune clair. Tacheté, de couleur non uniforme. Une tache blanche sur la poitrine mesure plus de 5 cm.

Manque de pigment sur la peau ou sur les lèvres et les paupières.

Déviations de plus de 2 cm de la taille au garrot

Remarque: les mâles doivent avoir deux testicules normaux complètement descendus dans le scrotum.